Page 53 sur 55

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 20 Jan 2018 13:58
par Mylea
BubuShok, ça doit pas être facile à vivre ça... :( Vous parliez tatouages quand tu n'en avais pas ?
Un psy pourquoi pas, mais vraiment s'il part dans l'optique que cela vous aide à vous comprendre l'un l'autre sur ce point, et pas dans le sens où ça t'aidera à te "soigner" du tatouage.
J'espère que vous arriverez à surmonter cette impasse car tu as raison, même si tu temporises la suite, ça ne fera que repousser le problème...
:calin:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 20 Jan 2018 17:34
par Krän
Un pys pourquoi pas, mais vraiment s'il part dans l'optique que cela vous aide à vous comprendre l'un l'autre sur ce point, et pas dans le sens où ça t'aidera à te "soigner" du tatouage.

+1000
La personne qui propose le psy attend souvent un résultat allant dans son sens ce qui finalement ne fait pas avancer beaucoup les choses... :|

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 20 Jan 2018 18:17
par DojoD
Le psy de couple est une très bonne idée justement !

@BubuShok :
L'écoute et le questionnement d'une tierce personne, dans une neutralité bienveillante et sans prise de partie, pourra t'aider à mieux exprimer ton besoin de tattoo, à l'entendre peut-être différemment de son côté mais aussi entendre sa crainte autrement.

Ce qui pourrait être intéressant, ce serait qu'il développe cette appréhension qu'il a envers le fait que tu te fasses tatouer.
Qu'est-ce que ça représente pour lui consciemment, de quoi a-t-il peur ? Que ça t'abîme ? de la nocivité de l'encre ? Que tu changes et ne sois plus la même que celle qu'il a connue ? Peur que tu lui échappes et change aussi de point de vue sur la vie et tes sentiments envers votre couple ? (oui, je vais ptêtre un peu loin dans la cogitude ;) )
En te lisant, j'ai le sentiment qu'il a besoin d'être rassuré de quelque chose. Quelle angoisse le tatouage déclenche-t-il chez lui ? Peut-être a-t-il besoin de savoir que tu comprends ses craintes et que tout cela ne change absolument à tes sentiments envers lui ?

Un psychothérapeute de couple serait la personne la mieux placée pour vous aider à aborder et élaborer ces questionnements ensemble. Normalement, aucune chance qu'il prenne parti pour l'un ou pour l'autre (ou alors c'est un mauvais et faut fuir).

Pas grave, si ton compagnon pense que c'est pour te guérir de la "tattoomanie". Au moins, il est open pour la démarche et sa demande devrait évoluer au fil du travail si tout va bien.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 20 Jan 2018 18:55
par Panthera
Ben changes-en de conjoint :geek:

Dim tu m'a tuée :lol:. J'imagine la scène : tu arrêtes les tatouages ou je te quittes. Bon bah je te quittes alors :mrgreen:.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Dim 21 Jan 2018 00:29
par ShirleyVonkarot
ahah j'ai fais pour moins que ça XD heureusement mon chéri accepte sinon je serais surement partie un jour ou l'autre :lol: :bfouet:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Dim 21 Jan 2018 10:34
par BubuShok
Dim : Ta solution est radicale :lol:

Mylea : Bah justement, ma crainte c'est qu'il espère que le psy me dissuade d'une manière ou d'une autre de continuer l'encrage... Avant de me faire encrer, je n'ai jamais parlé tattoo avec lui et je pense savoir pourquoi. Une réflexion qu'il a faite un jour au début de notre relation quand on regardait un film avec un magnifique acteur asiatique qui avait un full back avec un dragon (crush d'ado pour Mark Dacascos dans Crying Freeman :pink: ). Je crois qu'inconsciemment, j'ai du coup enfoui mon désir d'encre que je trimballais depuis mon adolescence (ma mère en est témoin :lol: ). Je voulais à l'époque que mon premier tattoo ait une signification mais je n'avais pas le déclic. Il aura fallu attendre 17 ans pour que le déclic se fasse :lol: Et là, on ne m'arrête plus :roll:

DojoD : Tu as tout bon. Je sais déjà ce qui se joue avec l'encrage. Il n'aime pas ça et il a peur de me perdre si je continue. Peur que j'aille voir ailleurs, quelqu'un de plus open sur le sujet. Peur que je finisse bleue et que mon corps ne l'attire plus (étant donné qu'il est plutôt pour la peau vierge). J'ai beau lui dire que je reste la même et que je me sens mieux dans mon corps, en fait je pense qu'il a peur qu'à cause de son rejet du tattoo, je finisse par le quitter (et ça, il en a toujours eu une peur bleue) alors qu'il n'y a vraiment aucune raison qu'il s'inquiète de ce côté-là !

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Dim 21 Jan 2018 11:28
par Rouge
BubuShok a écrit:Il n'aime pas ça et il a peur de me perdre si je continue. Peur que j'aille voir ailleurs, quelqu'un de plus open sur le sujet. Peur que je finisse bleue et que mon corps ne l'attire plus (étant donné qu'il est plutôt pour la peau vierge). J'ai beau lui dire que je reste la même et que je me sens mieux dans mon corps, en fait je pense qu'il a peur qu'à cause de son rejet du tattoo, je finisse par le quitter (et ça, il en a toujours eu une peur bleue) alors qu'il n'y a vraiment aucune raison qu'il s'inquiète de ce côté-là !


Bubu, si en effet vous en avez déjà parlé, que vous comprenez déjà ce qui se joue tous les deux, que tu l'as rassuré et que malgré tout il a toujours peur, aller voir une tierce personne peut peut-être aider en effet. Ou alors c'est vraiment trop profondément ancré (encré/ancré, vous l'avez ? :P ), et ça finira par se déliter mais je ne vous le souhaite pas, bien sûr. ;)

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Dim 21 Jan 2018 14:51
par Reinette
Mon mari était anti tatouage. Quant on s'est rencontré j'avais juste une merdasse qui ne le gênait pas.
Les suivants, j'ai pris des pincettes... il y a eu pas mal de disputes.
Mais il a compris (et heureusement dailleurs !), que je ne changerai pas pour quelqu'un.
Pour la main, je lui ai dis par sms, pendant la séance, mais parce que je sais que ça ne le dérange plus :mrgreen:

Par contre la scar n'est toujours pas passée. Il ne l'exprime pas, mais j'ai bien compris le message...

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Dim 21 Jan 2018 21:56
par DojoD
Mieux vaut parfois être séparés et en bons termes qu'ensemble et se déchirer ! Même avec des ptits bouts à la maison.

Néanmoins, je ne conseillerai jamais une séparation comme solution à un problème de communication ou d'acceptation de l'autre au sein d'un couple.
Si cette solution peut s'avérer salutaire dans certaines situations, elle ressemble souvent à un gros gâchis dans d'autres et ne fait qu'éluder un problème qui se répètera avec d'autres conjoints.

Je ne suis pas pro-psy à outrance mais parfois, ça vaut le coup de percer l'abcès, prendre du recul et s'accrocher quand tout le monde est de bonne volonté.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 07:29
par BubuShok
DojoD : je partage ton point de vue dans mon cas. Je ne me vois pas le quitter pour ça. C'est le seul vrai sujet de discorde dans notre couple. Après près de 20 ans ensemble et 3 enfants, je me dis que c'est plutôt pas mal. On s'aime alors on va essayer de surmonter ça ensemble.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 08:46
par DojoD
20 ans ensemble et 3 enfants, c'est une histoire taillée dans du roc ! Ce n'est pas comme si vous vous étiez rencontrés la veille ou il y a 3 mois.

Et si,en dehors de la question tattoo, l'entente était harmonieuse, ça ne se jette pas comme ça par dessus l'épaule ;)
En 20 ans, vous avez certainement dû traverser quelques tempêtes et vous n'avez pas chaviré. Il n'y a pas de raisons que celles-ci ait raison de votre couple plus que les autres.

Ça va faire 20 ans qu'on est ensemble avec ma femme et hier soir c'est elle qui, avec un petit œil malin, me demandait si je n'avais pas d'autres tattoos de prévus en tête !
Ses appréhensions du début sont bien loin maintenant ! :lol:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 12:30
par Reinette
Je ne suis pas forcément d'accord avec la vision du 20 ans/3 enfants/histoire taillée dans le roc.
Rien n'est acquis et surtout pas un couple. Le penser c'est ce que je trouve dangereux ;-)

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 12:44
par DojoD
Reinette a écrit:Je ne suis pas forcément d'accord avec la vision du 20 ans/3 enfants/histoire taillée dans le roc.
Rien n'est acquis et surtout pas un couple. Le penser c'est ce que je trouve dangereux ;-)


Je ne trouve pas du tout que le sens de mes propos était de dire que tout était acquis.
Je suis bien loin de penser ça ! Dans le cas contraire, je ne préconiserais pas l'échange, le dialogue et le travail à faire pour préserver ce qui a été construit.

"Taillé dans le roc" pour moi ne veut pas dire indestructible mais construit sur des bases solides ou qui se sont consolidées avec le temps. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose... ;)

La notion d'"Acquis", selon moi, n'a pas de sens dans un couple ! Qu’acquerrait-on ? Absolument Rien !
C'est la mort du désir, fini, plus d'efforts, pire : croire posséder l'autre, son corps et sa pensée.
Or, je suis de ceux qui pensent qu'une relation se construit, s'entretient et peut vivre à tout moment des déséquilibres, des tumultes mais aussi de l'harmonie, de la sérénité et de la complicité.
Or savoir apprécier sa chance, savourer cela, ça ne signifie pas s'endormir sur ses lauriers ni croire qu'on ne peut pas le perdre, que c'est "acquis".

Par ailleurs, ce message concernait la situation de BubuShok. Je ne suis pas du genre à lancer ce type de généralités et pense au contraire que chaque histoire est particulière.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 17:37
par Sheeva
Bubu, j’ai l’impression de me lire un an en arrière.

J’ai vécu tout ce que tu vis. Et mon mari a eu les mêmes arguments : trop de tatouages, ça finira quand? Et si il n’aime plus mon corps? Fuite en avant, crise de la quarantaine, c’etait ça pour lui.

Il a fallu beaucoup de discussions pour qu’il comprenne que c’etait ma passion, que ça me faisait un bien fou au niveau de la confiance et de l’acceptation, lui expliquer pourquoi en 2017, j’en ai fait 7, et aucun pendant 13 ans.
Le fait de m’accompagner à chaque séance aussi, de rencontrer le ou la tatoueuse a aidé : je pense qu’il ne se sentait plus rejeté.

Y’avait vraiment beaucoup de crainte de son côté que je ne sois en pleine crise de la quarantaine, il s’est dit qu’après les tattoos, j’allais me trouver un amant, délaisser ma famille et le quitter.

Un an plus tard, je n’ai plus aucune réflexion, Je fais ce que je veux, il adore ma peau tatouée et m’encourage à eń avoir plus.

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 22 Jan 2018 17:57
par BubuShok
Sheeva, quand je te lis, je me dis que j'espère que la situation évoluera dans le même sens que toi :pink:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Mer 24 Jan 2018 09:40
par DojoD
On te souhaite que ça s'arrange en tout cas ! :pink:

HS :
Ton dos est superbe ! Très beau travail ! :love:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Mer 24 Jan 2018 09:55
par BubuShok
Merci DojoD :pink:

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 14 Avr 2018 11:47
par Reinette
Annonce faite à mon mari que je souhaite faire un piercing génital. 2 en fait.
Sachant qu'au début de notre relation et pendant un certain temps il était assez réfractaire, j'ai eu quelques doutes sur sa réaction.
A ma grande surprise, aucun problème pour lui :pink:

Faut dire que maintenant je lui dis a peine quand je me fais tatouer et souvent j'oublie de lui dire le thème :p

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Sam 14 Avr 2018 19:06
par Malarie
Programmé tattoo en commun avec chérichéri, une jolie connerie qui nous parle a tout les 2 sur les fesses :mrgreen: . Son 1er mais pas le mien!!

Re: SOCIAL - Vos bodmods et votre conjoint

MessagePosté: Lun 16 Avr 2018 16:18
par Senalina
En lisant ce fil, c'est là où on peut se rendre compte de la chance qu'on a... J'ai un mari qui me pique systématiquement mes tatoueurs :lol:
A l'inverse, il n'est pas fan des piercings du tout, et pourtant il m'a soutenu à fond pour mon premier à la langue, m'a demandé si j'en voulais d'autres et a donné son avis sans aucun jugement. Il m'a juste dit ce qu'il préférait, ce qu'il pensait qui m'irait le mieux... Il pose des questions et s'intéresse.
J'ai énormément de chance, je dois l'avouer. Même quand j'ai pris beaucoup de poids suite à ma maladie, il m'a aussi soutenu dans mes problèmes d'acceptation de mon corps et n'a jamais porté aucun jugement.

Si je peux effectivement comprendre que les bodmods soient un sujet de débat dans un couple, je sais aussi à quel point un tatouage (ou n'importe quelle modification corporelle), outre une passion, puisse être libérateur et/ou un véritable moyen d'expression. Du coup, j'ai du mal à concevoir qu'un.e compagnon/compagne puisse vouloir empêcher l'autre de s'exprimer ou de s'approprier son corps comme il.elle l'entend. L'effet thérapeutique que peut avoir la bodmod pour certaines personnes est du coup complètement occulté.