Le look qui va bien

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Re: Le look qui va bien

Messagepar black chamane » Sam 11 Aoû 2018 14:19

ça fair belle lurette que j'n'm'habille plus
exit les problèmes d'assortiment des couleurs

:geek: :geek:
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1604
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: Le look qui va bien

Messagepar scarlet » Jeu 7 Mar 2019 13:06

D'une taille Xxl je suis passée à une taille S. Pendant ma perte de poids j'ai usé des options de base: leggings, T-shirts (facile, confortable, peu coûteux) maintenant que je suis stable je fais des achats beaucoup plus réfléchi. J'ai prit le temps de penser et d' optimiser mon dressing en iradiquant les achats compulsifs, j'opte pour des basics de bonne qualité et je m'autorise quelques pièces qui sorte du lot mais qui reste portable et que je peux facilement mixer/ matcher.

Depuis que j'ai le dos tatoué et quand la météo n'est pas capricieuse je porte pas mal de tee-shirt/robes dos nu ou des pulls V neck, pareil pour les tess de sport. Pour la couleur je suis loin de tout osé je reste sur du rouge principalement, pourpre, violet associé à du noir ou du blanc mais ça va se faire progressivement.
Le rouge ne se marie pas vraiment avec les couleurs de mon dos mais je m'en cogne.

J'ai beaucoup moins d'affaires que quand j'étais obèse mais de meilleure qualité, et que je prends plaisir à porter et que je porte en intégralité ce qui n'était pas le cas avant. De même que je n'avais jamais osé porter des pantalons en cuir, jupes, jupes crayon et qu'aujourd'hui je le fais.
Refaire tout une garde robe c'est un budget , je prends mon temps de bien choisir ce qui convient à ma morphologie actuelle et j'aime bien l'idée de pouvoir jouer avec mes fringues et mes tattoos, en relevant mes ourlets de pantalon par exemple, ou en achetant des leggings avec des morceaux de tissus qui laisse apparaître la peau Avant je me cachais sous mes fringues maintenant j'ai appris à coexister avec elles.

Le sport m'a aidé à 80 %, le tatouage à fait l'appoint. Il me reste encore un peu de boulot mais c'est de la minutie, du peaufinage (taille fine, cuisse fine, big booty).

Image
scarlet

Timide
 
Messages: 11
Enregistré le: 10 Déc 2018
Localisation: Bolet
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le look qui va bien

Messagepar La Pendule » Jeu 7 Mar 2019 16:38

scarlet a écrit: Avant je me cachais sous mes fringues maintenant j'ai appris à coexister avec elles


C'est cool :) Les fringues sont faites pour mettre le corps en valeur et non pour le cacher ;)

Perso j'ai rien changé à mon look, je suis assez branché fringues, plus que la plupart des mecs, mais c'était pareil avant les tatouages, simplement je mets moins de pièces fortes et plus de basiques car les tatouages sont déjà des pièces fortes dans une tenue.

Quand ils sont recouverts, je me pose même pas la question, tout comme avant.

En bref je les ai simplement intégrés et je fais avec.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Curieux
 
Messages: 133
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Anjou/Vignoble nantais (49/44)
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Le look qui va bien

Messagepar Violaine » Jeu 7 Mar 2019 18:22

La Pendule a écrit:
scarlet a écrit: Avant je me cachais sous mes fringues maintenant j'ai appris à coexister avec elles


C'est cool :) Les fringues sont faites pour mettre le corps en valeur et non pour le cacher ;)

Cette phrase m'agace. Mais je n'arrive pas à formuler de réponse correcte et claire.

Les fringues sont faites pour s'habiller, c'est tout. Que ça mette en valeur, que ça cache ou rien de tout ça, c'est propre à chacun et il n'y a aucune obligation à "mettre son corps en valeur". D'autant que c'est une notion plutôt subjective.
Violaine

Timide
 
Messages: 58
Enregistré le: 15 Aoû 2017
Localisation: Angers
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le look qui va bien

Messagepar La Pendule » Jeu 7 Mar 2019 20:08

C'est plus à prendre comme une valeur que comme une vérité.

Oui une fringue n'a pas nécessairement à mettre en valeur tant qu'elle protège
oui la nourriture n'a pas nécessairement à avoir bon goût tant qu'elle nourrit
oui un tatouage n'a pas nécessairement à être bien exécuté techniquement tant qu'il respecte les règles d'hygiène

On peut vivre dans l'utilitaire sans saveur, y a aucun mal à ça si c'est en accord avec soi-même et que les besoins primaires sont assouvis.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Curieux
 
Messages: 133
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Anjou/Vignoble nantais (49/44)
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Le look qui va bien

Messagepar Krän » Jeu 7 Mar 2019 20:26

Les vêtements sont/étaient utilisés pour se protéger (froid, chasse, animaux, combat, ...).
Les accessoires, plus ou moins couvrants, pour montrer un statut, une appartenance, ...

L'Homme "moderne" a décidé que la nudité était mal/vilaine/indécente, du coup on en porte aussi quand rien ne le justifie en dehors du fait de répondre à cette obligation.

Le reste, est le fruit de siècles d'influences diverses, de modes, de business, de besoins divers et variés (se fondre dans la masse, se sentir différent, appartenir à un groupe lui-même dissocié de la masse, montrer ses goûts ou ses convictions, respecter des codes sociaux ou religieux, se sentir sexy ("pour soi" souvent revendiqué mais concrètement dans la majorité des cas je pense c'est parce que la personne intègre les codes établis et se voit inconsciemment ou non dans le 'regard' d'autrui, autrui n'étant pas forcément une personne, enfin bref c'est un point que je trouve intéressant et qui ne peut se limiter à "sexy pour soi" à moins d'ignorer l'impact de l'environnement socio-culturel d'une personne ce qui est assez ridicule), etc, etc).

Le vêtement et ce que l'on en fait est quelque chose d'assez complexe contrairement à ce que certaines personnes semblent penser.
La majorité des gens portent tel ou tel vêtement pour différentes raisons, conscientes ou non, qui vont au delà du simple fait d'être couvert.
Porter des "basiques" pas cher ou cher, peu importe, "dit" quelque chose sur la personne tout autant que celle qui porte des vêtements logotés/voyants/"hors normes".


Du coup, chacun fait ce qu'il veut, en pensant être ou non conscient des raisons de ses choix ; et la majorité des gens portent des jugements sur ce que les autres portent, sans forcément être conscients des raisons qui les poussent à avoir cet avis. :)


Bref, évitons les affirmations, qu'il s'agisse de glorifier ou dénigrer le vêtement et le rapport à celui-ci. ;)
Souvent, les avis les plus tranchés sont un signe d'un manque cruel de recul et d'effort de mise en perspective. ^^
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5612
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 260 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le look qui va bien

Messagepar scarlet » Ven 8 Mar 2019 15:50

Si je fais du sport entre autre c'est parce que je ne veux pas que mes vêtements me mette en valeur mais je veux que mon corps mette en valeur mes vêtements en finalité. Je conçois que ce soit capillo-tracté mais c'est le cas (ça n'engage que moi, c'est ma démarche, je ne demande pas qu'on la comprenne ni qu'on l'accepte).

Je préfère jouer la carte de la sincérité, j'ai ressentie une pression sociale quand j'avais du poids, j'ai du faire face au harcèlement, au mépris, au dénigrement physique (à l'école, dans la rue, par une gynécologue, dans l'entourage) d'une part mais j'ai été confronté aussi aux problèmes de l'obésité sur ma santé morale (déjà) et physique: souffle court, problème de dos, Tca certainement lié à un manque affectif, la perte d'un proche, mauvaises habitudes, des régimes restrictif à répétition (l'effet boomrang) et d'autres joyeusetées plus grave que je ne vais pas énumérer.

Quand j'avais du poids en plus je ne correspondais pas (je me souviens d'un mec qui m'avait dit qu'il sortirait bien avec moi si je perdais du poids et si je changeais de lycée alors que je ne lui avait strictement rien demandé et à l'époque j'étais bien trop timide pour lui répondre) et même si aujourd'hui je suis de force à lui mettre une branlée pour rien au monde je ne voudrais y toucher...

Aujourd'hui que je n'ai plus de problèmes de poids on me sort des "Tu ne crois pas que c'est un peu trop? que tu vas trop loin", "la taille S c'est surfait" ou alors que je suis devenue plus "égocentrique et narcissique" ( j'en ai tellement ris que ça m'a fait pousser des abdos dans la nuit) quoi que l'on fasse aux yeux des autres on est jamais comme il faut.

Les autres parlons-en quand je vois ce que ces gens sont devenus je me dit que la vie s'est chargé d'eux et que pour certains elle n'y a pas été de main morte ( l'être humain est pour moi un savant mélange de bien et de mal et puis il y a aussi des nuances) je ne pense pas qu'il y a que des gens méchants il y a aussi des gens blessés. Je dois bien l'admettre ils ont quand même été des moteurs mais bien loin d'être des exemples à suivre et c'est à eux que je dois le fait que dorénavant ce n'est plus a cause de mon poids si je ne passe plus les portes mais à cause de mon égo (à prendre au 30 000 ème degrés).

Aller au delà du physique, cela demande pour certains un effort surhumain qu'il ne sont pas prêt à faire. C'est dur de creuser (faut se sortir les doigts, il faut aussi le vouloir), je ne suis pas non plus dans un discours avec cette certaine hypocrisie de beauté intérieure...

Une personne peut être belle sans le savoir, sexy sans le vouloir et briller par sa repartie et son intelligence.
(Du charme, du chien, de l'aura et je sais ce que cela a de séduisant et parfois même que c'est de l'ordre du sexy) mais encore la je cherche, je me questionne et j'essaie de me remettre en cause.

Les fringues peuvent avoir un impact il est vrai de même que le choix des couleurs ou la manière de les porter. De réapproprier son corps, de s'accepter cela prend du temps (pour ma part je suis toujours une obèse car je n'ai pas fait le deuil de mon ancien corps, je me sens toujours très mal à l'aise quand je vais boire un verre avec quelqu'un et qu'on me propose la banquette par galanterie alors qu'avant je faisais ce choix parce que je prenais de la place).

C'est idiot comme blocage et je ne voudrais pas que ses personnes changent de comportement dans le but de me ménager en apprenant cela mais tout ne se règle pas à la minute et si les fringues peuvent m'aider, c'est un pluS, ce qui compte c'est de se sentir bien dans sa tête.... et dans ses pompes (même si ce sont des accessoires et que oui il y a aussi un côté superficiel et léger à la chose).

Je m'intéresse d'assez loin aux looks des autres ( certainement de l'égocentrisme encore une fois).

Je pense @kran que je vais approfondir tes raisonnements et puis aussi en chercher d'autres parce que c'est intéressant de pouvoir comparer.
scarlet

Timide
 
Messages: 11
Enregistré le: 10 Déc 2018
Localisation: Bolet
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le look qui va bien

Messagepar La Pendule » Ven 8 Mar 2019 22:18

Je ne sais pas à qui krän répondait car comme je disais, il ne s'agit que de valeur et non de vérité.

Et peu importe d'où viennent les valeurs, elles restent des valeurs : propres à chacun, qu'elles viennent de l'éducation, de la société, d'une réaction à quelqu'un/quelque chose.

Et tout cet ensemble de valeurs fait de nous qui on est.

Dans mes valeurs, un vêtement permet de mettre un corps en valeur. Quand je regarde quelqu'un habillé, peu importe la valeur qu'il attribue à ses vêtements, mes valeurs vont m'amener à voir comment ils mettent son corps en valeur (ça m'embête d'utiliser ce même mot dans deux sens).

Peu importe également d'où vient cette valeur qui me fait regarder les vêtements de cette façon, ça ne change finalement rien au fait.

Or entre personnes qui semblaient partager cette valeur, je me suis permis cette remarque, car elle me semblait à propos dans ce contexte.

Donc le coup du manque de recul est, selon moi, hors de propos, s'il m'est adressé bien évidemment (c'est juste un constat, je ne le prends pas mal :pink: )

Après, le vêtement étant très visible dans notre société et participant fortement à l'image qu'on rend au premier regard quels que soient les attributs qu'on veut lui porter, j'ai systématiquement tendance à avoir une première impression (et donc par définition, qui manque de recul, c'est logique) qui se crée par rapport aux vêtements, entre autre.

Une fois que la première impression est passée et que le recul peut être permis, alors le vêtement prend dans mes yeux une moindre importance dans le jugement que je me fais de la personne (car oui, je juge, c'est selon moi une des bases des interactions humaines).

Après on peut aller plus loin et parler du vêtement dans l'attirance physique, qui là encore, peut prendre une importance énorme selon les personnes, parlez en aux fétichistes (oui, je parle en connaissance de cause).

Mais oui, c'est un ensemble de faits qui entraînent ces perceptions de l'habit.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Curieux
 
Messages: 133
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Anjou/Vignoble nantais (49/44)
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Précédente

Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités