Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar twinings » Sam 29 Avr 2017 14:23

Nilith a écrit:
jpa63 a écrit:Aucun risque...juste celui d'avoir mal :D .

Plus mal qu'en espaçant ??? Ou juste mal pareil ?
Cela étant, si j'ai aussi mal partout que pour mon premier tatouage, et pour des durées plus longues (oui ça fait quand même beaucoup de paramètres hasardeux :mrgreen: ), ben je n'ai pas eu spécialement mal, alors y'a plus qu'à. (Y'a plus qu'à... réunir quelques bons milliers d'euros. :? )

Plus mal qu'en espaçant. Le tatoueur repasse sur la peau lésée la veille, ou alors il repasse juste à côté. Un tattoo, en général c'est plutôt sensible le lendemain, alors quand tu retatoues dessus ou pas loin, ça fait encore plus mal.

La sensation de douleur n'est pas du tout comparable entre un petit tattoo avec tracés et une grosse pièce avec remplissage, la durée de tattoo joue également sur la fatigue du corps, l'emplacement peut-être plus douloureux aussi... bref, je pense qu'il n'est pas vraiment possible de comparer entre ton expérience et une grosse pièce comme tu le souhaites ;)

Cela dit, il existe des warriors qui peuvent enchaîner les séances sur deux ou trois jours d'affilée sans rien laisser paraître, tandis que d'autres supportent mal une séance de trois heures, ça dépend de chacun.
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1184
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Nilith » Sam 29 Avr 2017 14:34

Bon donc déjà, je note : envisager d'enchaîner plusieurs séances, pas avant d'avoir déjà testé une première longue séance ! :mrgreen: (Je suppose que je n'aurais pas voulu tenter direct de toute façon. Et surtout, que le (la) tatoueur (euse) ne m'aurait pas laissé faire !)
Merci pour tes remarques. ;)
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 123
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar twinings » Sam 29 Avr 2017 14:41

Oui, ça paraît plus sage, même si ça ne veut rien dire non plus :)
Certains attaquent directement par un dos complet, ou par une très grosse pièce, ou par des endroits réputés sensibles comme les côtes, et s'en sortent très bien. Donc enchaîner plusieurs séances c'est possible, et si ça se trouve tu n'auras pas "plus" mal que ça. :pink:
Mais partir en se disant que la douleur sera la même que pour ton premier tattoo, ça me semble ""dangereux"" dans le sens où on ne sait jamais comment on va pouvoir réagir, mais c'est juste un principe de précaution. :)

Et puis, parfois, il n'y a pas le choix. Quelqu'un comme Robert Borbas (Grindesign), qui fait des grosses pièces, fait bien souvent deux ou trois jours de tattoo d'affilée sur la même personne pour avancer le plus possible et éviter les cinquante mille aller-retour : il est en Hongrie, et il a des clients qui viennent de partout dans le monde, alors forcément c'est plus pratique pour tout le monde. Et dans ce cas, pas trop le choix que de serrer les dents :mrgreen: Et la problématique se pose même si on reste en France : si le tatoueur ou la tatoueuse que tu as choisi pour une grosse pièce est à 5h de route, tu vas forcément essayer de rentabiliser au maximum tes déplacements ;)
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1184
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Nilith » Dim 30 Avr 2017 08:21

twinings a écrit:Oui, ça paraît plus sage, même si ça ne veut rien dire non plus :)
Certains attaquent directement par un dos complet, ou par une très grosse pièce, ou par des endroits réputés sensibles comme les côtes, et s'en sortent très bien. Donc enchaîner plusieurs séances c'est possible, et si ça se trouve tu n'auras pas "plus" mal que ça. :pink:
Mais partir en se disant que la douleur sera la même que pour ton premier tattoo, ça me semble ""dangereux"" dans le sens où on ne sait jamais comment on va pouvoir réagir, mais c'est juste un principe de précaution. :)


La grosse pièce pour commencer, j'ai failli le faire ! :mrgreen: Cela étant, j'ai deux bonnes raisons d'être contente de ne l'avoir finalement pas :
- Ce test est tout de même rassurant à tous niveaux (ce ne sera plus un univers inconnu la prochaine fois !)
- Discuter avec la tatoueuse m'a ouvert à faire évoluer mon idée différemment de ce que j'aurais fait en commençant directement ! Et finalement, c'est une bien meilleure idée (plus chère aussi sans doute, haha).
- Et puis du coup, j'ai dores et déjà un tatouage que j'avais aussi envie d'avoir (ça fait trois raisons, du coup).

(Et j'ai quelque peu dérivé de sujet initial sur la douleur, je ne sais pas à quel point les hors sujets sont tolérés sur ce forum ? :oops: )

twinings a écrit:Et puis, parfois, il n'y a pas le choix. Quelqu'un comme Robert Borbas (Grindesign), qui fait des grosses pièces, fait bien souvent deux ou trois jours de tattoo d'affilée sur la même personne pour avancer le plus possible et éviter les cinquante mille aller-retour : il est en Hongrie, et il a des clients qui viennent de partout dans le monde, alors forcément c'est plus pratique pour tout le monde. Et dans ce cas, pas trop le choix que de serrer les dents :mrgreen: Et la problématique se pose même si on reste en France : si le tatoueur ou la tatoueuse que tu as choisi pour une grosse pièce est à 5h de route, tu vas forcément essayer de rentabiliser au maximum tes déplacements ;)


C'est exactement ce qui risque d'être mon cas. ;) (Française est ma phrase ? :shock: )
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 123
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Anna-Livia » Jeu 4 Mai 2017 10:41

Je suis en train de caler un projet avec une tatoueuse. Son estimation : entre 4 et 6 heures sur mes côtelettes. Sachant que je n'ai jamais été sous les aiguilles plus de 2h30 à la fois. Que j'ai déjà un lettrage sur les côtes, dont la partie la plus externe m'avait bien fait serrer les dents. Mais c'était juste un petit lettrage tout pourri, donc ça a été, en 1h 30 c'était bon...
J'appréhende très fort 4-6h sur une zone qui fait mal. :sad:
Avatar de l’utilisateur
Anna-Livia

Curieux
 
Messages: 143
Enregistré le: 09 Jan 2017
Localisation: Les pieds dans l'eau et la tête dans la neige
Genre: Femme
Remercié: 4 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Jeu 4 Mai 2017 11:23

Anna Livia : pourquoi ne pas demander à ta tatoueuse de le prévoir sur deux séances si vraiment tu ne te sens pas ? Deux séances de trois heures sur les côtes, c'est déjà pas mal. Surtout si tu n'as jamais été au-delà.
Certains tatoueurs (je pense à Burpi, d'après témoignage) ne se lancent pas sur de grosses séances sur cette zone et en prévoient d'office de courtes.
Sur ma peau : Strange Dust, Titukh, Cowboy, Lanj, Odrëy, Klaim
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 725
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 45 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Anna-Livia » Jeu 4 Mai 2017 13:46

C'est en convention :? Et le faire en plusieurs fois serait idéal, mais super compliqué à prévoir (36h de bloquées au moins étant donné la distance qui nous sépare) vu que je vais travailler dès juin 6 jours sur 7 sans jour de repos fixe... Je crois qu'il va falloir que je serre les dents :fouet:
Avatar de l’utilisateur
Anna-Livia

Curieux
 
Messages: 143
Enregistré le: 09 Jan 2017
Localisation: Les pieds dans l'eau et la tête dans la neige
Genre: Femme
Remercié: 4 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar ShirleyVonkarot » Ven 12 Mai 2017 15:45

Bon, tatouage hier du mollet intérieur droit.
Comment dire.... la pire séance de ma vie XD Autant le mollet extérieur c'est limite je m’endors, autant là, j'en est chié du début jusqu’à la fin, aucun répit durant 3h (heureusement que c’était que trois heures!) Je crois que c'est définitivement une des pire zone pour moi lol .
Impossible de dormir de la nuit, les nerfs qui m’ont lancé toute la nuit et en faite toujours à l'heure ou j’écris.
Mes prochains tatouages seront des vacances après ça XD (et peu être pas pour tout de suite ahah)
Prochain PiKpiK : Réflexion en cours ...
Ma chaine Youtube * Shirley Von Karot*
Avatar de l’utilisateur
ShirleyVonkarot

Donatrice
 
Messages: 328
Enregistré le: 25 Avr 2014
Localisation: Région Parisienne
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Chob » Mar 16 Mai 2017 16:59

Premier piquage de 5h sur le haut du bras. Tranquille sur les deux premières heures. Puis on a attaqué la zone près des aisselles et la c'était un peu plus douloureux. Ensuite c'est redevenu un long fleuve tranquille jusqu'au dernier quart d'heure avec les aplats tout petit mais qui m'ont bien fait douiller.
Par contre les gens qui s'endorment, je ne sais vraiment pas comment vous faites :shock:
Avatar de l’utilisateur
Chob

Timide
 
Messages: 55
Enregistré le: 13 Mar 2017
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar ResO » Mar 16 Mai 2017 17:11

Moi pour dormir...j'avais mis la douleur de coté, pas vraiment de l'abstraction mais c'etait plutot de composer avec la douleur. J'étais fatigué en arrivant à la séance mais après 4 heures de pique, j'ai fais avec et j'ai piqué du nez une petit heure.
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 100
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Anna-Livia » Mar 16 Mai 2017 17:31

Chob a écrit:Premier piquage de 5h sur le haut du bras. Tranquille sur les deux premières heures. Puis on a attaqué la zone près des aisselles et la c'était un peu plus douloureux. Ensuite c'est redevenu un long fleuve tranquille jusqu'au dernier quart d'heure avec les aplats tout petit mais qui m'ont bien fait douiller.
Par contre les gens qui s'endorment, je ne sais vraiment pas comment vous faites :shock:


Je ne me suis pas endormie mais j'ai lutté pour garder les yeux ouverts quand les endorphines ont attaqué (c'était sur une zone cool). Ça dépend de chacun mais je pense que l'addition d'une zone pas trop douloureuse + des endorphines au taquet qui assomment, ça peut vite mener à piquer du nez.
Avatar de l’utilisateur
Anna-Livia

Curieux
 
Messages: 143
Enregistré le: 09 Jan 2017
Localisation: Les pieds dans l'eau et la tête dans la neige
Genre: Femme
Remercié: 4 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Fredaster » Sam 20 Mai 2017 13:53

Je m’interroge aussi. J'ai 2 jours de suite planifiés avec John Maxx, fin juin à la convention d'Epinal: bras + épaule + arrière d'épaule (trapèze) et je me demande vraiment si je vais tenir le coup. Donc, ça + le fait que je suis sujet à migraine. Je croise les doigts.

Ah oui, pour info, ça sera mon 1er tatouage.
Modifié en dernier par Fredaster le Dim 21 Mai 2017 09:00, modifié 2 fois.
Fredaster

Timide
 
Messages: 18
Enregistré le: 04 Fév 2014
Localisation: 60
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Jool's » Sam 20 Mai 2017 15:08

le bras et l'omoplate c'est pas les zones les plus douloureuse, tu peux tenir le coup je pense.

sinon j'ai remarqué que plus je reste détendu, mieux j arrive à gérer la douleur. si tu te crispe, que tu es tendu, c'est plus difficile. j'essai d'accepter la douleur tout en me concentrant sur des choses positives... et respirer calmement aussi ça peu aider.
Avatar de l’utilisateur
Jool's

Curieux
 
Messages: 142
Enregistré le: 15 Jan 2016
Localisation: Suisse
Genre: Homme
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Sheeva » Dim 21 Mai 2017 17:04

Je suis d'accord avec Jool's, ce sont des zones que je trouve peu douloureuses.
Je viens de faire l'omoplate pendant 4h, avec un gros aplat de noir que j'ai à peine senti (c'est peut-être aussi juste Strange Dust qui est particulièrement doux).

Si t'es branché homéopathie, tu peux prendre du gelsemium, ça marche bien pour le stress et les angoisses.
ma galerie Strange Dust/Namiko/Gus
novembre : Strange Dust
Avatar de l’utilisateur
Sheeva

Investi
 
Messages: 591
Enregistré le: 21 Juil 2016
Localisation: Toulouse
Genre: Femme
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar SeniZaman » Mar 23 Mai 2017 09:48

Ayant un bras en construction (j'en suis à 2x6h , reste 3 séances) j'ai trouvé la douleur facilement gerable sur l'ensemble du Bras.
Il me reste le biceps intérieur à faire , et une petite zone à l'arrière de l'avant bras
Les endroits que j'ai trouvé douloureux étaient l'épaule, et l'arrière de l'avant bras...
à contrario, moi qui appréhendais grandement l'intérieur du coude, et en voyant le stencil passer en plein dedans (en bon gros noir bien plein ahah ) bah je n'ai rien senti , c'était cool ! :mrgreen:

Reste à voir si l'extérieur du coude et le biceps interne me feront la surprise aussi ...
Ma petite galerie fleurie ( coquelicot, pivoine, lune fleurie et pitits renards) : viewtopic.php?f=14&t=4814
Avatar de l’utilisateur
SeniZaman

Curieux
 
Messages: 151
Enregistré le: 23 Oct 2014
Localisation: Bas-Rhin (67)
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Ven 26 Mai 2017 12:17

La différence de douleur gauche/droite était belle et bien du pur hasard pour moi ! On a fait les ombrages et les couleurs avec Mo hier sur mon avant-bras gauche (qui était censé faire plus mal) et c'est passé comme une lettre à la poste (2h de pikpik). Pourtant j'étais pas très bien moralement la veille au soir, un peu fatiguée aussi ! Assez étrange, mais tant mieux !!
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 691
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Snurr » Sam 27 Mai 2017 08:27

Holà,

Je n'ai lu qu'une trentaine de page de ce topic mais je n'ai pas beaucoup de retour sur coude / genoux.

Vu que mes deux prochains se situeront sur ces deux zones ci, j'aimerais savoir si c'est aussi terrible que la légende racontée ou si ça passe quand même bien.

Ty
Snurr

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 16 Mai 2016
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar twinings » Sam 27 Mai 2017 09:06

Ça dépend énormément des gens (je t'aide vachement là, hein ? :geek:). Il y en a qui disent que le coude a été le pire moment, et d'autres qui ne l'ont pas trouvé si horrible. Idem pour le genou. J'ai un projet pour le genou cette année aussi, et j'ai recueilli un témoignage d'un tatoué du genou qui me disait que franchement la sensation était plus étrange qu'autre chose, mais pas trop de douleur. Et d'autres ont dit exactement le contraire :lol:
Bref, le tattoo de toute façon ça fait mal, il faut essayer de ne pas trop psychoter sur la douleur avant d'y être. :)

Petit retour sur l'intérieur du mollet, au-dessus de la malléole. C'était une petite séance (1h), avec tracés et remplissage, et je pensais vraiment que ça allait tuer... et en fait pas tant que ça. L'arrière pique un peu plus, mais sur l'os je n'ai rien senti du tout à part les vibrations de la machine, c'était assez inédit comme sensation :lol: Par contre, le blanc ça fait mal :bfouet:
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1184
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar cqgkcqs » Sam 27 Mai 2017 11:04

J'ai fait mon premier genou il y a 2 semaines et demi, en noir et gris. Ca a duré 4 heures de temps.
Je m'attendais "au pire". Résultat : Certainement une de mes séances les plus faciles jusqu'à ce jour avec une cicatrisation extrêmement simple. Aucune douleur le lendemain.
L'endroit qui pique le plus est le côté extérieur du genou. Pour le reste, sans la position assise, je me serais endormi. On est très loin de la douleur ressentie lors de ma séances sur l'arrière de ce même genou.

Je reste persuadé que le mental joue beaucoup. Je suis toujours parti dans l'optique que mes séances allaient durées 10h et que j'allais avoir mal. Je me répète ça pendant 3/4 jours avant le jour J. Du coup, c'est toujours plus simple que ce dont à quoi j'étais préparé.
A contrario, lors des séances de retouches, je n'effectue aucune "préparation mentale". Hier, nous avons retravaillé un tattoo pendant 3h et c'était vraiment plus dur que lorsque nous l'avons fait (13h30).

C'est ma méthode pour tenir si bien. Mental, mental, mental. Autrement je ne mange pas pendant mes séances tattoo, ou alors très peu. Je bois juste de l'Ice tea généralement. J'arrive souvent fatigué, ce qui me permet de dormir une fois les endorphines en marche. Je suis donc à l'opposé de ce qui peut se lire sur ce forum.
Aussi, avoir l'envie de pisser me fait passer la douleur. Je suis concentré sur ça et j'en oublie le tattoo... Véridique. :lol:
cqgkcqs

Investi
 
Messages: 615
Enregistré le: 12 Mar 2014
Localisation: France
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Anna-Livia » Sam 27 Mai 2017 20:26

Je sors de 4h en haut des côtes, avec un peu de couleur, du blanc et du remplissage : clairement le plus dur ça a été vers l'aisselle, et je supporte les tracés bien mieux que le remplissage.
Le mental joue bien oui, quand ça me faisait vraiment mal j'essayais de me focaliser sur la douleur pour comprendre quelle sensation je ressens vraiment, histoire de la "dé-diaboliser", tout en respirant normalement. Mais ça a eu ses limites, je l'avoue haha :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Anna-Livia

Curieux
 
Messages: 143
Enregistré le: 09 Jan 2017
Localisation: Les pieds dans l'eau et la tête dans la neige
Genre: Femme
Remercié: 4 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités