Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Krän » Lun 21 Oct 2019 21:23

Chacun gère comme il l'entend, envies, possibilités, priorités, etc. Il n'y a pas qu'une réponse/pratique.

Pour le fait qu'il y ait du trajet, ce n'est que du tatouage, une douche le matin, un vêtement propre, la suivante le soir, ça roule.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6232
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 302 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar vergonde » Ven 25 Oct 2019 23:57

Cool, merci ! Jamais fait un long trajet après une séance, donc novice du "nomadisme" du "pique-pique" :lol:
Avatar de l’utilisateur
vergonde

Timide
 
Messages: 38
Enregistré le: 01 Déc 2013
Localisation: Lémanique
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Moebius » Mer 18 Déc 2019 09:52

Bonjour,

j' ai testé pour la première fois cette méthode de cicatrisation samedi dernier, et étant septique au départ j' ai été plutôt agréablement surpris.
Donc après la séance la tatoueuse m' a collé deux espèces de films plastique autocollant en me disant de les garder environ 3 jours, mais que si ils se décollaient avant je pouvais les retirer et repasser à des soins "classiques" avec crème et tout le bazar ...
Elle m' a aussi spécifié que la cicatrisation était nettement plus rapide qu' avec une méthode traditionnelle, et que ce type de pansement était utilisé pour soigner les grands brulés :eek:
Donc j' ai trouvé ça plutôt confortable de ne pas a avoir à me soucier des soins, des vêtements, ou d' essayer de limiter les frottements. Enlevé ce matin après plus de 3 jours, aucunes croutes juste l' effet brillant de la peau ce qui est normal à ce stade là.
Le pansement ne se décollant pas de lui même, j' ai du l' arracher avec une crainte pour le tatouage du coup ... :?
Petit inconvénient, c 'est le noircissement sur les rebords du pansement au file des jours. Les miens débordants sur le cou c' était pas terrible. La colle persistante sur la peau aussi une fois enlevé.
Pour des petits tattoo c 'est effectivement très bien après pour des grosses pièces je sais pas si ça peut s' appliquer de la même façon ... :grat:
Rentrée 2020, lacération de genoux avec Saturne7... :fouet:

Ma galerie :http://www.forum-bodywork.com/viewtopic.php?f=14&t=10738#p253331
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Investi
 
Messages: 748
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 5 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar ResO » Jeu 19 Déc 2019 10:21

Oui alors par contre ce n'est pas du tout pour les brulures !!
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 139
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar eqnx » Jeu 19 Déc 2019 11:01

Moebius a écrit:Le pansement ne se décollant pas de lui même, j' ai du l' arracher avec une crainte pour le tatouage du coup ... :?

Alors il y a une astuce pour le décoller, il faut choper un bord et tirer presque à l’horizontal.
À partir de ~1 min : https://youtu.be/wULKcpjvGSk
Ne laissez jamais le regard des autres transpercer vos rêves, et vous empêcher de faire ce que vous aimez.
Lien vers ma galerie
eqnx

Timide
 
Messages: 89
Enregistré le: 30 Mai 2018
Localisation: Grand Est
Genre: Homme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Kini » Sam 21 Déc 2019 18:02

Moebius a écrit:Pour des petits tattoo c 'est effectivement très bien après pour des grosses pièces je sais pas si ça peut s' appliquer de la même façon ... :grat:


J'ai fais deux grosses pièces avec (cotes+dos et bras entier) c'est galère à poser mais sinon c'est tout aussi bien que pour un petit tattoo :)

La technique postée par eqnx au dessus fonctionne très bien pour l'enlever.
Certains disent que ç s'enlève mieux sous l'eau chaude. Oui mais ça laisse plein de colle sur la peau.
L'enlever à température ambiante est un peu plus compliqué sur le coup, mais pas de trace de colle.
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Moebius » Sam 21 Déc 2019 18:55

Je prend note pour l astuce, J aurais peut être l occasion de l expérimenter une prochaine fois.
Quand on me l a posé après la séance, elle m a conseillé d éviter les douches trop chaude et longue car il y avait un risque de décollement.
Merci pour vos retours en tout cas. :)
Rentrée 2020, lacération de genoux avec Saturne7... :fouet:

Ma galerie :http://www.forum-bodywork.com/viewtopic.php?f=14&t=10738#p253331
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Investi
 
Messages: 748
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 5 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar kaptn_kvern » Jeu 26 Déc 2019 17:14

Une amie infirmière nous a conseillé un spray (Urgo, Cooper, Gilbert, Tensospray...), pour ceux qui galère vraiment à enlever ce genre de pansement. On a testé, c'est vraiment pratique.
Avatar de l’utilisateur
kaptn_kvern

Investi
 
Messages: 688
Enregistré le: 08 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 6 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Swanson » Mer 11 Mar 2020 12:28

Salut tout le monde ! Je me fais tatouer dans quelques heures, je pensais faire comme d’habitude pour la cica mais je ne suis pas chez moi ce soir et j’ai plein de rouleaux d’hypafix qu’on allait jeter au boulot...ducoup je me suis dit pourquoi pas tenter la cmh. Mais je suis pas sûr d’avoir le bon produit, ça me fait bizarre qu’il y ai de la colle de « partout ». Enfin bref je voudrais être sûr de mettre le bon truc sur mon tattoo ^^
Fichiers joints
7DF07607-CF53-415F-A86B-CCDDA4F2CE1F.jpeg
Ce que j’ai
Avatar de l’utilisateur
Swanson

Curieux
 
Messages: 237
Enregistré le: 16 Mar 2016
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 7 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Kini » Mer 11 Mar 2020 12:35

Si si c'est bon.
Si je me souviens bien, l'hypafix c'est celui qui est mat et non pas brillant. Il est aussi un peu plus rigide, mais il fonctionne bien :) (c'est avec celui là que j'ai fais la cica de mon bras entier)
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Krän » Mer 11 Mar 2020 13:49

Oui c'est normal qu'il "colle" sur toute la surface lorsque c'est un film polyuréthane simple.
La production de lymphe au niveau de la plaie fera que le film ne va pas adhérer au tissu lésé (le tattoo).
Il faut donc bien laisser une marge de film autour de la plaie qui adhérera sur la peau saine non lésée. :)

On rappelera quand même que c'est une solution faite pour la cicatrisation des plaies sur tissu sain et propre, sans présence de corps étranger.
Donc en cas d'utilisation sur tatouage il convient de surveiller la plaie (contrôle visuel et ressenti type sensation de chaleur, gonflement, démangeaisons, ...).
Idem que lors d'une cicatrisation sèche ou crème, mais dans ce cas les nettoyages/séchages quotidiens rendent le "contrôle visuel" plus aisé que sous film avec lymphe/encre entre deux. :)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6232
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 302 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar groumphette » Mar 8 Sep 2020 09:23

Hello tout le monde,
j'ai plusieurs tatouages, cicatrisés en CMH à chaque fois (et d'ailleurs, j'avais du poster ici).
J'en ai un en cours, et je me demandais à quel point ça pouvait être gênant de faire des surépaisseurs.
Par exemple, quand on chevauche 2 bandes pour qu'il y ait une marge de sécurité, ok.
Mais plusieurs fois, on a du rajouter une 3ème bande parce que les premières se décollaient... ça craint, vous pensez ? niveau respiration ?

Et aussi, en J+3 de CMH, j'avais une petite odeur pas super agréable venant de mon tatouage. ça fait partie du processus non ?

Édit : j'ai enlevé le film a J+4, il me tirait trop dans le cou, Je crois d'ailleurs avoir fait une réaction, il y avait des boutons et c'était très rouge a cet endroit.
Mais les éventuelles réponses m'intéressent quand même !
Modifié en dernier par groumphette le Lun 14 Sep 2020 13:37, modifié 1 fois.
groumphette

Timide
 
Messages: 16
Enregistré le: 03 Mar 2018
Localisation: Pilat
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Coffeeisthenewblack » Mer 9 Sep 2020 09:41

Je suis pas une spécialiste donc je peux pas te répondre.

Pour mes deux derniers petits tattoos que j'ai réalisé la semaine dernière, le tatoueur m'a proposé cette technique.
J'étais pas spécialement pour mais pas contre non plus.
Il m'a posé les pansements directement après la séance, photos prises quelques heures plus tard :
ImageImage

J'ai laissé les pansements toute la nuit, il m'a conseillé de les garder 3 jours puis retrait et lavage + crème méthode "traditionnelle".
En me réveillant le lendemain, j'ai constaté des petits boutons et rougeurs tout autour du pansement, je commençais à faire une réaction tout autour du tatouage (j'ai malheureusement pas pris de photos...)
J'ai tout retiré et fait une cica sèche finalement.

Tout ça pour dire que je ne sais pas si c'est spécifiquement ce pansement que je n'ai pas supporté mais ça me donne pas envie de réitérer l'expérience.
Même si nous réagissons tous différemment, je voulais quand même apporter mon expérience, si ça peut aider.
Avatar de l’utilisateur
Coffeeisthenewblack

Timide
 
Messages: 70
Enregistré le: 07 Juin 2020
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Rhinoféros » Mer 9 Sep 2020 15:15

Coffeeisthenewblack a écrit:Tout ça pour dire que je ne sais pas si c'est spécifiquement ce pansement que je n'ai pas supporté mais ça me donne pas envie de réitérer l'expérience.
Même si nous réagissons tous différemment, je voulais quand même apporter mon expérience, si ça peut aider.

Ma toute première CMH a été posée par le tatoueur lui-même (donc je ne connais pas la marque) et j'ai fait une réaction au film (alors que d'ordinaire, je n'ai pas une peau réactive) La colle avait complètement "fusionné" avec ma peau et j'ai galéré comme pas possible à retirer le film et j'ai eu des plaques rouges sur toute la surface collée.
J'ai retenté l'expérience avec du Tegardem un an plus tard et c'était le jour et la nuit. Pas de colle sur la peau au retrait et zéro réaction. Et j'en ai refait depuis, pareil. Donc je pense que le film utilisé joue pour beaucoup :)


Pour groumphette, pas vraiment sûre que l'odeur soit normal car la peau doit quand même pouvoir respirer sous le pansement.
Pour ma 2ème CMH, il faisait super chaud donc je transpirai sous le pansement et il avait fini par avoir des mini fuites qui ne sentaient pas très bon donc plutôt que de mettre des rustines, j'ai tout enlevé ! S'il y a des "mini trous" ça veut dire que ce qu'il y a en dessous du pansement n'est plus vraiment stérile donc si tu as une saleté qui rentre, c'est la fête pour elle !

J'espère que vos petits boutons (v)ont vite disparu après le retrait du film les filles !
A shooting star only lasts a second, but... aren't you glad to at least have seen it ?
Avatar de l’utilisateur
Rhinoféros

Investi
 
Messages: 453
Enregistré le: 28 Juil 2016
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar Coffeeisthenewblack » Mer 9 Sep 2020 16:35

Rhinoféros a écrit:Ma toute première CMH a été posée par le tatoueur lui-même (donc je ne connais pas la marque) et j'ai fait une réaction au film (alors que d'ordinaire, je n'ai pas une peau réactive) La colle avait complètement "fusionné" avec ma peau et j'ai galéré comme pas possible à retirer le film et j'ai eu des plaques rouges sur toute la surface collée.
J'ai retenté l'expérience avec du Tegardem un an plus tard et c'était le jour et la nuit. Pas de colle sur la peau au retrait et zéro réaction. Et j'en ai refait depuis, pareil. Donc je pense que le film utilisé joue pour beaucoup :)

J'espère que vos petits boutons (v)ont vite disparu après le retrait du film les filles !


Idem, je n'ai pas une peau très réactive d'ordinaire et tout comme toi, j'ai galéré pour retirer le pansement...c'était très désagréable.
J'ai encore un peu la marque du pansement à J+7...mais les boutons ont disparus.

En tout cas ça me "rassure" peut-être que c'est effectivement "juste" la qualité du pansement.
Je vais tâcher de réitérer l'expérience avec ça alors, au moins je saurais me positionner sur une préférence de méthode ;)
Avatar de l’utilisateur
Coffeeisthenewblack

Timide
 
Messages: 70
Enregistré le: 07 Juin 2020
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Messagepar groumphette » Lun 14 Sep 2020 13:36

@rhinoferos

Mouais, moi aussi, je pense que je vais changer de film...
Les boutons ont quasi disparu dans le cou, mais j'en ai encore dans le dos.
C'est pénible.
Je crois que ma bande c'est opsite comme marque, et à lire les témoignage, j'ai bien envie de l'abandonner pour du tegarderm...
J'en avais pris un rouleau de 10m (moins cher..), si quelqu'un.e sait qu'iel le supporte, je peux vous envoyer mon reste...
groumphette

Timide
 
Messages: 16
Enregistré le: 03 Mar 2018
Localisation: Pilat
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Précédente

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités