Page 31 sur 33

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 13:33
par Sambre
Alors moi j'ai suivi la méthode de cicatrisation de mon tatoueur, qui est un peu différente, un peu contraignante mais tout se déroule toujours bien!

1er jour : 24h de cellophane, celui posé par le tatoueur, avec la bonne dose de vaseline en dessous.

du 2ème au 7 ème jour, matin et soir :

-nettoyage à l'eau clair et savon de toilette intime, sécher avec une serviette propre, mettre de la bépanthème ou autre crème du genre.
- couvrir avec des compresses stériles et sparadraps + (suivant la zone) une bande de gaze stérile.

Ça permet de protéger toute la journée, peu importe ce que vous faites, de bien hydrater, ça enlève régulièrement les petites croûte, on arrive bien à voir et suivre la cicatrisation.

A partir du 7ème jour : à l'air libre, continuer de bien hydrater, passer à la crème hydratante classique au bout de 10 jours.

Personnellement je déteste les cellophane qui me dérangent. le sparadrap finit par m'irriter la peau Avec ma petite bande de gaze, je suis tellement plus tranquille, j'ai juste à faire un noeud au bout pour bien que ça tienne. J'ai juste la repousse de mes petits poils qui me gratte terriblement!

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 13:46
par eqnx
Sambre, ce n’est pas une cicatrisation humide ça se rapproche plus d’une cicatrisation classique.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 14:13
par Sambre
D'accord, merci, je ne savais pas trop ce qui est classique.
Autour de moi j'entends presque toujours parler de cicatrisation à l'air libre.

Dans le domaine médical, on préconise plutôt la cicatrisation humide pour les plaies chroniques, pour éponger des exsudat. C'est vrai que c'est plus rapide et que ça limites les croûtes.
Après je pense que ça dépend des zones, je me sentirais pas de mettre un Tegaderm sur un endroit trop exposé, par peur des accrocs. Puis si ça se décolle, t'as intérêt à en avoir toujours un dans ton sac. C'est bien pour les petites zones, déjà protégées par les vêtements je pense.
Je reste plus adepte de la méthode classique de la grosse bande par dessus pour bien protéger.

En revanche, pour tout ce qui est dos ou cuisse ça peut être très bien.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 14:22
par Rouge
Sambre a écrit:je me sentirais pas de mettre un Tegaderm sur un endroit trop exposé, par peur des accrocs. Puis si ça se décolle, t'as intérêt à en avoir toujours un dans ton sac. C'est bien pour les petites zones, déjà protégées par les vêtements je pense.


C'est sûr que ça limite le contact avec les vêtements.
Par contre, niveau accro, dans mon expérience, même sur les zones découverte, le film reste top. Il n'accroche à rien, et il "agrippe" suffisamment la peau pour qu'il soit quasiment impossible qu'il se décolle tout seul, ou en tout cas en moins de quelques heures.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 14:26
par Sambre
C'est bon à savoir.

J'essaierai sur un petit tatouage....si un jour j'en fait un plutôt petit!

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 14:45
par eqnx
Je confirme ce que dit Rouge sur mon avant-bras en plein mois de juillet il n’a pas bougé :)

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 15:24
par Lunatik
Mouais... la tenue du tegaderm, ça dépend quand même bien de votre activité physique. En été, si on s'active et qu'il est sur une zone sujette à transpiration, il se gorge de sueur et se barre.
Quand j'en utilisais, c'était même comme ça que je le retirais : je partais courir une heure, je suais un coup et au retour je l'enlevais sans problème (sinon, il adhérait trop fort au tattoo)

Maintenant, je ne m'emmerde plus : je laisse cicatriser à l'air libre, vêtement en coton, et ça roule (sauf gros remplissage/aplat, où je protège la première nuit/jour avec un pansement molletonné type alèse jetable)

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 10 Aoû 2018 15:30
par Rouge
Lunatik a écrit:la tenue du tegaderm, ça dépend quand même bien de votre activité physique. En été, si on s'active et qu'il est sur une zone sujette à transpiration, il se gorge de sueur et se barre.


Aaaaah mais je ne savais pas : je sue très peu. :lol: Du coup aucune chance de décoller le tegaderm. :D

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 08:42
par Rhinoféros
Je ne transpire pas des masses non plus, mais j'en ai fait les frais y'a 3 semaines avec le 32°C et le métro de Paris ! Mon Tegaderm m'a dit au revoir sans me prévenir :sad:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 14:41
par Popeye
Merci de vos réponses !!

Near a écrit:Oui ça existe j'en ai déjà vu.
Par contre le nom :grat:


ah c'est encourageant ! j'irai me renseigner en pharmacie de toute façon ils sauront bien me dire...

eqnx a écrit:Je rejoins Krän, sur le côté "contrôle". Je n'aurais pas tenté l'expérience si je ne voyais pas comment cela se passe en dessous.

Popeye, dans quel but souhaiterais-tu ce type de film ? Le soleil ?


c'est vrai que ce serait ma 1ere CMH et ne pas pouvoir surveiller n'est pas le plus rassurant... peut être en changeant le pansement régulièrement (à moins que ce ne soit pas possible avant la cicatrisation complète) ?

Ce n'est pas pour le soleil mais le travail. c'est un peu particulier, j'ai pris rdv avec Max Well en février, sachant que je me reconvertis comme croupière donc "en chemise".
J'ai été embauchée pour ce poste mais je ne commence que fin septembre, et en attendant je suis au resto du casino en tenue manche courtes.
Je suis déjà la seule à avoir des tattoos apparents dans un semi gastro, j'aimerais éviter de débouler (après des jours de congés que jai demandés en plus, sans oser donner la raison de peur de ne pas les obtenir... :eek: ) avec un gros aplat suintant sur l'avant bras...
Voilà voilà.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 15:59
par eqnx
L’idée c’est de ne pas le changer, sinon tu perds tout l’intérêt de la CMH.

Pourquoi ne pas recouvrir avec une manchette couleur peau ?

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Sam 11 Aoû 2018 21:46
par Popeye
En effet, je m'en doutais un peu mais n'ayant jamais pratiqué....

Mais en voilà une idée SIMPLE et FABULEUSE !!
Merci EQNX, je pense que c'est la meilleure solution.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Lun 13 Aoû 2018 20:37
par Krän
Popeye a écrit:En effet, je m'en doutais un peu mais n'ayant jamais pratiqué....

Ni lu le sujet alors :geek:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 11:11
par Popeye
Si mais il y a plusieurs mois...
Et j'ai un cerveau un peu con qui a du mal à deviner l'implicite, donc n'ayant pas lu texto "un tegaderm opaque annule les bénéfices de la CMH puisqu'il faut suivre la cica de façon aussi visuelle", ou ayant occulté cette précision durant ces derniers mois... J'ai quand même demandé :geek:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 14:39
par Nomi
Hello :pink:

Déjà merci aux nombreux témoins qui ont fait de chouettes CR !

J'ai prévu pour la fin du mois un tatouage sur le dessus du pied.
Je "m'inquète" un peu de la cica, le choix des chaussures, les frottements, le soleil etc bref je gamberge :geek:

J'avais donc pensé faire un CMH pour celui ci avec pour avantages à mes yeux :
*Possibilité de mettre à peu près n'importe quelles chaussures puisque pas trop de soucis de frottement
*Idem pour les chaussures ouvertes si pied gonflé (je gonfle énormément à chaque fois c'est incroyable), pas de soucis de sol dégueu, d'écrabouillage de pied etc
*Pas besoin de mettre de la crème sur mes pieds qui puent au boulot :geek:
*Je ne flingue ni mes chaussures, ni mes chaussettes, ni mes draps, ni ...
*Zone petite et pas trop chiante pour poser le film

Si j'ai bien lu, la procédure c'est bien :
-Nettoyage du tatouage le soir
-Pose du film
-Enlevage du film sous +/- 24h une fois que ça a bien dégorgé
-Nettoyage et éventuellement crémage léger (la j'ai un doute)
-Filmage du saucisson et on laisse faire le temps pendant quelques jours, le temps que ça ait l'air sec, pour obtenir une viande bien maturée et faisandée avoir un beau tatouage tout beau tout neuf !
vous me confirmez ?

Merci gent/es gens

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 14:46
par eqnx
Pas de crème sous le film.
Concernant le changement à +/- 24h je ne le ferais que si ça dégorge vraiment, personnellement je ne l'avais pas changé après 24h, je l'ai gardé 4 jours en tout.

PS : après le nettoyage et séchage attends quelques minutes à l'air libre pour que ton tatouage soit bien sec avant de poser le film.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 15:57
par Rouge
Je confirme, pas de crémage sous le film, juste un beau tatouage tout propre.
Tu peux attendre avant de poser le film, mais tout dépend : si tu as des aplats, le tatouage risque de lympher à peine la peau sèche. :D Par conte ce qu'il faut c'est que la peau autour du tatouage soit bien sèche, ça c'est sûr.

Et sinon, le changement à +24h, comme Eqnx, pas forcément besoin. Si tu vois que ça fuit de ouf, et que ça sert à rien de mettre une rustine, changes-en, c'est sûr. Mais si ça ne lymphe pas trop, voire même que ça sèche sous le film, tu peux le garder plus longtemps. Si ça te gratte par contre, retire le, évidemment. ;)

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 14 Aoû 2018 19:26
par Nomi
Donc potentiellement :
Nettoyage en rentrant a la maison
Pose du film
Retrait du film quelques jours plus tard si ça fuit pas,ça gratte pas etc...
Quelques jours plus tard c'est quoi? 4 ou 5 jours ?

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 16 Aoû 2018 08:47
par Rouge
Quelques jours c'est ce que tu peux supporter (je dis ça parce que ma peau n'aime pas trop la colle).

Disons 3-4 jours ça me semble un bon début !

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 16 Aoû 2018 13:54
par Nomi
Ok compris

merci :pink: