Cicatrisation en milieu humide

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Lun 17 Déc 2018 09:21

Ici la cmh suit son cours. J'ai filmé en rentrant chez moi mercredi soir, et ensuite ça a pas mal lymphé (merci les dégradés de couleurs) tout jeudi, au point de faire des poches, donc j'ai dû couper et rustiner, mais du coup ça a recoulé, bref. :D Du coup j'ai bien nettoyé jeudi soir, laissé respirer toute la nuit, et refoutu un film dessus vendredi matin. Résultat : ça a bavé juste un peu sous le film vendredi et ce week-end, et c'est tout. :) Je verrai si je l'enlève demain ou un peu plus tard.
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1243
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Nilith » Sam 16 Fév 2019 15:06

Piouf je viens de me taper les 33 pages (et toutes les contradictions, j'ai pris des notes, rayé, re-noté, bref !). :shock:

Donc à ne plus changer après 36h (ou 48h, dans le doute je vais me référer à la durée la plus courte), si besoin de l'enlever au-delà repasser à une cicatrisation classique (le corps ne produisant plus l'exsudat nécessaire à la CMH au-delà).
Pour de simples tracés ou du dot, l'idéal serait même de le poser dès le tatouage fini sans attendre (risque de n'avoir pas suffisament d'exsudat sinon).
Si besoin de changer le film polyuréthane parce que dégorgement +++, l'idéal est de le faire dans les 24h. Après, on peut tenter de faire un petit trou en-dehors de la zone du pansement pour laisser couler le surplus d'encre, puis de mettre une "rustine" en film.

A priori cela semble OK pour se baigner avec ? (Pétard on l'a tellement dit et rééter de ne pas le faire que ça a du mal à rentrer que ce soit possible avec cette technique. :lol: )
Je dois aller à la mer en juin (et j'aimerais bien me baigner donc) mais ça tombe en plein dans les dates distribuées à la prochaine ouverture d'agenda de la tatoueuse... :|
D'ailleurs du coup : avec la CMH, je lis qu'il faut hydrater après avoir déposé le film (au bout de 5 jours à une semaine grosso-modo si tout se déroule bien). Mais du coup à ce stade c'est bon, on considère que la cicatrisation est OK ? (Pas terminée j'ai bien tout suivi, la cicatrisation en profondeur prend un an voire davantage... Mais la cicatrisation superficielle super méga importante sinon on explose.) :grat:
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 166
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Sam 16 Fév 2019 16:20

Tu as rout bien résumé !

Une fois le film enlevé après 5/7jours, la cicatrisation superficielle n'est pas terminée mais presque. À ce stade, quelques peaux mortes sècheront et tomberont, mais la peau est refermée.

Attention par contre dans ton cas. Avec le film polyuréthane, aucun souci pour se baigner (tant que le film est bien collé partout), par contre il ne protège pas du soleil.
Et le soleil, il faut absolument l'éviter au tatouage de moins d'un mois, quelquesoit la cicatrisation.
Kini

Donateur
 
Messages: 568
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 96 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mym » Sam 16 Fév 2019 18:59

Kini a écrit:Et le soleil, il faut absolument l'éviter au tatouage de moins d'un mois, quelquesoit la cicatrisation.


Voire même un an selon certains ^^, mais c'est un autre sujet ^^
Avatar de l’utilisateur
Mym

Accro
 
Messages: 1595
Enregistré le: 07 Déc 2013
Localisation: Unclear
Genre: Femme
Remercié: 27 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Nilith » Sam 16 Fév 2019 19:09

Kini a écrit:Tu as rout bien résumé !

Une fois le film enlevé après 5/7jours, la cicatrisation superficielle n'est pas terminée mais presque. À ce stade, quelques peaux mortes sècheront et tomberont, mais la peau est refermée.

Attention par contre dans ton cas. Avec le film polyuréthane, aucun souci pour se baigner (tant que le film est bien collé partout), par contre il ne protège pas du soleil.
Et le soleil, il faut absolument l'éviter au tatouage de moins d'un mois, quelquesoit la cicatrisation.


Merci ! ;)
La précision pour le soleil tombe bien... Je n'aurais pas forcément pensé qu'il soit interdit une fois le film ôté, je pensais qu'une crème solaire aurait pu suffire ! (Ou pas, étant donné que je m'interrogeais quant à la cicatrisation "finie" ou non à ce stade. Bref, réponse à la question avant que je ne la pose ! :)

Si baignade avec le film, je mettrais un T-shirt à manches longues pour protéger mon bras.
Par contre au bout d'une semaine la cicatrisation est tout de même sensée être suffisante pour permettre de se baigner ??? (Dans une eau "crade" qui plus est, enfin la mer quoi, les poissons font pipi dedans avec la pollution etc. Pas juste prendre un bain chez moi...)

Mym a écrit:
Kini a écrit:Et le soleil, il faut absolument l'éviter au tatouage de moins d'un mois, quelquesoit la cicatrisation.


Voire même un an selon certains ^^, mais c'est un autre sujet ^^

De manière générale j'ai plutôt tendance à fuir le soleil. Surtout le crâmant d'été ! :shock:
Sans dire que ça ne sera pas du tout exposé ça devrait quand même aller à peu près. :)
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 166
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Dim 17 Fév 2019 11:34

Mym a écrit:Voire même un an selon certains ^^, mais c'est un autre sujet ^^


La cicatrisation profonde met plusieurs mois à se faire, donc effectivement la première année il faut éviter de lui faire prendre le soleil, mais une fois la cica du premier mois passée il suffit de mettre une crème solaire indice 50.
Il ne faut pas s'empêcher de vivre non plus :pink:


Nilith a écrit: Je n'aurais pas forcément pensé qu'il soit interdit une fois le film ôté, je pensais qu'une crème solaire aurait pu suffire !

Si baignade avec le film, je mettrais un T-shirt à manches longues pour protéger mon bras.
Par contre au bout d'une semaine la cicatrisation est tout de même sensée être suffisante pour permettre de se baigner ??? (Dans une eau "crade" qui plus est, enfin la mer quoi, les poissons font pipi dedans avec la pollution etc. Pas juste prendre un bain chez moi...)


Même si la CMH accélère le processus, aprés seulement 5/7 jours il faut éviter les eaux sales, mais aussi les crèmes solaires.
J'ai dis que la cica superficielles était faite, mais ça dépend aussi des gens et du tatouage (un aplat met un peu plus de temps qu'une ligne fine par exemple).

Dans ton cas, après avoir enlevé le film après 5 jours, j'en remettrai un pour les 2/3 jours qui suivent pour pouvoir te baigner tranquille. Il ne fera plus officie de cmh, mais de simple protection.

Quant au t-shirt manche longues, c'est plutot contraignant, et c'est quand même dommage à la mer.
Tu peux envisager un simple bandage autour du bras le temps où tu es exposée au soleil (en doublant si la bande est un peu transparente).

En tout cas, si tout ça est trop contraignant, entre le soleil et les saletés de l'eau, privilégie la protection contre les saletés. La santé avant la beauté ;)
Kini

Donateur
 
Messages: 568
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 96 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Lun 18 Fév 2019 09:47

Là j'ai un tatouage sur le mollet qui date d'il y a 10 jours. J'ai gardé le film dessus pendant une semaine entière, et quand je l'ai enlevé la peau était refermée, donc j'aurais pu me baigner comme ça je pense. Pour le coup, dans la mer je l'aurais pas tenté...
En plus si tu as des gros aplats, tu peux encore avoir des endroits pas totalement refermés au bout d'une semaine, même en cmh (ça dépend de la zone, de ta peau, de la taille du tatouage etc etc etc).

Mais comme disait Kini, rien ne t'empêche de remettre un film par dessus juste pour protéger et te baigner avec ! ;)
La cicatrisation superficielle se fait quand même relativement vite : moi je file me faire exfolier au hammam jeudi ! Mon tatouage aura 15 jours, je vais juste demander à la dame d'y aller mollo sur le mollet (héhé), et c'est tout ! ;) (Histoire de pas donner l'idée que je suis inconsciente, je précise que je l'ai déjà fait avec une autre pièce, et que je fais bien gaffe que la peau soit refermée et plus aussi sensible qu'avant ;) )
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1243
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Nilith » Lun 18 Fév 2019 13:38

Oui du coup si la cicatrisation de surface n'est pas totalement finie, ça me semble évident de ne pas appliquer de crème solaire. :)
Le T-shirt manches longues ne me dérange pas du tout, ça sera une manche complète + un bout d'épaule donc ce sera plus simple, et plus rapide qu'un bandage. Je n'aime pas trop être exposée au soleil de toute façon, alors je préfère un T-shirt que j'enlève quand je rejoins l'ombre et basta.
Après bien sûr je ne sais pas encore comment la tatoueuse préfèrera procéder, je suppose que la première séance sera pour faire tous les contours (donc cicatrisation généralement plus rapide aussi...).
Mais sinon je vais juste voir pour éviter d'être tatouée depuis moins de trois semaines à cette période, ça devrait le faire !

Rouge a écrit:...

Pas de gros aplats cette fois-là normalement (sauf si j'avais genre un rdv tout début mai et un autre tout début juin... :grat: Ce n'est pas si impossible. Enfin sauf que du coup je pense que je vais juste dire que je ne suis pas dispo à partir de fin mai et jusqu'à mi-juin et voilà. Du coup au pire ça ferait un tatouage de trois semaines au moment de faire trempette. Si niveau date ça remet en cause le tatouage j'aviserais pour un "pansement spécial baignade" en effet.

Quand même l'exfoliation sur un tatouage de 15 jours, aoutch ! J'ai mal rien que d'y penser. (Bien que je ne doute pas que tu sois prudente hein, c'est juste que je me fais des films. :eek: )
"Mollo sur le mollet" haha ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 166
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Canip » Lun 18 Fév 2019 14:41

Pardon d'avance j'avoue que j'ai pas eu le temps de lire correctement le sujet. Je me doute que la réponse est déjà dans les messages précédents mais je dois filer au taf.
Je me suis faite tatouer samedi soir au mondial, le tatoueur m'a posé un super film "respirant" type cmh et ma dit de le garder 48h puis de faire comme je l'entends (donc je me disais cica classique comme d'hab) mais j'ai été conquise par la cmh, c'est tellement 1000x moins contraignant, du coup j'aimerais poursuivre là dessus.
Donc ce soir en rentrant du taf avant d'enlever le film très très gorgé de lymphe/encore/sang que j'ai actuellement j'aimerais passer a la pharmacie prendre du film polyuréthane mais qu'est ce que je dois demander précisément ? Sachant que le "pansement" devra faire 15x20cm environ.
Et donc retirer le pansement actuel, bien nettoyer, remettre le film et laisser tranquillement cicatriser quelques jours.
Merci d'avance pour vos réponses, sinon tant pis je continue en cica classique pour la nuit mais j'ai tellement aimé la cmh que je ne veux plus la quitter ^^
"Ils vécurent enfants et firent beaucoup d'heureux ..."
Avatar de l’utilisateur
Canip

Timide
 
Messages: 61
Enregistré le: 26 Aoû 2016
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Lun 18 Fév 2019 15:40

Canip a écrit:qu'est ce que je dois demander précisément ?


Tu peux demander un "tegaderm ou équivalent", normalement ils savent. Souvent ils vendent ça en plusieurs tailles, et 15x20cm est souvent la plus grande. je sais que la fois où j'ai essayé, ils n'en avaient pas das les 3 pharmacies proches de chez moi... Ils me proposaient de commander, mais au final j'ai préféré acheter un rouleau sur internet de 20cm sur 5m, beaucoup plus pratique, mais heureusement que je m'y étais prise un peu à l'avance sin on je me serais retrouvée le bec dans l'eau. :D
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1243
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Nilith » Lun 18 Fév 2019 15:45

Canip a écrit:Pardon d'avance j'avoue que j'ai pas eu le temps de lire correctement le sujet. Je me doute que la réponse est déjà dans les messages précédents mais je dois filer au taf.
Je me suis faite tatouer samedi soir au mondial, le tatoueur m'a posé un super film "respirant" type cmh et ma dit de le garder 48h puis de faire comme je l'entends (donc je me disais cica classique comme d'hab) mais j'ai été conquise par la cmh, c'est tellement 1000x moins contraignant, du coup j'aimerais poursuivre là dessus.
Donc ce soir en rentrant du taf avant d'enlever le film très très gorgé de lymphe/encore/sang que j'ai actuellement j'aimerais passer a la pharmacie prendre du film polyuréthane mais qu'est ce que je dois demander précisément ? Sachant que le "pansement" devra faire 15x20cm environ.
Et donc retirer le pansement actuel, bien nettoyer, remettre le film et laisser tranquillement cicatriser quelques jours.
Merci d'avance pour vos réponses, sinon tant pis je continue en cica classique pour la nuit mais j'ai tellement aimé la cmh que je ne veux plus la quitter ^^


Si tu retires le film maintenant tu ne pourras plus revenir à la CMH, puisque le corps ne produit plus l'exsudat permettant la CMH au-delà de 36 à 48h... ;) (Enfin du coup, ça dépend plus précisément de quand c'était samedi et de quand tu peux le faire aujourd'hui. C'est vraiment limite...)
Certain.e.s qui avaient beaucoup d'encre/lymphe/sang sous leur film ont fait une petite incision du film en-dehors de la zone du tatouage afin d'évaquer l'excédent qui menaçait de décoller le film, puis ont fait immédiatement une rustine (en film) pour reboucher... Si tu souhaites poursuivre la CMH et qu'il semble y avoir vraiment trop de liquide, il n'y a que ça à faire... et surveiller que rien d'anomal ne se produise ensuite évidemment (auquel cas il faut tout virer rapidement). C'est sensé être enlevé au bout de 5 à 7 jours (en tout), si je ne dis pas de bêtise. (Sachant que ça fonctionne tout à fait sur un tatouage mais que les indications sont données pour d'autres blessures plus classiques, à savoir des blessures qui ne crâchent pas d'encre. :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Nilith

Curieux
 
Messages: 166
Enregistré le: 28 Avr 2017
Localisation: Saône-et-Loire
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mylea » Jeu 21 Fév 2019 22:26

Je teste de façon tout à fait imprévue la CMH...

J'avais hier une séance en Autriche pour finir ma sirène et je disais à Konstanze en plaisantant que le pire, c'était pas le tattoo mais les soins après. Du coup, elle me propose de me mettre un film à garder 4 jours comme ça pas de soins à faire. Banco !

Ça fait 24h et rien n'a degorgé ni suinté, j'ai pourtant passé la journée à marcher dans les rues et musées de Vienne (et le tattoo s'étend sur la cuisse et le mollet).

J'ai juste peur que ça se décolle par un bord en haut qui ne colle pas depuis le début, mais pour le moment, c'est un petit centimètre.
Avatar de l’utilisateur
Mylea

Investi
 
Messages: 316
Enregistré le: 24 Oct 2015
Localisation: Reims
Genre: Femme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mylea » Dim 24 Fév 2019 18:39

J'ai suivi les conseils de ma tatoueuse et je viens de retirer les films après 4 jours.
Je suis plutôt contente de les avoir enlevés car c'était plus une cicatrisation en milieu aride qu'en milieu humide :?
Rien n'a dégorgé alors ça devenait de plus en plus sec et fripé, ça tiraillait pas mal la peau du coup.
Je me sens un peu libérée.
Ma peau est archi sèche.

Ça aurait été dur de tenir plusieurs jours de plus !

Après, elle était impressionnée par la façon dont ma peau prenait l'encre car les pores se dilataient beaucoup, la peau gobait bien l'encre et je ne saignais et ne suintais pas du tout pendant la séance, ce qui explique peut-être que ça se soit autant desséché pendant la CMH.

Donc mon retour d'expérience : pratique pour éviter les soins et s'habiller, ça m'a aussi sûrement permis de réduire la gène pour marcher le lendemain. Mais au fil des jours, c'est devenu de plus en plus inconfortable.
Je ne suis pas sûre de recommencer un jour.
Avatar de l’utilisateur
Mylea

Investi
 
Messages: 316
Enregistré le: 24 Oct 2015
Localisation: Reims
Genre: Femme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar vergonde » Dim 24 Fév 2019 21:32

Nilith a écrit:... Si baignade avec le film, je mettrais un T-shirt à manches longues pour protéger mon bras...

Les lycras anti UV pour le surf ou le SUP, c'est le bien, et nettement plus confortable qu'un t-shirt \m/ Et chez Decath, y'a des trucs très bien et pas chers du tout ! (et c'est plus efficace, nettement plus confortable, fonctionnel et adapté qu'un T-shirt, et moins toxique que de la crème solaire*. Un conseil : prends-en un blanc, gris clair, bleu clair ou turquoise clair. Ca t'évitera de cuire avec le soleil qui tape dessus :tchin: )

*Et ça coûte MOINS CHER qu'un con de tube de crème solaire :lol:
vergonde

Timide
 
Messages: 21
Enregistré le: 01 Déc 2013
Localisation: Lémanique
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Bett » Mer 27 Fév 2019 17:36

Même au quotidien... Si grand soleil comme en ce moment, ca ne peut que faire du bien au tatouage(et a la peau) d'etre protegee avec des manchettes anti uv. (j essaye toujours de prendre un maximum de coton)

Premiere fois que j utilise un film tegaderm aujourd'hui. Simple a appliquer. A j+1 le matin. Eau tres chaude pour ouvrir les pores puis froide pour les fermer. Lavage au septivon et pose. Pour le moment j'en suis content. Bien moins desagreable que le celo et butter.
Avatar de l’utilisateur
Bett

Investi
 
Messages: 686
Enregistré le: 26 Avr 2016
Localisation: 77
Genre: Non spécifié
Remercié: 15 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar BubuShok » Mar 5 Mar 2019 11:20

Certains ont-ils testé la CMH dans la pliure du coude ? Pour ma prochaine séance sur une bonne partie de l'avant bras, gros aplats de couleurs prévus et la pliure du coude va y passer. Je me demande comment placer le pansement à cet endroit et est-ce- que ça va tenir avec les mouvements au quotidien :grat:
Tattoo avec Maria Lavia en septembre
Avatar de l’utilisateur
BubuShok

Investi
 
Messages: 524
Enregistré le: 12 Avr 2015
Localisation: Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Mar 5 Mar 2019 12:23

Oui, j'ai testé le bras entier, de la moitié de la main jusqu'au haut de l'épaule, coude inter/exter compris.
Il faut juste faire gaffe a placer le film de façon ni trop tendu ni pas assez.
C'est à dire que quand on place sur une articulation, il faut poser le film dans une position naturelle, le coude par exemple, en ayant ni le bras trop ouvert, ni trop fermé.

Si on le place ne l'ayant trop fermé, quand on ouvre le bras ça tire trop sur le film (logique, normalement tout le monde y pense instincitvement), mais l'inverse est pire. Si on place le film avec le bras trop ouvert, ensuite au naturel, c'est légèrement plié, et ça fait plein de pli au niveau de la peau/film et ça fait mal, surtout sur plusieurs jours :?

Aussi, si tout le tour du coude doit être fait, il faut le faire en deux parties, une intérieur et une extérieur.

Sinon aucun souci pour la tenue, ça s'étire bien, ça reste collé, ça limite juste un chouilla les mouvements.

Par contre il ne vaut mieux pas tenter de se le mettre soi-même, assistance obligatoire :pink:
Kini

Donateur
 
Messages: 568
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 96 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar BubuShok » Mar 5 Mar 2019 13:21

Merci pour les conseils Kini :pink:
Tattoo avec Maria Lavia en septembre
Avatar de l’utilisateur
BubuShok

Investi
 
Messages: 524
Enregistré le: 12 Avr 2015
Localisation: Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yuna Hime » Ven 8 Mar 2019 11:09

Bonjour, première CMH pour moi. Je me suis fait tatouer hier, à 13h c’était fini. 1h30 plus tard j’enlevais le cellophane, nettoyage au savon désinfectant et pose du pansement.
Dans la soirée ça a coulé en dehors du pansement. Donc re-nettoyage et re-pose d’un nouveau pansement.
Ce matin, ça avait dégorgé ça faisait des poches. Jambe douloureuse je pouvais pas poser le pied par terre (le tattoo est situé sur la cheville, avec du remplissage). Donc j’ai fait un petit trou en bas du pansement, laissé s’ecouler le surplus. Mais en rinçant mon pied j’ai peur d’avoir fait entrer de l’eau. J’ai bien tamponné avec un mouchoir propre, et pose d’un autre pansement en rustine par dessus.

Ma question c’est : est-ce que je peux le garder comme ça ou il y a un risque qu’il y ait de l’eau dedans ? Je ne rentre pas chez moi avant ce soir, je n’ai plus de pansement donc je vais essayer d’en trouver. Est-ce que je change tout le pansement ce soir après avoir nettoyé pour refaire un truc nickel pour plusieurs jours ? Sachant que ce n’est pas envisageable pour moi de faire une cica sèche vu l’emplacement et les vêtements que je dois porter.
A savoir que le tatouage est chaud et douloureux, ma cheville est gonflée (mais c’est peut-être normal ?)

Merci par avance pour vos conseils.
" What if I fall ?
Oh but my darling, what if you fly ? "
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Timide
 
Messages: 66
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: île de France
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar ResO » Ven 8 Mar 2019 12:07

Trop tard pour le changer, l'exudat present ne sera pas cicatriciel.
Faire un trou ce n'était pas une bonne idée !
Il ne te reste qu'une cica tradi à faire.
Avatar de l’utilisateur
ResO

Curieux
 
Messages: 133
Enregistré le: 02 Déc 2014
Localisation: Nerville la Forêt
Genre: Homme
Remercié: 1 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités