Excroissance et chéloïde

Tu souhaites connaître et comprendre les piercings ? Tu as des questions sur les soins ou l'aspect du tien ? Viens échanger dans cette zone !

Excroissance et chéloïde

Messagepar Shireen Stark » Ven 25 Oct 2013 10:16

J'ai peut-être foiré ma recherche, mais il ne me semble pas avoir vu de sujet sur les chéloïde, alors je me lance !

Mai 2013, je me fait piercer le tragus, normal, tout va bien. Juillet 2013, je découvre ce qui ressemble à une micro-chéloïde (genre tête d'épingle). Je vais voir ma pierceuse pour demander confirmation, elle confirme . J'attaque donc la bestiole à coup de Dakin comme conseillé, et après plusieurs jours elle s'en va. En août, réapparition de la mini-chéloïde, que je soigne cette fois avec de l'huile essentielle d'arbe à thé. Au bout de 2 jours, pfiout, plus de chéloïde !

Fin septembre, un samedi, soirée chez un pote, on dors à 4 dans une petite chambre, y'a un de nous qui roooooonfle comme un porc, je craque, je met des boules quiès pour essayer de dormir un peu. Et lundi soir, c'est le drame, je découvre une boursouflure sur les 3/4 autour du piercing, avec option croûte lymphe+sang ! Je désinfecte donc en espérant que ça dégonfle. Au bout de quelques jours de désinfection, plus de croûte, mais la boursouflure est toujours là : c'est a priori à nouveau une chéloïde. J'essaye donc de traiter avec l'HE d'arbre à thé, pas d'effet... Je passe au Dakin, pas plus de résultat. Juste de temps en temps, une couche de peau sèche qui se décolle, mais sans effet sur la taille de la bête. En plus, elle me fait un peu mal :cry:

Bref, hier je suis passée voir au salon de piercing pour demander conseil. Le gars m'a confirmé que c'est bien une (grosse) chéloïde, et m'a dit qu'il fallait essayer de la piercer avec une aiguille pour la vider et ça m'étonne en fait. J'étais persuadée qu'une chéloide, c'est de la chair et donc que ça ne se vidait pas... (d'ailleurs, j'ai essayé, j'ai planté une aiguille désinfectée dedans, et à part un peu de sang, y'a rien qui en est sorti).
Du coup, je vais quand même soigner comme il me l'a conseillé, c'est à dire avec des compresses d'alcool à laisser poser plusieurs minutes, et je dois repasser la semaine prochaine. Si y'a pas d'amélioration, il me propose de mettre un coup de scalpel pour dégager la méchante bêbête. Mais ça m'inquiètes un peu, j'ai peur que ça ne fasse que déplacer le problème et que ça revienne.

Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce que vous avez des solutions efficaces contre les chéloïdes ?

(j'ai entendu parler de fucidine, mais ça m'étonne de mettre une crème antibio pour dégager un excès de tissu cicatriciel :grat: )
I can't get you out of my mind...
Avatar de l’utilisateur
Shireen Stark

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 21 Oct 2013
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Chéloïde

Messagepar Profil supprimé » Ven 25 Oct 2013 10:30

Je crois que la chéloïde est susceptible de revenir +sieurs fois (comme ton exemple le montre).
J'en ai eu plusieurs au nez, que je traitais avec de l'eau salée pour sécher tout ça, voir de l'eau oxygénée
> Ce qui n'a pas marché.

Et comme je veux pas faire pleurer Parkinson, j'enlève le reste :D
Modifié en dernier par Profil supprimé le Ven 25 Oct 2013 11:25, modifié 1 fois.
Profil supprimé
 

Re: Chéloïde

Messagepar parkinson » Ven 25 Oct 2013 11:12

Raahhh, j'ai les orbites qui pissent le sang là...

On reprend au début : Une chéloïde sur un piercing est relativement rare, c'est selon toute probabilité plutôt une cicatrice hypertrophique (une photo stp???). Quand ton corps subit un traumatisme, il crée, entre autres, du collagène pour combler ta plaie (faire une cicatrice ou dans le cas d'un piercing un canal cicatriciel). Quand tu te prends traumatismes sur traumatismes sur une même zone, ton corps produit de plus en plus de collagène et donc augmente la taille de ton hypertrophie (sinon ton corps devrait finir par produire de la lyse avec le temps qui contrerait l'inflammation de l'hypertrophie)

En la crevant, tu augmentes donc quasi directement sa taille. Le Dakin et l'alcool, ça ronge, ça attaque, ça augmente sa taille. La fucidine c'est un antibiotique, un antibiotique s'utilise sur une plaie risquant de s'infecter (prolifération bactérienne), là on est sur un problème de traumatisme, pas sur une infection. La première chose à faire donc, c'est de changer de pierceur. La deuxième, si c'est une hypertrophie non suintante et bien nette, tu vas à ta pharmacie, tu arrêtes le bricolage et tu leur demande du Cerederm, un petit pansement conçu pour "réduires cicatrices hypertrophiques récentes ou anciennes". Tu changes ton pansement tous les jours pendant 5 jours, tu arrêtes quelques jours et tu recommence au besoin
Dans tous les cas ça risque de mettre un bout de temps à partir dans tous les cas vu le carnage que tu as fait....

Au passage, je ne pense pas que tu l'ai fait exprès mais je pense que finalement tu es dans la bonne section du forum, à savoir ou se faire piercer correctement dans sa région? Ca amorce déjà le changement d'adresse c'est pas si mal...
Pour les bijoux entrée de gamme : www.aiapiercing.com
Sur commande : Anatometal et Glasswear Studios
Avatar de l’utilisateur
parkinson

HeavyModeur
 
Messages: 38
Enregistré le: 08 Oct 2013
Localisation: La Rochelle
Genre: Non spécifié
Remercié: 5 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Shireen Stark » Lun 28 Oct 2013 11:08

Salut,

(déjà, désolée pour le mauvais placement de sujet, j'avais ouvert plusieurs onglets en même temps, je me suis un peu emmêlée les pinceaux :coffee: )

Et désolée également pour le saignement oculaire, je ne suis pas une professionnelle et j'ai retranscrit les conseils que j'ai eu de la part de quelqu'un dont c'est le métier, en essayant justement d'avoir un minimum de recul au vu de tout ce que j'ai pu lire sur le sujet, notamment sur feu Tattoorama. :oops:

C'est là toute la difficulté de trouver un "bon" pierceur, il y a beaucoup d'avis différent, comment savoir qui a la bonne méthode, les bons conseils (si tant est qu'on puisse parler de bonne méthode !). Tes conseils me paraissent plus cohérents que ceux que j'ai reçus à la boutique, mais qui me dit qu'un autre pierceur ne va pas me dire exactement le contraire ? En y réfléchissant, j'aurais du écouter ma première impression et éviter ces traitements, mais face à quelqu'un dont c'est le métier, je ne me sens pas assez sûre de moi pour me dire que ça ne me convient pas ...
(j'ai le même problème chez les garagistes en général :mrgreen: )

Bref, en tout cas, merci pour les conseils :) , je vais voir à la pharmacie cet après-midi pour trouver du Cerederm. (et pour mon prochain piercing, je ferai peut-être un saut jusqu'à La Rochelle ^^)

Et une question en bonus du coup : j'étais persuadée que chéloïde était synonyme de cicatrice hypertrophique, du coup, je me demande : qu'est-ce qu'une chéloide, une vraie ??

(oh, et puis un autre bonus : la proposition de dégager la bestiole à coup de scalpel, c'est normal qu'elle m'inspire pas ? :eek: )
I can't get you out of my mind...
Avatar de l’utilisateur
Shireen Stark

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 21 Oct 2013
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar neighbourofthebeast » Lun 28 Oct 2013 17:34

Je ne compte plus le nombre de fois où mes tétons m'ont fait des cheloides. C'est vrai que ça se soigne relativement rapidement, mais dure d'en venir à bout. Pour le moment je touche du bois, depuis 6 mois rien.

Sinon pour "soigner" un peu de dakin sans abus, et quelques jours.
Si il y a pue, je perce avec une aiguille desinfectée, sans forcer et je nettoie de suite. Ca se resorbe rapidement par la suite :)
Avatar de l’utilisateur
neighbourofthebeast

Curieux
 
Messages: 104
Enregistré le: 15 Oct 2013
Localisation: Lorraine, 54
Genre: Femme
Remercié: 6 fois
  • Adresse Galerie

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Khan » Lun 28 Oct 2013 20:33

Shireen Stark a écrit:(oh, et puis un autre bonus : la proposition de dégager la bestiole à coup de scalpel, c'est normal qu'elle m'inspire pas ? :eek: )

C'est le traitement auquel j'ai eu le droit perso. Chéloïde ? Cicatrice hypertrophique ? Aucune idée à l'époque je connaissais à peine ces termes, et aujourd'hui encore presque personne ne fait la distinction (et moi j'attends Parkinson pour m'éclairer). C'était quelques mois après mon premier hélix donc il y a environ deux ans, j'avais une petit boule dure qui ne me faisait pas mal. Je suis allée voir ma pierceuse pour savoir quoi faire, au final sans vraiment me prévenir elle me la enlevé à coup de scalpel. C'est pas très agréable mais largement surmontable. "Plus douloureux qu'un hélix" c'est ce que je me suis dit en même temps qu'elle me faisait ça. (En même temps j'avais aucun autre piercing à l'époque)
Au final j'ai bien aimé l'expérience et depuis mon hélix m'a laissé tranquille (et le deuxième à côté aussi) :mrgreen:
"Tu vois pas que si tu ne fais rien, tu n'sers à rien ?"

Nope, j'suis pas une inconditionnelle fan du tatoueur Khan, désolé ! :geek:
Avatar de l’utilisateur
Khan

Investi
 
Messages: 322
Enregistré le: 15 Oct 2013
Localisation: Lille
Genre: Femme
Remercié: 7 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Krän » Lun 28 Oct 2013 22:25

Edit : le post ayant été apparemment utile ^^, je structure mieux celui-ci :



EXCROISSANCES et CHÉLOÏDE




DÉFINITIONS ET TERMINOLOGIE


Chéloïde

Le terme "Chéloïde" est utilisé par beaucoup, à tort, comme terme générique pour parler de petites boules situées près d'un piercing.

Mais 'heureusement' pourrait-on dire, dans la grande majorité des cas les 'boules bizarres' au niveau d'un piercing ne sont pas des chéloïdes.

Une "chéloïde" est une excroissance cutanée (du derme) au niveau d'une lésion.
C'est un terme médical défini par des caractéristiques précises (définition provenant d'un site de dermato) :

La chéloïde se présente sous la forme d'une lésion ferme, caoutchouteuse, généralement une boule aux contours plus ou moins réguliers, ou d'un nodule brillant, fibreux. Sa couleur varie du rose au chair, ou du rouge au brun foncé pour les peaux noires. Il s'agit de tissu cicatriciel.
La chéloïde est bénigne. Cependant elle peut être accompagnée de démangeaisons, voire être douloureuse.


Le processus de cicatrisation de la peau fait intervenir différents phénomènes et différentes substances ; pour faire simple, la chéloïde est le résultat d’une production excessive de collagène.

Avec ces infos il est aisé d'en déduire qu'on ne fait pas partir du tissu cicatriciel (chéloïde donc) avec un peu de désinfectant, du liquide physiologique/de l'eau salée... ;)



Réactions inflammatoires

Dans le cas d’un piercing, un bijou peu adapté, un changement de bijou peu précautionneux, une pression/tension excessive du bijou sur le tissu (position en dormant, cheveux/vêtements qui s'accrochent au piercing, etc), entraînent un petit traumatisme, et donc ces réactions cutanées.

Si la boule n'est pas dure/fibreuse/caoutchouteuse, ce n'est pas une chéloïde. Il s'agit souvent d'une réaction inflammatoire.



Source dermatologue > On peut parfois observer ce que l'on appelle un Granulome pyogénique (ou Botriomycome), près d'un orifice d'un piercing.

Définition/particularités :
Dermis.net > Le granulome pyogénique est une réaction bénigne proliférante de l'épiderme et des muqueuses qui se produit souvent après un léger traumatisme ou une infection. Celle-ci est généralement isolée.
Univ.Paris 5, dermatologie >
- hyperplasie(*) inflammatoire
- rougeâtre
- saillant à la surface de la muqueuse/peau
- molle
- irrégulière
- recouvert de fibrine
- tendance au saignement
- traumatisme récent, irritation locale chronique

(*) Augmentation de volume d’un tissu (ou d’un organe) due à une augmentation du nombre de ses cellules.

Pour les plus amateurs de précisions et termes techniques :D :
Univ.Paris 5, dermatologie
- le botryomycome, qui se développe suite à un traumatisme ou une irritation. Il peut survenir à tout âge. Les femmes sont plus souvent atteintes que les hommes. Histologiquement, il est tapissé d'un tissu de granulation hyperplasique constitué par des exsudats fibrinoleucocytaires et d'un tissu conjonctif sous-jacent qui héberge de nombreux capillaires entourés de cellules inflammatoires polymorphes. En effet, le tissu de granulation provoqué par une irritation ou un traumatisme est produit en excès, et présente une surface recouverte de fibrine, avec une tendance au saignement. L'absence de polynucléaires permet de le différencier du granulome pyogénique.
- le granulome pyogénique, qui se développe suite à un traumatisme récent, sur un terrain général altéré. Ils peuvent êtres multiples Les déficits immunitaires (traitements immunosuppresseurs par exemple) favorisent le développement de ces tumeurs. Des facteurs hormonaux pourraient aussi intervenir. Il n'y a pas de prépondérance d'âge ou de sexe. Histologiquement, il diffère du botryomycome, par la présence d'un infiltrat inflammatoire de cellules polymorphes, contenant des polynucléaires.



J'ai eu l'occasion de voir "en vrai", lire des témoignages et voir des photos (concernant notamment des piercings aux tétons) qui à la lecture de la définition médicale du G.P. laissaient effectivement penser cela.

Note : Quand on regarde sur le Net les photos en tapant le terme dans un moteur de recherche, ce sont des boules "énormes" et particulièrement inflammés, mais celles vues "en vrai" ou en photos sur des piercings étaient bien plus petites (donc "traitement" sans exérèse nécessaire heureusement).




LES SOINS


Pour soigner les "excroissances" (chélo ou autres) sur les piercings, on trouve sur Internet (notamment sur des fora consacrés au piercing) de très nombreuses "techniques" recommandées par les membres... des plus sensées aux plus improbables ! :shock:
Prendre conseil avant d'appliquer tout et n'importe quoi, c'est mieux. :)


Prendre conseil auprès de son pierceur, après avoir fait le piercing, normalement il assure aussi le suivi. ;)
Il n'est pas médecin/dermatologue donc ne va pas forcément identifier l'excroissance, mais il a une certaine expérience et pourra éventuellement vous aider à déterminer la cause (mauvaise habitude tel que le toucher régulièrement, des soins qu'à vouloir trop bien faire on fait mal, un changement de bijou mieux adapté après la période inflammatoire post-réalisation, etc).
Il peut parfois être bon de prendre plusieurs avis.


Chéloïde avérée

Pour ce qui est d'une chéloïde (donc du tissu cicatriciel) identifiée, il n’y a pas de remède miracle actuellement connu pour faire disparaître du tissu cicatriciel.
Le milieu médical recommande :
- L'application d'une crème hydratante pour maintenir la souplesse de la peau, diminuer la rougeur et la vascularisation
- Le massage pour casser la fibrose de la cicatrice

Si la chéloïde persiste, un dermatologue pourra proposer :
- Une crème contenant de la cortisone (sur prescription médicale)
- Une Cryothérapie répétée
- Une Exérèse (ablation) chirurgicale ou au laser
Attention (source dermato) : "les traitements chirurgicaux doivent être réalisés avec la plus grande prudence, leur efficacité étant partielle, la fréquence des récidives non négligeable".


Autres excroissances

Pour ce qui est des autres souci "d'excroissances", qui ne sont pas du tissu cicatriciel (chéloïde) le conseil donné par bon nombre de pierceurs et piercés :

- Appliquer de l’eau salée (ex : spray "Stérimar"), le « sérum physiologique » n’étant souvent pas suffisant car ayant une faible concentration.
Appliquer 2-3 fois par jours, après avoir nettoyé le piercing avec un savon doux / pH neutre bien entendu. Répéter l'opération jusqu'à disparition de la boule (l'eau salée peut être utilisée sur une période relativement prolongée sans aucun souci).


Concernant le "Granulome pyogénique" évoqué plus haut (pas de conclusions hâtives, encore une fois prenez conseils !), le traitement recommandé sur les sites dermato/universitaires est :
- élimination des facteurs irritatifs
- assainissement
(- exérèse, cryothérapie, électro-cautérisation, ...)

Pour un piercing, la logique est donc :
- recherche de la cause éventuelle du traumatisme (pression sur le bijou/piercing durant le sommeil par exemple, accrochage dans un vêtement en particulier, etc) afin de l'éviter ou le limiter à l'avenir,
- éventuel changement de bijou pour un bijou mieux adapté (longueur, forme, ...) afin d'éviter là encore les traumatismes (pressions/tensions/accrochages),
- utilisation d'un antiseptique local


Pour le changement de bijou, un pierceur saura normalement être de bon conseil sur ce point (plutôt que tester tout ce que vous avez en stock :D).





Comme évoqué plus haut, d'autres méthodes sont parfois données sur le net pour traiter ces "petites boules", quelles qu'elles soient ... Et là attention, ouch ! :?
Souvent testées par des piercés sans pour autant avoir identifié leur problème, "dans le doute, des fois que ça fonctionne"... Parfois oui, parfois non. Peu rassurant et peu fiable à mon sens ! (Puis "recommandées" sans savoir ce que l'autre personne a.... :roll: )

Clairement, fréquenter un forum de piercing ne signifie pas avoir les connaissances nécessaires pour envisager (et encore moins recommander à quelqu'un !) un traitement de type médicamenteux notamment.
Il faut garder à l'esprit qu'une personne sur un forum ne peut pas identifier avec certitude le problème d'une autre personne (en touchant/regardant minutieusement le piercing et cette "petite boule", et en ayant les connaissances médicales nécessaires à tout diagnostic dermatologique).


Je les notes tout de même, non pas comme conseils mais parce que, comme évoqué plus haut, on le trouve sur le Net et il serait dommage qu'en les découvrant quelqu'un pense que celles-ci sont les dernières trouvailles miracles en la matière ! :geek: :evil:

- Percer : s'il s'agit d'une chéloïde ou d'un G.P., il ne s'agit donc pas d’une ‘poche’, percer revient à augmenter le traumatisme et donc aggraver les choses !
- Huile essentielle d'arbre à thé, Hexomédine, Diaseptyl, Bétadine, Fucidine, Peroxyde d'hydrogène dit « eau oxygénée », ... : toutes solutions ayant des propriétés antiseptiques n’ont aucune action réelle sur une chéloïde.
S'il s'agit d'une poche contenant sang/lymphe/pus, elles pourront agir... Mais attention à leur utilisation sans avis éclairé !
Généralement elles assèchent le tissu.
- Madecassol : en pharmacie sans ordonnance, crème pour « traitement local d'appoint des ulcérations cutanées », elle n’est donc en rien adaptée au traitement d’une chéloïde ou toutes autres "boules" près d'un piercing.
- Cicamosa : en (para)pharmacie, « produit de beauté » donc sans ordonnance, vendue comme « crème réparatrice/régénératrice de la peau », une crème hydratante++ donc.
- Cicatryl : en pharmacie sans ordonnance, pommade présentée comme « associant substances antiseptiques et cicatrisantes, traitement des brûlures et des plaies »... pour prévenir les chéloïdes, mais pour une chéloïde formée, il n'y a pas de résultat probant à attendre. Pour une petite boule de lymphe/sang/pus elle pourra agir, mais il n'est pas recommandé d'appliquer une crème sur un piercing.

Vous trouverez certainement d’autres méthodes encore... à ne pas suivre sans avis préalable. :?


En cas de doute sur la nature de l'excroissance il est recommandé dans un premier temps d'appliquer la méthode de l'eau salée, simple et souvent efficace. ;) Se rendre chez son pierceur pour qu'il l'examine (changement de bijou éventuel -matière, taille, forme-). Si le succès n'est pas au rendez-vous, consulter un médecin/dermato. ;)



PS : merci à "je-ne-sais-plus les noms de tous les sites consultés sur le sujet" :geek: et mes zentils pierceurs :pink: qui m'ont permis de faire un peu de tri sur le sujet quand je me posais aussi des questions :)

Image
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4769
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 223 fois
  • Adresse Galerie

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Mamak » Lun 28 Oct 2013 22:40

L'héxomédine transcutanée marche également bien pour traiter et faire disparaître ces excroissances (et non pas chéloïde, comme cela a été dit terme souvent employé à tort).

Une compresse d'héxomédine transcutanée à appliquer 1 fois par jour (pas plus) directement sur l'excroissance et pendant 5/6jours.

Le stérimard marche également bien selon les cas comme cela a été dit.
Avatar de l’utilisateur
Mamak

Pierceuse
 
Messages: 95
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Toulon
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Shireen Stark » Mar 29 Oct 2013 10:08

Krän, merci pour cette réponse très complète !

D'après la définition, il semblerait qu'effectivement ce ne soit pas une chéloïde : la boule est plutôt molle, et puis bon, si j'ai bien suivi, la probabilité que ce soit "juste" une excroissance et plus forte. Si ça vous intéresse, je met une photo en PJ.


Bon, avec tout ça, j'avais arrêté d'y toucher depuis quelques jours, ce matin, une grosse couche de peau sèche s'est décollée, et j'ai l'impression que la taille a un peu diminué... Je vais me laisser un peu de temps pour digérer toutes ces informations et décider de ce que je fais !
Fichiers joints
tragus.jpg
I can't get you out of my mind...
Avatar de l’utilisateur
Shireen Stark

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 21 Oct 2013
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Profil supprimé » Lun 30 Déc 2013 16:38

Krän a écrit: (...) Cela peut aussi être une petite boule de sang ou de lymphe, un 'bouton', etc.


- Huile essentielle d'arbre à thé, (...) S'il s'agit d'une poche contenant sang/lymphe/pus


Je me permets juste de "uper" pour ceux qui consulteront ce sujet en vue de réponses à leur problème :
Suite à la lecture du message de Krän (Ô merci !) j'ai testé l'huile essentielle de Tea Tree, réputée antiseptique / cicatrisante / antibactérienne ..., sur une boule de sang et cela a marché à merveille.
Deux applications généreuses par jour et la boule a disparue très vite.

Donc merci Krän de l'avoir noté dans ton message !
Profil supprimé
 

Chéloïde ?

Messagepar Lowee » Mer 9 Avr 2014 20:57

Hello !

Donc je me suis fait piercer l'anti-tragus il a deux mois et depuis environ 1 semaine j'ai cette grosseur rouge un tout petit peu douloureuse sur un des trous.
Est-ce une chéloïde ? J'utilise du sérum phy une à deux fois par jour. Devrais-je le faire plus souvent ? Merci ! :pink:

photo(3).JPG

Oups c'est de travers mais bon on voit quand même.

La lumière pourrie la fait paraître beaucoup plus rouge que ce qu'elle n'est vraiment. :pink:
Avatar de l’utilisateur
Lowee

Investi
 
Messages: 484
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Région parisienne
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar oliv4u » Jeu 17 Avr 2014 12:36

Bonjour,
j'ai aussi parfois des "petites boules" sur 1 de mes hélix et sur mon téton. Soit je ne fais rien et ça finit par partir en ce qui concerne mon téton (en général ça se perce sous la douche et lâche du sang). Soit j'utilise sur conseil d'une pierceuse de l'Eau Précieuse. Mon hélix de 6 mois m'a fait quelques boules (deux/trois en fait) suite à des chocs et sont parties très vite (assez spectaculaire pour la première) avec de l'Eau Précieuse (coton tige trempé dedans et application 2 fois par jour).
Pour moi ça a marché, c'est tout ce que je peux dire. Hope this helps!

Oliv
Avatar de l’utilisateur
oliv4u

Timide
 
Messages: 25
Enregistré le: 22 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Lowee » Jeu 5 Juin 2014 16:53

Bon et bien depuis mon dernier post cette boule est toujours là. :lol:
Elle est assez douloureuse, saigne quand je la tripote trop et y'a des espèces de pellicules de peau qui se retire de temps en temps. J'ai pas encore essayé l'huile de tea tree, vous pensez que ça pourrait marcher ?
Avatar de l’utilisateur
Lowee

Investi
 
Messages: 484
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Région parisienne
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Evaloona » Jeu 5 Juin 2014 17:06

Oui moi j'en ai mis et ca fonctionne super bien ! Par contre il faut etre assidus parce que si tu oublie genre 1 jour et que entre temps tu as un peu chipoter etc l'excroissance peut revenir super vite.
Mais dans tout les cas il faut absolument arreter de chipoter, toucher etc. Il faut laisser ca le plus tranquille possible.
Et pour eviter que ca soit trop irritant je mouille le coton-tige avec de l'eau d'habord et puis je met 1 (ou 2) gouttes d'huile de tee trea (comme ca c'est un peu "dilué" et ca empeche d'agresser l'excroissance). Matin et soir
Avatar de l’utilisateur
Evaloona

Investi
 
Messages: 835
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Lowee » Jeu 5 Juin 2014 20:51

Ok merci ! Et on peut en trouver ou ?
Avatar de l’utilisateur
Lowee

Investi
 
Messages: 484
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Région parisienne
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Evaloona » Jeu 5 Juin 2014 21:13

En pharmacie, ou dans certains magasins bio
Avatar de l’utilisateur
Evaloona

Investi
 
Messages: 835
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Lowee » Jeu 5 Juin 2014 21:22

Dac je vais essayer merci ;)
Avatar de l’utilisateur
Lowee

Investi
 
Messages: 484
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Région parisienne
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar BananeMasquee » Mer 16 Juil 2014 08:58

Je vais raconter ma petite histoire parce que la technique employée n’apparaît pas ici.
Deux semaines après mes 2 anti hélix, une petite excroissance est apparu sur celui du haut. J'ai commencé par du stérimar (qui avait fonctionné pour diminuer la minuscule excroissance de mon rook l'année passée), ça n'a rien fait. J'ai changé pour un barbel plus long parce que l'excroissance prenait presque toute la longueur. J'ai été voir mon médecin traitant qui m'a prescrit de l'hexomédine. L'excroissance a fortement diminué mais n'a pas disparu, alors j'ai continué, j'ai repris le stérimar, j'ai alterné, j'ai perdu espoir... et j'ai été voir ma dermato (pour mon acné juvénile à la base :cry: ).
Et là surprise, elle m'a parlé de granulome inflammatoire. On en revient au même que ce que vous avez dit au dessus, c'est du tissu cicatriciel qui se sent agressé par le trou du canal et qui veut rebouché cette affaire là. La dermato a brulé l'excroissance à l'azote liquide (pour aplanir la zone, m'a t-elle répété). Pouh ça a chauffé d'un coup et pendant quelques heures (coucou les souvenirs de verrues plantaires !). Elle m'a recommandé de continuer l'hexomédine car la brûlure allait former une croûte, donc une petite plaie qui méritait un petit coup d'antiseptique. En effet la petite excroissance est devenue toute dure et marron, et au bout d'une semaine elle s'est décrochée.
En dessous, miracle, ma peau était comme neuve, plate et rose. LE BONHEUR ! :D Ca faisait un an que je me battais avec mon anti hélix, je pensais à le retirer, et voilà que le problème est résolu ! Je suis soulagée et je vais veiller à ce que l'excroissance ne réapparaisse pas.
Maintenant je pense qu'il ne faut pas hésiter à aller voir son dermato parce que ça va bien 5mn les bains de stérimar mais quand ça fonctionne pas au bout de quelques mois, il est temps de changer de méthode !
Avatar de l’utilisateur
BananeMasquee

Timide
 
Messages: 71
Enregistré le: 14 Juil 2014
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Lilith... » Mer 16 Juil 2014 21:02

Personnellement, je me suis fait faire mon piercing à la langue il y a 10 ans et demi aujourd'hui (donc à 16 ans), chez American Body Art à Châtelet.
Je ne connaissais pas encore les bonnes adresses, malheureusement (depuis, je ne me suis plus que faite piercer par Olivier de Tribal Act :love: ... hum... bref.), et il s'est avéré que le charcut-euh, pierceur qui s'est occupé de moi, était un peu un con, et pas doué.

Depuis, j'ai une chéloïde (je pense que c'en est bien une, elle a été reconnue comme telle par tous les pierceurs que j'ai vu, mais après...) qui me suit sous la langue, près du bijou.

Celui-ci avait bien été changé, la barre est de la bonne taille, pas de problème là-dessus.

J'ai tout essayé de ce qui m'a été conseillé, eau salée, Bétadine (même si j'ai lu plus haut qu'en réalité ce n'était pas une bonne solution), et... rien n'a jamais fonctionné.

Il y a 6 ans, je me fais retirer mes dents de sagesse, et le con de chirurgien (décidément, je suis tombée sur beaucoup de cons...) en voyant ma chéloïde alors que j'étais à moitié shootée, et complètement impuissante, a commencé à se foutre de moi avec ses collègues à cause des piercings que j'avais du enlever, de mes tattoos...
Puis il me fait (en parlant de la chéloïde) "Vous voulez que je vous la coupe ?"
Moi paniquée, je lui fais de gros yeux et secoue la tête en essayant de lui dire que "non!" autant que possible, comment est-ce que je pourrais connaître la réaction de mon corps à ce charcutage ?!

Sauf que ce sale con a ri, et l'a coupée quand même.

Par chance, je n'ai pas eu de complications suite à ça, et je me suis même dit qu'au final, j'étais peut-être débarrassée en fin de compte...
Mais non, quelques semaines plus tard, l'excroissance était de retour.

Elle ne me fait pas mal, mais c'est franchement pas esthétique...
Je sais plus quoi essayer.
Completely Out of Line...
Avatar de l’utilisateur
Lilith...

Timide
 
Messages: 18
Enregistré le: 14 Juil 2014
Localisation: Paris.
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: GLOBAL - Chéloïde

Messagepar Shinigamylle » Mer 16 Juil 2014 23:39

Sinon je ne savais même pas que ça existait une chéloïde sur la langue, je sais vraiment pas ce qui peut être fait :/ (j'ai eu une petite excroissance au sublingual mais ça avait rien de comparable, je l'ai faite partir en mettant du bicarbonate de sodium dessus avec un coton-tige).
Peut être aller voir un spécialiste, et un vrai, pas un salopard comme le chirurgien :( Y'a peut être une vraie solution pour faire partir ça.
Alien de la planète Vegeta naturiste des pieds.
Avatar de l’utilisateur
Shinigamylle

Accro
 
Messages: 2099
Enregistré le: 31 Déc 2013
Localisation: Nouvelle-Calédonie
Genre: Femme
Remercié: 38 fois
  • Adresse Galerie

Suivante

Retourner vers Piercing : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités