Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Filh » Mar 10 Nov 2015 23:15

Bonsoir tout le monde..

Je dois préparer une petite conférence sur le tatouage, et bon je vais sûrement parler un peu de l'histoire du tatouage, mais bon là j'ai de la doc...
Par conter il y a une question - ok une question bateau - mais qui va sûrement venir, c'est pourquoi se faire tatouer.
Et bon là quelque part je pense que chacun a ses raisons, pour ma part c'est à cause d'un grand oncle qui s'était fait tatouer marche ou crève sur les pieds, dans la légion... je ne suis même pas sûr d'avoir vu un jour ces tatouages, mais ça m'a fasciné. Et le jour où un pote s'est fait tatouer et que le travail était bien fait, j'ai sauté le pas.

L'autre question est pourquoi continuer à se faire tatouer... et là j'ai presque la réponse dans l'interview de Karl Marc ici : au début on fait des petites pièces symboliques... et puis après des grandes pièces juste parce que c'est beau. Et bon une fois franchi le pas je pense qu'on est plus libre. Et puis je crois que ces dernières années il y a tellement de bons tatoueurs aussi qu'on voit plein de belles pièces et ça fait méchamment envie...

Donc si vous pouviez m'aider avec votre expérience.....



Pour continuer ma réflexion : quand je lis ça :
À l’ère de l’individu, le tatouage est un mode d’appropriation de soi et un marqueur d’identité, avec le recours à des iconographies très personnalisées. Mais il va au-delà de la simple manifestation narcissique : c’est pour certains un moyen de marquer des étapes importantes de la vie, en célébrant, par exemple, un parent décédé, ou la naissance d’un enfant, ou encore d’affirmer son appartenance à un groupe. Un peu comme si on cherchait à recréer des rituels dans une société qui en est aujourd’hui dépourvue…

Extrait de viewtopic.php?f=16&t=5312 bon c'est pas que ça sonne faux, mais ça me semble un peu léger, assez dépersonnalisé. Enfin ça me laisse sur ma faim quoi...

D'où ma demande, pour essayer de personnaliser un peu la question...
DermaFolies Bordeaux 2, Karl Marc Paris 3, Valerie Vargas Londres 1
Avatar de l’utilisateur
Filh

Timide
 
Messages: 31
Enregistré le: 12 Mai 2014
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar caCtus » Mer 11 Nov 2015 10:11

Salut,

Le sujet a été abordé plusieurs fois sous divers angles sur le forum, je retrouve notamment ces topics : Le tatouage purement esthétique : votre avis ? et Vos motivations pour vous faire tatouer ?, ça devrait déjà te donner de quoi faire. ;)
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Donatrice
 
Messages: 826
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Krän » Mer 11 Nov 2015 20:37

Il y a des dizaines de raisons de se faire tatouer et de continuer à le faire.

Certains aiment dire qu'il y a autant de raisons que de tatoués... Mouais, si on va chercher "loin" dans la psychologie de la personne forcément puisqu'on a tous un parcours de vie strictement unique.
Mais il y a de très nombreuses personnes qui se font tatouer simplement parce que selon leur vision de la chose, leur ressenti, ça fait "cool" ou "rebelle" ou "c'est joli" et choisissent un flash le moment venu dans le shop.
D'autres vont attendre 10 ans avant de se faire tatouer (craintes perso/pro/entourage/regards/..., hésitation/incertitude, ...) et vont voir ça comme un "moment très fort de leur vie".
Certains veulent mettre 5 ou 10 choses "importantes" de leur vie (personnalité, caractère, personnes proches type enfants/parents/décédés, etc) dans un seul tatouage.
Certains veulent une super une relation "spéciale" avec le tatoueur, certains voient ça comme une "thérapie" face à leur passé, leurs fantômes, pour certains ce sont des symboles forts... pour d'autres c'est comme acheter un bijou.
D'autres ne conçoivent le tatouage que comme un art, ne veulent que des tatoueurs "Artistes", d'autres veulent juste qu'un mec leur mette de l'encre sous la peau.

J'ai pris ces exemples de "raisons" au pif et écrites comme elles venaient, il n'y a pas d'analyse à faire, ni de conclusions à tirer, ou d'incohérences à pointer.
Aucune démarche n'est "bonne" ou "mauvaise"...c'est comme ça.


Comme évoqué par CaCtus, il y a des sujets qui traitent plus ou moins directement tes questions, mais je rajouterais tous les sujets de Projets et ceux de société par exemple... Il y a énormément d'infos dans ces topics "non ciblés" concernant les motivations des gens et leur rapport au tatouage.

Cependant, ici il y a essentiellement des gens que des personnes non intéressées par le sujet qualifieraient de "passionnés" du coup les infos ne correspondent pas à "la réalité de la société" si je puis dire.

L'autre question est pourquoi continuer à se faire tatouer... et là j'ai presque la réponse dans l'interview de Karl Marc ici : au début on fait des petites pièces symboliques... et puis après des grandes pièces juste parce que c'est beau.

Tu n'as pas "la" réponse avec ça... Tu as une réponse, une réponse parmi tant d'autres. Par exemple, mon "histoire"/"rapport" avec le tatouage ne correspond pas du tout à cela et pour les quelques tatoués que je connais suffisamment intimement pour me prononcer à leur sujet cette approche n'a pas été systématique.


S'il y a bien une chose à éviter selon moi, ce sont les clichés. Alors bien sûr, si on veut essayer de construire un discours sur un sujet et que celui-ci ne dur pas 5h, on est un peu obligé de faire des raccourcis. C'est dommage mais c'est ainsi. Le tout est de connaître suffisamment bien son sujet, bien au delà de ce qu'on envisage de dire, pour savoir quelles sont les nuances à apporter, lesquelles sont à signifier à l'auditeur de façon claire sans pour autant les développer (mais qu'il ait conscience qu'il y en a et ce qui fera que les non intéressés par le sujet ne se diront pas "ok c'est tout blanc tout noir comme il a dit" et que les intéressés se diront "il faudra que je creuse ce point".)


Quand je lis
Je dois préparer une petite conférence sur le tatouage

et ensuite qu'en lisant une témoignage parmi d'autres tu sembles convaincu d'avoir "la" réponse à une question pouvant avoir des réponses extrêmement diverses, ça "m'inquiète" un peu....


Quelques témoignages glanés par-ci par-là, et sa propre expérience, ne permettent pas de connaître un sujet (sans estimer "tout savoir" mais suffisamment pour apporter suffisamment d'éléments pertinents et de nuances, comme évoqué).

Même si l'auditoire ne connaît pas grand chose au sujet (et peut-être même plus encore dans ce cas puisqu'il n'aura pas la [connaissance pour/capacité de] nuancer lui-même le propos) il est nécessaire d'être très regardant sur les informations apportées et la forme du discours.


En résumé, des recherches, des lectures, des échanges...sur le tatouage et au delà (société et "psycho") mais on ne s'improvise pas "référent" avec quelques témoignages et retours d'expériences. :)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6186
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 295 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Biturelenounours » Mer 11 Nov 2015 22:30

Je n'ai pas vu un avis similaire au mien (comme je suis myope) dans les topics énoncés alors je me permets.

Outre les raisons déjà citées par Krän et qui sont devenues aussi miennes avec le temps, ma principale étant la résistance et le conditionnement à la douleur, je pensais à l'époque qu'en me faisant piercer, tatouer cela serait un bon exercice pour faire taire la chochotte qui est en moi.

Je pensais que c'était un bon exercice de savoir ce que j'avais dans la viande.

Sont venues ensuite la mort, l'onanisme, les beatles ou inversement etc etc..

Et continuer..
Au début c'est un, deux puis trois ensuite on se retourne et on en dénombre encore plus, un vrai problème d'addiction, j'ai beau essayer de m'en éloigner, de me dire qu'il faudrait peut-être arrêter, j'y reviens toujours.
C'est peut-être parce qu'inconsciemment je voulais aussi défier ma mère parce qu'elle refusait de m'acheter des malabars. :ugeek: :geek:

Achetez donc des malabars à vos enfants. :bgeek: Ils deviendront bi-goûts.
Biturelenounours
 

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Filh » Ven 13 Nov 2015 19:43

Hum .. merci d'abord de votre réponse, les liens.

Bon pour répondre plus spécifiquement à Krän, je pense que ce que dit Karl Marc n'est pas forcément le résumé de quelques avis glanés ici ou là par moi, mais quelque chose qu'il dit lui après 18 ans (si je ne m'abuse) d'expérience... il me semble qu'on peut accorder un minimum de valeur à ses dires.
Après je n'ai pas dit « la » mais « presque la », il y a une nuance. Et puis il faut bien avancer une thèse pour que les gens puissent dire : ah ben non c'est pas mon cas.

Enfin si je pose la question ici c'est précisément pour essayer d"avoir d'autres avis, donc il me semble que m'accuser de me reposer sur quelques avis est une critique qui est à l'opposé de ce que je fais précisément : essayer d'avoir d'autres avis.

Tu me reproches les clichés quand justement j'explique que la vision que j'ai lu est trop clichée pour moi.

D'où au final une question qui me vient : je tente de faire une chose et tu me reproche de ne pas la faire, c'est un peu étonnant.

Après je comprend ta réticence à ne pas cerner les tatoués dans un cadre trop précis, mais c'est précisément mon but. Mais j'ai du mal avec le côté très négatif de ta réponse. Tu supposes aussi que je n'aurais rien lu sur le tatouage... heu.. je veux bien, mais qu'en sais tu ? Là encore pourquoi être si négatif avec ma question ? C'est quoi le pb ?




Biturelenounours a écrit:Je n'ai pas vu un avis similaire au mien (comme je suis myope) dans les topics énoncés alors je me permets.

Outre les raisons déjà citées par Krän et qui sont devenues aussi miennes avec le temps, ma principale étant la résistance et le conditionnement à la douleur, je pensais à l'époque qu'en me faisant piercer, tatouer cela serait un bon exercice pour faire taire la chochotte qui est en moi.

Je pensais que c'était un bon exercice de savoir ce que j'avais dans la viande.

Est-ce que ça te semble proche d'un côté initiatique ?

Biturelenounours a écrit:Sont venues ensuite la mort, l'onanisme, les beatles ou inversement etc etc..

Heu... les beatles et l'onanisme ? Tu veux dire que c'étaient des brailleurs ? (Nan juste pour rire hein...)

Biturelenounours a écrit:
Et continuer..
Au début c'est un, deux puis trois ensuite on se retourne et on en dénombre encore plus, un vrai problème d'addiction, j'ai beau essayer de m'en éloigner, de me dire qu'il faudrait peut-être arrêter, j'y reviens toujours.
C'est peut-être parce qu'inconsciemment je voulais aussi défier ma mère parce qu'elle refusait de m'acheter des malabars. :ugeek: :geek:


J'avoue que le côté addiction est fascinant pour moi : pourquoi j'en veux un de plus encore... et je n'arrive pas à répondre pour moi à cette question. Pourquoi j'ai toujours un ou deux projets en tête, malgré ma femme qui est pas trop pour...

Biturelenounours a écrit:JAchetez donc des malabars à vos enfants. :bgeek: Ils deviendront bi-goûts.


Hé hé...
DermaFolies Bordeaux 2, Karl Marc Paris 3, Valerie Vargas Londres 1
Avatar de l’utilisateur
Filh

Timide
 
Messages: 31
Enregistré le: 12 Mai 2014
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Krän » Sam 14 Nov 2015 18:07

Biturelenounours a écrit:Achetez donc des malabars à vos enfants. :bgeek: Ils deviendront bi-goûts.

Image


Filh > Quand je commente un propos ce n'est jamais en faveur ou contre la personne, c'est uniquement le propos en lui-même, sa forme, les idées, etc. Donc il n'y a rien de personnel. ;)

La forme et le contenu de ton message, quelques questions très bateau sans développement, m'ont donné le sentiment de pas mal de légèreté dans la démarche, de faible connaissance sur le sujet (nécessitant d'avoir recours à une telle demande si peu développée comme on le voit souvent de la part de jeunes étudiants faisant un exposé/dossier dans le cadre d'une matière de leur cursus scolaire par exemple ; alors que je pense que toute personne côtoyant "de près" le sujet a en tête les infos que j'ai indiquées et bien plus encore, en somme de quoi "faire le job" sans avoir besoin de demander quelques témoignages pour voir ce qui se dit sur ces questions ;) )...du moins lorsqu'il y a un "conférence" au bout de la démarche.
D'où mon propos sur le fait qu'à mon sens on ne s'improvise pas "référent" sur un sujet à moins d'avoir des connaissances bien supérieures au minimum nécessaire à présenter à l'auditoire.


Après, si tu me dis que ce n'est pas une conférence sur le tatouage que tu feras mais un exposé devant des copains de classe par exemple, je comprends mieux les interrogations que tu peux avoir et les questions que tu as posées/qui en découlent. ;)



(Je n'ai pas dit que ce qu'indique Karl est "faux" mais que ce n'est qu'une vérité parmi tant d'autres. :) )
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6186
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 295 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Biturelenounours » Sam 14 Nov 2015 20:07

Je ne considère pas du tout ça comme un parcours initiatique à l'époque j'étais déjà assez mature.
Par contre je pense que j'avais une mauvaise échelle de l'intensité de la douleur j'imaginais que c'était le summum de l'insoutenable.

Le fait de manger sa tartine de merde tout les jours est une initiation.

->Quand je parlais d'onanisme, je parlais surtout de notion de plaisir. :geek:
Biturelenounours
 

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Dim » Sam 14 Nov 2015 20:46

Le parcours initiatique, dans mon cas, j'y crois pas. Si il y a un truc que tu dois retenir c'est que la réponse à ta question est que tu as autant de pourquoi on se fait tatouer et de pourquoi continuer que tu as de personnes se faisant tatouer.
Ça ne t'avancerait pas à grand chose si je te disais que dans mon cas c'est par envie de représenter des trucs particuliers sur ma peau, de porter le taf de tatoueurs dont le boulot me touche, pour faire joli, pour déconner, illustrer au sens propre une relation avec une personne, avoir un souvenir d'une convention, parce que j'aime cette sensation si particulière d'une ligne ou d'une remplissage bien taper, ...
Je peux néanmoins aller dans le sens de Biturelenounours sur l'onanisme. C'est aussi un grand kiffe de passer sous les aiguilles et s'apparente aussi réellement un plaisir et un déplaisir de douiller à chaque séance. Merci de ne pas faire de raccourci dans mes propos en parlant de masochisme.

Mes tatouages sont autant devenus une façon de me décorer, que de triper en me faisant tatouer une connerie, illustrer un truc qui m'a bouleversé, que juste de me faire tatouer, ... et je sais très bien que je ne m'arrêterai que quand je n'aurai plus de place.
(Au cas ou, je ne veux pas être cité dans ta "conférence". C'est juste pour participer à la discussion ici et te faire comprendre que ta question n'a pas vraiment de réponse bien arrêtée mais que c'est réellement et fondamentalement propre à chacun
Demande pourquoi t'es sur terre pas pourquoi c'est vulgaire.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1957
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Province de Liège(Belgique)
Genre: Homme
Remercié: 131 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar nemo_936 » Dim 15 Nov 2015 11:36

pourquoi se faire une frange et continuer?

pourquoi se vernir les ongles et continuer?

pourquoi porter des pantalons et continuer?

pourquoi se peigner /démêler les cheveux et continuer?

bah oui tiens, c'est vrai ça? je continue?
Ta maman a écrit:"Merci Jacquie et Michel"
Avatar de l’utilisateur
nemo_936

Curieux
 
Messages: 288
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: 78 RPRZNT
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar rage » Mar 17 Nov 2015 14:05

Pour ma part le tatouage est une pulsion.
Je ne sais toujours pas vraiment pourquoi je me suis enfoncé moi même des aiguilles dans la peau il y a presque 20 ans...
Avatar de l’utilisateur
rage

Curieux
 
Messages: 139
Enregistré le: 28 Sep 2015
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar ResO » Mar 17 Nov 2015 14:30

Moi je vois ca comme un moyen de faire parler mon corps sans aucun mot, ou comme les médailles d'un militaire (pour imager).

A poil au delà des cicatrices (que l'on a tous plus ou moins) ma peau parle, elle s'observe. Mais comme pour un non initié mes tatoos ne parlent pas un language commun(tout comme les médailles militaires (d'ou la comparaison). Ils s'expriment avant tout pour moi, m'aider à ne pas oublier certains principes, idées, et pour ceux qui sont réceptifs, ca aideà me comprendre (ce que j'aime, ma situation...mon histoire).

Pourquoi en faire toujours plus ? Car on vit, que mes idées changent, que ma situation évolue mais j'ai toujours l'amour du dessin et que la feuille de papier qu'est notre corps à besoin de couleurs ou de trous et de découpage.

(je dis "on", je dis "nous" mais ce n'est que mon avis)
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 139
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar naholyr » Mar 17 Nov 2015 23:39

nemo_936 a écrit:pourquoi se faire une frange et continuer?
pourquoi se vernir les ongles et continuer?
pourquoi porter des pantalons et continuer?
pourquoi se peigner /démêler les cheveux et continuer?
Aucun de ces exemples ne laisse une trace aussi permanente qu'une modification corporelle qu'il faudra assumer a priori toute sa vie. Je ne suis pas sûr que la comparaison soit bien valable tout de même ;)
Présentation | Projets
« La vie est une succession de temporaires laissant chacun une trace permanente »
Avatar de l’utilisateur
naholyr

Curieux
 
Messages: 100
Enregistré le: 19 Juil 2015
Localisation: 69400
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Filh » Jeu 19 Nov 2015 13:56

Krän a écrit:
Biturelenounours a écrit:Achetez donc des malabars à vos enfants. :bgeek: Ils deviendront bi-goûts.

Image


Filh > Quand je commente un propos ce n'est jamais en faveur ou contre la personne, c'est uniquement le propos en lui-même, sa forme, les idées, etc. Donc il n'y a rien de personnel. ;)

La forme et le contenu de ton message, quelques questions très bateau sans développement, m'ont donné le sentiment de pas mal de légèreté dans la démarche, de faible connaissance sur le sujet (nécessitant d'avoir recours à une telle demande si peu développée comme on le voit souvent de la part de jeunes étudiants faisant un exposé/dossier dans le cadre d'une matière de leur cursus scolaire par exemple ; alors que je pense que toute personne côtoyant "de près" le sujet a en tête les infos que j'ai indiquées et bien plus encore, en somme de quoi "faire le job" sans avoir besoin de demander quelques témoignages pour voir ce qui se dit sur ces questions ;) )...du moins lorsqu'il y a un "conférence" au bout de la démarche.
D'où mon propos sur le fait qu'à mon sens on ne s'improvise pas "référent" sur un sujet à moins d'avoir des connaissances bien supérieures au minimum nécessaire à présenter à l'auditoire.


Après, si tu me dis que ce n'est pas une conférence sur le tatouage que tu feras mais un exposé devant des copains de classe par exemple, je comprends mieux les interrogations que tu peux avoir et les questions que tu as posées/qui en découlent. ;)


(Je n'ai pas dit que ce qu'indique Karl est "faux" mais que ce n'est qu'une vérité parmi tant d'autres. :) )



Oui c'est pas contre la personne, mais là tu viens de me traiter de gamin.. qui fait un exposé niveau collège;.. mais c'est pas contre la personne...

Après tu juges mes connaissances sur une vague apparence... un peu comme les gens qui jugent les tatoues juste sur l'apparence hein :)

Non je te trouves tes réponses très désobligeantes et très méprisantes...

Sinon pour remettre les choses en place : je cherchais justement des témoignages plus personnels que les explications bateau (c'était je crois dans le post original, mais t'as pas dû savoir le lire). Et pour remettre en place aussi : je lisais Modern Primitives que tu étais encore en couche culottes... Bref au lieu de présumer ce que je sais du tatouage fais crédit aux gens...

nemo_936 a écrit:pourquoi se faire une frange et continuer?

pourquoi se vernir les ongles et continuer?

pourquoi porter des pantalons et continuer?

pourquoi se peigner /démêler les cheveux et continuer?

bah oui tiens, c'est vrai ça? je continue?


Il y a deux sortes de gens : ceux qui aiment savoir pourquoi, et ceux qui n'aiment pas. Moi j'aime savoir pourquoi je fais une chose.
Et pour chacune de tes questions, oui il y a un pourquoi : nos goûts ne viennent pas de nulle part. La preuve pas mal de gens ne portent pas de pantalon, certains ne mettent pas de vernis à ongles. Et ce n'est pas parce qu'un matin ils se sont levés en disant pourquoi pas.

Dim a écrit:Le parcours initiatique, dans mon cas, j'y crois pas. Si il y a un truc que tu dois retenir c'est que la réponse à ta question est que tu as autant de pourquoi on se fait tatouer et de pourquoi continuer que tu as de personnes se faisant tatouer.


C'est pour !a que je pose la question ici, et que je ne me contente pas d'articles lus ici où là qui précisément me semblent trop généralistes.

Mais d'un autre côté il y a quand même de grandes catégories de raisons, comme Korn l'a signalé, ou comme on peut le lire.

[/quote]

Ça ne t'avancerait pas à grand chose si je te disais que dans mon cas c'est par envie de représenter des trucs particuliers sur ma peau, de porter le taf de tatoueurs dont le boulot me touche, pour faire joli, pour déconner, illustrer au sens propre une relation avec une personne, avoir un souvenir d'une convention, parce que j'aime cette sensation si particulière d'une ligne ou d'une remplissage bien taper, ...

Si bien sûr ça avance à quelque chose. Ça apporte de la connaissance.

Je peux néanmoins aller dans le sens de Biturelenounours sur l'onanisme. C'est aussi un grand kiffe de passer sous les aiguilles et s'apparente aussi réellement un plaisir et un déplaisir de douiller à chaque séance. Merci de ne pas faire de raccourci dans mes propos en parlant de masochisme.

Non mais je suis tatoué aussi :) Pff....

Mes tatouages sont autant devenus une façon de me décorer, que de triper en me faisant tatouer une connerie, illustrer un truc qui m'a bouleversé, que juste de me faire tatouer, ... et je sais très bien que je ne m'arrêterai que quand je n'aurai plus de place.
(Au cas ou, je ne veux pas être cité dans ta "conférence". C'est juste pour participer à la discussion ici et te faire comprendre que ta question n'a pas vraiment de réponse bien arrêtée mais que c'est réellement et fondamentalement propre à chacun


Bah... que je le fasses ou pas tu n'en sauras rien :)...
Après c'est assez intéressant de voir que au delà de la personnalisation du tatouages, l'insistance qu'il peut y avoir à dire : mes raisons ne ressemblent à aucune autres de personnes d'autres.

rage a écrit:Pour ma part le tatouage est une pulsion.
Je ne sais toujours pas vraiment pourquoi je me suis enfoncé moi même des aiguilles dans la peau il y a presque 20 ans...


J'ai un peu une expérience similaire, je me souviens en primaire essayer vainement de me tatouer au compas... Mais j'ai une trace d'un premier « non contact » (un grand oncle ex légionnaire dont je n'ai finalement jamais vu les tatouages) qui m'a fasciné.


Pour continuer un peu mes réflexions - même si bon c'est du niveau scolaire hein - Une question sous tendue : c'est pourquoi maintenant tant de gens ont envie de se faire tatouer, alors qu'il y a 30 ans c'était bien bien plus marginal.
On sait très bien qu'il y a un effet de mode (Oh oui je veux un infini avec une plume sur le poignet c'est si cool et original) bêbette, mais pour les autres ? Est-ce que dans les années 80 les gens avaient envie et n'osaient pas, ou bien est-ce que c'est juste que moins de gens avaient envie ?

Hors la mode une des raisons qui me semble quand même importante dans l'accroissement des tatouages c'est quand même l'amélioration fantastique des techniques, des styles et de la qualité des tatoueurs.

Sinon sur l'aspect continuer à se faire tatouer, est-ce qu'on ne continue pas un peu pour rester un membre actif de la communauté des tatoués ? (Note à l'usage des mal lisants ceci est une question, une hypothèse).
DermaFolies Bordeaux 2, Karl Marc Paris 3, Valerie Vargas Londres 1
Avatar de l’utilisateur
Filh

Timide
 
Messages: 31
Enregistré le: 12 Mai 2014
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Saratata1 » Jeu 19 Nov 2015 15:50

Bon je ne connais absolument pas le contexte de la conférence de Filh, mais j'ai quand même envie de prendre sa défense. J'ai l'impression qu'il est un peu facile (ou alors j'ai mal lu) de faire le raccourci : tu viens chercher des témoignages ici => donc tu n'y connais rien. Dans tout travail d'analyse et/ou d'exposé il est important d'avoir des sources, on ne peut pas se contenter de dire "je le sais et puis c'est tout". Si il y a deux ans j'avais dit à mon directeur de mémoire : "Eh bien j'ai rédigé tout mon mémoire sur le tatouage sans lire aucun livres, sans réaliser d'entretiens avec des personnes tatouées et sans faire de sondages parce que je sais déjà tout." je crois qu'il aurait fait une de ces gueules... ou m'aurait juste collé un zéro.

Sinon effectivement il y a autant de réponses que de tatoués à ces questions mais pour le prouver il faut justement avoir des réponses sous la main et je pense que c'est ce que Filh est venu chercher ici.

Donc sinon pour ma part, pourquoi se faire tatouer : je ne crois pas pouvoir apporter une vraie réponse à cette question, surtout parce que je ne me rappelle pas vraiment du moment où m'est venu cette envie (c'était il y a plus de 10 ans en tout cas). J'ai toujours été attirée par l'art d'aussi loin que je me souvienne et pour moi le tatouage c'est de l'art donc je suppose que c'est déjà fortement lié à ça.

Et puis pourquoi continuer : là je crois que c'est surtout esthétique je trouve tellement beau et fascinant les personnes très tatouées. Et il y a aussi pour ma part disons une forme de peur qui s'est envolée après le premier puisque dès lors que j'ai été tatouée ce n'était plus de l'inconnu. Et même s'il serait un peu exagéré de parler de zone de confort une bonne partie des interrogations "d'avant" ce sont dissipées. Je ne sais pas si je m'exprime très clairement mais forcément passer les premières fois (tatouages ou autres) il est plus facile de recommencer surtout si l'expérience a été positive car les limites et obstacles qui s'imposaient alors peuvent être contournés ou avoir simplement disparues.
Avatar de l’utilisateur
Saratata1

Curieux
 
Messages: 224
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Clermont-Ferrand
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Asari » Ven 20 Nov 2015 17:38

Quand j'ai découvert que les tatouages existaient, j'avais une dizaine d'années, un peu moins, neuf ans ? Et je suis tout de suite tombé amoureux.
On dessine touxes dans la famille, en même temps, et ça m'est apparu comme une merveilleuse forme d'art, très particulière, unique, personnelle. j'ai tout de suite eu envie de m'en recouvrir le corps.
En plus, ma meilleure amie et premier amour est morte quand on avait sept ans, et il m'a paru évident de me faire tatouer quelque chose en rapport avec elle. Puis, à douze ans, j'ai eu mon premier gros projet, le squelette du dos en noir, parce que j'ai un handicap physique et que le dos est une zone qui en souffre beaucoup. Et mon imagination a continué à travailler. La majorité de mes tatouages est très symbolique, mais une partie n'est là que pour la blague (j'ai un tatouage qui est en gros "Où est Charlie Chaplin" sur la fesse droite) et pour l'esthétisme, parce que c'est drôle, et tout aussi personnel malgré ce que les gens peuvent en penser, et que l'esthétisme est très important pour moi sachant que je le vois comme une forme d'art.
Fait : trois tatouages, cinq lobes, un labret décalé, un arcade (enlevé).
Prochainement : angel bites, septum, deuxième labret décalé (snake bites).
Avatar de l’utilisateur
Asari

Timide
 
Messages: 43
Enregistré le: 12 Nov 2015
Localisation: Rennes
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Krän » Ven 20 Nov 2015 20:01

J'ai l'impression qu'il est un peu facile (ou alors j'ai mal lu) de faire le raccourci : tu viens chercher des témoignages ici => donc tu n'y connais rien. Dans tout travail d'analyse et/ou d'exposé il est important d'avoir des sources, on ne peut pas se contenter de dire "je le sais et puis c'est tout". Si il y a deux ans j'avais dit à mon directeur de mémoire : "Eh bien j'ai rédigé tout mon mémoire sur le tatouage sans lire aucun livres, sans réaliser d'entretiens avec des personnes tatouées et sans faire de sondages parce que je sais déjà tout." je crois qu'il aurait fait une de ces gueules... ou m'aurait juste collé un zéro.

Raccourci fait ici également. ;) Je n'ai pas écrit que chercher des témoignages était totalement inutile, mais que les questions, la façon d'aborder le sujet, étaient à mon sens très légères, nuances. ;)



Oui c'est pas contre la personne, mais là tu viens de me traiter de gamin.. qui fait un exposé niveau collège;.. mais c'est pas contre la personne...

Après tu juges mes connaissances sur une vague apparence... un peu comme les gens qui jugent les tatoues juste sur l'apparence hein :)

Je me base sur ce que tu écris. Je ne vais pas expliquer à nouveau pourquoi j'ai fait cette réponse mais en re-résumé, la forme était très légère, bien trop à mon goût pour introduire une demande faite par une personne "maîtrisant" le sujet.
Donc oui, comme tu le dis, une "vague apparence". Tu ne t'es pas donné la peine de développer, j'ai pris ce qui était donné.
Espérer des réponses riches et utiles en précisant si peu ce qu'on a déjà, ce qu'on attend, ce qu'on vise, me paraît utopique. La démarche, la forme de la demande, ne font absolument pas "pro", simplement.
La différence entre jugé le tatoué sur l'apparence (donc sans lui adresser la parole) et ici, c'est que tu as eu écrit des choses. Ce que l'on dit et la façon de le dire est plus "révélateur" que la simple présence d'un peu d'encre dans la peau... ;)


Sinon pour remettre les choses en place : je cherchais justement des témoignages plus personnels que les explications bateau (c'était je crois dans le post original, mais t'as pas dû savoir le lire). Et pour remettre en place aussi : je lisais Modern Primitives que tu étais encore en couche culottes... Bref au lieu de présumer ce que je sais du tatouage fais crédit aux gens...[/quote]
Je suis ravi de savoir que tu es plus âgé et moi plus jeune, merci pour cette information cruciale. :D Tout comme pour les tatoueurs il n'y a pas vraiment de rapport entre l'âge et les connaissances, Dédé la chignole avec ses 20 ans de pratique tatoue toujours aussi mal... :geek:
Accessoirement quand Modern Primitives est sorti dans sa première édition ça faisait un bon nombre d'années que je ne portais plus de couches culottes :mrgreen: Intéressant n'est-ce pas...


Bref, bonnes recherches, bonne conférence.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6186
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 295 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Saratata1 » Ven 20 Nov 2015 20:19

Krän a écrit: Raccourci fait ici également. ;) Je n'ai pas écrit que chercher des témoignages était totalement inutile, mais que les questions, la façon d'aborder le sujet, étaient à mon sens très légères, nuances. ;)


Ok j'avais pas compris ça comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Saratata1

Curieux
 
Messages: 224
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Clermont-Ferrand
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Filh » Dim 20 Déc 2015 18:24

De retour après une pause : merci à ceux qui ont répondu, et bon tant pis pour l'admin qui préfère casser les gens que répondre...
DermaFolies Bordeaux 2, Karl Marc Paris 3, Valerie Vargas Londres 1
Avatar de l’utilisateur
Filh

Timide
 
Messages: 31
Enregistré le: 12 Mai 2014
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar Krän » Dim 20 Déc 2015 19:32

Mon premier message était une réponse à ta demande.
Tu n'as peut-être pas bien pris certains propos au sujet de ton approche/ta démarche, mais le contenu n'en était pas moins une réponse concrète à ta question.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6186
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 295 fois
  • Adresse Galerie

Re: Pourquoi se faire tatouer, et continuer ?

Messagepar morgwen » Mar 5 Jan 2016 14:24

Je réponds à cette question que tu te posais
Pour continuer un peu mes réflexions - même si bon c'est du niveau scolaire hein - Une question sous tendue : c'est pourquoi maintenant tant de gens ont envie de se faire tatouer, alors qu'il y a 30 ans c'était bien bien plus marginal.
On sait très bien qu'il y a un effet de mode (Oh oui je veux un infini avec une plume sur le poignet c'est si cool et original) bêbette, mais pour les autres ? Est-ce que dans les années 80 les gens avaient envie et n'osaient pas, ou bien est-ce que c'est juste que moins de gens avaient envie ?

Hors la mode une des raisons qui me semble quand même importante dans l'accroissement des tatouages c'est quand même l'amélioration fantastique des techniques, des styles et de la qualité des tatoueurs.

Je suis née dans les années 90 donc me faire tatouer avant ce n'était pas possible. Mais tous les tatouages que je voyais sur des adultes quand j'étais enfant était souvent à mon gout mal fait, ils avaient vieillis. Je voulais un tatouage depuis longtemps mais le tribal et les vieux tatouages mal fait me convenait pas (c'était la seule chose que je voyais dans mon Sud-Ouest natal) et puis les techniques ont évolués, les tatoueurs ont de plus en plus eu leur style et je me suis vraiment vu avec ces tatouages là. Voilà pourquoi je me suis pas faite tatouer avant (outre mon age mais ça c'est autre chose xD)

après pour le fait que je me fais tatouer c'est seulement car j'exprime des choses de mon moi profond (craintes, rêves, passés, ce que j'aimerai être...des bouts de mon ame ) et un jour quand j'aurai plus rien à exprimer j'arreterai... ferai une pause avant de peut être recommencer ;)
Toutes choses à deux facettes, à nous de voir de quel côté on veut regarder
Avatar de l’utilisateur
morgwen

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 24 Fév 2015
Localisation: St Nazaire
Genre: Femme
Remercié: 17 fois


Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité