Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lullabye » Lun 7 Oct 2013 14:36

J'ai pu étendre mes connaissances sur les endroits douloureux en tattoo le mois dernier (et j'y repasse bientôt). J'ai fait le haut du dos et le haut des côtes. Je flippais à mort pour les côtes vu toute la "légende" qu'il y a autour de cet endroit. J'ai flippé encore plus quand j'ai senti que tout le dos me faisait très mal en général, le pire étant la colonne et le haut de l'omoplate vers le cou. Heureusement les endorphines sont mes amies :D Parce qu'au bout de dix minutes d'encrage, j'étais en train de me dire que si la douleur baissait pas, j'allais jamais tenir une heure XD Bon j'étais presque à jeun et très stressée, ce qui a sûrement joué. Puis on a fini par les côtes au bout de deux heures et c'était pas spécialement plus douloureux donc plus de peur que de mal, comme d'hab ! Même si j'ai bien douillé pendant toute la séance quand même.
" Prêtresse du henné " :D
Avatar de l’utilisateur
Lullabye

Investi
 
Messages: 463
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Squelch Sasquatch » Lun 7 Oct 2013 15:00

La Fée a écrit:Certains racontent même que la sensation a été différente pour un tattoo "symétrique" (du genre "hyper douloureux" pour le bras droit et "insensible pour le même endroit sur le bras gauche).


On peut faire mieux : tatouée deux fois exactement au même endroit (c'est la magie du cover) j'ai le souvenir d'un premier tatouage très difficile question douleur, alors que le second a été particulièrement indolore. Huit ans entre les deux séances, quinze à vingt heures de pique de plus à des endroits divers, un autre tatoueur...
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1249
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 144 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Marquise Hexen » Lun 7 Oct 2013 15:09

Personnellement , l'endroit qui m'a été le plus douloureux c'est l'arrière des cuisses , pourtant je n'aurais jamais imaginer !!
J'ai tenu 5h sur les cotes sans soucis , je me suis même endormi sur la fin .. par contre pour les cuisses , la pire douleur de toute ma vie , au bout de 2h30 j'ai du stoppé la séance tellement je pleurais a cause de la souffrance
Avatar de l’utilisateur
Marquise Hexen

Timide
 
Messages: 28
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pygmypuff » Lun 7 Oct 2013 15:17

Mon deuxième tatouage a été sur le côté de la cuisse, je suis passée sous les aiguilles pendant près de 7H et au bout d'un moment j'en pouvais plus, même après avoir pris une pose. Le pire a été la couleur vers l'arrière de la cuisse, gniii! Sur le schéma il est marqué que c'est supportable, ça l'a été au début mais pas pour les petits détails faits avec une aiguille super fine (la sentation qu'on t'écorche la peau était pas super agréable) et les touches de couleurs (qui n'ont cependant pas été nombreuses).
Avatar de l’utilisateur
Pygmypuff

Timide
 
Messages: 24
Enregistré le: 07 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Alxx » Mar 8 Oct 2013 19:20

Pour ceux qui craignent vraiment la douleur, l'auto-hypnose ou la sophrologie sont de bon moyen pour se détendre.

Pour ma part, j'ai la mauvaise habitude d'adorer ça ! Je comparerai même mon premier à un orgasme (dommage que ça se soit tassé après :lol: )

Sinon l'endorphine... c'est top ^^ Alors on se détend, on respire calmement et on se dit que c'est une super expérience !

... après je dois avouer que 5h c'est ma limite. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Alxx

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 30 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Marj' » Mar 8 Oct 2013 21:31

Vu que personne en parle, je pose la question ... j'vois pas dans mon dos mais à priori mon tatoueur a fait d'abord tout le dessin en traits fins puis en a repassé une grande partie pour les épaissir ...put--- (bip) j'en pleurais presque alors que le reste du temps ; les 2 premières heures je sentais mais s'était pas vraiment douleureux (sauf quand même la colonne vertébrable et vers l'aisselle) j'ai donc douiller GRAVE pendant 1 heure de "repassage" ! ...
mon tattoo pour comprendre ; (reprise des contours, de certains cheveux...)
photo de william.jpg

des expériences similaires ? était-il possible de faire de suite des traits fins et des traits épais ? (mois ça m'a paru normal, je ferais comme lui si je dessinais mais en tatouage??? je sais pas !)
merci
...sinon, pendant le travail on comparait ça avec un accouchement !!! désolé, pas rassurant pour celles qui ont accouché et vont faire le premier tattoo et inversement !hihi mais dans les 2 cas ça peux ne pas faire mal :D ...enfin, c'est ce qu'on dit quand on est gentils ! O:-)
Galerie : viewtopic.php?f=14&t=340
°°°"je lis pas beaucoup, je préfère avoir mes propres opinions !"°°° :-)
Avatar de l’utilisateur
Marj'

Donatrice
 
Messages: 316
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Sud-Ardèche
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar 6liv » Mar 8 Oct 2013 21:45

Un accouchement?!! :grat:
Avatar de l’utilisateur
6liv

Administrateur
 
Messages: 3260
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Ouest coast
Genre: Homme
Remercié: 97 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Marj' » Mar 8 Oct 2013 22:02

hihi !!! bé oui 6liv...! :D ! j'pourrais pas te dire pourquoi, c’était la sensation du moment mais en gros ;
1/douleur "perçante" et intermittente !
2/tu l'as "voulu" , c'est pas un moment subi comme un accident... mais tu subi quand même la douleur.
3/tu espère que les hormones fasse effet !!!
4/comme un accouchement, aussi difficile soit le moment passé, tu oublis et tu en redemandes !
5/en durée, ça peut donner à peu près ça aussi !
6/ tu languis que ce soit fini et de voir le "résultat" !
7/c'est un moment très perso, intime !
...voilà en gros la comparaison !...
j'suis une martienne tu crois ? :mrgreen:
Galerie : viewtopic.php?f=14&t=340
°°°"je lis pas beaucoup, je préfère avoir mes propres opinions !"°°° :-)
Avatar de l’utilisateur
Marj'

Donatrice
 
Messages: 316
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Sud-Ardèche
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar MissMetal » Mer 9 Oct 2013 05:22

Marj' a écrit:des expériences similaires ? était-il possible de faire de suite des traits fins et des traits épais ? (mois ça m'a paru normal, je ferais comme lui si je dessinais mais en tatouage??? je sais pas !)

Pour mes tattoos qui ont des tracés, mon tatoueur a fait la même chose. Je suppose que ça serait possible de faire direct des traits de différentes épaisseurs, mais ça serait pas pratique. Il faudrait qu'il fasse les petits traits, change d'aiguille, fasse les gros traits. Risque d'effacer le calque, tout ça... meh. C'est comme pour les tracés d'un tattoo réaliste; c'est surtout pour faire un calque indélébile, on ne les voit plus une fois le tattoo fini, mais ça fait mal quand même. :geek:
Avatar de l’utilisateur
MissMetal

Investi
 
Messages: 903
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Montréal, Québec
Genre: Femme
Remercié: 85 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Marj' » Mer 9 Oct 2013 14:48

6liv a écrit:C'était plus l'image alors que comparer les deux douleurs?

Oui et non..niveau intensité, en "travail" d'accouchement, (travail...pas expulsion.. :oops: mais là on sort définitivement du sujet !!! :P !) pour moi on était dans la même intensité que pendant le tattoo !, c'est bien pour ça qu'on a parlé de ça à ce moment là d'ailleurs !
ninick_the_demon a écrit:Loll j'adore la comparaison, la différence c'est que l'enfant si tu l'aimes pas, tu peux pas t'en débarasser,
comment ça ... :( ..t'es sûr ! :D
MissMetal a écrit:Pour mes tattoos qui ont des tracés, mon tatoueur a fait la même chose..
MERCI pour l'info !
Galerie : viewtopic.php?f=14&t=340
°°°"je lis pas beaucoup, je préfère avoir mes propres opinions !"°°° :-)
Avatar de l’utilisateur
Marj'

Donatrice
 
Messages: 316
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Sud-Ardèche
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar adramalech » Jeu 10 Oct 2013 15:01

Tiens, je suis d'accord avec la comparaison à l'accouchement, bien que n'ayant jamais accouché :D après mon premier tattoo je me suis fait la même réflexion.

c'était sur les côtes et ça a fait très mal. Ce qui m'a bien aidée à tenir c'était le machouillage (j'avais que des caramels, la prochaine fois je prendrai des chewiing gums) et le chantonnage en boucle qui force à respirer et focalise la conscience sur un peu autre chose. Par contre, j'ai eu très mal mais la séance m'a paru assez courte. Et je ne saurai jamais combien de temsp elle a duré en vrai, n'ayant pas vérifié à la fin ! :lol:

le prochain sera sur l'avant et le côté de la cuisse, je m'attends à ne pas avoir trop mal parce que c'est pas une zone que j'ai l'habitude de sentir très douillette. J'espère ne pas tomber de trop haut ! :eek:
adramalech

Timide
 
Messages: 14
Enregistré le: 30 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar jpa63 » Jeu 10 Oct 2013 15:39

Si c'est l'extérieur de la cuisse ça peut aller mais l'intérieur c'est pas compliqué, enfin pour ma part.
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 1680
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Felicia » Jeu 10 Oct 2013 18:46

Bah, j'ai envie de dire ça fait partie du jeu.

J'ai déjà eu des séances sur mon dos où j'ai fini en larmes.
Le bras pas trop de soucis sauf l'aplat de noir à l'intérieur qui m'a provoqué quelques bordées d'injures bien senties.
La cuisse, pas trop de soucis non plus hormis la partie qui descend sur le côté et le derrière du genou.
Le mollet bah, assez tranquille en fait sauf le derrière.

Après la douleur c'est tellement changeant selon les gens et même sur une même personne selon ton état d'esprit, de fatigue, etc du moment que je trouve un peu vain d'établir des cartographies pour ça.
Avatar de l’utilisateur
Felicia

Timide
 
Messages: 90
Enregistré le: 27 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Ven 11 Oct 2013 09:58

Franchement l'appréhension vient essentiellement du fait de ne pas connaître la sensation que procure un dermo dans la peau... Face à l'inconnu les angoisses sont souvent décuplées mais comme on dit souvent c'est "moins pire" que ce qu'on pensait.
Perso dans mon entourage de tatoués je ne connais personnes qui a envisager d'arrêter un tatouage en cours pour cause de douleur c'est bien que c'est gérable ;)

Un bon dodo, un bon plat de pates, des bonbons et hop ça roule tout seul !
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lisie » Ven 11 Oct 2013 12:26

Alxx a écrit:
... après je dois avouer que 5h c'est ma limite. :mrgreen:


du coup j'ai l'air bien ridicule à venir dire qu'au bout d'1h c'était très difficile pour moi.
Mon tatouage est situé sur le coté du sein (zone en bleu dans l'article Le monde, dite insupportable faut pas pousser nonplus) c'est douloureux c'est un petit tatouage donc cela a duré 1h. J'ai beaucoup gigoté, du coup il y a eu pas mal de retouches à faire la fois suivante.

Mon inquiétude c'est plutôt vu comme j'ai eu du mal à me tenir tranquille pour cette petite pièce et que j'ai pour projet de faire des pièces plus grosses. Est ce qu'il est possible de découper le tatouage en plusieurs séances ? Ou est ce qu'au contraire 1h c'est trop "court" pour que les fameuses endorphines fassent effet ?
Avatar de l’utilisateur
Lisie

Investi
 
Messages: 521
Enregistré le: 11 Oct 2013
Localisation: Région Parisienne
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Ven 11 Oct 2013 13:13

Tu aborderas surement ton prochain tatouage dans un autre état d'esprit aussi...
Pour ta séance d'1h avais-tu bien dormi, bien mangé, étais-tu détendue ? Ca joue énormément !

Dans tous les cas il est plus intéressant de faire des séances de 3h puisque les endorphines "fonctionnent" pendant 2 à 3h donc une fois lancée autant continuer un peu plus d'1h ;) Après plusieurs séances de 1h c'ets faisable mais ça dépend du tatoueur quoi... Et du coup tu auras aussi un tarif surement moins intéressant par rapport au matériel utilisé à chaque fois...

Honnêtement si ta séance d'1h était la première je pense qu'elle ne sera pas représentative de celles à venir ne t'affoles pas ;)
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Gillou » Ven 11 Oct 2013 13:17

Après les histoires d'endorphine et compagnie, j'en ai jamais vu la manifestation personnellement. Je serais bien curieux de connaître la source de cette information qu'on ressort à toutes les sauces. Si c'est comme les étirements-pour-ne-pas-avoir-de-courbatures dans le sport...

La chose la plus notable dans mon cas, c'est une extrême variabilité de la douleur en fonction de zones parfois très proches.
Avatar de l’utilisateur
Gillou

Curieux
 
Messages: 205
Enregistré le: 12 Sep 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 6 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Ven 11 Oct 2013 13:31

Perso bah les premières et dernières minutes sont généralement plus délicates c'est un fait, après est-ce du aux endorphines ça j'en sais foutrement rien...
Surtout qu'il m'est arrivé d'avoir des séances délicates tout le long :geek:
Mais je pense quand même qu'il est plus logique de faire des séances de 3h que 3 de 1h... Déjà pour la gestion de la cica (tout recommencer a chaque fois pfff), pour le prix (même si c'est accessoire) et pour laisser le temps à la peau de s'adapter à la douleur un peu (endorphine ou pas)...
Une bonne respiration, des bonbons et voilà ça se fait assez facilement 3h je pense...
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Profil supprimé » Ven 11 Oct 2013 13:37

Haha tout comme Gillou, ça me fait parfois bien rire tout ce qu'on peut lire sur le tatouage...

J'ai eu des séances en pleine forme durant lesquelles j'ai galéré, j'ai eu des séances fatigués étonnamment facile à supporter, j'ai eu des séances malades où j'ai effectivement senti que mon corps ne pouvait pas du tout gérer l'agression supplémentaire, j'ai eu des séances toujours malade ou je me suis dis que j'allais galéré (expérience de la première fois) et où finalement ça a été...

Bref, bien manger la veille, cuite la veille, homéo, venir le ventre vide, manger des légumes crus pendant 3 semaines avant le tattoo, ne pas faire l'amour 5h avant la séance, sauter en parachute 1h avant pour avoir un pique d'adrénaline...toussa moi j'y crois plus beaucoup...
Profil supprimé
 

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Panic Queen » Ven 11 Oct 2013 13:46

Je pense qu'il ne faut pas voir toutes ces choses comme des impératifs... Le meilleur conseil est d'arriver dans les meilleures dispositions possible le jour J.
Ca dépend donc de chaque personnes, de comment chacun préfère aborder une séance etc... Moi je sais que si j'ai pas assez dormi ca passe très mal... (suis une marmotte ca doit jouer) mais pour certains ca changera rien... Bref faut se connaitre un peu et aborder sa séance au mieux... Si on est malade bah on gère comme on peut selon la réaction du corps pis voilà ;)

Idem moi si j'me fais une super bouffe avant je gère pas si bien, je préfère un repas léger qu'un gros burger ou un gratin de pâtes... c'ets pas une science exacte on est d'accord ! Mais ça n'empêche pas que le meilleur conseil à donner à une personne qui craint la douleur est : de bien dormir, bien manger et être détendu...
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : La Pendule et 4 invités