Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Pilouthai » Lun 19 Fév 2018 17:31

Moi, après le tatouage, absolument aucune douleur...et pourtant, je peux dire que j'ai douillé sous le marteau-piqueur ! :sad:
Que ce soit en mettant de la crème, au contact de mes vêtements ou directement en dormant sur le dos : Rien !
Avatar de l’utilisateur
Pilouthai

Timide
 
Messages: 90
Enregistré le: 18 Sep 2017
Localisation: Thailande
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Snurr » Jeu 15 Mar 2018 18:37

Je reviens d'une séance de 3h30 sur le genou, et c'était costaud.
La première heure avec les tracés en noir est passée tranquillement, pas trop de douleur. J'ai commencé à vraiment le sentir passer avec les ombrages, et quand il a commencé la couleur, aie aie aie. Au bout d'1h de couleur, dont la majorité sur la rotule, ce n'est plus les aiguilles qui me faisaient mal, mais l'entièreté de ma rotule, haha. Je sais pas comment l'expliquer, mais quand il grattait sur cette dernière, j'avais l'impression qu'il me l'a déboîtait.

J'en ai vraiment chié à partir de la troisième heure (voire, à partir des 2h30), la douleur était vraiment affreuse, mais bon, j'ai tenu tant bien que mal. Une finition par le blanc qui est passée plus ou moins bien.

Pour le moment pas trop possible de marcher, mais aucune douleur post-tattoo.
Bref, la légende du genou qui douille n'est finalement pas une légende, en couleur du moins (les tracés étant vraiment tranquilles.)
Avatar de l’utilisateur
Snurr

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 16 Mai 2016
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Simplicité » Dim 18 Mar 2018 10:17

Pilouthai a écrit:Moi, après le tatouage, absolument aucune douleur...et pourtant, je peux dire que j'ai douillé sous le marteau-piqueur ! :sad:
Que ce soit en mettant de la crème, au contact de mes vêtements ou directement en dormant sur le dos : Rien !


Malheureusement, comme Pilouthai pour moi le dos a été compliqué, et très douloureux globalement, le pire du pire ayant été quand on aborde la partie juste au dessus de la fesse. J'ai la peau sensible ^^ Le tatoueur travaille sous l’omoplate, non seulement j'ai mal à l'endroit où il tatoue, mais j'ai également un point de douleur intense dans le coude, avec des flèches de douleur qui passent d'un à l'autre. Le tatoueur travaille sur le côté du dos en poussant vers le flanc, les nerfs passent la douleur jusqu'à un point névralgique dans le genou, en passant par tout l'arrière de la cuisse.

Par contre effectivement, si ça avait été protégé par un cello, je n'aurais eu aucun souci à dormir dessus après les séances (peut être parce que ce furent des séances courtes, environ 3 heures) (3 heures d'éternité, avec la douleur ! :lol: )
Simplicité

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Mar 2018
Localisation: 27
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Dim 18 Mar 2018 11:17

Le haut du bras a été absolument gérable, même au bout de 4h de séance. La plus "forte" douleur ressentie et celle que j'ai pu avoir de moins forte pour mes autres tattoos !! J'avais pris un Ibuprofène un peu avant, je ne sais pas si ça a joué. J'en ai repris un le soir avant de me coucher, et aucune douleur la nuit, à J+2 mon bras est à peine douloureux... un vrai bonheur !! D'habitude je me retrouve avec des hématomes dessous, et là rien \m/
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 759
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Chatatatata » Mar 20 Mar 2018 18:52

Salut, je vais me faire tatouer le cou d'ici peu j'aimerais savoir si il y a des personnes qui peuvent me dire la sensation. J'ai une bonne vingtaine d'heure de Tattoo mais jsais pas le cou c'est un peu special. Le Tattoo ou j'ai le plus souffert c'est celui qui par du bas ventre jusqu'au côtes les tracés était profond j'étais pas en forme j'ai vraiment subit la première séance. :fouet:
Chatatatata

Timide
 
Messages: 12
Enregistré le: 16 Mar 2018
Localisation: Rouen
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Mar 20 Mar 2018 19:02

le cou, ça va ... mieux que le ventre, le sternum et les poignées d'amour en ce qui me concerne :)
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1542
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar jpa63 » Mar 20 Mar 2018 21:21

Idem que chamane...en revanche sur le devant, c'est l'horreur.
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 1721
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 13 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar ShirleyVonkarot » Jeu 29 Mar 2018 12:37

Retour sur ma séance au cou d'hier.
Alors le cou ça fait mal mais je pense qu'il y a pire lol. (cf le mollet intérieur pour moi) Par contre le devant c'est le moins douloureux ( tjr pour moi).
Même si clairement à l'heure d'aujourd'hui, j'ai mal au touché XD (j'arrive pas à étaler la crème * chochotte*)
Je précise que ce n'était que le tracé, j'imagine que je n'aurais pas le même discours au remplissage !^^ :bfouet:
Prochain PiKpiK : 02/10/18 avec rude
Mon instagram * Orana Noctua*
Avatar de l’utilisateur
ShirleyVonkarot

Donatrice
 
Messages: 349
Enregistré le: 25 Avr 2014
Localisation: Région Parisienne
Genre: Femme
Remercié: 2 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Jeu 29 Mar 2018 15:10

on veut voiaarrr !!! :P :P
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1542
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Silmaril » Jeu 29 Mar 2018 21:11

Je sors d’une séance pour mon dos (la quatrième). Pour l’instant, aucun problème à gérer (Roberto et Anguerrand son apprenti me disent que je gère très bien). Rien à voir avec ces putains d’orteils, la malléole et le pli du genou où j’ai cru appeler Maman !
Demi jambe Lewisink - janvier 2017
Dos Roberto Dardini - 2018 (en cours)
Silmaril

Curieux
 
Messages: 297
Enregistré le: 27 Fév 2014
Localisation: Région parisienne
Genre: Homme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Bébert81 » Ven 30 Mar 2018 08:59

La malléole ça doit bien douiller ! :eek:
Avatar de l’utilisateur
Bébert81

Curieux
 
Messages: 259
Enregistré le: 22 Fév 2018
Localisation: Tarn/Tunisie
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar jpa63 » Ven 30 Mar 2018 15:02

Je confirme...ça bute...
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 1721
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 13 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar chounim » Ven 30 Mar 2018 22:02

Ma petite première expérience question douleur :

Avant bras gauche, première moitié intérieur depuis le coude.

Je n'avais trop rien lu, je ne savais pas tellement à quoi m'attendre, mais je me dis que si y'a tant de monde qui y passe, plusieurs fois, c'est que ça doit être supportable, puis la question de la douleur était devenue anecdotique. T'as envie d'un tatouage, tu penses plus à ça.

Premier contact avec le shop, "c'est comme une griffure de chat". C'est ex-ac-te-ment ce que j'ai ressenti, au début.

Détourage donc, une heure, genre, trait plutôt large. Pas franchement douloureux, ça aurait pu durer la journée comme ça easy. Par endroit on se voit serrer les dents, mais ça dure jamais longtemps (5-10 secondes max). J'ai pas senti les endorphines monter.
Puis on passe sur plus fin pour les détails. Ah, la sensation de griffure est différente, plus incisive curieusement, bien moins agréable. Les endroit où on serrait les dents, deviennent ceux où on grimace, mais ça dure jamais longtemps (5-10 secondes max toujours) . Ca passe laaarge. Ah, et cette vibration, je ne m'y attendais pas du tout. Mais le dermographe qui vibre, ça aide vachement à se détendre, et à ne pas trop savoir où se situe précisément l'aiguille sur le corps. J'aime bien.

1h30 de pic pic, ça va je gère. Le tatoueur m'avais annoncé 2h30 en gros. On a passé la moitié, et c'est allé vite, cool.

Et sans m'y attendre, on passe au magnum, pour les ombres (pas de remplissage pour moi). FOUHA. La sensation change encore, et là c'est vraiment pas agréable. Une griffure qui repasse sur une griffure qui repasse sur une griffure. Puis il commence par le côté soft en ombrages pour finir sur le côté plutôt chargé, ça pic pic bien crescendo quoi, direction l'intérieur du coude. Autant les endorphines ont bien discrètement joué leur rôle, autant j'ai senti le moment où elles m'ont lâché. Puis le collègue en face avait fini sa pièce, plus trop grand chose à regarder dans le shop, calme, peu de causette (j'aurais pas voulu le déconcentrer, j'ose pas trop parler). On voit l'horloge tourner, 2h30, moins 2h15, putain, ça devrait être la fin là... putain, ça devrait pas tarder hein... Et cette dernière demi heure est du coup très longue. Crispé, grimaces, respiration...Et tant qu'il racle, et repasse ça tiraille. Et la libération annoncée d'un coup. Autant la douleur ne m'aurait pas amené au malaise vagal, loin de là, autant le sentiment de satisfaction, relâchement de pression, cette euphorie, aurait pu. Ne pas se relever trop vite, et hop.

10 minutes après la fin, je savais déjà que j'y retournerai un jour. Ouais c'est douloureux, mais dès que c'est fini, ça ne l'est plus, et j'ai complètement oublié la douleur, je me rappelle avoir eu mal, mais je sais plus ce que ça fait, curieux.
Smoke me a kipper, I'll be back for breakfast
Avatar de l’utilisateur
chounim

Timide
 
Messages: 30
Enregistré le: 23 Mar 2018
Localisation: Toulouse
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Sam 31 Mar 2018 08:55

Chounim je trouve que tu fais une belle description de ce qu'il est possible de ressentir lors d'un tatouage :D on s'y revoit :lol:
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 759
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Krän » Sam 31 Mar 2018 09:30

Aaaah, cette fameuse dernière ligne droite quand le tatoueur t'a dit "c'est bientôt terminé"...mais en fait non :geek: Elle est chaude celle-là ! :D

Mais oui, même en faisant des zones bien douloureuses, de longues séances...on y retourne. L'amour de l'art, je ne vois que ça. :D
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5548
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Sheeva » Sam 31 Mar 2018 10:08

Ce qui est marrant avec cette dernière 1/2 heure, c’est qu’elle est horrible, que tu viennes de te faire piquer 2h ou 6h :lol:

La prochaine fois, je dis à mon tatoueur de me laisser la surprise de la fin, voir si je douille autant que quand je sais que ça va finir dans les 30 minutes.
ma galerie Rainbow Black
Octobre/Janvier ==> Strange Dust
Gestionnaire @frenchtattooflash
Avatar de l’utilisateur
Sheeva

Investi
 
Messages: 954
Enregistré le: 21 Juil 2016
Localisation: Toulouse
Genre: Femme
Remercié: 25 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Sam 31 Mar 2018 12:17

z'avez connu celle là aussi ?

"bon, ça y est, c'est fini .... je rajoute les dernières petites touches de blanc pour réhausser le contraste et puis c'est bon" :evil: :evil:

et là, dans ta tête, tu sais d'avance que ça va piquer parce qu'il va revenir sur les parties fraichement tatouées et "refroidies"
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1542
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Sam 31 Mar 2018 12:38

Oh que oui :geek:
Première expérience du "je rajoute le blanc et c'est fini" avec Groseb pour ma pivoine :lol: Je lui ai répondu "non c'est bon c'est très bien comme ça" :lol: :lol: ça n'a pas marché hahaha
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 759
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar black chamane » Sam 31 Mar 2018 13:05

ahah !
je faisais exactement référence à lui :lol: :lol:
pourquoi la nourriture pour chat n'est pas à base de souris ??
ma lune
Eve a du être surprise de constater qu'Adam était dur de la feuille
Avatar de l’utilisateur
black chamane

Accro
 
Messages: 1542
Enregistré le: 30 Nov 2013
Localisation: bayonne
Genre: Homme
Remercié: 15 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Souris » Sam 31 Mar 2018 15:14

:lol: :lol:
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 759
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités