Dessin traditionnel et numérique

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Dessin traditionnel et numérique

Messagepar dAg » Mer 28 Sep 2016 07:11

Salut à tous,

J'ai passé ma formation " Hygiène et Salubrité " il y a un an.
Disons plutôt " acheter " car j'ai certes appris quelques petits trucs intéressants mais j'ai plus eu l'impression de payer une sorte de passe que d'être formé à quoi que ce soit.
Comme je l'ai vu faire, que vous ayez été absent quatre jours sur cinq, que vous arriviez systématiquement en retard, ou que vous ayez passé votre temps à envoyer des sms, on s'en fout.
Comme à la fin dans l'école des fans : tout le monde a gagné et a son joli bout de papier avec son nom en grosses lettres.
Mais bon, comme il le faut si on se destine à être tatoueur ou pierceur, je me suis débarrassé de ce qui est pour moi juste une formalité administrative et payante.

J'ai ensuite préparé mon book et je me suis lancé dans la grande aventure : le montrer à des tatoueurs, récolter des avis et peut être trouver un apprentissage.
Le rêve de trouver un vieux mentor, grosse barbe de biker, la peau recouverte de bijoux et de tatouages retraçant sa vie et qui me prendrait sous son aile pour me transmettre son savoir s'est vite étiolé. Oui je sais c'est dans les films que ça se passe comme ça mais j'aime cette vision. Le vieux maître et son apprenti. :)

Parenthèse pour préciser que je dessine principalement sur ordinateur avec une palette graphique.
Sans doute une déformation de mon passé de graphiste.
Cela me permet d'aller plus vite dans mes idées et d'explorer d'autres routes plus facilement qu'avec les outils traditionnels.
Si je ne suis pas convaincu de l'orangé d'un coucher de soleil, je peux le foncer ou l'éclaircir en quelques minutes.
J'ai l'impression d'être moins limité qu'avec des crayons de couleur ou des pastels.
Une couleur trop foncée et c'est figé, pas moyen de revenir en arrière.
Vous me direz que lorsqu'on tatoue, c'est pareil mais là je parle uniquement de recherche et de préparation d'un dessin.

Donc beaucoup de tatoueurs m'ont demandé du dessin trad'.
Pour reprendre leurs mots, on ne peut pas juger d'un dessin fait numériquement.
Je m'y suis donc remis et j'ai étoffé mon book d'études, de crânes, natures mortes, études anatomiques, motifs, etc.

Je vous passe les détails sur certains qui, non contents de dessiner de véritables bouses, se targuent d'être des bons et vous mettent sous les yeux leurs créations, qui au final, ne sont que des copies de copies réalisés sans talent - le scorpion qu'on voit partout, la fameuse Santa Muerte - ou encore des lettrages infâmes qu'ils n'ont aucun complexe à graver sur la peau et ils vous achèvent en beauté en osant vous dire que c'est à leur niveau que vous devez arriver avant d'être tatoueur.

D'autres qui regardent votre book avec envie mais vous disent que c'est nul et que ça ne vaut rien car c'est dessiné sur un écran.

Ceux qui vous demandent de montrer ce que vous savez faire et vous donnent un crayon pour ensuite vous l'enlever des mains une minute après pour vous montrer comment dessiner un papillon parfaitement dégueulasse.

Aucune prétention dans mes propos. Je dessine depuis que je suis gamin, et j'ai eu la chance d'étudier par la suite la peinture, la calligraphie, les techniques traditionnelles, la couleur pour ensuite en faire mon métier.
Mais pour moi dessiner depuis qu'on est tout petit, étudier le dessin ou même posséder un shop n'a jamais été un gage de qualité.

Il faut beaucoup de travail, de doutes, de remises en question et de volonté.
Ma phrase préférée: Si tu es content de ta production pendant plus de cinq jours, commence sérieusement à te poser des questions - règle d'or numéro 13 de blackfrog.

J'ai toujours avancé. Je sais de quoi je suis capable et ce que je ne pourrais jamais faire.
Mais je continue à apprendre tous les jours, à chaque fois que j'ai mon stylet dans la main.
Alors me faire donner des leçons par des gens qui ne savent pas ce qu'est un point de fuite, ça me fait doucement rire.
Désolé pour ce petit coup de gueule mais ça fait du bien.

J'ai aussi discuté avec d'autres, pour moi de vrais artistes, sans diplôme, sans études,
des gens talentueux tout simplement, et qui m'expliquaient qu'un vrai tatoueur ne dessine pas sur ordinateur.

Et enfin les derniers qui m'ont dt qu'il n'y avait aucun problème à dessiner sur un écran et que je n'avais plus qu'à trouver le mentor qui m'apprendra à manier l'encre et les aiguilles.
Selon eux, ça n'est pas un problème car avant de dessiner sur la peau, on fait un stencil, donc on sait où on va avant de tatouer.

De toutes façons, si un jour, je réalise ce rêve, je ne me sens pas assez doué pour dessiner directement sur la peau. Je ne sais même pas si je serais capable manier un dermographe. Le temps me le dira.
En tout cas, je sais que je ne cherche pas quelqu'un qui m'apprendra à dessiner mais
quelqu'un qui m'apprendra à utiliser cet outil.

Mais je me pose aussi cette question :
Pensez vous qu'un tatoueur doit obligatoirement dessiner avec un crayon à papier et une gomme ?

Mon stylet, c'est mon crayon à papier.
La palette graphique ma feuille
et la touche contrôle - Z ma gomme.


La palette graphique n'est qu'un outil au même titre qu'un critérium.
Ce que je fais avec un stylet, je suis capable de le faire avec un crayon.

Donc où est le problème pour un tatoueur de dessiner avec un ordinateur et une palette graphique ?

Tous les avis m'intéressent à condition qu'ils soient constructifs et intéressants.

Salutations
Avatar de l’utilisateur
dAg

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 28 Sep 2016
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar smallrider » Mer 28 Sep 2016 07:41

Bonjour,
Tout t'es retrouvé face à des tatoueur lassés de voir de plus en plus de graphistes opportunistes se tournant vers le tattoo en y voyant juste un moyen de se faire du blé, dont bon nombre ne savent pas tenir un crayon. ( Je n'ai pas dit que c'était ton cas)
Sinon bon nombre de tatoueurs renommés utilisent presque uniquement que le numérique comme support de base notamment Xoil) mais effectivement il semble essentiel de maîtriser avant tout les crayons avant de passer à la peau où comme avec le feutre la touche z n'existe pas.
Ne te décourage pas, continue de dessiner et de chercher un maître, et si l'envie te viens de passer sur de la vraie peau penses à tes cuisses avant de penser aux copains.
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Rouge » Mer 28 Sep 2016 08:43

Yop !

Je vais rejoindre Smallrider, je sais que certains tatoueurs dessinent via ordi et pas à la main (je pense notamment à KaTa, mais tu en trouveras aussi sûrement ici).
Après je ne sais pas dessiner, je ne sais pas tatouer, donc niveau technique je ne sais pas du tout quoi te dire. Est-ce que bien dessiner est l'assurance de bien tatouer derrière ? Je ne pense pas. Est-ce que bien dessiner est un pré-requis pour savoir bien tatouer ? Sûrement. Là où j'aurais envie de te rejoindre (mais encore une fois c'est un avis de néophyte en matière de dessin), c'est que le tatouage et le dessin à la main sont 2 techniques TRES TRES différentes.

Intuitivement, je dirais que ce qui compte quand on dit "savoir bien dessiner si on veut tatouer c'est important", c'est pas tellement le support utilisé, c'est de savoir concevoir un dessin, poser des couleurs... Papier, tablette, crayon à papier, stylo, pinceau, aquarelle, gouache, sculpture sur bois, bombe de peinture, quelle différence ? Si tu as un bon niveau de dessin, quel que soit le support utilisé, tu as un bon niveau en dessin. Passer d'une technique à l'autre (et typiquement dans ton cas, du stylet au dermographe), demande de toute façon une adaptation, une formation, des efforts, de la sueur, de l'huile de coude... (Des échecs, sûrement, tout plein)
Tous les tatoueurs que j'ai croisés disent qu'entre le crayon et le dermo et entre le papier et la peau humaine, il n'y a quasiment rien de commun. J'imagine qu'entre le stylet et le crayon c'est pareil, et entre la tablette et la peau, à peu près pareil aussi. Du coup euh. Je serais plutôt de ton avis. Je ne connais pas ton niveau en dessin évidemment mais si tu dis que tu SAIS dessiner avec ta tablette, je ne vois pas pourquoi tu devrais être obligé de passer par les traditionnels crayon/papier avant de te mettre au dermo.
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 950
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 35 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar dAg » Mer 28 Sep 2016 09:14

Merci pour vos réponses qui me rassurent.

En effet, nombre de tatoueurs doivent être lassés de voir de plus en plus de gens se diriger vers le tatouage.
Graphistes et beaucoup d'autres qui se découvrent une passion soudaine après avoir regardé des émissions crétines genre Ink machin.

J'avais constaté la même chose avec le graphisme quand, fin des années 90, les écoles de multimédia et graphistes
ont fleuri un peu partout et vous donnaient un diplôme de " designer super créatif " en échange de vingt mille balles et un mois de cours.

J'ai sans doute eu la même sensation que ce que ressentent les vrais tatoueurs aujourd'hui, qui étaient là avant cet effet de mode.

Mais quand je vous lis, je me dis que la technologie n'est peut être pas incompatible avec cette forme d'art contrairement à ce qu'on a voulu me faire croire.

Et XOil, je ne l'avais pas cité mais j'admire son travail même si beaucoup le décrient et ne le considèrent pas comme un tatoueur.
Je vais aller voir ce que fait kata car je ne connais pas du tout.

Smallrider: oui avant de tatouer les autres, c'est moi que je tatouerais :) c'est certain mais avant je dois apprendre comment marche cette machine.

Rouge : Je partage ton opinion, le dermographe n'est qu'un outil. J'espère que je trouverais celui qui m'apprendra à le manier et m'éviter ainsi de m'en acheter un et me former tout seul au risque de prendre de mauvaise habitudes ou faire des erreurs.
Je ne veux pas être un scratcheur.

Merci encore à vous.
Merci pour vos réponses et votre vision de la chose.
Avatar de l’utilisateur
dAg

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 28 Sep 2016
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Rouge » Mer 28 Sep 2016 09:38

Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 950
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 35 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar dAg » Mer 28 Sep 2016 09:46

Cool !
Merci
Avatar de l’utilisateur
dAg

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 28 Sep 2016
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Destal » Mer 28 Sep 2016 10:36

Et XOil, je ne l'avais pas cité mais j'admire son travail même si beaucoup le décrient et ne le considèrent pas comme un tatoueur.


:?: :?:
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 626
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 17 fois
  • Adresse Galerie

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Kini » Mer 28 Sep 2016 12:40

Il y a des tatoueurs qui dessinent très bien, et qui, malgré des années d'expérience, ne savent pas pour autant bien tatouer.
Il y a aussi des tatoueurs qui maitrisent parfaitement les techniques de piquage, sans savoir dessiner sur papier.
En fait il existe à peu près toute sorte de type de tatoueurs (même ceux qui ne savent ni dessiner ni tatouer :geek: )

Vu ce que tu dis, le problème n'est même pas que tu ne sais pas dessiner, juste que tu ne sais pas dessiner avec un papier et un crayon.
La question a se poser est: est-ce que les techniques que tu maitrise te "suffisent" à créer ce que tu as dans la tête, et à pleinement t'exprimer.

Et on en vient au problème des tatoueurs que tu as croisé: même si tu répond affirmativement à la question du dessus (ce dont je ne doute pas vu la façon dont tu parle de ce que tu fais), si tu intègre un shop, surtout en tant qu'apprenti, tu devras faire les projets que les clients te demandent, et si tu n'es pas capable de faire ne serait-ce qu'une petite ébauche à la main devant le client, ça peut parfois poser problème.

Et puis, même si le dessin manuel et le tatouage ne sont pas du tout pareil, il peut y avoir quelques bases à maitriser, notamment concernant les mouvement de poignet/bras. Mais peut-être que tes compétences à la tablettes graphique suffisent (n'ayant jamais utilisé de tablette, reprenez-moi si je me trompe).

Bref, persévère, si ton travail est de qualité, tu finiras par trouver un tatoueur qui partage ta vision. Mais continue à fournir ton book en dessins manuels, ça ne peut que t'apporter du positif (pour le démarchage, et pour tes techniques).

Par contre juste pour rebondir à ça:
smallrider a écrit:Ne te décourage pas, continue de dessiner et de chercher un maître, et si l'envie te viens de passer sur de la vraie peau penses à tes cuisses avant de penser aux copains.


Avant ça, il y a quand même les options peau synthétique/fruits/peau de cochon pour se faire un peu la main histoire de ne pas trop partir à l'aveugle sur la peau de singe :D
Kini

Donateur
 
Messages: 409
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 61 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Destal » Mer 28 Sep 2016 13:26

Pour info Émilie B. de l'Imaginarium ne m'a jamais montré un dessin à la main. Elle m'a montré sur tablette graphique et a changé des éléments à ma demande, et voilà.
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 626
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 17 fois
  • Adresse Galerie

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Kini » Mer 28 Sep 2016 14:01

Émilie B. travail en shop privé.
Ce qui n'est pas une généralité.
Et donc toutes les particularités que ça impliquent ne peuvent être non plus généralisées.

Dans un shop privé tu ne reçois pas de clients sans qu'il y ai un rdv.
Et quand tu as un shop privé, les clients viennent te voir pour ton style, pas juste parceque tu es le tatoueur le plus proche de chez eux.
Tu bosse donc comme tu veux, avec les outils que tu veux.

Dans un shop sur rue, tu as des clients toute la journée qui passent, et parfois, avant même que le rdv soit bien fixé et le projet bien défini, le tatoueur peut avoir à ébaucher un petit truc pour que le client se fasse une idée. Dans ce cas là, c'est quand même mieux d'avoir un peu de technique.
Bien sûr, comme en shop privé, certain tatoueurs sur pignon font ce qu'ils veulent et utilisent les techniques qu'ils veulent, mais au moment de faire une ébauche, l'ordi c'est jamais très pratique.
Et quand il s'agit d'un apprenti, c'est d'autant plus vrai, il reçoit beaucoup plus de projet "basique", il a beaucoup moins la possibilité d'imposer son style et sa façon de faire.
Mais j'ai l'impression de me répéter.
Après je ne dis pas non plus que la majorité des tatoueurs et apprentis font des ébauche tous les jours, je dis juste que ça peut justifier (en parti) les réflexions des tatoueurs sur le fait qu'il faut savoir dessiner.

Bref, on a bien fini par tous comprendre que tu t'étais fait tatouer chez l'imaginarium, mais tu sais, ton expérience est très loin de représenter la majorité du monde du tatouage.
Maintenant oui, ce genre de cas existe, ça prouve que savoir dessiner à la main n'est pas une obligation, mais la polyvalence ne peut que ouvrir plus de portes, surtout dans une branche aussi bouchée.
Kini

Donateur
 
Messages: 409
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 61 fois

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Destal » Mer 28 Sep 2016 14:34

Bref, on a bien fini par tous comprendre que tu t'étais fait tatouer chez l'imaginarium


Détends-toi, respire calmement, tout le monde ici a de beaux tatouages, je n'ai rien à prouver, surtout en n'étant qu'un support. Ça va bien se passer.

C'est ma seule expérience et donc, si elle peut être pertinente pour quelqu'un, je la livre, plutôt que de parler pour ne rien dire en répondant à côté de la question posée. Puisque sa question était : "Pensez vous qu'un tatoueur doit obligatoirement dessiner avec un crayon à papier et une gomme ?", j'ai donné une réponse courte et concrète, basée sur ma seule expérience. Plutôt que déballer toute une tirade lui disant d'apprendre à dessiner, alors qu'il a précisé qu'il dessinait depuis son enfance.

Et je n'ai vu nulle part qu'il envisageait d'être tatoueur chez Johnny Tattoo, Piercing & Kébab, donc je pense que le fonctionnement d'un shop privé peut lui apporter un élément de réponse. Et puisque tu dis que l'avantage du dessin au crayon serait la vitesse, si c'est pour dessiner trois tribal sur un post-it entre deux piercings à l'arcade, je parie qu'il a le niveau minimum requis.
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 626
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 17 fois
  • Adresse Galerie

Re: Traditionnel et Numérique

Messagepar Kini » Mer 28 Sep 2016 15:16

Visiblement c'est toi qui est tendu ;)
Destal a écrit:C'est ma seule expérience et donc, si elle peut être pertinente pour quelqu'un, je la livre

Tout à fait. Mais vu que tu avais déjà posté juste avant, et que tu as reposté ça juste après moi, je pensais que tu rebondissais sur ce que je disais.
Si ce n'était pas le cas, alors soit, ma réponse elle n'était pas pertinente :pink:
Ça t'apprendra à faire un doublon tiens :mrgreen:

Destal a écrit:Et je n'ai vu nulle part qu'il envisageait d'être tatoueur chez Johnny Tattoo, Piercing & Kébab, donc je pense que le fonctionnement d'un shop privé peut lui apporter un élément de réponse. Et puisque tu dis que l'avantage du dessin au crayon serait la vitesse, si c'est pour dessiner trois tribal sur un post-it entre deux piercings à l'arcade, je parie qu'il a le niveau minimum requis.


Je n'ai jamais dis que l'avantage du dessin était la vitesse.
Quant à son niveau, d'une on ne le connait pas, de deux je ne le remettais pas en cause.

On peut avoir tendance à oublier qu'on est sur un forum, et que durant les prochaines années, les lecteurs de ce topic ne seront peut-être pas forcément le créateur. C’est pourquoi tu pourras noter que dans certaines phrase je m'adresse à lui (par exemple quand je lui dis de persévérer car il trouvera peut-être un tatoueur comme lui), et parfois j'écris plus globalement.
J'essaye d'apporter quelques pistes de réflexion (aux futurs lecteurs comme à moi-même) par expérience et de par ce que j'ai pu voir, sur le pourquoi un tatoueur demande ce genre de chose et en quoi savoir dessiner peut s'avérer utile.
J'espère pouvoir éviter le genre de vision binaire que ton discours peut faire passer (même si je me doute que toi tu ne vois pas les choses si basiquement, t'en fais pas ;) ). Parceque on ne travaille pas soit chez Piercing & Kebab (putain quand je t'ai lu j'ai eu la vision du truc, c'était spécial :lol: ) soit en salon privé.

Et dans certains cas, savoir dessiner peut s'avérer utile sur le moment. Pas dans tous les cas certes. Peut-être même pas dans la majorité des cas. mais ça peut.
Et n'oublions pas aussi que le milieu du tatouage est encore composé de beaucoup de tatoueurs de la vieille école. Ils ont donc des idées bien ancrées sur ce qu'est un tatoueur. Et les clients aussi mine de rien.
Les artistes numériques c'est quelque chose d'assez nouveau et d'encore minoritaire.

Maintenant pour chlore (comme à la piscine) le truc, j'approuve les artistes numériques et je souhaite à dAg de trouver un apprentissage dans lequel il s’épanouira de la manière dont il le souhaite ! Et je pense que c'est totalement possible.


PS pour dAg: Je crois que c'est Flu, un membre d'ici, qui faisait de la création numérique et qui avait réussi à trouver un apprentissage. Je ne sais pas si il est encore sur le forum, mais tu peut-être lui poser des questions =)
Kini

Donateur
 
Messages: 409
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 61 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Destal » Mer 28 Sep 2016 15:36

Non je ne rebondissais pas sur ce que tu disais, et donc je ne cherchais pas à te contredire. Le débat est donc chloré sans pour autant que je n'oublie ta réflexion médisante à mon égard.
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 626
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 17 fois
  • Adresse Galerie

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Panthera » Mer 28 Sep 2016 16:28

Je pense déjà que selon le style de tatouage recherché, la technique pour le stencil varie. Je m'explique beaucoup de tatoueurs dans le style réaliste-Hyperéaliste préfère le numérique tandis que le dessin traditionnel sera souvent plus utilisé pour le style ornemental, old school, free hand.

Pour moi un tatoueur doit savoir autant dessiner que tatouer mais sachant que dans mon cas un tatouage à était dessiné et les 3 autres réalisés à partir de l'outil numérique, ce dernier ne me pose pas soucis. Du moment que le tatouage est réussi, net et propre et que le client est content, pour moi c'est le principal.

Je serais toi sachant que on a des tatoueurs pro sur le forum, je prendrai le temps de discuter avec eux, pourquoi pas leur montrer ton book ou nous montrer tes créations aussi.

Personnellement j'ai rencontré un tatoueur qui avant a travaillé dans le bâtiment mais qui savait maîtriser le dessin, qui aime ceci, il a bossé pour un shop connu et au final les tatoueurs anciens sont devenus jaloux de lui car son travail attiré plus de clients mais pour le voir lui. Maintenant il a son atelier privé, il travail en utilisant autant l'outil numérique que le dessin et le free hand directement sur la peau et son agenda est rempli régulièrement.


Je comprends que dans ton cas le dessin n'est pas un problème mais que tu as besoin d'un apprentissage pour apprendre à manier un dermographe.
Avatar de l’utilisateur
Panthera

Investi
 
Messages: 912
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: Menton
Genre: Femme
Remercié: 7 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Ysatis » Mer 28 Sep 2016 19:06

Alors... Pour moi les 2 sont nécessaires comme dit plus haut. Pour bosser sur des grosses pièces bien en harmonie avec le corps, je trouve que le free-hand s'y prête mieux. Après, le travail numérique ne me perturbe pas dans la mesure où le dessin "manuel" est maitrisé. ça donne effectivement parfois plus de liberté, surtout pour le travail préparatoire. A titre purement personnel ça ne me choquerait de voir un tatoueur bosser en numérique, tant qu'il sait parfaitement adapter son motif et ses couleurs au corps du porteur, et évidemment que la maîtrise du dermo suive.
On voit arriver effectivement de nouveaux tatoueurs qui sont passés par l'étape graphiste (je pense notamment à Nils), et je trouve que parfois du coup ils ont un regard un peu moins "figé" sur le dessin, et s'autorise des créations un peu plus modernes au niveau des traitements ou des placements. En même temps, des évolutions il y en a partout et tout le temps, dans l'univers du dessin l'arrivée du numérique se mesure bien dans le monde de la BD notamment. Il n'y a certes pas que du positif, mais je trouve que c'est une évolution intéressante qui amène une plus grande créativité et un regard un peu frais sur une discipline parfois très codifiée.
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 1453
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Picardie
Genre: Femme
Remercié: 36 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Krän » Mer 28 Sep 2016 19:07

beaucoup de tatoueurs dans le style réaliste-Hyperéaliste préfère le numérique tandis que le dessin traditionnel sera souvent plus utilisé pour le style ornemental

Pour l'ornemental le numérique est très souvent utilisé. Notamment parce qu'il existe des logiciels de traitement d'image permettant de reproduire en temps réel sur plusieurs coordonnées le motif qui est tracé à la main, très utile pour faire les Mandalas par exemple ! ;)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4614
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 215 fois
  • Adresse Galerie

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Panthera » Mer 28 Sep 2016 19:33

Oui c'est vrai tu as raison Krän.
Avatar de l’utilisateur
Panthera

Investi
 
Messages: 912
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: Menton
Genre: Femme
Remercié: 7 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar dAg » Jeu 29 Sep 2016 22:05

Et bien, merci à tout le monde pour vos réponses et vos avis.
C'est intéressant et constructif.

Ça me donne aussi un peu d'espoir, les tatoueurs numériques comme je les appelle ont sans doute de l'avenir quand
je vois vos avis et opinions.

A moi maintenant de trouver mon mentor, pas celui qui m'apprendra à dessiner, mais plutôt apprendre à dompter le dermographe.
De toutes façons, c'est ce que je veux faire et j'y arriverais.

Merci encore à tous et au plaisir de vous recroiser sur ce forum.
Avatar de l’utilisateur
dAg

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 28 Sep 2016
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar Soleilvert » Dim 2 Oct 2016 10:46

Hello! alors mon avis : l'important est le résultat, d'ailleurs je pensais que xoil était le seul à utiliser cette technique (ça m'étonnait aussi ^^! du coup emilie et guillaume aussi ? ou seulement émilie ?).
Comme tu le décris si justement, bon nombre de tatoueurs ne sont pas forcément de bons dessinateurs,et les résultats ne sont pas toujours top pour ne pas dire souvent limite mauvais.. avoir les moyens de se payer un shop n'est pas un gage de qualité..de niveau hors classe. les shop fleurissent comme des champignons après la pluie.
Maintenant le hic c'est que tu es en demande.. bonne continuation dans ta recherche!
qqch m'échappe ? il y a "shop" "privé" ? et public ? le gouverne finance des fonctionnaires tatoueurs intéressant :D! non plus sérieusement, je ne comprends pas bien ce que vous entendez par là...à moins qu'il s'agisse d'un artiste de talent qui a le carnet de commande et la possibilité de bosser à son compte ?
Je ne comprends pas non plus pourquoi il y aurait "le shop du coin" régit par des conventions très étranges...peu de talent mais rassurer en griffonnant ? et les shops dits "privés" où l'artiste peut s'exprimer hors convention parce qu'il fait un bon boulot ? je comprends mal le concept.....à mon sens il y a de vrais artistes et il y a les autres..suffit de regarder le book, et chacun travaille à sa guise. dans un shop "privé" on peut aussi passer sans rdv...et il n'y a pas toujours de rdv préalable.
Soleilvert

Investi
 
Messages: 384
Enregistré le: 29 Aoû 2016
Localisation: bordeaux
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Dessin traditionnel et numérique

Messagepar hetfield » Dim 2 Oct 2016 11:00

Le shop privé n'a pas de vitrine, ce n'est pas un "magasin" à l'entrée libre. L'accès n'étant pas ouvert, l'artiste doit avoir une notoriété suffisante et une communication adaptée.
L'avantage, c'est qu'il tope des clients qui viennent pour son style, par contre il est plus difficile de renouveler une clientèle. L'autre inconvénient est qu'il peut être difficile d'organiser des walk in, les locaux ne sont pas forcément adaptés.
Avatar de l’utilisateur
hetfield

Investi
 
Messages: 403
Enregistré le: 02 Mai 2015
Localisation: Lorient
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Suivante

Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités