Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Discussions sur un sujet du quotidien, questions rigolotes… Envie de discuter avec les users de sujets généraux sur les bodmods ? Par ici !

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Skogkatt » Sam 21 Oct 2017 12:16

Est-ce qu'en Thaïlande, l'expression de la douleur n'est-elle pas aussi plus acceptée qu'en France?
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1041
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Panthera » Sam 21 Oct 2017 12:30

il n'y a pas non plus ce côté moralisateur et du bien pensant (C'est typique en France) expliquant qu'il ne faut pas faire ceci ou prendre cela...

Je ne pense pas que ce soit moralisateur de spécifier qu'il vaux mieux avoir un avis médical avant de prendre un médicament. La preuve en ai que même un rappel à était fait sur la première page :

Pour rappel si nécessaire, tout produit accessible uniquement sur ordonnance ne devrait pas être utilisé sans raisons et avis et médicaux. Tout produit pharmaceutique même accessible sans ordonnance présente des risques d'effets secondaires, de surdosage, d'intolérance, etc, et doit également être utilisé dans un cadre qui le justifie.



Enfin, j'ai l'impression, en relisant les interventions, de me retrouver dans un milieu sectaire, voire sadomaso pour certain, où toute nouvelle idée est refusée... Je ne fonctionne pas comme cela et je pense que toute recherche, toute nouvelle expérience est toujours une chose intéressante ! Face au côté moralisateur de certains membres, je ne peux que m'incliner et laisser la place à leurs certitudes.


:lol: une secte ? sadomaso en plus :geek: ? Non ,personnellement je n'ai pas refusée la possibilité d'une anesthésie locale pour un tatouage pour les personnes qui le souhaiterai en étant informé au niveau médical. L'anesthésie générale serait par contre pas nécessaire du tout et risque de mener à certaines dérives, et le monde du tatouage n'a pas besoin d'encore plus de mauvaise publicité.

En tout cas, il est bien précisé PAR LES TATOUEURS que les tatouages au niveau du dos et des omoplates sont difficilement supportables et que des gens s'évanouissent ! De ce fait, je rentre dans cette case et ne suis pas une exception.


Je suis tatouée sur les omoplates et j'ai très bien supportée. Surtout que la première fois j'étais sur une chaise, même pas allongée. Après peut-être aussi que le tatouage n'est pas fait au dermographe mais à l'ancienne avec la pression de la main et un outil traditionnel.
Avatar de l’utilisateur
Panthera

Investi
 
Messages: 1186
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: Menton
Genre: Femme
Remercié: 9 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Krän » Sam 21 Oct 2017 18:03

Pilouthai a écrit:me retrouver dans un milieu sectaire, voire sadomaso pour certain, où toute nouvelle idée est refusée...

Franchement, t'as pas l'impression d'en faire des caisses là... :roll:
Personne n'a dit "oh oui j'adore avoir mal, putain que c'est bon !". Il a été dit que oui un tatouage ça fait mal et que pour gérer cette douleur durant la séance il était intéressant de bien se préparer (manger, dormir, etc), ne pas se focaliser dessus, l'accepter, faire des exercices de respiration, ne pas se crisper, bref faire en sorte que la séance se déroule au mieux pour justement ainsi limiter la douleur.
Si les gens ont pu te donner ces conseils pour gérer la douleur d'une séance c'est bien parce qu'eux-mêmes ont déjà eu (très) mal et ont cherché des moyens pour avoir moins mal. C'est donc à l'opposé total de ce que tu as interprété.
Tu as mal interprété les propos et tu les caricatures en parlant de sadomaso parce qu'ils ne correspondent pas à ce que tu veux entendre. Rien de plus. C'est ridicule et agaçant.

A ma connaissance personne n'a indiqué non plus qu'il refusait la (nouvelle ?!) idée de ne pas avoir mal durant une séance. Certains ont même indiqué qu'ils avaient déjà eu recours à des crèmes/spray proposés par leur tatoueur/euse. Ils ont indiqué dans leurs témoignages que ça ne dispense pas de devoir gérer la douleur parce qu'elle reste présente à un moment ou un autre de la séance et que ce n'était pas une solution miracle... ce que tu recherches.


Pilouthai a écrit:il est bien précisé PAR LES TATOUEURS que les tatouages au niveau du dos et des omoplates sont difficilement supportables et que des gens s'évanouissent ! De ce fait, je rentre dans cette case et ne suis pas une exception

Encore une fois, tu lis ce que tu as envie et ne conserve que ce qui te fait plaisir... Ca fait 17 ans que je suis sur des fora de tatouage, près de 10 ans que je fais des conventions, j'ai vu/lu/rencontré un certain nombre de tatoués (certes plutôt européens) et les témoignages de malaises sont très très rares. Il n'y aurait pas tant de gens tatoués si l'acte était si insupportable.



Kini > Tu abordes un point intéressant et concernant cet aspect la question que je me pose n'est pas tant concernant la technique des tatoueurs mais le rapport à la douleur qu'ont les clients.
Pilouthai indiquait en début de conversation qu'apparemment là-bas le tatouage est totalement banalisé et qu'il s'agit plus de mode qu'autre chose. Le client n'accordant alors (certainement plus fréquemment) aucune importance à l'acte et n'attendant qu'un résultat, il n'intègre pas la douleur dans le process, il ne l'accepte pas, la subit avec difficulté...et il a été plus d'une fois évoqué dans divers topics que si on ne gère pas la douleur d'une façon ou d'une autre (à cause de fatigue, stress, soucis, quand on 'rentre pas dans la séance' si je puis dire, ...) on douille bien plus.

Par ailleurs, l'accès aisé aux antidouleurs voire anesthésiants d'après ce qu'indique Pilouthai change certainement le rapport à la douleur qu'ont les clients (et les tatoueurs). J'entends par là que si le tatoueur (et les potes tatoués par exemple) indique au futur tatoué que ça fait horriblement mal, que les gens s'évanouissent pour un tatouage dans le dos, et qu'il convient de recourir aux antidouleurs et anesthésiants pour supporter la séance, il est plutôt logique que le client lors de la séance ait ce ressenti, se focalise sur la douleur et la vit mal. C'est alors ainsi que la douleur du tatouage est perçue par tatoueurs et clients.


Concernant les points que tu soulignes, sur le comportement et la technique du tatoueur, certains tatoueurs sont connus pour faire bien plus mal que d'autres c'est un fait. Cependant, pour en arriver aux évanouissements et au recours aux anesthésiants comme décrit par Pilouthai il faudrait à mon sens que l'acte soit extrêmement violent, et ça se verrait logiquement sur le résultat avec une peau déchirée par exemple. Je n'ai pas regardé en détail les photos du tatouage de Pilouthai mais je n'ai pas vu de commentaire d'autres users à ce sujet donc je pense que ce n'est pas le cas (et que les tatoueurs se remettrait un minimum en cause dans ce cas puisque généralement une peau très lésée lors d'un bourrinage donne un mauvais résultat esthétique).
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5371
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 249 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Garance » Sam 21 Oct 2017 19:30

Alors perso vraiment le truc qui marche le mieux, mais genre magique, c'est d'être vraiment fortement concentrée sur autre chose que la douleur. D'ailleurs, quand je m'autotattoo (oui pour celleux qui savent pas je m'autotattoo, comme souvent quand on apprend) bein j'ai très peu, voir pas mal du tout, parce que je suis très concentrée sur ce que je fais.
Bon y'a sans doute aussi une part d'endorphines, et peut-être que la cuisse fait moins mal que mon expérience douloureuse des côtes, mais franchement, se focaliser sur autre chose que la douleur. On oublie parfois le grand pouvoir de l'esprit sur son propre corps... d'ailleurs, c'est bien parce que le cerveau à un grand pouvoir sur le corps qu'on peut somatiser ou au contraire guérir de quelque chose de bénin avec un placebo.
"Faut mettre du beurre dans l'fond du plat pour pas qu'le gratin colle"
Avatar de l’utilisateur
Garance

Investi
 
Messages: 352
Enregistré le: 05 Sep 2017
Localisation: Asnières-sur-Seine
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Rouge » Sam 21 Oct 2017 23:56

J'ai pas grand chose à ajouter aux remarques de Krän mais si je peux me permettre :

Krän a écrit: les témoignages de malaises sont très très rares


En plus j'ai l'impression que les cas de malaises (bien que rares, ils existent, tous les tatoueurs ont une ou plusieurs anecdotes) sont souvent provoqués par autre chose que la douleur : une baisse de tension suite à une séance un peu longue ou difficile, le cas typique du tatoué qui n'a pas bouffé ou un autre truc du style. S'évanouir de douleur, faut quand même y aller, à moins d'être vraiment hypersensible, non ? :D
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1150
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 56 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Garance » Dim 22 Oct 2017 10:43

Moi j'ai déjà manqué l'évanouissement plusieurs fois, mais pas pour du tattoo, après des piercings. C'est beaucoup plus vif et violent pour le corps d'ailleurs, on parle d'un trou d'un coup, quand le tatouage est une égratignure sur une plus longue durée.
"Faut mettre du beurre dans l'fond du plat pour pas qu'le gratin colle"
Avatar de l’utilisateur
Garance

Investi
 
Messages: 352
Enregistré le: 05 Sep 2017
Localisation: Asnières-sur-Seine
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Rouge » Dim 22 Oct 2017 14:39

Garance a écrit:Moi j'ai déjà manqué l'évanouissement plusieurs fois, mais pas pour du tattoo, après des piercings.


Exact ! Pareil pour moi. En effet le piercing est plus violent pour le corps, c'est l'occase pour une parfaite petite chute de tension. :lol: Ca fait bizarre !
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1150
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 56 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Gina » Dim 22 Oct 2017 19:30

Message à Pilouthai : c'est dommage de partir car je trouve votre recherche intéressante. Je ne sais pas si vous allez lire ce message. Je vais essayé de vous envoyer un "MP" quand j'aurai trouvé comment on fait :pink:
Avatar de l’utilisateur
Gina

Timide
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Oct 2017
Localisation: Koln
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Gina » Lun 23 Oct 2017 08:41

Je suis peut-être une des rares personnes ici a avoir été tatouée dans différents pays : Allemagne, USA, Singapour mais aussi Thaïlande et je pense vaiment que la douleur n'est pas liée au côté bourrin comme vous dîtes du tatoueur mais plutôt liée au climat. Je reste persuadée, pour en avoir eu l'expérience, que le tatouage est nettement plus douloureux sous les tropiques. Je peux comparer mes 2 tatouages sur les omoplates : celui de gauche a été fait aux USA (NY) et celui de droite à Bangkok, chez un gars réputé. Eh bien il n'y a pas photo : A gauche, douleur supportable alors qu'à droite, douleur insoutenable. J'avais fait ce tatouage à la fin de mon séjour d'1 mois et en période de mousson. Je précise aussi que je ne suis pas spécialement douillette et que je supporte sans problème l'épilation.
Il y a également autre chose : les asiatiques ont une peau beaucoup plus fine et cela ajoute peut-être de la douleur et c'est vrai que le tatoueur m'avait prévenue que ce serait douloureux. C'est pour cela que j'ai trouvé les dires de Pilouthai très intéressants. Je ne said pas s'il est d'origine asiatique mais cela peut aussi jouer.
Avatar de l’utilisateur
Gina

Timide
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Oct 2017
Localisation: Koln
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Squelch Sasquatch » Mer 25 Oct 2017 12:06

Gina a écrit:Je peux comparer mes 2 tatouages sur les omoplates : celui de gauche a été fait aux USA (NY) et celui de droite à Bangkok, chez un gars réputé. Eh bien il n'y a pas photo : A gauche, douleur supportable alors qu'à droite, douleur insoutenable.


La comparaison ne peut pas être concluante : il y a trop de paramètres différents. Le climat, oui, mais aussi le latéral, le tatoueur, et sans doute aussi la technique, la machine, le motif, les à-côtés, ton état en général, etc. Il est probable que des conditions climatiques difficiles à supporter rendent le tatouage plus pénible (il suffit de demander à ceux qui ont subi une séance en ayant froid ou en étant accablé de chaleur). De là à dire que c'est la seule raison ou la raison principale, ça me semble cavalier. Les tatoués-en-vacances ne rapportent d'ailleurs pas spécialement qu'ils ont horriblement souffert. Certains oui, d'autres non.

Gina a écrit:Il y a également autre chose : les asiatiques ont une peau beaucoup plus fine et cela ajoute peut-être de la douleur


L'épaisseur de la peau n'a pas de lien direct avec le ressenti de la douleur. On ressent la douleur grâce à notre innervation, qui n'est pas forcément plus importante sur une peau fine que sur une peau épaisse (on peut tous le constater sur nos corps, ce ne sont pas forcément les endroits où la peau est la plus mince qui feront le plus mal). De plus, les peaux asiatiques ne sont pas spécialement plus ou moins fines que les autres, me semble-t-il.
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1248
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 144 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Gina » Jeu 26 Oct 2017 08:29

Il est dit que les peaux des asiatiques expriment une ultra-réactivité au moindre contact et je pense vraiment qu'ils sont plus sensibles à la douleur.
Côté climat : un climat chaud et humide rend la peau beaucoup plus souple mais peut-être aussi plus sensible : je vois bien la différence quand j'arrive dans ce genre de pays et quand j'y reste un mois.
Pour en revenir au sujet, mes 4 derniers tatouages ont été faits sous antalgique et ce sera également le cas pour le prochain (8eme). Si cela ne stoppe pas complètement la douleur, cela la rend supportable et je me refuse aujourd'hui a poursuivre un tatouage sans cete aide.
Avatar de l’utilisateur
Gina

Timide
 
Messages: 4
Enregistré le: 22 Oct 2017
Localisation: Koln
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Tatouage, heavymods, et anesthésiant

Messagepar Squelch Sasquatch » Jeu 26 Oct 2017 10:24

Gina a écrit:Il est dit que les peaux des asiatiques expriment une ultra-réactivité au moindre contact et je pense vraiment qu'ils sont plus sensibles à la douleur.


Par qui ?
Il n'y a pas une seule peau asiatique, de la même façon qu'il n'y a pas une seule peau noire ou une seule peau caucasienne. Avoir la peau réactive, c'est avoir la peau sensible au chaud, au froid, une peau qui rougit ou sèche facilement. Encore une fois, cela peut avoir un rapport avec la douleur, mais ce n'est pas obligatoirement le cas, et des tas de personnes ont la peau réactive.
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1248
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 144 fois
  • Adresse Galerie

Précédente

Retourner vers Papotage autour des Bodmods

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités