Cicatrisation en milieu humide

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Alexis29 » Lun 13 Mai 2019 08:48

Bonjour, j'aurai voulu savoir l'équivalent de "cicatrisation en milieu humide " en anglais, car je me fais tatouer à l'étranger et j'aurai voulu faire ce procéder de cicatrisation.

Cordialement.
Alexis29

Timide
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2019
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Lun 13 Mai 2019 09:01

J'ai vu passer les termes "second skin healing" et "saniderm healing".
Attention il semblerait qu'ils utilisent "wet healing" pour une technique "lotion/crème + cellophane" (vive l'étouffement :eek: )
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Lun 13 Mai 2019 14:15

Second skin healing est effectivement la meilleur traduction à mon sens pour être sûr qu'il n'y ai pas de confusion avec les cica crème/cello.
Kini

Donateur
 
Messages: 574
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 99 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Alexis29 » Lun 13 Mai 2019 16:49

Ok super merci à vous ! Hâte de commencer ce projet, le premier ^^
Alexis29

Timide
 
Messages: 13
Enregistré le: 24 Mar 2019
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mello » Lun 24 Juin 2019 13:51

Hello,

pour mon dernier tatouage, mon tatoueur ne pose jamais de cellophane mais du film type tegaderm (je ne me souviens plus de la marque mais il m'a dit que c'était la même chose), qu'il pose donc directement à la fin de la séance et qu'il m'a conseillé de garder 48h. Et ben franchement, je suis conquise par cette méthode ! C'est vraiment pratique et là à J+8, la cicatrisation est pratiquement terminée, alors qu'il me faut bien deux semaines et demi d'habitude.

Je pense donc réutiliser cette méthode pour les prochains, mais j'aurais une question : il y a une différence fondamentale entre mettre directement le film à la fin de la séance, et mettre un cello puis laver et seulement ensuite mettre le film ?
Avatar de l’utilisateur
Mello

Investi
 
Messages: 483
Enregistré le: 08 Aoû 2015
Localisation: Lorraine
Genre: Non spécifié
Remercié: 8 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Lun 24 Juin 2019 13:59

Je n'ai pas tenté la CMH mais j'ai beaucoup lu dessus, je dirais que ça dépend de comment tu lymphes. Pour mon tatouage j'ai très peu lymphé, 70% était juste après la séance. Du coup une fois que j'avais enlevé le cello 1h30 après la séance, je ne suis pas sûre que si j'avais mis du tega j'aurais suffisamment lymphé ensuite pour que ça reste vraiment humide plusieurs jours.
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mello » Lun 24 Juin 2019 14:12

Je dégorge assez peu, et même là en l'ayant posé directement après la séance, je n'ai pas eu de grosse poche de liquide comme j'ai pu voir que certains en faisaient.
De fait, je pense que le mieux pour moi serait sûrement de le poser dès que fini :pink:
Avatar de l’utilisateur
Mello

Investi
 
Messages: 483
Enregistré le: 08 Aoû 2015
Localisation: Lorraine
Genre: Non spécifié
Remercié: 8 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Lun 24 Juin 2019 14:32

Dans ce cas, si tu peux, c'est peut-être bien de le mettre directement oui !
Il faut rincer le savon avant par contre je pense...
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Krän » Mer 3 Juil 2019 21:54

La réaction du corps de chacun est un facteur, et aussi beaucoup le type de tatouage réalisé comme évoqué plusieurs fois dans ce topic.
Du tracé engendre peu de rejet, du gros remplissage généralement bien pluS.
C'est simplement lié au fait que la plaie est plus importe dans le second cas (plus grande surface et multiples passages du dermo).
La cmh sur une pièce type tracés/dot par exemple n'est pas particulièrement pertinente.


Si le film est posé post séance, il faut effectivement que le tatoueur ait bien nettoyé la peau avant pour ne pas laisser de résidus de corps gras ou autre. Le film se pose sur peau propre et saine.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5711
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 265 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mello » Mer 3 Juil 2019 23:34

Je dégorge assez peu en général, et même là où la pièce fait tout un côté de mollet tout en couleur, ça n'a pas des masses recraché, donc c'est vrai que si je le pose après qu'il ait un peu recraché dans le cello + douche, je ne sais pas si ça ne risque pas d'être trop sec.

Après le tatoueur avait de toutes façons bien nettoyé après la séance et avant de mettre le film, donc je n'ai eu aucun soucis ^^
Avatar de l’utilisateur
Mello

Investi
 
Messages: 483
Enregistré le: 08 Aoû 2015
Localisation: Lorraine
Genre: Non spécifié
Remercié: 8 fois

Précédente

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités