Penser au futur avec son corps tatoué

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar MissMetal » Lun 27 Mar 2017 21:33

"Comment gérer le regard des autres?"
Bien honnêtement, je ne me suis jamais posé la question. Je croyais déjà me foutre du regard des autres à 19 ans, mais 10 ans et une centaine d'heures de tattoo plus tard, je dois admettre que je m'en fout encore plus qu'au début. L'avenir ne m'inquiète absolument pas de ce côté-là, même avec du cartoon, un dinosaure et des personnages de jeux vidéo.
J'ai aussi un tattoo fait en hommage à ma grand-mère, à qui je ne parle plus vraiment aujourd'hui. Pourtant, j'aime toujours mon tattoo, c'est même un de mes préférés.

Est-ce que ça me plaira toujours à 60 ans? J'en sais rien. Et ça ne me préoccupe pas. Si je devais recommencer l'aventure tattoo aujourd'hui, je n'aurais certainement pas les mêmes pièces. Ça ne veut pas dire que je regrette pour autant. Une fois que le tattoo est fait, il fait partie de moi au même titre que la couleur de mes yeux, ou la forme de mes pieds. Je ne vois pas l'intérêt de le remettre en question. Et plus les années passent, moins je suis consciente de mes tattoos ou du fait d'être tatouée. Je n'y porte plus attention. Rendue à 60 ans, j'aurai passé pas mal plus de temps avec mes tattoos que sans, ils devraient donc être bien intégrés. :pink:
Avatar de l’utilisateur
MissMetal

Investi
 
Messages: 882
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Montréal, Québec
Genre: Femme
Remercié: 85 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Lunatik » Lun 27 Mar 2017 22:48

Gio75 a écrit:Je projette un thème Manga pour mon cover et j'avoue que bien sûr aujourd'hui cela me fait kiffer parce que jài 30 ans mais quand sera t il a 60? Est ce qu'avoir un Son Goku sur le torse par exemple ne fera pas bizarre sur un papi en moule bite à la plage ?? Comment gérer le regard des autres bien qu'on s'en foute ?

Rajoute un béret et une gitane maïs au moule bite, et plus personne ne remarquera le Son Goku :geek:
Le regard des autres... bah, si je l’assume aujourd'hui, pas de raison que je l’assume moins quand j’aurai du poil dans les oreilles, un dentier, une mise en plis violine et un déambulateur tripode. Idem pour toi, surtout si déjà tu t'en fous...

Sinon, je pense que ça dépend en partie de la capacité de constance et de la qualité d’attachement dont on est capable dans la vie.

Perso, quand j’aime un jour, j’aime pour toujours, comme dirait l’autre. Heureusement (ou malheureusement ?) j’aime peu et rarement ; et ce que j’aime de nouveau ne chasse pas mon affection pour l’ancien.
Le mois prochain, je me fais encrer d’après une BD que je connais depuis plus de vingt ans. Mon poney que j’ai eu quand j’étais toute gosse est toujours en train de brouter dans le pré chez moi. J’écoute encore les Stones et je lis encore Stephen King, comme à mon adolescence, même si depuis j’ai élargi mon horizon musical et littéraire.
Par ailleurs, je n’ai jamais suivi les modes, je ne crains donc pas d’être plus que d’habitude à côté de la plaque, en décalage avec qui ou quoi que ce soit.

Du coup, je pense sincèrement que j’aimerai toujours mes tattoos d’ici à ce que je passe l’arme à gauche, d’autant que je ne les ai pas faits pour l’esthétisme mais pour ce qu’ils provoquent d’émotions en moi.

Et puis, carpe diem, Inch’Allah et à dada……
Sur ma peau : Odrëy, Strange Dust, Cowboy, Lanj, Klaim (et Titukh bientôt)
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 654
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 45 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Gio75 » Lun 27 Mar 2017 23:34

Ahaha je vois que le moule bite a fait son petit effet bien sûr c'était une image il ne fallait pas retenir cela !

Comme certains l'ont dit en effet il s'agit d'une vraie question ! C'est cool d'avoir partagé vos différents avis... j'essaie d'y voir un peu plus clair ...

Et encore une fois sur tous mes autres la question ne se pose pas parce que les motifs sont plus "basiques"ou "neutres" moins connotés on va dire. Mais j'ai trouve un moyen de contourner la question dans le traitement de mon cover je vais en parler avec mon tatoueur...
Avatar de l’utilisateur
Gio75

Curieux
 
Messages: 162
Enregistré le: 22 Mar 2016
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Destal » Mar 28 Mar 2017 00:05

Ces topics concours de "c mwa ki sen fou le + du regar des otre!".
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 743
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 21 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Lunatik » Mar 28 Mar 2017 01:35

Destal a écrit:Ces topics concours de "c mwa ki sen fou le + du regar des otre!".

C'est pas tant le fait de s'en foutre qui me semble important que celui de le supporter. À mon avis, rares sont ceux qui s'en foutent réellement à 100%, mais il y a ceux qui l'encaissent parfaitement, quel qu'il soit, puis ceux qui ont du mal et ceux qui n'y parviennent carrément pas (même en se raisonnant)...
Sur ma peau : Odrëy, Strange Dust, Cowboy, Lanj, Klaim (et Titukh bientôt)
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 654
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 45 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Krän » Mar 28 Mar 2017 20:56

Destal a écrit:Ces topics concours de "c mwa ki sen fou le + du regar des otre!".

Ces commentaires de "c mwa ki é la méyeur vane méprizante" :roll:

La plupart des gens ont dit qu'à 60 balais, ou plus, ils aimeront certainement toujours leurs tatouages et/ou se préoccuperont sûrement plus d'autres choses que du regard des autres sur la plage. C'est à mon sens loin de valoir cet élan de mépris et de condescendance.
A moins que tu ais une réflexion hautement philosophique à apporter au sujet... Dans ce cas là je suis tout ouïe.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4761
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 221 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar kaptn_kvern » Mer 29 Mar 2017 16:43

Si tu ne devais plus assumer l'un ou l'autre de tes tatouages, ça arrivera avant d'atteindre l'âge canonique de 50 ou 60 ans. Et si tu ne le (les) supportes plus, il te reste le cover ou le laser. Et comme le dit Krän, arrivé à ces âges là, je pense que tu te tamponnes réellement du regard des autres.
Avatar de l’utilisateur
kaptn_kvern

Investi
 
Messages: 596
Enregistré le: 08 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar black chamane » Mer 29 Mar 2017 16:58

je vous relaterai mon expérience dans 17 ans, lorsque j'aurai 60 ans
(je fais 43 ans le 13 avril)

on s'dit rdv donc sur ce topic le moment venu
;) ;)
Life ?
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
je ne réponds pas aux MP (sauf à ceux qui m'en envoient)
ma lune
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Investi
 
Messages: 1266
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 14 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Rouge » Mer 29 Mar 2017 20:26

black chamane a écrit:je vous relaterai mon expérience dans 17 ans, lorsque j'aurai 60 ans


"On s'était donné rdv dans 17 ans, même jour même post même clavier !"

Et si tu regrettes toujours pas tes tatouages, Destal sera sûrement là pour te dire que tu mens et que tu dis ça pour te la raconter. *sifflote* O:-)
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1044
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 51 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar tat50 » Mer 29 Mar 2017 20:56

Moi, j'ai trouvé la solution. Je me fait tatouer après 60 ans, donc pas besoin de s'imaginer à 60.
Et en plus, le tattoo dans 40 ans, je pense que je ne serais pas en état d'y penser, si par miracle je suis encore de ce monde!
Les modifications corporelles doivent-elles être considérées comme une addiction?
tat50

Donateur
 
Messages: 20
Enregistré le: 20 Oct 2013
Localisation: Malakoff
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar smallrider » Mer 29 Mar 2017 20:59

kaptn_kvern a écrit:Si tu ne devais plus assumer l'un ou l'autre de tes tatouages, ça arrivera avant d'atteindre l'âge canonique de 50 ou 60 ans. Et si tu ne le (les) supportes plus, il te reste le cover ou le laser. Et comme le dit Krän, arrivé à ces âges là, je pense que tu te tamponnes réellement du regard des autres.

On partage le même point de vu, si t'aime plus sanguku à 60ans, fais un cover!
Le regard des autres, si tu passes déjà outre à 30 ans, sûr qu'à 60 t'en auras vraiment plus rien à foutre!
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar mavhoc » Ven 31 Mar 2017 17:46

twinings a écrit:Je suis assez d'accord avec rage : c'est une vraie question.
Perso, même si je commence à enchaîner pas mal, je me pose encore souvent la question de comment ça va vieillir et de comment je vivrai mes tattoos dans quelques dizaines d'années. De mon côté, le calcul est vite fait, vu mon rapport actuel avec mon corps (et que ça ne pourra pas être pire qu'actuellement), mais j'ai toujours admiré les gens qui disent qu'on s'en fout ou qu'on verra bien, ou encore que c'est tout vu. Je pense qu'on ne peut vraiment pas savoir comment on réagira dans 10, 20 ou 30 ans, mais les solutions existeront à ce moment-là et au pire effectivement ce sera des souvenirs de jeunesse.


Pour ma part, je suis assez d'accord avec Twinings dans le sens où, dans le fond, ce débat est finalement un faux débat.
Dire "j'assumerai tout le temps" n'a aucun sens car il faut être d'une naïveté enfantine pour ne pas voir comment chacun d'entre nous évolue. Certes, on aime certaines choses pendant des décennies, peut-on être sure que les aimera encore après ? Cela ne veut pas dire qu'on est condamné à ne pas aimer ses tatouages toutes sa vie, ça veut juste dire que prétendre qu'on le sait par avance, ou qu'on sait qu'on s'en fichera toujours, ou qu'on sait qu'on ne regrettera jamais, c'est prétendre en savoir plus qu'on ne le peut.
Dans le fond, il est plus honnête, mais aussi peut être plus courageux (et peut être un peu stupide aussi) de se dire "je sais que je vais aimer mon tatouage maintenant, j'estime que je l'aimerai encore pendant quelques années, par contre, dans 20 ans, je ne sais pas" que de se rassurer en disant "je suis rock'n'roll à 20 ans, je le serai encore à 50".

Dans le fond, il s'agit peut être de déposséder les tatoués d'un élément ancré ( :geek: ) dans la culture "tatouesque" : l'idée d'un changement de vie, d'une direction que le tatouage ferait prendre et qui serait totale. Cette image du tatoué qui dit "j'ai choisi ma route et elle me suivra toute ma vie" (si possible en étant marin, et en buvant du whisky). Cette vision d'un individu prenant l’entièreté de sa vie en main, ça rassure et ça a un côté bad-ass.
Je crois cependant, malgré les nombreuses personnes qui vont encore dans ce sens en assurant être certains que non, dans 30 ans il n'y aura aucun regret, qu'on doit accepter que le tatouage ce n'est pas ça, peut être que ça ne l'a jamais été, mais en tout cas, maintenant ça ne l'est pas. A moins d'être naïf, ou de ne pas se poser sérieusement la question, impossible de prévoir le sentiment que provoquera nos tatouages dans des décennies, car le monde et nous-mêmes changeons tellement que bien malin est celui qui ressemble de près ou de loin à ce qu'il pensait être il y a 20 ans.

Heureusement, et je trouve en cela se topic très rassurant : beaucoup parlent de recouvrement, voir de laser. L'idée de ne "pas faire le mauvais choix" diminue, même dans un milieu de "spécialiste". Soyons honnête, beaucoup sur ce forum ont des pièces incroyables, et ils peuvent quand même se dire "peut être que je ne l'aimerai plus, je trouverai une solution".
Je vais terminer tout ce blabla qui doit en souler certains pour dire que dans le fond, l'antique question de "vivre avec ses tatouages", se transforme en "les tatouages vieillissent avec nous"... Pas au même rythme et on n'est même pas condamner à les garder tout le temps (bien que chaque fois qu'on en fait un, ce soit l'idée).
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 581
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Krän » Ven 31 Mar 2017 17:56

on n'est même pas condamner à les garder tout le temps

Hum... Quand on a quelques heures de pique peut-être mais quand tout le corps ou presque est couvert je doute que le laser soit envisageable.

On peut toujours faire des covers à grande échelle, et encore pour les très grosses pièces en dehors du full black il n'y a pas vraiment de solution viable. Mais ça ne fait que changer la forme du tatouage, dans le fond il y en aura toujours. Donc pour les gens "lourdement" tatoués il serait étrange de se dire qu'on ne le sera pas tout le reste de sa vie...
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4761
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 221 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar black chamane » Ven 31 Mar 2017 18:05

+1 @krän :) :)
Life ?
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
je ne réponds pas aux MP (sauf à ceux qui m'en envoient)
ma lune
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Investi
 
Messages: 1266
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 14 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Moebius » Ven 12 Mai 2017 18:25

Krän a écrit:
on n'est même pas condamner à les garder tout le temps

Hum... Quand on a quelques heures de pique peut-être mais quand tout le corps ou presque est couvert je doute que le laser soit envisageable.

On peut toujours faire des covers à grande échelle, et encore pour les très grosses pièces en dehors du full black il n'y a pas vraiment de solution viable.

Avec les progrès constants, le futur qui n' a jamais été aussi proche, je suis sur qu' il va y avoir d' ici quelques années des solutions "radicales" de dé-tatouage. ;)
Pour voir ma modeste galerie de planches originales c' est par ici : http://www.2dgalleries.com/profile/Charlab
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Curieux
 
Messages: 101
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Dim » Ven 12 Mai 2017 23:20

Krän, tu as oublié Jay Read qui a choisi de passer des grosses zones au laser comme les deux bras, le torse, le ventre, gorge/cou/nuque en vue de faciliter le cover, Bryon Widner, ce skin neonazi repenti qui a passer au laser son crâne, son visage ou ses mains pour complétement virer les traces de son ancienne vie tout en gardant des traces de dépigmentation sur les dites zones ou encore mais qui ne s'est pas fait sans souffrance comme le montre ces photos (ça, ça ou encore ça), cet allemand croisé en conv' qui s'était lasérisé les deux bras, la gorge et le torse pour les éclaircir pour les confier ensuite à Victor Chil, Marcus Lenhard ou Dan Haselton, Adam Cooney(pas sûr de l'orthographe) un 'ricain qui a un peu suivi le même chemin que le précédent seulement, lui a choisi de se faire ses nouvelles que par des monstres du biomec' américain et les exemples il y en a encore c'est juste que je n'y pense pas là de suite.

Sinon, je pense que si on se préoccupe, se projette trop dans le futur, tu restes enfermé dans tes incertitudes ou tes "peurs" de mal faire et tu ne fais rien, quoi.
Pour ma part, j'ai choisi de ne plus en avoir rien à foutre des conséquences de telle ou telle zone visibles tatouées. Je ne suis freiner que par moi-même.
Si demain, j'ai l'argent pour mon projet de tattoo sur le crâne qui descendrait sur le visage et que je ne ressentirais plus cette barrière que je m'imposais jusqu'à présent ben je prendrais simplement rdv.
Je suis suffisamment couvert pour que même aux yeux de tatoueuses ou de tatoueurs consciencieux et/ou aillant une déontologie, je ne sois pas confronté à un refus de leurs part.
Je songe aussi de plus en plus au laser pour un de mes pieds ainsi pour tout mon bras que je trouve vraiment mal foutu. Ce serait donc me lancer dans du laser sur une grande surface pour retaper les motifs mais par de meilleurs tatoueurs ou en aillant au préalable mieux réfléchi à ce que je voudrais et surtout à comment je le voudrais.

Moebius, alors, on pourra se faire détatouer comme on va chercher sa chemise au pressing, gé-nial :roll:
Le fait que ce soit radicale est pour moi, plutôt censé. Le détatouage et le fait que ça laisse des traces est assez similaire au fait de passer à autre chose dans la vie. De passer outre les épreuves qu'on se prend dans la gueule. Ton passé laisse des traces mais tu passes outre pour avancer tout comme tes tattoos que tu cherches à effacer pour passer à autre chose.
Ce serait beaucoup trop simple et on en tirerait aucune leçon si on s'en débarassait d'un coup de gomme magique. La méritocratie, BORDEL !!
Je suis parti en couilles et ne suis jamais revenu.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1784
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Liège(Belgique)
Genre: Homme
Remercié: 111 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar R. Flagg » Sam 13 Mai 2017 07:41

Mais tout est comme ça...la vie pro..y'a vingt cinq, trente ans tu choisissais un taf, tu y faisais carriere..Maintenant, changer trois fois de metier dans une vie...c'est quasi normal...
J'ai commencé en 93 ( 1 er tattoo ) comme marin pro, en 2017 je suis responsable d'un magasin, avec 15 personnes sous mes ordres et divers rencontres avec les clients / fournisseurs ,etc.. , dans une grosse usine d'éléctronique...comme quoi..

Alors il est vrai que la vision de tatouage a changé. Tu vas a la piscine.. en 93 quasiment personne en 2017.. 50% sont encrés.

La société evolue. Mais nous aussi..je rejoints les propos de mavhoc.


L'acces au tattoo est plus facile aussi, quand je vois des " jeunes" ( oui 40 berges t'es mi jeunes !! :) ) couverts d'encre de la tete aux pieds a 25 ans...pour certains assumer leurs choix dans 20 ans... :?

Mode vieux con OFF..

Donc...un conseil...ne veillissez pas...c'est une arnaque..

:tchin:
R. Flagg

Curieux
 
Messages: 100
Enregistré le: 08 Juil 2016
Localisation: Maine et Loire
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Ksuna » Sam 13 Mai 2017 09:40

R. Flagg a écrit:
Donc...un conseil...ne veillissez pas...c'est une arnaque..

:tchin:


J'y songerai ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Ksuna

Investi
 
Messages: 1050
Enregistré le: 24 Juin 2014
Localisation: Valenciennes, Nord
Genre: Femme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar Moebius » Sam 13 Mai 2017 17:31

Dim a écrit:ce skin neonazi repenti qui a passer au laser son crâne, son visage ou ses mains pour complétement virer les traces de son ancienne vie !

Impressionnant ! :shock: Faut quand même être rendu loin pour en venir à se faire faire des tatouages néo-nazie sur la tronche ... Je sais que ces mecs là à la base n' ont pas grand chose dans le crane mais avoir une vision à aussi court terme quand même.
Il me semble que les tatouages ( ou plutôt des bouzilles ) réalisés en central ou maisons d' arrêts en France pouvaient être pris en charge par la sécu pour des séances de laser si c'était reconnu comme erreur de jeunesse. A vérifier.

En se faisant tatouer le visage tout en se disant : de toute manière c' est mon style de vie, je suis tel que je suis réellement, ou alors c' est mon corps il m' appartient et j' emmerde les gens et la société, pour moi ça s' apparente à une espèce de suicide sociale. Le terme est fort je sais mais c' est ma vision de la chose. Comme l' a bien exprimé R.Flagg, chaque individu sera amené à changé de travail plusieurs fois dans sa vie, et se projeter dans nos sociétés modernes est difficile et incertain. C'est sur que si tu travailles dans le milieu du spectacle ou du tatouage ... Et encore.

mavhoc a écrit:Dire "j'assumerai tout le temps" n'a aucun sens car il faut être d'une naïveté enfantine pour ne pas voir comment chacun d'entre nous évolue. Certes, on aime certaines choses pendant des décennies, peut-on être sure que les aimera encore après ? Cela ne veut pas dire qu'on est condamné à ne pas aimer ses tatouages toutes sa vie, ça veut juste dire que prétendre qu'on le sait par avance, ou qu'on sait qu'on s'en fichera toujours, ou qu'on sait qu'on ne regrettera jamais, c'est prétendre en savoir plus qu'on ne le peut.

+1


Dim a écrit:Moebius, alors, on pourra se faire détatouer comme on va chercher sa chemise au pressing, gé-nial :roll:

Tout évolue tellement vite que effectivement je pense que des nouvelles techniques, peut être moins douloureuses aussi, vont certainement apparaitre dans les décennies à venir. Le mot "radical" était excessif et mal approprié, mais voilà en gros ce que je voulais exprimer. Je te rejoins que pouvoir se débarrasser d' un claquement de doigt de ses tatouages n' aurait plus grand intérêt sur le principe même de se faire encrer ...
Pour voir ma modeste galerie de planches originales c' est par ici : http://www.2dgalleries.com/profile/Charlab
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Curieux
 
Messages: 101
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Penser au futur avec son corps tatoué

Messagepar twinings » Sam 13 Mai 2017 17:47

Pour moi du coup la question c'est pourquoi se tatouer ou modifier son corps amène forcément le suicide social ? Est-ce qu'on ne pourrait pas laisser les gens tranquilles par rapport à leur corps ?
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1145
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 38 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités