Choix des tatoueurs : du tatoueur "star" à "l'inconnu"

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Choix des tatoueurs : du tatoueur "star" à "l'inconnu"

Messagepar acherontia » Mer 29 Juin 2016 10:02

Bon, j'avais pas vraiment assez de place dans le sujet que pour mieux développer, du coup les termes sont extrêmements catégorisants et ce n'est pas voulu :pink:

Mais bref, je prends un peu de recul et je me rends compte que quand j'ai commencé mes gros projets tattoo (en dehors de ma première bousille, s'entend bien), je me suis tournée vers des tatoueurs "renommés", genre ceux qui ont une liste d'attente de 2 ans, et qui se trouvent à mille bornes de chez moi. Voyages, hôtels, patience, etc.
Quelques années plus tard, je pense que je suis un peu blasée de l'attente, de ce "star system" des tatoueurs, et je me rends compte que mes dernières pièces, je les ai faites presqu'au coin de la rue (à nouveau, je fais dans le cliché, hein. J'ai choisi des tatoueurs confirmés, dans les styles que je recherchais, etc. MAIS à proximité, avec un délai de moins de 2-4 mois, par exemple.)

J'ai vraiment eu cette pseudo "révélation" hier en m'entendant dire à mon homme en parlant de mon dernier projet : "Oh, mais c'est tout près et pas trop cher" :mrgreen: :mrgreen: (THE phrase qui me file des boutons quand j'entends des gens la prononcer généralement, pcq ça pue le scratcheur, en général :lol: ).

J'ai du coup l'impression de faire les choses à l'envers :? C'pas bien grave en soi parce-qu'avec le temps, mon "oeil" s'est développé et je pense choisir de bons artistes (sans chercher du Gogué ou Shige non plus 8-) ), mais je me demandais juste si vous aviez eu ce genre de ressenti..?
You're gonna need a bigger boat...!
Avatar de l’utilisateur
acherontia

Curieux
 
Messages: 225
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar smallrider » Mer 29 Juin 2016 13:03

Je pense qu'il y a de très bons tatoueur, peu connus.
Certains n'ont peut-être même pas de site, de page fb ou insta parcequ'ils n'en ont pas envie.
D'autres diffusent peu leur travail.
Bref pas besoin d'être une star pour être doué.
Si leurs tafs te conviennent c'est le principal.
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar acherontia » Mer 29 Juin 2016 15:32

smallrider a écrit:Bref pas besoin d'être une star pour être doué.
Si leurs tafs te conviennent c'est le principal.

C'est certain, je suis d'accord avec toi! ;)
You're gonna need a bigger boat...!
Avatar de l’utilisateur
acherontia

Curieux
 
Messages: 225
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Panthera » Mer 29 Juin 2016 17:48

Il y a de très bons tatoueurs qui ne sont pas des "célébrités". Puis de toute façon la notoriété, ils l'a gagne avec les conventions, les concours remportés et leurs clients.

Sébastien Lozupone était pas très connu dans ma région il y a deux ans. Mais heureusement que des personnes ont parlés de lui, il faisait pile dans le style que je cherchais et je ne voulais pas aller loin ou en convention pour cette pièce.
Avatar de l’utilisateur
Panthera

Investi
 
Messages: 963
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: Menton
Genre: Femme
Remercié: 8 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar oui » Mer 29 Juin 2016 18:59

Je pense que c'est assez normal comme ressenti. Une sorte de retombée d'euphorie.

Bon déjà, ne vouloir se faire tatouer que par des tatoueurs renommés, c'est un comportement assez élitiste que la plupart des personnes n'ont pas (sans vouloir dire que ces dernières ne savent pas reconnaitre la valeur de ces artistes et/ou qu'elles ne se font tatouer que de la merde hein) simplement parce que ça ne les intéresse pas/n'entre pas dans leur vision de la chose/etc.

Ensuite et pour en revenir à mon idée de départ : lorsque tu es totalement novice/étranger au monde du tatouage et que tu commences à t'intéresser au sujet, généralement tu te documentes via les moyens les plus simples et accessibles pour toi : internet et bouquins grand public (ceux qui rassemblent pleins de tatoueurs renommés justement). Et du coup bah tu tombes très rapidement sur le boulot de tous les grands noms et des jeunes tatoueurs qui ont le vent en poupe, tout ça en te prennant une grosse claque dans la gueule parce que tu vois des trucs que tu n'aurais jamais imaginé possible sous un épiderme. Donc dans un premier temps, ta culture va se limiter à ça. Et si t'es pas très curieux, y'a aussi des chances qu'elle le reste pendant un bon bout de temps pensant que c'est bon, t'as trouvé ton Saint-Graal.
Sauf que ces moyens ce sont avant tout des outils de marketing pour les tatoueurs et que devenir un nom, ce n'est parfois qu'une question de communication. Et le monde du tatouage est incroyablement plus vaste que ce que l'on veut bien te mettre sous le nez.

Selon moi, dénicher les bons tatoueurs, c'est comme chiner : ça te demande un travail de (vraies) recherches; un travail d'acquisition des connaissances nécessaires à juger par toi-même de ce qui est bon ou ne l'est pas; de te déplacer (conventions, studios, expos, pays directement concernés par une certaine culture...); d'échanger avec d'autres personnes du milieu etc. Bref, principalement une question de moyens investis mais surtout de temps ! Ça ne viendra jamais en 2 semaines (sauf coup de chance et dans le cas où tu décides de toujours garder le même artiste pour tes projets).

Du coup avec le temps donc, mais aussi l'expérience et le recule comme tu disais, je pense qu'il est assez naturel de se détacher de cet aspect "célébrité du tatouage". Simplement parce que tu te rends aussi compte qu'être renommé n'est pas un gage de qualité/excellence et que rentrer dans cette spirale vient bien trop souvent avec son lot de désavantages.

Puis il y'a un autre point aussi qui semble se produire quasi systématiquement (et parfois très vite) je trouve : le déclin artistique. Et dans le cas des grands noms, c'est bien plus flagrant puisqu'ils vivent justement sur une renommée obsolète. Si tu prends Jeff Gogué par exemple (puisque tu l'as cité), bah depuis qu'il s'est lancé dans le japonais ces 2/3 dernières années, son travail est devenu vraiment moyen, au mieux bon (avis subjectif hein). Mais une chose est sûre, on est à des années lumière du boulot qui l'a fait connaitre et devenir qui il est aujourd'hui. Et donc son inaccessibilité n'est plus du tout justifiée.
oui

Curieux
 
Messages: 160
Enregistré le: 20 Avr 2016
Localisation:    
Genre: Non spécifié
Remercié: 14 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Ysatis » Mer 29 Juin 2016 19:16

Il peut aussi avoir le fait qu'en t'intéressant au tatouage, tu "aiguises" ton œil avec le temps et repère peut-être plus facilement les artistes avec du potentiel et un travail de qualité, qu'ils soient connus ou non. Le petit shop du coin que tu n'osais peut-être pas approcher avant, tu te rends compte que finalement il bosse très bien. Et puis après tu cherches peut-être plus un tatoueur qui correspond au style que tu recherches car tu oses un peu plus aussi affirmer tes projets, et donc chercher la petite perle, pas forcément hyper connue justement.
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 1600
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Picardie
Genre: Femme
Remercié: 40 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Biturelenounours » Mer 29 Juin 2016 19:54

Monde de magie, de contradictions et d'excès.
Biturelenounours
 

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Dim » Mer 29 Juin 2016 20:13

Je n'ai jamais eu ce besoin de me tourner vers ce genre de tatoueurs stars. La reconnaissance de ses pairs n'a je ne pense pas, jamais fait partie de mes critères. Dés le début, j'ai préféré fouiner moi-même à la recherche de "mes" tatoueurs. En dehors de la propreté apparente du taf, je me suis surtout fié à ce que m'inspirait leurs boulots. Même quand c'était d'autres tatoueurs qui me les conseillaient.
Je suis parti en couilles et ne suis jamais revenu.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1784
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Liège(Belgique)
Genre: Homme
Remercié: 111 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar jasonkikoo » Mer 29 Juin 2016 22:39

je rejoins ce que tu as écrit Dim .
Ici, le choix commence à être plus important, mais pendant longtemps il y a eu trés peu de bons, voire trés bons tatoueurs...
Mais nous avons l'Australie à deux pas et c'est toujours envisageable d'y aller si on veut se faire tatouer par un tatoueur de renommée...

Perso, c'est surtout le feeling qui compte, et puis un tatoueur qui fait du bon travail, au moins à mes yeux ,et qui est à l'écoute...

smallrider a écrit:Je pense qu'il y a de très bons tatoueur, peu connus.
Certains n'ont peut-être même pas de site, de page fb ou insta parcequ'ils n'en ont pas envie.
D'autres diffusent peu leur travail.
Bref pas besoin d'être une star pour être doué.
Si leurs tafs te conviennent c'est le principal.


Et je rejoins aussi Smallrider, certains tatoueurs, dont un que je connais, diffuse trés peu les tattoos qu'il réalise; on aurait tendance à penser qu'il en fait trés peu mais pas du tout en fait... C'est juste pas son délire de les afficher systématiquement même s'ils sont trés bien réalisés et superbes à mes yeux!
Prochaine étape : mon second dreamcatcher dédié à mon second fils... Y'a plus qu'à...
Avatar de l’utilisateur
jasonkikoo

Curieux
 
Messages: 240
Enregistré le: 26 Mai 2016
Localisation: NOUVELLE CALEDONIE
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar smallrider » Jeu 30 Juin 2016 08:15

Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar acherontia » Jeu 30 Juin 2016 12:20

Cool, merci pour vos retours! ;)
Vous me donnez aussi des pistes de réflexion auxquelles je n'avais pas du tout pensé. :roll:

Mon amour du tattoo, ça ressemble assez fort à mon côté "collectionneuse", en fait. J'aime collectionner de belles choses, que ce soit des babioles ou des tattoos. Du coup, comme le disais "oui", en faisant des recherches sur le net sur base des styles que j'aime, ce sont souvent les "gros" artistes qui ressortaient du lot. Certains grâce à une renommée justifiée, d'autres, moins.

Bon, j'me sens un peu moins alien, du coup. Et ça me conforte dans le choix de l'artiste pour mon prochain projet, bizarrement. Merci :pink:
You're gonna need a bigger boat...!
Avatar de l’utilisateur
acherontia

Curieux
 
Messages: 225
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Biturelenounours » Jeu 30 Juin 2016 16:12

J'ai une vision du tatouage qui m'est propre, peut-être qu'elle peut paraître étrange mais je considère le tatouage comme quelque chose d'extrêmement volatil il va disparaître avec sa toile mortelle. Un acte éternel, décisif. J'aime le côté patch presque punk de la chose et quelque part je crois qu'au fond je n'ai aucune idée du classement des tatoueurs connus ou pas réellement ça se joue à quoi, aux magazines, aux nombres de followers.

L'avis est donc unanime?

Je me positionne en fonctions de mes goûts, de mon corps, de comment je l'imagine, pas de la notoriété, les gens qui pensent aller se faire tatouer juste parce qu'un tatoueur est connu et qu'on parle de lui n'ont rien compris au principe même du tatouage. Il faut penser plus large, plus global.
Ce n'est que mon avis.


Si je regarde tout ce que je viens de citer plus haut j'ai aussi de nombreux tatoueurs, tatoueuses peu connues dans mes bouquins, réseaux qu'il est impossible de contacter mise a part aller dans le pays et se renseigner localement comme le groupe Nukumoana aux iles Salomon, Tatu lu petite tatoueuse qui fait du neo aborigène et qui est obligé de se diversifier dans d'autres styles et pourtant le neo aborigène c'est bien sympa à découvrir, un autre qui s' inspire de l'art Bengali et puis c'est interessant de voir d'autres tatoueurs utilisé d'autres techniques comme le martelage à la main par exemple.

Du coup une pièce bien lisse me fera souvent ni chaud ni froid, il faudra qu'elle est quelque chose qui m'intrigue, me bouleverse, suscite un intérêt, goût similaire, une recherche parfois complexe ou toute simple mais qu'on ne voit pas en première lecture.

Pour ce qui est de mon corps, c'est une enveloppe destinée à la poussière pas si importante donc.

Aujourd'hui on arrive facilement à trouver des similitudes de styles chez d'autres tatoueurs parfois apprentis qui font d'ailleurs tout aussi bien et parfois même meilleur.
Il y a aussi des personnes tapis dans l'ombre qui ont du talent et ne se sont pas encore révélé, j'ai bon espoir pour le devenir du tattoo.

Ce qui m'intéresse le plus souvent c'est la démarche du tatoueur qu'il s' intéresse au sujet, en inovant, en surpassant ses influences, ses prédécesseurs, en racontant autre chose, une autre vision du tatouage et pas spécialement sa capacité à remplir son tiroir caisse ou alors que les deux s'enrichissent mutuellement.

Pour moi tu n'as pas emprunté le chemin à l'envers tu es juste en train de l'emprunté autrement avec un raisonnement et une optique différente et pas nécessairement moins intelligente.
Biturelenounours
 

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar twinings » Jeu 30 Juin 2016 18:00

Je pense effectivement qu'on a tous aujourd'hui une vision personnelle de ce qu'est le tatouage, et de comment on l'envisage sur nous/pour nous. On a en plus la chance à l'heure actuelle de disposer d'outils comme Internet qui permettent de pouvoir découvrir beaucoup de choses plus facilement, plus rapidement, et plus "mondialement". Je rejoins les voisins du dessus, je pense qu'au début tu te focalises un peu sur les grands noms, puisque ce sont qui reviennent régulièrement. C'est grâce à eux en général que tu découvres que le tatouage c'est super vaste, et tu commences à aiguiser ton oeil. D'un point de vue perso, et même si je me considère encore comme débutante dans le domaine, je suis contente d'avoir pu me faire l'oeil grâce à des artistes renommés, qui me permettent ensuite de pouvoir faire mes propres découvertes, tout en étant capable de juger de la maîtrise technique, et de trouver l'originalité d'un traitement. Et après, je fonctionne au coup de coeur, je ne sais pas comment l'expliquer autrement. :pink:

Je ne suis pas forcément à la recherche de noms célèbres, puisque dans le tas, y en a quand même un paquet par qui je ne me ferai pas tatouer, puisqu'ils ne correspondent pas à ce que j'aime, à mes projets, ou tout simplement parce qu'ils ne me déclenchent pas cette émotion qui fait que je suis fan du boulot. C'est vraiment une question d'émotion pour moi. J'admire la technique, le placement, la perspective, les proportions, mais si ça ne me provoque pas d'émotion, je n'irai pas chercher "plus loin", que ça concerne un "petit" tatoueur ou un grand qui a une liste d'attente longue comme le bras. Pour ça je rapproche un peu le tatouage des oeuvres d'art : chacun y a une sensibilité différente, quelqu'un peut se sentir transporté par Le Caravage, tandis qu'un autre n'y admirera que la technique sans rien ressentir, mais cette même personne sera touchée par un Picasso, Mucha, Kandinsky... qui n'en touchera pas une à une troisième, etc. En sachant qu'en plus les goûts sont amenés à évoluer avec nous, que rien n'est fermé, que tu peux être complètement fermé à un artiste et découvrir dix ans plus tard une émotion face à une de ses oeuvres, ou inversement.

Mais c'est vrai que plus j'avance dans la découverte du monde du tatouage, plus j'aime découvrir des petites perles qui ne sont pas forcément connues. J'adore suivre les apprentis, aussi, de manière générale, car je trouve ça toujours intéressant de voir d'autres visions du tatouage naître et évoluer. Au final, sur plusieurs centaines de tatoueurs suivis de manière plus ou moins régulière (merci Instagram :mrgreen: ) il n'y en a qu'une poignée à qui je confierai bien ma peau. Il y a des grands noms, et des moins grands... Je pense que quand tu craques pour un style, une personnalité, une patte, il est difficile de trouver ailleurs.

Bref, pour moi pas de bonne manière de suivre le chemin du tatouage, il y a celle qui nous correspond et c'est encore la mieux, qu'on veuille collectionner les grands noms, devenir cahier d'exercice pour apprentis doués, ou simplement encrer nos projets avec un bon tatoueur avec qui le courant passe bien. :)
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1145
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 38 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar acherontia » Ven 1 Juil 2016 07:33

Merci pour vos messages, c'est vraiment intéressant de découvrir ces visions du tatouage.
Je vous rejoins tous les deux sur pas mal de points, notamment le fait que notre corps n'est qu'une "surface" éphémère.
Quand je vois parfois l'hésitation de certaines connaissances à franchir le cap d'un petit tattoo qu'ils veulent depuis des années par "peur de regretter" (ce que je peux entièrement concevoir bien sûr), je constate que ma façon d'aborder le tattoo est diamétralement opposée à la leur ;)

Et idem pour le fait de découvrir des "perles" du tatouage : un apprenti qui a une patte d'enfer, par exemple, etc.

J'ai vraiment eu "3" étapes dans ma façon de "vivre" le tatouage, je pense:

La première : j'ai envie de me faire tatouer. Je rentre dans le shop du tatoueur de ma ville et je ressors avec un papillon de 3cm.
J'ai réitéré l'expérience avec une libellule de 4cm un an plus tard (tous deux recouverts depuis :mrgreen: ).

La deuxième : beaucoup de recherches sur le net pour connaitre les styles, les artistes, découvrir ce qu'on pouvait avoir comme résultat (beaucoup de grosses claque dans la g**** en découvrant certaines pièces), et l'envie de passer sous les aiguille de TELLE personne, car son style correspond exactement à ce que j'aime.
Toutes les pièces actuelles découlent de cette démarche.

Puis maintenant : une "retombée" dans un monde du tatouage plus abordable. Une idée assez précise de ce que je recherche chez un tatoueur, aussi bien artistiquement que "personnellement". Un artiste qui saura écouter et reproduire mon idée, simplement, quand (ou presque) j'en ai envie. Beaucoup moins "prise de tête" au final, pour moi.
Plus proche : s'expliquer "en direct" sur ce qu'on veut, et laisser les emails et écrits de côté. Beaucoup plus difficile je pense à "traduire" pour un tatoueur. Et me sentir aussi plus libre de finalement faire faire des changements, voir refuser une pièce si elle ne correspond pas à mes attentes. (Oui, je sais, on peut très bien le faire avec un tatoueur "star" aussi, mais je pense que beaucoup me comprendront aussi sur ce point délicat ;) ).

Bref, merci à toutes et tous pour vos réponses! C'est vraiment chouette :pink:
You're gonna need a bigger boat...!
Avatar de l’utilisateur
acherontia

Curieux
 
Messages: 225
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar -Estelle- » Ven 1 Juil 2016 07:43

Je n'ai pas encore l'oeil bien expert pour faire ma démarche de recherche de tatoueurs seule, mais même si je compte me faire encrer par des tatoueurs bien connus, je suis aussi quelques apprentis ou tatoueurs moins renommés à qui je laisserais peut être un bout de peau.
J'ai encore besoin de conseils et d'avoir l'avis des autres pour juger un travail, un pièce mais pour autant je ne regarde pas si le tatoueur est très plébiscité, comme je le dis un apprenti qui a du talent je fonce peut importe qu'il soit peu connu.

Je laisse juste parler mes goûts et mon ressenti certes ça peut tomber sur des tatoueurs assez connus mais aussi moins :pink:
Piercings: conch G, lobe G, 2*lobe D, septum, rook D
17 novembre: Moshiu (côté de la cuisse droite)
Avatar de l’utilisateur
-Estelle-

Investi
 
Messages: 578
Enregistré le: 02 Jan 2016
Localisation: Centre
Genre: Femme
Remercié: 6 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Dim » Ven 1 Juil 2016 15:08

smallrider a écrit:
Dim a écrit:Je n'ai jamais eu ce besoin de me tourner vers ce genre de tatoueurs stars.

Tu n'es pas non plus tatoué par de parfaits inconnus...
Où veux-tu en venir? :pink:
Je suis parti en couilles et ne suis jamais revenu.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1784
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Liège(Belgique)
Genre: Homme
Remercié: 111 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar Krän » Ven 1 Juil 2016 17:43

twinings a écrit:Je ne suis pas forcément à la recherche de noms célèbres, puisque dans le tas, y en a quand même un paquet par qui je ne me ferai pas tatouer, puisqu'ils ne correspondent pas à ce que j'aime, à mes projets, ou tout simplement parce qu'ils ne me déclenchent pas cette émotion qui fait que je suis fan du boulot. C'est vraiment une question d'émotion pour moi. J'admire la technique, le placement, la perspective, les proportions, mais si ça ne me provoque pas d'émotion, je n'irai pas chercher "plus loin", que ça concerne un "petit" tatoueur ou un grand qui a une liste d'attente longue comme le bras. Pour ça je rapproche un peu le tatouage des oeuvres d'art : chacun y a une sensibilité différente, quelqu'un peut se sentir transporté par Le Caravage, tandis qu'un autre n'y admirera que la technique sans rien ressentir, mais cette même personne sera touchée par un Picasso, Mucha, Kandinsky... qui n'en touchera pas une à une troisième, etc. En sachant qu'en plus les goûts sont amenés à évoluer avec nous, que rien n'est fermé, que tu peux être complètement fermé à un artiste et découvrir dix ans plus tard une émotion face à une de ses oeuvres, ou inversement.

Je dirais gros +1 sur cette approche également.
Il y a une foultitude de raisons de se faire tatouer et de choisir un tatoueur plutôt qu'un autre. En ce qui me concerne c'est le ressenti lorsque je vois le boulot, les différentes pièces, la façon de construire les choses, de les encrer, la patte, en somme.

Ca peut être techniquement impressionnant, irréprochable, graphiquement 'novateur', etc, et me laisser de marbre.

Ensuite, de ce fait, qu'il soit "connu" ou non, qu'il soit nécessaire d'attendre 3 mois ou 1 an, peu importe.


Ca c'était pour l'aspect plus perso.
De façon générale, certains tatoueurs sont bien plus connus que d'autres des amateurs de tatouage ("stars" ça regroupe quelques mecs qui passent à la télé ou qui ont un gros melon qui se ressent dans leur attitude vis-à-vis des clients et du 'milieu', selon moi) parce qu'ils ont une "patte", parce qu'ils ont développé un certain "style", parce qu'ils ont une technique bluffante (photo-réalisme par exemple), ... ce n'est pas un mal, ce n'est pas être "élitiste" que de s'adresser à eux si on a un coup de coeur pour leur boulot.
De tous temps et dans toutes disciplines artistiques (peintre, musicien, architecte, designer, etc) il y a eu des personnes connues/reconnues pour leur travail (par les "connaisseurs" et par le "grand public"), le tatouage fait partie de ces disciplines et c'est à mon sens logique (un art graphique).

Peut-être que certains tatoués ne veulent s'adresser qu'à des tatoueurs "non connus", par principe, par rejet d'un pseudo "star system"... mouais, c'est tout aussi "con" ou "respectable" (ou toutes les nuances entre les deux, ou rien) que ceux qui ne veulent s'adresser qu'à des tatoueurs "célèbres".
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4761
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 221 fois
  • Adresse Galerie

Re: Choix des tatoueurs : du tatoueur "star" à "l'inconnu"

Messagepar oui » Ven 1 Juil 2016 18:51

Quand je parlais d'élitisme, je parlais bien entendu de ceux qui cherchent uniquement à se faire tatouer par des grands noms. D'où le "que" juste avant donc, mais il est évident que tu l'avais vu et que ce n'était pas une remarque à mon égard/qui suit ce que j'ai dit (malgré les guillemets) ! :D

Je précise au cas où parce que je ne condamne pas du tout l'envie de se faire tatouer par un "nom". Au contraire, pour moi c'est même complètement naturel sachant que les renommées sont tout de même très souvent méritées.
oui

Curieux
 
Messages: 160
Enregistré le: 20 Avr 2016
Localisation:    
Genre: Non spécifié
Remercié: 14 fois

Re: Le chemin "à l'envers" : du tatoueur "star" à l' "inconn

Messagepar smallrider » Lun 4 Juil 2016 19:45

Dim a écrit:
smallrider a écrit:Tu n'es pas non plus tatoué par de parfaits inconnus...
Où veux-tu en venir? :pink:

Nul part, mais même si ce n'est pas ça qui a motivé tes choix tu n'es pas tatoué par des inconnus.
Léa Nahon, Olivier Jullian, Jef Palumbo, Terasa Sharpe! :o et les autres ne sont pas inconnus non plus.
(Les choix d'artistes sont très bon en tout cas!)
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie


Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités