Antidouleurs/Anti-inflammatoire et tatouage

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar cqgkcqs » Mar 8 Mar 2016 19:38

Pas assez pour perturber une séance de tattoo. Je n'ai d'ailleurs pas du tout saigné durant mes dernières séances.
cqgkcqs

Investi
 
Messages: 614
Enregistré le: 12 Mar 2014
Localisation: France
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar twinings » Mar 8 Mar 2016 20:34

Méfiance tout de même, l'ibuprofène ça se prend au milieu des repas sinon on se nique l'estomac. Et le paracétamol ça nique le foie aussi. Les médocs ça ne se prend pas comme des bonbons, faut raisonner ses prises et s'interroger sur le bien-fondé de la dite prise. :)
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1154
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 38 fois

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar Absolute Excess » Mar 8 Mar 2016 21:10

Attention aussi à ne pas prendre son cas pour une généralité. Prendre de l'ibuprofène en dehors des repas ne flingue pas l'estomac de tout le monde, bien au contraire, et pareil pour le paracétamol avec le foie. Désolé Twinings que tu aies une tolérance limitée à des molécules qui n'ont rien de dangereux et dont les effets secondaires sont extrêmement limités. Bien entendu, il faut bien respecter la posologie et ne pas faire des cures de 15 jours.

Petite précision : en cas de douleurs intenses, il est possible de coupler les deux en altenant (400 mg d'ibuprofène et 1g de paracétamol toutes les 6 heures pour chacun). Mais cela n'a d'intérêt que si la douleur perdure longtemps après la séance, ce qui est loin d'être une règle établie non plus.
Mon encre et mon gras, c'est là
Avatar de l’utilisateur
Absolute Excess

Investi
 
Messages: 753
Enregistré le: 18 Fév 2014
Localisation: Quelque part ou ailleurs
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar cqgkcqs » Mar 8 Mar 2016 21:22

Merci pour ton commentaire Absolute :)
Ce n'est pas 9 petits Nurofens chaque 6 mois qui vont me détraquer la santé :mrgreen:
C'est juste une petite aide que m'avait donné Julien. Chacun est responsable de ses prises de médicaments :)
cqgkcqs

Investi
 
Messages: 614
Enregistré le: 12 Mar 2014
Localisation: France
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar twinings » Mar 8 Mar 2016 23:13

J'aurais dû effectivement mettre plus de formes.
Mais si la généralité de la sensibilité à ces molécules n'est pas vraie, l'inverse non plus. :)
A simple titre d'information, un simple cachet d'ibuprofène ça peut faire (très) mal quand on a une sensibilité (je l'ai appris à mes dépends). Respecter les posologies, ne pas gober les médicaments comme des bonbons, respecter quelques principes de précaution, ça peut permettre de s'éviter des douleurs inutiles, donc autant ne pas tout jeter ;)

Je continue à penser que les médicaments, plantes et produits naturels ne sont pas des choses à prendre à la légère, et qu'il vaut mieux s'informer que de foncer tête baissée. Lire les notices, tout le monde ne le fait pas, connaître les posologies non plus. L'automédication quand on est informé c'est bien, mais quand on ne l'est pas, ça peut faire plus de mal que de bien. Après je suis peut être une petite nature du médicament mais c'est un autre débat :geek:

Cela dit, chacun fait bien évidemment comme il le souhaite, il me semblait juste important d'apporter cette nuance ;)
Mais mea culpa, les termes de mon premier message n'étaient certainement pas bien choisis.
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1154
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 38 fois

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar BLancherette » Jeu 10 Mar 2016 07:53

Anaya a écrit:Je bossais aussi le lendemain (les 2 pieds tatoués).
J'avais pris de l'Extranase

http://eurekasante.vidal.fr/medicaments ... ANASE.html

pour éviter les gonflements (un peu avant de passer sous les aiguilles, et après). C'est clair qu'après 7h de boulot debout, les pieds recommençaient à gonfler, mais 2 petits cachets le soir et un gros dodo, et ça repartait comme en 40 ;)


Moi le medecin qui ma lésérifie le Bras m'a conseillé justement de prendre de l'extranase avant l'intervention pour éviter les gonflements ( la dernière séance j'ai cru que mon bras allais exploser de liquid lymphatique XD )
Avatar de l’utilisateur
BLancherette

Investi
 
Messages: 424
Enregistré le: 29 Nov 2015
Localisation: Belgique
Genre: Non spécifié
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Paracétamol et tatouage

Messagepar Krän » Sam 12 Mar 2016 13:13

Dans le "débat" sur le risque de prise ou non, chacun a raison. :D
Sans "sensibilité" particulière, prendre Paracetamol et/ou Ibuprofene la veille/le jour/le lendemain n'est pas un souci. D'ailleurs ça ne fera pour ainsi dire rien sur la douleur donc le seul "argument" est en faveur de l'Ibuprofene (ou autre AINS) qui peut limiter le gonflement.

En revanche certaines personnes sont très sensibles à certaines molécules, ou peuvent le devenir, sans que la cause soit une consommation excessive d'ailleurs.
Il faut donc respecter les posologies comme précisé précédemment, mais aussi vérifier la catégorie (ne pas cumuler deux médicaments de même nature et/ou ayant la me même action au niveau physiologique), et écouter son corps (douleur gastrique, vertiges, nausées, démangeaisons, ... sont les manifestations les plus classiques d'intolérance).
(En respectant la posologie standard, en cas de réaction inhabituelle, c'est considéré comme intolérance et non abus médicamenteux.)

À titre perso j'ai pas mal discuté médoc antidouleurs avec des médecins (pas seulement Paracetamol/Ibuprofene 'malheureusement') et si je rapporte les éléments au cas de tatouage, comme évoqué, en respectant la posologie usuelle (en nature de molécule et action, pas seulement le nom sur la boîte !), sauf intolérance connue il n'y a pas de crainte à avoir....et ça ne servira pas à grand chose sur l'aspect douleur (qui est souvent la motivation première, avec le gonflement).

Et dernier point, si vraiment on veut prendre un médoc, et qu'on ne l'a jamais encore pris (aller, disons un cachetons pris dans la trousse à pharmacie de papy pour les douleurs d'arthrose par exemple), on le "test" avant ! Ce n'est pas le jour de la séance qu'on prend un truc au pif ! Si vous avez la gerbe, voire vous tournez de l'œil, vous aurez une séance bien pourrie ou quasiment pas de séance du tout parce qu'au bout d'une heure vous (ou le tatoueur) direz 'stop'... Ce serait très c*n quand-même (moins tenir que si vous n'aviez rien pris ! :mrgreen:)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4768
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 223 fois
  • Adresse Galerie

Re: Antidouleurs/Anti-inflammatoire et tatouage

Messagepar Elow » Sam 27 Mai 2017 09:38

Désolée de remonter le sujet mais j'ai quelques interrogations vu que je me fais tatouer demain !

Ce soir je compte prendre du Felden pour mon mal de dos (presque obligée après chaque jours de boulot, c'est génial). Est-ce que ça peut avoir un impact sur la séance ?
Sachant que j'ai eu une migraine hier donc nurofen flash + aspirine (un seul aspirine par contre). Désolée si mes questions sont débiles mais je me demande vraiment !
Avatar de l’utilisateur
Elow

Curieux
 
Messages: 184
Enregistré le: 22 Juin 2015
Localisation: Corse
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Antidouleurs/Anti-inflammatoire et tatouage

Messagepar Nonoman » Sam 27 Mai 2017 14:37

J'ai un mal de dos récurrent qui me pourrit régulièrement la vie (tiens, il m'avai laissé tranquille quelques mois, il est reparti depuis dimanche dernier).

Je ne compte donc pas les séances où j'étais chez mon tatoueur et en même temps ayant pris du doliprane, du miorel, du voltarène, le jour même ou quelques jours avant.

Ça ne m'a jamais empêché de me tatouer, et je n'ai jamais eu d'effet secondaire. nE t'en fais pas...
Gentil, homo, tatoué, percé, motard. C'est grave, docteur ?
Avatar de l’utilisateur
Nonoman

Investi
 
Messages: 412
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Le 9 Carré
Genre: Homme
Remercié: 9 fois
  • Adresse Galerie

Re: Antidouleurs/Anti-inflammatoire et tatouage

Messagepar Elow » Sam 27 Mai 2017 17:45

Super merci de ta réponse Nonoman :D
Avatar de l’utilisateur
Elow

Curieux
 
Messages: 184
Enregistré le: 22 Juin 2015
Localisation: Corse
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Antidouleurs/Anti-inflammatoire et tatouage

Messagepar Snurr » Mar 30 Mai 2017 10:53

Effectivement les médicaments que tu as cité (mis à part l'aspirine qui fluidifie le sang) n'auront pas d'impact pendant ta séance de tatouage.

J'ai de gros problèmes de dos depuis mes 20-21 ans, donc ça fait 6 ans que je mange du paracétamol codéine tous les jours (et même avant mes séances de tatouage puisque c'est midi/soir) et ça ne change rien pour la peau, le sang, et ça n'enlève pas non plus la douleur.

D'ailleurs le paracétamol (comme l'a si bien dit Krän) n'atténue pas la douleur du tatouage, c'est une légende urbaine mais tant mieux si ça a un effet placebo sur certains :).

A la limite, la codéine peut avoir un "léger" effet mais ça vaut pas le coup d'en manger pour ça. Y'a des risques de dépendance etc; faut pas trop jouer avec les médicaments, surtout pour une atténuation de la douleur qui va durer 20 minutes tout au plus.
Snurr

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 16 Mai 2016
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

...et la douleur alors ??

Messagepar Pilouthai » Lun 18 Sep 2017 11:45

Hello !

Eh bien oui, j'ai enfin franchi le pas à 54 ans et après pas mal de "cogitations" :lol: me voilà donc avec mon premier tatouage situé dans le dos...

Pour cette première, je ne voulais pas d'une petite chose trop simple et de ce fait, je suis venu avec ma composition... Le travail a duré 2 jours : 5 heures avant-hier et 8 heures hier (je ne compte pas le temps des préparations, uniquement le travail du tatoueur)
Si la première séance n'a pas été douloureuse, la seconde fut terrible mais le tatoueur m'avait prévenu :?

D'ici 2 ou 3 semaines, je dois y retourner pour des finitions car hier, il était trop fatigué pour continuer...
J'avais également prévu une suite à ce tatouage mais suite à la douleur rencontrée, j'avoue hésiter doublement...

Comment gérez-vous la douleur ?

Pour la seconde séance, j'avais pris 200mg de Tamadol mais cela ne m'a visiblement pas du tout aidé :grat:

Peut-on faire une anesthésie en surface par crème ou spray ?

Ps : Je ne suis pas du tout du style à penser qu'un tatouage doit passer via une phase sado-maso et si je peux continuer sans douleur, je prends cette solution ! Je n'ai aucune approche philosophique de la chose :mrgreen:
Modifié en dernier par Krän le Lun 18 Sep 2017 20:37, modifié 1 fois.
Raison: Fusion avec sujet existant.
Pilouthai

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 18 Sep 2017
Localisation: Thailande
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Garance » Lun 18 Sep 2017 12:02

Sile tatoueur veut bien, moi je fais des séances moins longues, c'est tout de suite beaucoup plus gérable...
Perso je sais que ma grosse limite en terme de douleur c'est 3h quoi.
Plus c'est trop.
"Faut mettre du beurre dans l'fond du plat pour pas qu'le gratin colle"
Avatar de l’utilisateur
Garance

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 05 Sep 2017
Localisation: Asnières-sur-Seine
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Ysatis » Lun 18 Sep 2017 12:18

Il vaut mieux éviter les médicaments quand même. Surtout que le tramadol c'est pas non plus du doliprane quoi... Pas de spray anesthésiant, ça change la texture de la peau et gêne le tatoueur dans son travail. Et il faut des ordonnances pour tout ça normalement.
Malheureusement (et heureusement j'ai envie de dire quelque part), la douleur fait partie du processus du tatouage. Ce n'est pas un acte anodin, son fonctionnement est invasif. Après, tu as quand même commencé très fort! Je n'ai jamais dépassé 2h30-3h pour une séance, je ne tient pas au delà. Après ça dépend beaucoup de la zone aussi.
Comme dite plus haut, voir s'il est possible d'avoir des séances plus courtes ça peut bien aider. En même temps, là si tu parles de finitions, ça devrait être beaucoup plus court.
Tu as aussi un post là qui peux te donner des astuces pour gérer la douleur aussi (respiration, bonnes conditions, etc...):
http://www.forum-bodywork.com/viewtopic.php?f=23&t=188&hilit=g%C3%A9rer+douleur
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 1603
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Picardie
Genre: Femme
Remercié: 40 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Frère Toine » Lun 18 Sep 2017 13:00

Déjà ce faire tatouer pendant 8h c'est épuisant et douloureux mais en plus le lendemain d'une séance c'est pire. A mon avis le problème que tu rencontre face à la douleur vient de l'enchaînement des séances.
Frère Toine

Curieux
 
Messages: 187
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Paris
Genre: Homme
Remercié: 2 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Frère Toine » Lun 18 Sep 2017 13:11

Qu'est ce qui censé être fait dans le grand cercle ?
Frère Toine

Curieux
 
Messages: 187
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Paris
Genre: Homme
Remercié: 2 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Skogkatt » Lun 18 Sep 2017 14:11

tu as conscience de ce que ça représente 200mg de Tramadol en 24h? Tu es consommateur régulier?
Et tu dis que ton corps n'a pas été modifié... et oh, deuxième séance, y'a "fallu" du Tramadol?
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1011
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Julie3764 » Lun 18 Sep 2017 14:18

200 mg de Tramadol c'est ce que je prends avec du kétoprofène et du doliprane quand j'ai des douleurs aux cervicales que rien d'autre ne peut soulager.
Mais pour prévenir la douleur au tatouage ça me semble étrange ?
Avatar de l’utilisateur
Julie3764

Curieux
 
Messages: 264
Enregistré le: 12 Sep 2016
Localisation: TLS
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Skogkatt » Lun 18 Sep 2017 14:23

Je peux tout à fait comprendre le fait d'en prendre. Mais là, c'est dit comme ça, entre deux descriptifs de tatouage, sans plus d'informations et au vu du titre du topic, je relève juste car je trouve ça anormale la banalisation des antalgiques dans les bodmods, comme il semble être le cas en ce moment. Espacer des séances serait peut-être plus "sain".
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1011
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: ...et la douleur alors ??

Messagepar Pilouthai » Lun 18 Sep 2017 14:32

Skogkatt a écrit:Je ne suis pas très convaincue de la réalisation niveau symétrie, trait droit etc. mais c'est pas ça qui me chiffonne: tu as conscience de ce que ça représente 200mg de Tramadol en 24h? Tu es consommateur régulier?
Et tu dis que ton corps n'a pas été modifié... et oh, deuxième séance, y'a "fallu" du Tramadol?

Julie3764 a écrit:200 mg de Tramadol c'est ce que je prends avec du kétoprofène et du doliprane quand j'ai des douleurs aux cervicales que rien d'autre ne peut soulager.
Mais pour prévenir la douleur au tatouage ça me semble étrange ?

J'ai une polyarthrite et de ce fait, 200mg n'est pas grand chose pour moi... Je supporte aussi bien le Skenan60 qui est plus fort....
Cela m'adoucit juste légèrement ma douleur !
De ce fait, comme il m'a dit que cela allait faire mal, j'ai donc pris une dose habituelle pour moi en cas de douleur, rien de plus...et de ce fait, cela ne m'a pas soulagé comme cela n'enlève pas la douleur en cas de crise de polyarthrite !!!
Rien de plus....et rien d'anormal dans mon cas ;)


D'où la question de mon post : Quoi prendre pour soulager la douleur !

S'il n'y a rien, je ferai avec... S'il existe quelque chose, j'en profiterai, voilà tout...
Il n'y a là aucune banalisation d'une quelconque drogue... ;)

Je trouve idiot de souffrir si on peut faire autrement, voilà tout !!!

Après chacun sa politique : Si vous trouvez qu'un tatouage se mérite, c'est votre choix.... Perso, ce n'est absolument pas ce que je pense et quite à banaliser le tatouage, c'est pour moi une décoration comme une autre... A la personne ensuite d'assumer le fait que le retour en arrière est difficile, voire impossible !
Modifié en dernier par Pilouthai le Lun 18 Sep 2017 14:40, modifié 1 fois.
Pilouthai

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 18 Sep 2017
Localisation: Thailande
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités