RECAP - Tout savoir sur le stretch

Tu souhaites connaître et comprendre les piercings ? Tu as des questions sur les soins ou l'aspect du tien ? Viens échanger dans cette zone !

RECAP - Tout savoir sur le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:45

Le stretch : une affaire de patience


Image


Stretcher son piercing : comment faire ? Quelle est la méthode à suivre ? Quels bijoux porter ? Comment éviter de se retrouver avec un lobe coupé en deux ?
Voici un récapitulatif des étapes à suivre et des erreurs à éviter pour un stretch bien réalisé.

Sommaire
Mode d'emploi
Et quand ça se passe mal ?
Les alternatives au stretch
Faire marche arrière
Modifié en dernier par caCtus le Lun 14 Sep 2015 15:16, modifié 12 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: RECAP - Le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:45

Mode d'emploi

Le stretch consiste à augmenter la taille d'un piercing (le trou, la fistule) en l'élargissant.
Si le stretch du lobe est le plus souvent évoqué, il est cependant possible de stretcher de nombreux piercings. C'est une manipulation qui fragilise temporairement le piercing, mais, si elle est réalisée dans de bonnes conditions, ne crée pas de plaie (donc pas de phase de cicatrisation), et par conséquent pas de cicatrice.

Comment stretcher son piercing ? Par où commencer ?
Il est tout à fait possible de commencer son stretch sur un piercing de petit diamètre (les lobes sont généralement percés en 0.8 ou 1.2mm). Des tailles intermédiaires de taper (l'outil pour le stretch, voir plus loin) et de bijoux existent dès 0.8mm.
Il est toutefois possible, si vous vous faites percer en vue de stretcher, de commencer directement par un diamètre plus élevé. Un piercing à l'aiguille en gros diamètre se fait en général jusqu'en 5mm. Pour démarrer plus gros, il faudra penser à d'autres alternatives, qui seront décrites plus bas.
A noter que le stretch ne devra être commencé qu'après la période de cicatrisation du piercing, qu'on peut estimer en moyenne à 6 mois pour un lobe.

Le stretch n'imposant pas de règles d'hygiène aussi strictes que l'effraction cutanée que représente un acte de piercing, si vous ne rencontrez aucun problème particulier lors de la procédure, il est possible de le réaliser seul, à condition de ne pas faire n'importe quoi.
Comme tout acte de bodmod, stretcher un piercing peut être fait chez un pierceur. En effet, un bon pierceur connait la procédure à suivre, il a de bonnes connaissances du corps humain et saura appréhender au mieux votre stretch si vous ne souhaitez pas le faire vous-même. Le pierceur saura aussi vous accompagner si vous rencontrez des problèmes en cours de stretch, pour un passage de taille particulier, une blessure, etc.


Quand stretcher ? A quel rythme ?
Il est recommandé de commencer à stretcher au moins 6 mois après l'acte de piercing. Le stretch doit s'effectuer sur une oreille saine et cicatrisée.

Les différentes étapes recommandées pour stretcher sont les tailles suivantes (en millimètres) : 0.8, 1.2, 1.6, 2, 2.4, 3.2, 4 . Ensuite, on procède millimètre par millimètre. Il est important d'attendre au minimum 1 à 3 mois entre chaque étape.
Pour les piercings les plus récalcitrants, il ne faut pas hésiter à chercher des tailles intermédiaires. Elles sont plus difficiles à trouver, mais si elles existent, c’est bien pour une raison...
Dans certains pays, notamment aux Etats-Unis, les tailles de piercing sont exprimées en gauges. Voir la fiche "Taille de piercing - Unités de mesure et correspondance"

Les premières tailles correspondent à un piercing classique (0.8, 1.2 ou 1.6).

La procédure à suivre
Assurez-vous de vous être bien lavé les mains avant de toucher votre oreille, l'outil de stretch et le bijou. Le lobe doit être propre, l'outil pour stretcher et le bijou désinfectés dans l'idéal.

Il est possible de stretcher sans utiliser d'outil, en insérant directement le bijou de taille supérieure (un bijou qui doit être adapté au stretch, voir plus bas). Cette méthode est généralement utilisée pour les gros diamètres, le stretch ayant tendance à être plus facile avec la taille qui augmente. Si votre piercing ne vous pose pas de problème particulier, c'est la manipulation la plus fréquemment rencontrée, et la plus facile à réaliser.

Lorsque l'insertion du bijou de taille supérieure n'est pas possible directement, l'outil utilisé pour faciliter un stretch est le taper (appelé en français tige d'insertion ou encore pointe d'insertion). Il s'agit d'un outil de forme conique à une extrémité, cylindrique à l'autre, spécialement destiné à cet usage. Lubrifié, le taper est inséré dans le lobe jusqu'à son extrémité la plus large. On le chasse ensuite en poussant le bijou à la suite.
La procédure doit être réalisée lentement, sans forcer. Si c'est inconfortable ou douloureux, il faut arrêter tout de suite : le lobe n'est pas prêt.

Image
Différentes tailles de tapers



N'oubliez pas :
  • On augmente le diamètre d'1 millimètre par mois maximum, jamais plus vite!
  • L'utilisation du taper facilitant le stretch, il pourrait encourager à aller trop vite. Il ne faut pas forcer le passage. La règle numéro 1 d'un stretch réussi, c'est écouter son corps. Le corps sait quand quelque chose ne fonctionne pas bien, comprendre ce qu'il vous dit est important.
  • Le taper n'est pas un bijou. Il n'est pas destiné à être porté, mais uniquement à faciliter le passage du bijou de taille supérieure. Garder un taper à son oreille comporte des risques : accrochages, stretch mal formé dû à la forme et au poids de l'outil, voire des déchirures...
  • Plus le taper est long, plus il est graduel, et moins la procédure est traumatique pour le piercing.
  • Chaque piercing est différent. On ne force jamais un stretch pour une question de symétrie. Si ça passe pour une oreille mais que l'autre est récalcitrante, on attend un peu, ce n'est pas grave.

Astuces :
  • Utiliser un lubrifiant à base d'eau, ou une huile (jojoba, olive, émeu...). Les lubrifiants type vaseline sont à proscrire : ils sont difficiles à nettoyer et favorisent le développement de bactéries.
  • Prendre une douche chaude avant de stretcher, masser son lobe, permet de stimuler la circulation sanguine et d'assouplir les tissus. Plus le tissu est souple au moment du stretch, moins la procédure est traumatique.
  • Une fois le bijoux en place, il est conseillé de tremper la zone dans l'eau salée : on trempe chaque oreille séparément dans une tasse d'eau avec 1/4 de cuillère à café de sel pendant 5 minutes (la solution devrait être aussi salée que des larmes). Cela peut notamment être utile si le lobe est gonflé, rouge, ou démange après la procédure de stretch à cause de la tension supplémentaire : cela apaisera votre oreille.

Les méthodes à bannir :
  • les expanders, qui sont des bijoux de forme conique supposés être portés afin d'augmenter progressivement la taille du piercing. Leur forme n'est pas adaptée et peut inciter à stretcher trop vite (certains ayant une différence de diamètre trop importante entre les deux extrémités, le bijou devient trop conique et peut amener à une déformation du canal)
  • les bijoux de type spirale (qui conviennent cependant pour un stretch stabilisé, en tant que bijou et non en tant qu'outil de stretch)
  • porter des poids à son bijou pour faciliter le stretch : cette méthode ajoute de la pression au bas du piercing seulement, et peut causer à terme un amincissement du tissu et une migration du piercing. Les bijoux lourds ne doivent être portés que sur de courtes périodes (quelques heures par jour), mais ne sont pas destinés à faciliter un stretch.
  • le taping, qui consiste à enrouler petit à petit son bijou de ruban en PTFE : elle n'est pas hygiénique, pousse à stretcher trop vite et la matière du ruban n'est pas adaptée à un piercing fragilisé

Image Image
___A bannir : les expanders___Pas pour stretcher : la spirale



Quel type de bijou utiliser ?

Les bijoux recommandés pour effectuer un passage à la taille supérieure sont les bijoux à bords arrondis. On utilise des petits élastiques souples spécifiques (o-rings, en caoutchouc ou silicone) afin de les faire tenir.
Il faut bien choisir la longueur de son bijou, de manière à ce que les o-rings ne soient pas collés contre l'oreille, ceux-ci pouvant être source d'irritations et d'inconfort.
Les bijoux en titane, en acier ou en verre sont les plus conseillés pour stretcher. Il faut en général attendre 1 mois avant de pouvoir porter un autre type de bijou.

Image Image
___Plugs avec o-rings______________Anneau à bords arrondis



On évite :
  • Les bijoux à double rebords (double-flared), qui ne doivent être utilisés que sur un stretch stable et souple.
  • Les matières organiques, le silicone, le PTFE. Les matières poreuses sont déconseillées sur un piercing fragilisé par le stretch.
  • Les bijoux à pas de vis externe qui pourraient blesser le lobe lors de l'insertion.
  • Tout bijou dont l'extrémité n'est pas arrondie, à l'exception de bijoux à pas de vis interne si l'on possède des tapers adaptés à leur insertion.


L'entretien d'un stretch

Un piercing doit être nettoyé tous les jours.
Pendant le premier mois après le stretch, il est recommandé de n'utiliser que de l'eau salée pour nettoyer son piercing. Le bijou ne doit pas être retiré pendant cette période de stabilisation et solidification du tissu. En cas de doute, on n'hésite pas à demander conseil à un pierceur qui pourra suggérer d'autres solutions.
Une fois cette période passée, retirer ses bijoux pour les nettoyer ne pose pas de problème. Il est important de nettoyer attentivement le piercing et le bijou afin de retirer les "peaux mortes" et autres dépôts.
Masser ses lobes quotidiennement permet d'assouplir le tissu et lui permet de guérir et retrouver son élasticité plus rapidement.
Laisser le lobe souffler. Une fois par jour, on retire le bijou une quinzaine de minutes. Cela permet de le libérer de la tension causée par le bijou porté. Ne pas prendre cela en compte peut mener à un amincissement des tissus dû à une faible irritation sanguine. Pour les grandes tailles, il est même conseillé de dormir sans bijou. Si le stretch a tendance à rétrécir, on commence par le retirer quelques heures dans la journée pour l'habituer, jusqu'à pouvoir s'en passer une nuit entière.


Le stretch des lobes : classique ! Et les autres piercings dans tout ça ?

Quel que soit le piercing stretché, les mêmes recommandations de patience et de soins sont valables. La méthode à utiliser peut cependant différer en fonction du piercing.

  • Le cartilage : le cartilage peut être endommagé par la pression créée par un piercing stretché. La méthode du punch, décrite par la suite, est recommandée pour obtenir un piercing de large diamètre sur un cartilage.
  • La langue : plus on augmente en taille, plus les billes d'un barbell sont grosses. Il faut donc faire bien attention à ce que le bijou n'endommage pas les dents ou le palais. Pour une langue stretchée, des bijoux avec des billes en forme de dôme, ou des disques sont plus recommandés. Il existe aussi des plugs fabriqués et adaptés pour la langue, qui sont conseillés pour les diamètres à partir de 5mm.
  • Le téton : des bijoux trop lourds ou qui sont trop souvent accrochés peuvent mener à des chéloïdes, des migrations ou des rejets. Le stretch du téton doit se faire lentement avec beaucoup de patience.
  • Les génitaux : certains piercings génitaux sont faciles à stretcher (scrotum par exemple), voire ont tendance à le faire d'eux-mêmes (comme le Prince Albert), tandis que d'autres sont bien plus délicats (ampallang par exemple).
  • Le nombril : le piercing du nombril étant très long à cicatriser, il faut parfois attendre jusqu'à 3 ou 4 ans avant qu'il soit prêt à être stretché. Il demande une attention toute particulière, du temps et de la patience.
  • Le septum : un septum bien fait devrait être percé dans le tissu mou plutôt que dans le cartilage. Mais même un septum "parfait" peut être très difficile à stretcher, cela dépend de l'anatomie de chacun. Il faut vraiment écouter son corps, le stretch du septum est fréquemment douloureux.


On en discute sur le forum
Modifié en dernier par caCtus le Dim 2 Aoû 2015 12:48, modifié 51 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: RECAP - Le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:45

Et quand ça se passe mal ?

Un stretch bien réalisé ne cause pas de douleur et ne crée pas de plaie. Le piercing peut être fragilisé suite à un changement de taille, mais il ne s'agit en aucun cas d'un processus de cicatrisation.
Un piercing enflé, qui chauffe ou qui produit de la lymphe, n'est pas un stretch réussi. Ressentir un inconfort ou de la douleur lors du stretch n'est pas normal, avoir des saignements non plus, cela signifie que votre piercing n'est pas prêt à être élargi. Si l'on est dans ce cas, on retire le taper immédiatement et on attend quelques semaines avant d'essayer à nouveau.


Petites blessures

Forcer un stretch qui n'est pas prêt peut mener à des saignements, des déchirures du lobe plus ou moins importantes, et à terme des blessures plus problématiques comme le blow-out ou le déchirement du lobe.
Une petite déchirure lors du stretch se reconnait facilement : cela peut être douloureux, elle cause des saignements, et alors que l'on avait du mal à passer le taper, celui-ci s'enfonce tout d'un coup. Il est important de prendre cela au sérieux.

D'une petite blessure résultera souvent du tissu cicatriciel. Celui-ci rend les stretchs suivants plus difficiles, il est important de masser le lobe régulièrement pour réduire et assouplir le tissu cicatriciel, réduire d'une taille pour limiter les tensions et attendre quelques mois avant de stretcher à nouveau.
Si l'état du piercing ne semble pas s'améliorer, il ne faut pas hésiter à descendre encore en taille. Ne pas hésiter à consulter un pierceur lorsque cela devient problématique !

Si l'on blesse son lobe lors du stretch, il y a deux raisons à cela : le piercing n'est pas assez souple, et l'on force trop. Si l'on a eu un incident une fois, cela pourrait donc facilement se reproduire... Il faut dans ce cas espacer les procédures de stretch, être encore plus attentif, et ne pas hésiter à demander l'aide d'un pierceur pour les futurs changements de taille.

Le cat butt

Image Image
__Cat b... Ah non, pas celui-là.________"Cat butt" sur un piercing de lobe



Un piercing ridé, qui fait des plis est souvent dû au tissu cicatriciel. Il est donc important de prendre les petites blessures au sérieux si l'on ne veut pas obtenir ce résultat peu esthétique (qui ressemble un peu à un anus de chat, d'où l'appellation en anglais).
La meilleure solution lorsque l'on en arrive là est de retirer son bijou complètement, et de masser quotidiennement, afin d'assouplir la cicatrice. Si cela ne suffit pas, une reconstruction du lobe, plus lourde que la méthode naturelle, peut être envisageable.

Attention, on ne panique pas : un piercing stretché est toujours un peu ridé, c'est normal, la peau se resserre un peu lorsque vous retirez le bijou. Inutile donc de s'inquiéter. Si vous avez bien fait les choses, si vous ne vous êtes pas blessé en stretchant, si vous n'avez pas forcé, un piercing un peu ridé n'est pas un piercing qui se porte mal.

Image
Ceci est un stretch sain


Le blow-out

Un blow-out, c'est quand la fistule (l'intérieur du piercing) est poussée vers l'extérieur. Cela se produit généralement lorsque l'on stretche trop rapidement, sans laisser le temps au piercing de guérir.

Image
Blow-out sur un piercing du lobe


Pour soigner un blow-out, il est important de repasser dans une taille précédente, et de masser régulièrement le piercing. Porter un bijou à rebord (flared) et l'insérer de manière à faire rentrer la fistule à nouveau dans le piercing, toujours sans forcer les choses. Cela ne suffira pas toujours pas à guérir la blessure, dans ce cas le blow-out cicatrisera tel quel, il faudra alors passer par des procédures plus importantes afin de le faire retirer.

L'amincissement des tissus

Image Image
Stretch du lobe commençant a s'amincir_______________Stretch du lobe déchiré______


Lorsqu'un piercing est stretché trop rapidement, ou plus que ce qu'il peut supporter, le tissu ne se répartit pas de manière égale tout autour. Plutôt que de s'étirer pour permettre le stretch, il va simplement diminuer. Plus on augmente en taille, plus ces points fragiles vont avoir tendance à supporter tout le stretch et s'amincir plutôt que de laisser le piercing s'étirer.
Des piercings trop amincis sont souvent dus à :
  • un stretch trop rapide, sans laisser le temps au tissu de s'assouplir
  • des bijoux inadaptés, trop lourds, qui vont mettre une pression sur une partie du piercing
  • un mauvais placement du piercing

Image
Evolution d'un stretch qui s'amincit : le tissu est mal irrigué et se dégrade


Si l'on remarque un amincissement du piercing, il faut en général renoncer à passer à des tailles supérieures. Pour certains piercings comme le lobe, il reste possible de rediriger le piercing avec la méthode du scapelling, décrite plus bas.


On en discute sur le forum
Modifié en dernier par caCtus le Dim 2 Aoû 2015 12:48, modifié 14 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: RECAP - Le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:46

Les alternatives au stretch

Pas assez patient ? Un piercing mal positionné empêchant le stretch ? Il existe d'autres méthodes permettant d'obtenir un piercing large sans forcément passer par l'extension du tissu.


Percer en gros diamètre

Il est tout à fait possible de ne pas démarrer avec un piercing dans les tailles classiques, mais préférer se faire percer à l'aiguille jusqu'à 5mm. Si l'on est sûr de vouloir stretcher son piercing, cela permet d'éviter le passage des premières tailles.


Le scapelling, ou cutting

Le scalpelling consiste à faire une incision sur un piercing à l'aide d'un scalpel afin d'en augmenter le diamètre.
Cette méthode est également utilisée pour ajuster l'emplacement d'un piercing stretché, ou augmenter sa taille lorsque du tissu cicatriciel l'empêche par la méthode plus classique.

Cette méthode crée une plaie et demande donc une durée de cicatrisation plus longue que le temps de stabilisation d'un stretch.
Un piercing augmenté par cette méthode ayant tendance à stretcher de quelques tailles tout seul, il est recommandé de ne pas faire un cut à la taille que l'on souhaite atteindre à terme.


Le dermal punch

Image Image
_____Dermal punch_________________Piercing réalisé au punch


Le dermal punch consiste à pousser une lame circulaire contre la zone du piercing souhaité afin de retirer un disque de peau.

Cette méthode est particulièrement déconseillée pour le lobe : au contraire du piercing initial fait à l'aiguille puis du stretch, le punch enlève de la matière, le tissu du lobe devient alors plus fin et le risque de déchirement est augmenté.
Elle est plutôt utilisée pour le cartilage, celui-ci étant difficile à stretcher dans de gros diamètres.


On en discute sur le forum
Modifié en dernier par caCtus le Dim 2 Aoû 2015 12:49, modifié 9 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: RECAP - Le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:46

Faire marche arrière

L'important lorsque l'on commence à stretcher un piercing, c'est d'être sûr de vouloir un piercing stretché. Bien que le stretch puisse parfois se refermer naturellement, ça n'est pas toujours le cas, et il faut en être bien conscient et considérer cette modification comme permanente lorsque l'on démarre.

Pour les lobes, le "point de non retour" se situe généralement à partir de 7 millimètres. A des tailles supérieures, il y a un risque important que le trou ne revienne jamais à sa taille initiale sans avoir à passer par une procédure particulière.
De nombreux facteurs jouent sur le fait qu'un piercing puisse revenir à sa taille originale, notamment la qualité de la procédure de stretch, le temps passé pendant le processus de stretch ainsi que la durée pendant laquelle le piercing est resté à sa taille finale... et la personne (son corps, l'élasticité de sa peau, ...).


Reconstruction du lobe

Image
Lobe suturé


Lorsqu'un piercing stretché ne revient pas à sa taille initiale de manière naturelle, il est possible de couper puis suturer les lobes afin de refermer le trou.
Le lobe est généralement coupé et les deux parties sont accolées puis suturées ensemble. La cicatrisation prend plusieurs semaines, mais il sera souvent possible de percer a nouveau le lobe après cette période.


On en discute sur le forum
Modifié en dernier par caCtus le Dim 2 Aoû 2015 12:50, modifié 8 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: RECAP - Le stretch

Messagepar caCtus » Mar 6 Jan 2015 11:46

En conclusion : patience

Dans certaines tribus, le stretch des lobes représente la sagesse. S'il est fait correctement, au bon rythme, il est preuve d'années de connaissances obtenues à force d'écouter les anciens aux lobes plus larges et à la sagesse plus grande. S'ils ont été fait trop vite, les stretchs sont ratés et les oreilles moins belles, ce qui vous fait passer pour quelqu'un qui a voulu se faire passer pour plus sage qu'il ne l'est... l'idiot du village, en somme.



Sources :

N'hésitez pas à me contacter par MP si vous avez des remarques concernant un point de cette fiche, notamment si vous êtes un professionnel ! Toute clarification sera bonne à prendre. ;)
Modifié en dernier par caCtus le Mer 28 Oct 2015 21:35, modifié 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Chroniqueuse
 
Messages: 833
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois


Retourner vers Piercing : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités