Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Ven 15 Nov 2013 00:23

Juste pour dire que la région coudale est vraiment d'la saloperie :geek:
C'est le seul endroit ou j'en ai un peu chier today mais bon après hein ce n'est que mon ressenti ;)
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pilou » Mer 20 Nov 2013 20:13

Ça chauffe dans l'intérieur du coude/bras mais ça vibre fort sur le coude même, autrement la douleur se gère bien ce n'est pas non plus un appel au suicide. Les seuls instants dérangeant c'est de sentir sa peau agressé au niveau du plis du bras et de sentir la résonance au niveau du coude.

J'ai serré les dents sans plus, ce n'est pas très très agréable mais il doit y avoir des parties du corps bien pires.
Avatar de l’utilisateur
Pilou

Timide
 
Messages: 69
Enregistré le: 27 Oct 2013
Localisation: Belgique/Saintes
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Squelch Sasquatch » Mer 20 Nov 2013 20:41

Pilou a écrit:
Je n'ai jamais su expérimenter la lecture pendant la séance de tatouage, c'est mentalement possible? On arrive à se concentrer sur la lecture au point de passer au dessus du pi-pic?


J'ai déjà testé la lecture pendant le tatouage, même sur des endroits rock'n'roll c'est faisable. Comme il faut rester concentré sur le bouquin pour ne pas lire douze fois la même ligne, c'est assez efficace pour se détourner de la douleur. Après, je suis une bonne lectrice et j'ai tendance à me laisser absorber complètement par ce que je lis.

Après, si c'est pour te distraire pendant une séance sur les côtes, bon courage pour trouver une position dans laquelle tu peux lire. C'est déjà souvent compliqué de tenir la position sans ça.
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1246
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 144 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Mer 20 Nov 2013 22:54

MrBrightside a écrit:Et moi ça me rassure moyen de lire que la région coudale c'est pas glop. Mais je suis fort. Je ne pleurerai pas. Pas beaucoup.



Après on est tous différents mais l'exterieur du coude j'ai vraiment pas aimé et encore on est pas encore arrivé sur la point e du coude ah ah j'sens que j'vais me marrer :mrgreen: A savoir aussi que ça dépend quel type d'encrage tu as... Moi c'ets des ombrages donc le tatouer a tendance à pas mal repasser sur la même zone ... Après bon c'ets pas non plus à pleurer ou se rouler par terre hein quand on sait ce qu'on veut on grimace un peu et ça passe ;)

Mais à noter qu'à J+7 c'est l'intérieur du coude qui reste le plus sensible... M'enfin j'ai connu pire mais la zone coudale rentre dans mon top 3 des zones pourrites...^^ Mais encore une fois même si moi j'ai jongler ça veut pas dire que toi aussi.......... Donc attends de voir comment ça se passera pour toi ;)
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Sieg » Sam 23 Nov 2013 23:58

L'intérieur du coude juste sur le tendon ! C'est pas que la douleur est atroce, loin de la, mais c'est surtout que j'avais l'avant bras entier qui vibrait !
Avatar de l’utilisateur
Sieg

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 14 Nov 2013
Localisation: La Rochelle
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar jojolapatate » Dim 24 Nov 2013 16:20

Perso je travaille sur moi avec la sophrologie et c'est plutôt "magique", lorsque je m'étais déconcentrée en papotant avec la tatoueuse de suite la douleur/brûlure apparait et suffit de me reconnecter et faire la sophrologie pour ne pas sentir la douleur et même à certains endroits je ne sentais pas du tout le dermo rentrer et sortir dans ma peau.
Avatar de l’utilisateur
jojolapatate

Timide
 
Messages: 38
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: In the bed
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Loupiote » Dim 24 Nov 2013 20:45

Ca me rassure merci ! Je vais bien dormir, manger, mettre mes bas de mémé ça devrait le faire (surtout que je ne serai pas debout donc bon ça limite la chute de tension (un peu))
Je ne connais pas du tout de technique de sophrologie, et je suppose qu'en une semaine, je ne peux pas apprendre grand chose ...
Loupiote

Timide
 
Messages: 22
Enregistré le: 03 Nov 2013
Localisation: Nantes
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar nesto » Dim 24 Nov 2013 22:24

non ;) (chuis sophrologue)
pê tu px déjà te concentrer sur ta respiration, c'est un conseil hyper classique mais c'est la base ^^
essayer de descendre la respi au niveau abdominal: à l'inspi le ventre se gonfle (on donne svt l'image du ballon), à l'expi le ventre rentre comme s'il pouvait aller se coller à la colonne vertébrale (c'est une image :lol: )
une respi calmante: la respi en carré: d'abord bien vider les poumons, inspirer (donc ventre gonfle) sur 4 temps, tenir poumons pleins sur 4, expirer sur 4 temps, tenir poumons vides sur 4 temps, et on recommence...
sinon simplement, allonger le plus possible les expi, attention à ne pas faire de trop grandes inspi (sinon effet "bulles de champagne"!)
si tu répètes ça sur la semaine, ça pourra pê t'aider le jour j ;)
tu peux aussi dans des moments où tu es vraiment calme et relax (par ex pendant un bain, ou juste avant de t'endormir) te faire une petite visualisation, te voir dans le shop en train de te faire tatouer et tout se passe merveilleusement bien :D là aussi à répéter ;)
en sachant que la sophro n'est pas magique (ça se saurait!) et que tu ne vas pas occulter complètement la douleur mais plutôt l'accueillir, l'accepter, faire avec et mieux la "gérer".

perso j'ai eu mal pendant les tattoos (pourtant chuis pas douillette et donc je connaissais des techniques ^^ ) mais j'ai géré avec la respi, j'expirais tout le long de la "pique", j'inspirais qd le tatoueur arrêtait. J'avais besoin de souffler qd il piquait... pê pour d'autres personnes c'est le contraire... chacun son/ses p'tits trucs!
Modifié en dernier par nesto le Ven 26 Sep 2014 10:45, modifié 2 fois.
Les femmes aiment les tatouages qui partent au lavage
les filles aiment les tatoués qui vont se laver
nesto

Investi
 
Messages: 364
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: LILLE
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Evaloona » Mar 26 Nov 2013 21:17

Alors pour ceux qui se pose la question : le dot fait moins mal que le tatouage "classique" (avec des lignes continues). Vincent Hocquet me l'a confirmer aujourd'hui :)
Avatar de l’utilisateur
Evaloona

Investi
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Profil supprimé » Mer 27 Nov 2013 12:30

Suivant les zones, le dot peut-être atroce. Une répétition d'attaque, assez longue puisque ça ne consomme pas beaucoup d'encre.
Des fois, je préfère la douleur qui s'installe le temps d'un trait ou d'un remplissage et qu'on peut gérer, plutôt que le "pic" d'attaque du dermo qui rentre dans la peau.

Mais bon encore une fois, ça dépend de 1000 facteurs...le tatouage ça fait mal et pis c'est tout.
Profil supprimé
 

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Dim » Mer 27 Nov 2013 23:13

ça ne sert à rien de chercher à anticiper. Tu verras quand tu y seras :pink:
Je crois que c'est la seule chose à faire au lieu de demander à truc ou à machin si tel endroit est plus douloureux qu'un autre.
ça dépend de tellement de facteurs(du tatoueur, de son matos, du motif à effectuer,de la sensibilité du client, de l'état de santé physique ou moral, ...)que la sensation au même endroit sur la même personne peut être différente d'une séance à une autre.
Je suis parti en couilles et ne suis jamais revenu.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1823
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: **
Genre: Non spécifié
Remercié: 117 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Evaloona » Jeu 28 Nov 2013 15:53

Je parlais pas de l'endroit, je parlais de la technique, si globalement elle fait moins mal. Parce que Vincent m'a dit que certaines personnes se font tatouer en dot exprès pour avoir moins mal, etc, et que donc en général ça fait moins mal.

Mais bref. On verra bien :)
Avatar de l’utilisateur
Evaloona

Investi
 
Messages: 807
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Isadorah » Sam 30 Nov 2013 14:36

Pour avoir bénéficié des 2, je confirme ce que dit Mrs queen. Le remplissage classique est assez horrible ( un tattoo quoi!), mais ça s'arrête souvent pour recharger, et à chaque fois gros soulagement, on repart à zéro ( sauf après 4 heures, on cumule :sad: ). Les zones tatouées en dot, je n ai pas eu ces temps de pause, donc après 2 ou 3 minutes on se tortille, on soupire, on essaie de faire passe le message quoi ( aiiiieeee), mais non, ça dure. Je n'ai que des zones assez restreintes en dot, et c'est tant mieux! :mrgreen:
Mais, si ça peut te rassurer Evaloona, on n'a quand même pas mal 100% du temps sur un tattoo, et d'autant moins qu'il ne dure pas trop. En gros, sur 3h j'ai l'impression d'avoir mal 1h, mais sur 6 h, j'ai plutôt l'impression d'avoir mal 4h :fouet: . Alors si tu n es pas rassurée et que tu en as la possibilité, fractionne un Max, ca peut être une solution aussi.
Isadorah

Timide
 
Messages: 22
Enregistré le: 27 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lanj » Sam 30 Nov 2013 15:29

Personne ne réagi de la même manière de toutes façon... En ce qui me concerne, 6h d'ombrage ou de remplissage, ca passe nikel... Idem pour le dot. Par contre, je ne supporte pas le tracé...

Comme quoi...

On dit souvent "les côtes c'est un endroit horrible" par exemple. Pourtant j'ai vu des centaines de personne ne pas sourciller un instant, tandis que d'autres se tortillaient comme si on les plongeait dans un bain d'huile bouillante...

Mais Dim l'a bien mieux résumé que moi :

ça ne sert à rien de chercher à anticiper. Tu verras quand tu y seras :pink:
Je crois que c'est la seule chose à faire au lieu de demander à truc ou à machin si tel endroit est plus douloureux qu'un autre.
ça dépend de tellement de facteurs(du tatoueur, de son matos, du motif à effectuer,de la sensibilité du client, de l'état de santé physique ou moral, ...)que la sensation au même endroit sur la même personne peut être différente d'une séance à une autre.


Et d'ailleurs, physiquement, moins on anticipe, plus on écarte le risque de malaise vagale :roll:
Lanj
 

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pilou » Sam 30 Nov 2013 22:07

J'ai fait mes côtés vendredi et de l'avis du tatoueur j'ai été un client simple à faire. Pour ma part la douleur était assez gérable, j'ai eu deux crises de rire au niveau des côtes à proprement parlé et quand il était sur la zone sans os entre la hanche et les côtes j'ai vraiment souffert... Je pourrais pas faire mon bide par exemple, j'en ai eu mal au ventre jusqu'à ce matin. J'ai détesté la sensation de ventre qui remue, c'est incontrôlable et très gênant au niveau mental.
Avatar de l’utilisateur
Pilou

Timide
 
Messages: 69
Enregistré le: 27 Oct 2013
Localisation: Belgique/Saintes
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Giulietta » Dim 1 Déc 2013 13:38

Lanj a écrit:
Et d'ailleurs, physiquement, moins on anticipe, plus on écarte le risque de malaise vagale :roll:


J'ai vécu exactement le contraire.

Premier tatouage, une anticipation terrible mais j'ai plutôt bien encaissé, le second j'y suis allée détendue et j'en ai tellement chié que j'ai fait un malaise. Mon tatoueur m'a justement dit que c'est parce que je ne m'étais pas assez préparée à la douleur.

Comme quoi il y a autant d'avis que de tatoueurs et tatoués :)
Black Chamane : l'air, l'eau, la Terre, c'est la vie...ça dépend sous quel Angle on la prend (pas mal hein, la citation inspirée par l'AngleTerre)
Avatar de l’utilisateur
Giulietta

Investi
 
Messages: 424
Enregistré le: 30 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 3 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lanj » Dim 1 Déc 2013 13:47

Bah je ne fais que repeté betement ce que j'ai appris en formation.
Le nerf vague est en fait un frein naturel pour le coeur... Et c'est un nerf que l'on ne maitrise pas. Il est stimulé par le stress et/ou la douleur (ou encore le caractère brutal de la piqure... L'anxiété....)
En fait c'est une stimulation excessive de ce nerf qui déclenche le malaise vagal...

Je n'avais donné aucune précision et en plus, j'ai dû très mal m'exprimer. Dans mon précédent post le sous entendu était que le malaise vagal est généralement a 80% psychologique...

Tu le dis toi même "tu en as chié" donc :Trop de douleur = trop de message nerveux vers le nerf vague = egal arret d'urgence de ton corps, reboot, et mis à jours et tout l'toutim... :D

Quelqu'un qui se sent bien, n'est pas stressé, evitera plus facilement le malaise vagal que celle qui l'est (Mais ça, c'est sans compter le facteur douleur... Parce que tu peux être dans le meilleur etat d'esprit du monde, si trop de douleur, le risque de malaise reste bien présent. D'ailleurs, finalement, c'est ce que tu précises avec ton experience perso).... Après c'est une question de gestion de ton corps... Sauf que c'est inconscient. ;)
Là, c'est juste de la science, pas un avis perso...

Personnellement j'adore le début de la réaction du nerf vague... Une chaleur qui grimpe jusque dans la tête... J'adore ça. Et ca me le fait généralement au bout d'une petite heure... Après j'ai l'impression d'avoir pris des trucs (drogues diverses et variées) et ca me plait, mais pas de malaise pour moi encore :pink: donc je peux pas trop donner d'avis perso... :cry:
Lanj
 

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar SailorGirl » Lun 2 Déc 2013 15:02

Quand j'ai fait interieur pliure du bras + exterieur du coude sur la même séance (à ne pas refaire :lol: ), dégradé de couleur.... En plus de pas mal d'autres trucs, J'ai jamais eu aussi mal mais aucun malaise à l'horizon, même pas un coup de chaud. Juste envie de dire "stop je me casse :lol: "

Et bizarrement cette séance qui à été la pire sur le moment a été la plus cool en cicatrisation et douleur post-tattoo. Le lendemain j'avais pas mal à part si on me bousculait et qu'on me donnait un coup dans le bras (merci les usagers du métro)
Avatar de l’utilisateur
SailorGirl

Investi
 
Messages: 614
Enregistré le: 19 Oct 2013
Localisation: En vadrouille
Genre: Femme
Remercié: 31 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Lun 2 Déc 2013 17:15

jamais fait de malaise non plus

et perso, pour l'instant (de mon souvenir), les parties que j'ai un peu moins aimées ont été les poignées d'amour, le ventrou, et le sternum
la partie des coudes et la zone "tétonale" aussi mais à moindre frais

le reste presque comme une lettre à la Poste 8-)
Life ?
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
je ne réponds pas aux MP (sauf à ceux qui m'en envoient)
ma lune
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1490
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lanj » Lun 2 Déc 2013 17:54

... Oui mais tout ça n'empêche en rien une non réaction du corps face aux messages du nerf vague. Comme je le disais, tout ceci est inconscient. Ce n'est pas parce qu'on a trop mal qu'on va forcement faire un malaise. Ce n'est pas parce qu'on est trop stress qu'on va faire un malaise. Chacun envois des messages nerveux vers le nerf vague de façon différente puisqu'on a tous un ressenti, une sensibilité un etat d'esprit, une façon de stresser différente.
J'expliquais juste la fonction du nerf vague et comment il est stimulé pour engendrer le malaise du même nom : le malaise vagal.

Voilà, perso, j'ai une montée de chaleur, d'autres n'ont rien, d'autres des petits a-coups nerveux, certains des fourmis dans les membres, d'autres s'endorment carrément, etc etc etc... Chacun sa réaction face au messages nerveux. On a tous le même corps et on fonctionne tous de la même façon.. Mais certains ont des facettes de ce corps misent plus en avant que d'autre. Comme il a été dit précédemment par d'autres, deux personnes se faisant tatouer au même endroit par le même tatoueur ne ressentiront pas les mêmes sensations (Puisque leurs corps, bien qu'identique, ne réagissent pas pareil aux messages nerveux envoyé par le cerveau... )

Pour prendre un exemple concret et autre que le tattoo... Beaucoup de cuisiniers professionnel l e s sont capable de plonger leurs mains dans de l'eau bouillante pendant un moment sans esquisser la moindre grimace et tout ça pour réparer la machine du plongeur qui est en train de déborder, alors que la plupart d'entre nous serait incapable de faire ça puisque notre cerveau n'interprétera pas forcement la douleur comme les dit cuisiniers ;)

Si quelqu'un a déjà fait ou voudrait faire des études de neurobiologie et neuropsychologie... Ca aiderait a rendre tout ça plus clair... Désolé j'suis pas super doué en explication scientifique :bfouet:

EDIT : Par contre c'est hyper intéressant de lire les réactions de chacun et les points communs trouvable dans l'autre vis à vis de la douleur dans le domaine du tatouage...
Lanj
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], blebshfks et 5 invités