Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Poein » Mer 3 Jan 2018 12:32

De l'épinéphrine, carrément ?
"Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents"
Avatar de l’utilisateur
Poein

Curieux
 
Messages: 133
Enregistré le: 27 Sep 2017
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar ShirleyVonkarot » Mer 3 Jan 2018 13:08

je comprends pas? pourquoi ne pas faire des séances plus courte c'est tout? en quoi c'est anormal de pas tenir longtemps dans des zones sensibles, tu le sais tu dis ok séance plus courte. (désolé je suis arbitraire lol)
Prochain PiKpiK : 02/10/18 avec rude
Mon instagram * Orana Noctua*
Avatar de l’utilisateur
ShirleyVonkarot

Donatrice
 
Messages: 349
Enregistré le: 25 Avr 2014
Localisation: Région Parisienne
Genre: Femme
Remercié: 2 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pilouthai » Mer 10 Jan 2018 16:20

J'ai déjà répondu à cela... J'ai mal dès la première minute et faire des séances plus courtes veut dire faire un tatouage sur 5 à 8 séances...
Je pense que dans ce cas, j'abandonnerai après la première séance... Il n'y aura aucune motivation pour continuer... Là, je suis motivé à poursuivre car je vois de suite un résultat final !
De plus, je ne me vois pas rester plusieurs mois avec un tatouage non terminé !
Donc non, ce n'est pas la solution :lol:
Avatar de l’utilisateur
Pilouthai

Timide
 
Messages: 90
Enregistré le: 18 Sep 2017
Localisation: Thailande
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rouge » Mer 10 Jan 2018 17:18

On reboucle toujours sur la même chose hein Pilouthai... On te propose des solutions que tu rejettes, je crains fort que la seule solution pour toi c'est d'enchaîner des séances de 8h, la tête enfoncée dans un oreiller pour pouvoir hurler sans déranger ton tatoueur.
Ou alors tu te fais assommer avant la séance. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1210
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Mer 10 Jan 2018 17:22

Hier séance au dermo sur les oreilles avec motifs sur les tragus qui remontent un peu vers la tempe. Sensations bizarres, pas franchement douloureuses (peut être aussi parce que j'avais d'autres sujets de préoccupation que la douleur) mais sur le tragus, ça résonne comme si on vous tatouait le conduit auditif. Vers la tempe, faut pas avoir la migraine parce que ça résonne un chouilla aussi.
Bref, pas de quoi fouetter un chat, et les noreilles encrées, c'est trop cool :pink:
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Jaffa Wane, Odrëy, Ank von Annika, Lanj, Cowboy, Klaim, Subson'Ink, Bouits...
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 1027
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 55 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Ysatis » Mer 10 Jan 2018 17:59

Wahou. :shock: tu as fait quoi comme type de motif ? C'est une pièce indépendante ou la continuité d'une autre ?
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 2009
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Normandie
Genre: Femme
Remercié: 47 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Mer 10 Jan 2018 18:17

.Les deux sont indépendantes et ce n'est pas super gros, hein ;)
Sur le tragus, c'est une fleur de 6x4cm dont la tige remonte sur l'ourlet de l'oreille, avec deux traits plus épais en descendant vers le lobe.
La story de Subson'Ink est encore dispo : https://www.instagram.com/stories/subson_ink_tattoo/
C'était juste après la pique donc mes oreilles ressemblaient à des chipolatas :mrgreen: mais deux heures plus tard elles avaient retrouvé leur forme. Zéro douleur aussi dans les heures qui ont suivi, et pas de souci la nuit. Je les oublie complètement.

On va probablement épaissir le trait/aplat du milieu une prochaine fois (là, l'oreille ne voulait plus rien savoir sur cette zone)
Et il n'est pas exclu qu'à terme je relie celle de droite à la nuque quand je la ferai. À voir.
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Jaffa Wane, Odrëy, Ank von Annika, Lanj, Cowboy, Klaim, Subson'Ink, Bouits...
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 1027
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 55 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Ysatis » Mer 10 Jan 2018 18:38

Elles sont superbes ! J'aime beaucoup les pièces sur les oreilles, je trouve ça toujours très délicat. Et les tiennes sont vraiment superbes, j'aime bien le petit côté dot.
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 2009
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Normandie
Genre: Femme
Remercié: 47 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rhinoféros » Mer 10 Jan 2018 19:32

Lunatik a écrit:La story de Subson'Ink est encore dispo : https://www.instagram.com/stories/subson_ink_tattoo/


C'est plus dispo :sad: Tu nous mettras des photos dans ta galerie ? :)
A shooting star only lasts a second, but... aren't you glad to at least have seen it ?
Avatar de l’utilisateur
Rhinoféros

Investi
 
Messages: 383
Enregistré le: 28 Juil 2016
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Jeu 11 Jan 2018 12:29

Ysatis a écrit:Elles sont superbes ! J'aime beaucoup les pièces sur les oreilles, je trouve ça toujours très délicat. Et les tiennes sont vraiment superbes, j'aime bien le petit côté dot.

Merci :pink: J'en avais envie depuis un moment et je les aime beaucoup ; Subson'Ink fait vraiment du chouette boulot, en plus d'être adorable comme pas permis.

Rhinoféros a écrit:C'est plus dispo :sad: Tu nous mettras des photos dans ta galerie ? :)

Je n'ai pas de galerie, mais dès que j'ai des photos potables, je les poste dans celle que je lui ai ouverte ici : viewtopic.php?f=27&t=10804
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Jaffa Wane, Odrëy, Ank von Annika, Lanj, Cowboy, Klaim, Subson'Ink, Bouits...
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 1027
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 55 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pilouthai » Dim 14 Jan 2018 03:48

Petite soirée intéressante hier soir... Invité par mon tatoueur, je me suis retrouvé au milieux d'une vingtaine de tatoueurs et de "gros" clients...

La question de la douleur fut naturellement abordée et le plus surprenant est qu'un bon tiers des tatoueurs avaient des tatouages non terminés (et qui visiblement resteront) suite à la douleur ressentie :lol:

Je fut non seulement le papy de la soirée (Moyenne d'age 25/28 ans face à mes 54 ans) mais le plus drôle, considéré comme courageux ! :o

Il s'avère que la la (très) grande majorité des clients et des tatoueurs ont une combine pour moins souffrir : Ils y vont... torchés !!! Vous avez bien lu ! :sad:
Ils me disent absorbé 3 ou 4 grandes bouteilles de bière ou 1/2 bouteille de whisky local avant d'y aller... Même certains tatoueurs le font !
J'ai demandé aux tatoueurs si cela leur posait un problème d'avoir un client sous l'emprise de l'alcool, réponse NON ! Cela permet de travailler sans que le client crie ou bouge sous la douleur.
Pour eux, concernant la qualité du travail, cela ne change rien non plus.
Je leur ai dit que visiblement en France, il est déconseillé de boire avant et après : Ils m'ont répondu qu'on était fou ! :lol:

Encore une fois, j'ai pu constater que l'approche du tatouage ici est bien différente de celle en France (Europe ?) : On se fait tatouer comme un achète une nouvelle chemise et si le résultat n'est pas terrible ou si on s'en lasse, on en fait un nouveau à côté... C'est vraiment du consommable (Ce que j'avais compris dès mon intérêt pour ce masochisme) :lol:

Donc pour eux, pour mon prochain tatouage, il faut que j'y aille torché ! :tchin: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Pilouthai

Timide
 
Messages: 90
Enregistré le: 18 Sep 2017
Localisation: Thailande
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Moebius » Dim 14 Jan 2018 09:23

Ça a du te surprendre :shock:
Il y a une différence énorme entre se torcher comme tu le racontes, et juste boire une ou deux bières avant ou/et après. moi il m' est arrivé après une séance de boire un coup avec mon tatoueur :tchin:. Un tatoueur m' expliquait que le risque après une grosse absorption d' alcool c' est de voir au petit matin toute l' encre ressortie de la peau et donc un tatouage complétement foiré ...
Je sais que même en France lors des conventions (entre autre) ou les conditions pour se faire tatouer sont parfois difficiles, certains s' assomment avec des médocs style neuroleptique substitue d' opiacé comme subutex méthadone pour mieux encaisser la douleur ...
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Investi
 
Messages: 345
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Dim 14 Jan 2018 10:25

Pilouthai a écrit:La question de la douleur fut naturellement abordée et le plus surprenant est qu'un bon tiers des tatoueurs avaient des tatouages non terminés (et qui visiblement resteront) suite à la douleur ressentie :lol:
(...)
Donc pour eux, pour mon prochain tatouage, il faut que j'y aille torché ! :tchin: :lol:

:coffee: Image
Sans polémiquer (une énième fois) avec toi sur la gestion de la douleur, les medocs, etc, je dirais juste que si l'alcool est la solution miracle, je ne vois pas pourquoi tant de ces tatoueurs n'ont jamais terminé leurs pièces.

Encore une fois, j'ai pu constater que l'approche du tatouage ici est bien différente de celle en France (Europe ?) : On se fait tatouer comme un achète une nouvelle chemise et si le résultat n'est pas terrible ou si on s'en lasse, on en fait un nouveau à côté... C'est vraiment du consommable

Ce qui est parfaitement contradictoire avec le fait de souffrir comme un chien et de ne pas terminer ses tatouages : quand un acte est si anodin, on va au bout de sa démarche. Perso, j'ai jamais pleurniché en achetant une chemise. Pas plus qu'en me faisant tatouer, d'ailleurs.
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Jaffa Wane, Odrëy, Ank von Annika, Lanj, Cowboy, Klaim, Subson'Ink, Bouits...
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 1027
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 55 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Dim 14 Jan 2018 10:40

je n'ai jamais eu mal

(comique de répétition ou relou diront certains :mrgreen: )
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1542
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Dim 14 Jan 2018 12:00

Je pense effectivement qu'un tatouage il faut l'assumer entièrement, et la douleur fait partie intégrante de la démarche. Pour ma cuisse gauche j'ai eu un mal de chien dès la première seconde, et ça n'a pas tellement voulu se calmer. J'ai tout de même tenu 5h ! Et personnellement, je ne me vois pas ne pas terminer un tatouage à cause la douleur...
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 759
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rainef » Dim 14 Jan 2018 12:06

Ben en fait je me dis que pour l'instant hormis quelques tracés et un peu le remplissage de l'orque je n'ai pas eu mal.

Mais la j'appréhende un peu l'avant des chevilles.
Piercing Nombril
Tatouage Cuisses Juil 2017/ Avr 2018, mollets Nov 2017
Mominou personnalisé 21 Sept 2018
Avatar de l’utilisateur
Rainef

Investi
 
Messages: 931
Enregistré le: 13 Juil 2017
Localisation: Environs de Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Krän » Dim 14 Jan 2018 13:02

Quand je lis piloupilou je me dis que le rapport au tatouage dans cette "communauté" rencontrée (je ne généralise pas au pays ne sachant pas ce qu'il en est) est très sain.... Ça fait rêver. :roll:
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5548
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rouge » Mar 16 Jan 2018 17:48

Lunatik a écrit:Sans polémiquer (une énième fois) avec toi sur la gestion de la douleur, les medocs, etc, je dirais juste que si l'alcool est la solution miracle, je ne vois pas pourquoi tant de ces tatoueurs n'ont jamais terminé leurs pièces.


This.

Lunatik a écrit:Ce qui est parfaitement contradictoire avec le fait de souffrir comme un chien et de ne pas terminer ses tatouages : quand un acte est si anodin, on va au bout de sa démarche. Perso, j'ai jamais pleurniché en achetant une chemise. Pas plus qu'en me faisant tatouer, d'ailleurs.


And This.

Lunatik, épouse-moi. ;)

Pilouthai, vazy donc torché la prochaine fois, tu nous feras un retour. :)
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1210
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar morgwen » Mar 16 Jan 2018 18:28

Sur 4 séances j'ai jamais ressentit de douleur très marquée sauf pour une où ça a était une horreur.
J'avais des spasmes incontrôlables la tatoueuse galérait et devait me tendre la peau pour faire des traits droits, je me mordais les lèvres, pleurais et au bout de 4h j'ai dit stop. Au final un mois plus tard je renchainais car il était hors de question de ne pas finir ce tatouage et cette fois-ci c'est passé crème. Je sais maintenant que le combo fatigue, chaleur, menstruation ne me va pas du tout et que papoter ça me détend.
Toutes choses à deux facettes, à nous de voir de quel côté on veut regarder
Avatar de l’utilisateur
morgwen

Investi
 
Messages: 469
Enregistré le: 24 Fév 2015
Localisation: St Nazaire
Genre: Femme
Remercié: 17 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Karamazov-S » Mer 17 Jan 2018 21:16

Lunatik a écrit:
Encore une fois, j'ai pu constater que l'approche du tatouage ici est bien différente de celle en France (Europe ?) : On se fait tatouer comme un achète une nouvelle chemise et si le résultat n'est pas terrible ou si on s'en lasse, on en fait un nouveau à côté... C'est vraiment du consommable

Ce qui est parfaitement contradictoire avec le fait de souffrir comme un chien et de ne pas terminer ses tatouages : quand un acte est si anodin, on va au bout de sa démarche. Perso, j'ai jamais pleurniché en achetant une chemise. Pas plus qu'en me faisant tatouer, d'ailleurs.


Au contraire, je dirai que c'est parfaitement logique de ne pas aller au bout de la démarche quand justement elle est anodine et n'a pas tant de sens que ça (je ne parle pas de sens qu'on met dans le motif, mais de sens de la démarche vers le tatouage).
Personne n'a envie d'en chier des heures pour quelque chose qui n'a pas grande importance pour lui
Ma petite galerie, par L'Oiseau, Bouits et Guet Deep
Avatar de l’utilisateur
Karamazov-S

Investi
 
Messages: 445
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Lyon
Genre: Femme
Remercié: 4 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités