Cicatrisation en milieu humide (CMH)

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar ResO » Ven 8 Mar 2019 12:40

36 heures ????
Nan le bon exsudat (séro-sanguin) c'est dans les premieres heures (8-12h) au delà c'est juste une protection mais plus une CMH!
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 139
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yuna Hime » Ven 8 Mar 2019 13:07

Donc là avec ce que j’ai fait ce matin j’ai un risque d’infection ? Je peux quand même continuer à mettre des pansements pour protéger mais je dois pas les laisser ?
"If you stand for equality, then you're a feminist.
Sorry to tell you."
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Curieux
 
Messages: 104
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: île de France
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar ResO » Ven 8 Mar 2019 14:33

Minime certes mais le mieux est de l'enlever, nettoyer (genre septivon) et cremer doucement.
Ensuite tu peux aussi mettre un nouveau film mais dans ce cas ne cremes pas avant, mais tu n'auras plus l'effet "cmh".
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 139
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yuna Hime » Ven 8 Mar 2019 14:59

Je peux rien faire du tout avant ce soir de toute façon...
Je ne peux pas laisser comme ça alors ?

Mais je ne comprends pas, j’ai pourtant suivi les conseils sur ce post j’avais lu toutes les pages :(
"If you stand for equality, then you're a feminist.
Sorry to tell you."
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Curieux
 
Messages: 104
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: île de France
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Ven 8 Mar 2019 15:39

La technique de la rustine, c'est uniquement si le pansement est trop plein et que ça risque de ressortir du pansement, sinon il faut laisser comme c'est.

Pour le changement du pansement jusqu'à 36h après, c'est plutot 24h après max. Après ça dépend aussi du type de tatouages et ton corps (sécrétion importante ou pas)

Je ne serai pas aussi radical que ResO sur les risques.
Par contre si tu es gonflée et que ça te fait mal, cherche pas, enlèves-le.
Le but de la cmh, c'est que ce soit confortable, pas douloureux.
Ne l'aurais-tu pas trop serré?


Mon conseil, qui sort donc du cadre de la cmh:
Enlève le pansement, nettoies-bien ce soir et laisse à l'air libre tant que tu es chez toi, en crémant un peu.
Si tu as vraiment besoin de le protéger, tu peux remettre du pansement polyuréthane, en mettant une très très très fine couche de corps gras type huile d'amande douce, huile de coco, autre truc qui ne contient pas d'alcool ou de parfum, uniquement sur la zone tatouée pour que le pansement ne colle pas au tatouage ce qui risquerait d'arracher des croutes.
Mais tu ne le garde que le strict minimum et l'enlève re-nettoie ton tatouage dès que tu rentre chez toi.

Pour la douleur et les gonflements c'est peut-être simplement ton corps qui réagit au tatouage, ou au pansement tout simplement, mais dans le doute, garde un oeil dessus, sans trop psychoter non plus :)
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yuna Hime » Ven 8 Mar 2019 19:27

Kini a écrit:La technique de la rustine, c'est uniquement si le pansement est trop plein et que ça risque de ressortir du pansement, sinon il faut laisser comme c'est.

Il y avait une grosse poche pleine de liquide, je ne sais pas à partir de quand on considère que c'est trop plein mais par rapport à la taille du tatouage ça faisait beaucoup je trouvais.

Kini a écrit:Par contre si tu es gonflée et que ça te fait mal, cherche pas, enlèves-le.
Le but de la cmh, c'est que ce soit confortable, pas douloureux.
Ne l'aurais-tu pas trop serré?

La tatoueuse me dit que le gonflement et la douleur sont certainement liés à l'emplacement.
Le confort c'est de ne pas avoir à s'en occuper, je mets mes vêtements et voilà. Mais je ne veux pas prendre de risques...
J'ai juste déposé le pansement par dessus en fait, je ne vois pas comment j'aurais pu trop le serrer, je n'ai pas fait le tour de la cheville.

À l'heure actuelle le tatouage est toujours chaud, douloureux si j'y touche (ou frottement), la cheville gonflée. Il y a encore eu du "rejet" avec du liquide qui s'accumule en bas du pansement. Je crains surtout qu'il fuie, mais si ça signifie que ma peau sécrète encore ce qui est nécessaire pour la cicatrisation, est-ce que je ne peux pas le garder comme ça ?

J'ai fait n'importe quoi en fait :cry:
"If you stand for equality, then you're a feminist.
Sorry to tell you."
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Curieux
 
Messages: 104
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: île de France
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Ven 8 Mar 2019 20:03

Yuna Hime a écrit:J'ai fait n'importe quoi en fait :cry:


Meeuuuuuh Non t'en fais pas, c'est normal de pas faire les choses parfaitement avec cette cicatrisation, c'est un peu particulier et ça nécessite de s'adapter à plein de paramètres contrairement à une cica plus classique :pink:

A la limite, si tu sécrète encore du jus, tu peux faire du boudin avec tes fluides tu peux tenter d'enlever ton pansement actuel et d'en remettre un bien propre direct après (après avoir nettoyé bien sûr, et sans crème sans rien). Demain matin tu vois si c'est trop sec, tu l'enlèves et fais comme je te conseil dans le spoiler.
Si tu as encore juté pendant la nuit, tu pourras finir ta cica avec.

Profites-en pour regarder un peu l'état du tatouage.
Le gonflement peut effectivement venir de la zone, mais un petit controle ne faire pas de mal.
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yuna Hime » Ven 8 Mar 2019 20:35

Kini a écrit:A la limite, si tu sécrète encore du jus, tu peux faire du boudin avec tes fluides tu peux tenter d'enlever ton pansement actuel et d'en remettre un bien propre direct après (après avoir nettoyé bien sûr, et sans crème sans rien). Demain matin tu vois si c'est trop sec, tu l'enlèves et fais comme je te conseil dans le spoiler.
Si tu as encore juté pendant la nuit, tu pourras finir ta cica avec.

Ha ha ! D'accord je vais faire ça, je serai plus rassurée avec un pansement bien propre sans trou rebouché. (D'ailleurs je viens de m'apercevoir que ça avait fuit dans ma chaussette...)
Le tatouage a un aspect normal, toujours un peu chaud, juste il y a toujours des petits points de sang dans le blanc, j'espère que ça va partir.

Merci pour ton aide :love:
"If you stand for equality, then you're a feminist.
Sorry to tell you."
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Curieux
 
Messages: 104
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: île de France
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Jeu 11 Avr 2019 07:19

Premier tatouage prévu pour le 4 juin, sur le devant de la cuisse!
Par contre c'est à Rome et j'ai dû réserver un AirBnB pour le soir même de la séance, car le dernier avion n'était pas assez tard.
La volonté de ne pas ruiner les draps de ma gentille hôte + le fait qu'après lecture de ce topic ça me tentait pas mal, m'ont fait me diriger vers la CMH. J'ai déjà acheté mon tegaderm roll, je suis parée.
Cependant, si pour raison X ou Y je ne peux pas mettre la CMH en place, vous avez des astuces pour ne pas ruiner le linge de lit ?
Surtout que le 9 juin au soir je retourne dans un AirBnB pour une semaine (festival d'Annecy :bgeek: ) donc la question se posera encore.

Edit : autre question -> le premier lavage juste avant de poser le film, avec un pain nettoyant doux type cetaphil (sans savon) c'est bon ou il faut sortir le savon antiseptique type bétadine scrub?



Edit 2 : bon bah finalement je suis maudite avec les tatoueurs et l'organisation :shock: On s'est mal compris avec Serena (enfin, elle a mal lu le mail), elle pensait que ma demande de RDV était pour Paris (je ne savais même pas qu'elle y serait en guest). Du coup c'est cool ça m'arrange, mais les 100 balles d'avion non remboursable ça fait un peu chier. Heureusement que je m'en suis aperçue avant le jour J :lol:
Du coup la question des draps ne se pose plus trop, je serai chez moi donc c'est plus simple à gérer.
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 73
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar BubuShok » Jeu 11 Avr 2019 21:38

Séance couleurs hier. Après être rentrée, j'ai nettoyé mon bras et posé le pansement (hypafix). Jusqu'à ce midi, ça a bien dégorgé dans le pansement mais ce soir, ça paraît un peu sec à certains endroits, comme si l'exsudat avait été absorbé par la peau :grat: J'hésite à enlever le pansement demain si ça ma paraît encore plus sec...
En manque d'encre
Avatar de l’utilisateur
BubuShok

Investi
 
Messages: 579
Enregistré le: 12 Avr 2015
Localisation: Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Lun 29 Avr 2019 12:30

Ça a été au final?

J'en profite pour conseiller à ceux qui envisagent la CMH pour la première fois de s'appliquer le tegaderm/hypafix sur la peau pendant plusieurs jours, bien avant le tatouage. Principalement pour savoir si votre peau fait une mauvaise réaction à l'adhésif (il y a eu plusieurs cas sur ce sujet) et aussi car mine de rien après l'avoir posé et retiré une fois on est bien plus rodé pour le jour J.
La technique pour le retirer en l'élargissant est vraiment top, et marche encore mieux sous la douche. Je testerai avec le tatouage mais sur peau saine ça passe nickel, aucune douleur au retrait. Avec l'exudat ça devrait aller encore mieux en théorie.
(Technique ici : https://youtu.be/MZXMdx_pdv8)
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 73
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar eqnx » Lun 29 Avr 2019 20:29

Pour la troisième partie de mon bras j’avais refait une CMH, le test et les deux premières seraient bien passée.
Le lendemain j’ai du retirer le film car j’ai fait une réaction allergique autour du tatouage. Du coup j’ai fini en cicatrisation classique.

J’avais utilisé du Tegaderm stérile.
Ne laissez jamais le regard des autres transpercer vos rêves, et vous empêcher de faire ce que vous aimez.
Lien vers ma galerie
eqnx

Timide
 
Messages: 89
Enregistré le: 30 Mai 2018
Localisation: Grand Est
Genre: Homme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Lun 29 Avr 2019 21:29

Oui le tegaderm provoque parfois des réactions. L'hypafix aussi il me semble.

Les pansements Dermalize pro offre une meilleure solution, la colle est hypoallergénique et de mémoire contient des substances cicatrisante ou anti-irritante je ne sais plus trop.
Je ne trouve pas l'info sur leur site, mais c'était écrit sur leur boite. Si je remet la main sur une boite, je préciserai cette info.
Bref, en tout cas, beaucoup moins de risque de réaction avec le dermalize pro.
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Near » Mar 30 Avr 2019 01:21

Beaucoup moins peut être mais j'ai eu quand même pas mal de clients allergiques au Dermalize de mon coté.
Quand je dit pas mal, c'est plus que ce que à quoi je pouvais m'attendre. A tel point que je préviens toujours quand j'en met un maintenant.
Tatoueur aquarelle sur Grenoble.
http://neartattoo.fr/
Avatar de l’utilisateur
Near

Tatoueur
 
Messages: 1157
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Grenoble
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Mar 30 Avr 2019 07:49

Je suis en train de faire une réaction bizarre aux résidus de colle du Tega d'ailleurs :|
Une partie s'est mal décollée, il me reste de la colle à cet endroit (mais plus de film). Et ça a bien bien rougi et gonflé à cet endroit. Au début j'ai laissé mais ça ne s'arrangeait pas donc j'ai essayé d'enlever les résidus au savon puis à l'alcool à 70°, en vain, je vais attendre je suppose que ça partira bien un jour. Mais je reste boursouflée localement du coup.
Ça me fait reconsidérer l'idée de faire une CMH, je n'ai pas forcément envie de devoir gérer ça sur une peau fraîchement tatouée. D'autant que j'ai eu 3 poils un peu incarnés sous le tega aussi, qui je pense auraient mieux poussé à l'air libre (bon après normalement l'exsudat est censé leur faire un peu de place...).

Je suis un peu déçue, mais je suis contente d'avoir testé avant du coup, je saurai à quoi je peux être confrontée si je réitère pour la cica.
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 73
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar jpa63 » Mar 30 Avr 2019 21:03

Pour enlever les résidus de colle, tu peux aller en pharmacie acheter un anti adhésif au pire.
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 2153
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 23 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Miya » Mar 30 Avr 2019 21:13

Merci beaucoup pour l'astuce ! Si demain ça perdure j'irai chercher ça.
Avatar de l’utilisateur
Miya

Timide
 
Messages: 73
Enregistré le: 16 Mar 2019
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Mar 30 Avr 2019 21:32

@Near: Ah merde. Bah bon à savoir quand même :/

@Miya: C'est l'inconvénient de l'enlever sous la douche je trouve, c'est plus facile mais ça laisse plein de traces de colle. Quand je les enlèves à sec, ça fait un peu plus mal, ça prend plus de temps, mais ça laisse moins de colle.
Au pire, un petit coup de ponceuse, et la colle s'en va :geek:
Kini

Donateur
 
Messages: 599
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 106 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rhinoféros » Mer 1 Mai 2019 20:35

Pour enlever les résidus de colle, je m'étais tartinée d'huile d'olive et j'avais fait des cercles pour faire des "boulettes" de colle. Je rinçais/lavait avec du savon pH neutre et j'ai recommencé jusqu'à ce que tout soit parti.
Long, fatiguant mais "doux" pour la peau
A shooting star only lasts a second, but... aren't you glad to at least have seen it ?
Avatar de l’utilisateur
Rhinoféros

Investi
 
Messages: 453
Enregistré le: 28 Juil 2016
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Alexis29 » Lun 13 Mai 2019 08:48

Bonjour, j'aurai voulu savoir l'équivalent de "cicatrisation en milieu humide " en anglais, car je me fais tatouer à l'étranger et j'aurai voulu faire ce procéder de cicatrisation.

Cordialement.
Alexis29

Timide
 
Messages: 15
Enregistré le: 24 Mar 2019
Localisation: Bretagne
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Jo de Lyon et 19 invités