Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rainef » Dim 14 Jan 2018 12:06

Ben en fait je me dis que pour l'instant hormis quelques tracés et un peu le remplissage de l'orque je n'ai pas eu mal.

Mais la j'appréhende un peu l'avant des chevilles.
Piercing Hélix retiré pour le boulot et Nombril
Tatouage Cuisse Juillet 2017, mollets Nov 2017
4 Avril 2017 projet Renard et lettrage Epsylone
Rainef

Investi
 
Messages: 433
Enregistré le: 13 Juil 2017
Localisation: Environs de Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Krän » Dim 14 Jan 2018 13:02

Quand je lis piloupilou je me dis que le rapport au tatouage dans cette "communauté" rencontrée (je ne généralise pas au pays ne sachant pas ce qu'il en est) est très sain.... Ça fait rêver. :roll:
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4952
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 228 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pepito » Dim 14 Jan 2018 13:24

Rainef a écrit:Mais la j'appréhende un peu l'avant des chevilles.


Je teste ça dans quelques jours je te dirai :bfouet:
Avatar de l’utilisateur
Pepito

Curieux
 
Messages: 105
Enregistré le: 15 Sep 2017
Localisation: Paris
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rainef » Dim 14 Jan 2018 21:34

Ah ben avec plaisir!!!!!
Piercing Hélix retiré pour le boulot et Nombril
Tatouage Cuisse Juillet 2017, mollets Nov 2017
4 Avril 2017 projet Renard et lettrage Epsylone
Rainef

Investi
 
Messages: 433
Enregistré le: 13 Juil 2017
Localisation: Environs de Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rouge » Mar 16 Jan 2018 17:48

Lunatik a écrit:Sans polémiquer (une énième fois) avec toi sur la gestion de la douleur, les medocs, etc, je dirais juste que si l'alcool est la solution miracle, je ne vois pas pourquoi tant de ces tatoueurs n'ont jamais terminé leurs pièces.


This.

Lunatik a écrit:Ce qui est parfaitement contradictoire avec le fait de souffrir comme un chien et de ne pas terminer ses tatouages : quand un acte est si anodin, on va au bout de sa démarche. Perso, j'ai jamais pleurniché en achetant une chemise. Pas plus qu'en me faisant tatouer, d'ailleurs.


And This.

Lunatik, épouse-moi. ;)

Pilouthai, vazy donc torché la prochaine fois, tu nous feras un retour. :)
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1093
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 52 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar morgwen » Mar 16 Jan 2018 18:28

Sur 4 séances j'ai jamais ressentit de douleur très marquée sauf pour une où ça a était une horreur.
J'avais des spasmes incontrôlables la tatoueuse galérait et devait me tendre la peau pour faire des traits droits, je me mordais les lèvres, pleurais et au bout de 4h j'ai dit stop. Au final un mois plus tard je renchainais car il était hors de question de ne pas finir ce tatouage et cette fois-ci c'est passé crème. Je sais maintenant que le combo fatigue, chaleur, menstruation ne me va pas du tout et que papoter ça me détend.
Toutes choses à deux facettes, à nous de voir de quel côté on veut regarder
Avatar de l’utilisateur
morgwen

Investi
 
Messages: 407
Enregistré le: 24 Fév 2015
Localisation: Toulouse - St Nazaire
Genre: Femme
Remercié: 12 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Martine » Mer 17 Jan 2018 09:41

Pilouthai a écrit:
Il s'avère que la la (très) grande majorité des clients et des tatoueurs ont une combine pour moins souffrir : Ils y vont... torchés !!! Vous avez bien lu ! :sad:

Ce que tu dis ne m'étonne pas il y a plus de 8 mois, j'ai rencontré un gars dans un salon de tatouage qui s'est fait tatouer en Thaïlande deux fois dont un traditionnel et pour celui-ci à la fin de la dite séance le tatoueur lui à dit qu'il ne devait pas avoir de rapports sexuels dans une position soumise, de ne pas manger de boeuf et de faire attention avant qu'il aille à la selle. Il nous a confié qu'il avait bouffer comme un porc et qu'il avait passer 4 jours à chier en spray, pour le sexe il est rester muet comme une carpe (nous on s'est fait une idée), il ne savait pas si ce n'était que des superstitions/coutumes car les thaïlandais sont par ailleurs très taquins ils adorent faire des blagues aux touristes. Il à eu une expérience secondaire et il nous à dit "tout pareil qu'en France". C'était passionnant et drôle à la fois et au résultat de ma séance je n'ai pas eu mal et pas eu envie de dormir au bout de dix minutes.
Martine

Timide
 
Messages: 29
Enregistré le: 30 Oct 2017
Localisation: Ep
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Karamazov-S » Mer 17 Jan 2018 21:16

Lunatik a écrit:
Encore une fois, j'ai pu constater que l'approche du tatouage ici est bien différente de celle en France (Europe ?) : On se fait tatouer comme un achète une nouvelle chemise et si le résultat n'est pas terrible ou si on s'en lasse, on en fait un nouveau à côté... C'est vraiment du consommable

Ce qui est parfaitement contradictoire avec le fait de souffrir comme un chien et de ne pas terminer ses tatouages : quand un acte est si anodin, on va au bout de sa démarche. Perso, j'ai jamais pleurniché en achetant une chemise. Pas plus qu'en me faisant tatouer, d'ailleurs.


Au contraire, je dirai que c'est parfaitement logique de ne pas aller au bout de la démarche quand justement elle est anodine et n'a pas tant de sens que ça (je ne parle pas de sens qu'on met dans le motif, mais de sens de la démarche vers le tatouage).
Personne n'a envie d'en chier des heures pour quelque chose qui n'a pas grande importance pour lui
Ma petite galerie, par L'Oiseau, Bouits et Guet Deep
Avatar de l’utilisateur
Karamazov-S

Investi
 
Messages: 430
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Montpellier
Genre: Femme
Remercié: 3 fois

Précédente

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités