Page 31 sur 34

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 9 Mar 2018 18:50
par groumphette
noob84, mon conjoint et moi on a utilisé des films opsite flexifix, et c'était nickel :)
(j'ai créé un autre sujet, mais je pense que le souci que j'ai eu n'est pas du au film, mais à la façon dont je l'ai posé)

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 18 Avr 2018 14:58
par wonderfulnightmare
Bon, je reviens sur le tégaderm,
Tout le ventre mis sous film 36h après la séance
Film gardé 6 jours. Pas de rejet ni de croûtes.
Reprise du sport au bout de 15 jours, du jamais vu pour moi sur un aplat de cette taille

Bref Tegaderm :love:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 18 Avr 2018 15:23
par Freeman
I know :mrgreen:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 18 Avr 2018 16:04
par Rainef
Moi j’ai voulu tester mais ça n’a pas collé :(

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 19 Avr 2018 11:15
par wonderfulnightmare
Faut bien tout raser avant :mrgreen:

Par contre plus sérieusement c'est la repousse du poil qui m'a mis dedans et obligé a retirer 24 avant ce que j'aurais voulu, ça grattait trop

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 13 Juin 2018 13:02
par Wasabii
Hello tout le monde,

Convaincu par les différents échos des membres du forum, j'ai décidé d'essayer la CMH pour la fin de mon tatouage qui n'était quasiment qu'un aplat et des ombrages.

Après la séance (samedi dernier) ma tatoueuse a essayé de m'aider à fixer le tegaderm... mais entre bord poilu/mal rasé et cuisse qui dégorge à mort le truc n'a pas tenu et je me suis retrouvé avec le tattoo qui lympe/saigne dans le pantalon. Donc en urgence je me rends chez une amie qui s'y connait un peu : rinçage de cuisse, rasage de poil autour du tattoo, savon pH neutre, on laisse respirer une bonne heure, et on est reparti pour le tegaderm.

Cette deuxième fois a été la bonne : la lymphe s'est bien accumulée sous le tegaderm, pas de frottement avec les vêtements ou les draps donc aucune douleur, et pas de tattoo collé au matin. Avantage non négligeable aussi c'est que j'ai mieux dormi, et donc j'ai récupéré plus vite.

Au final, j'ai remarqué que ça avait fini par sécher à l'intérieur. Sachant que je transpire pas mal la nuit j'ai préféré ne pas trop faire durer l'expérience et j'ai retiré le tegaderm hier soir, donc mardi soir, un peu plus de 3 jours après. Sous la douche c'est parti sans trop de difficultés : j'ai décollé les bords, avec de l'eau chaude j'ai avancé petit à petit. Puis le grand moment du rinçage, au début il ne se passe rien, et vladadam l'encre séchée coule d'un coup, laissant place à une peau en excellent état, et à une baignoire un peu moins ravie. Aucune croûte, toujours pas de douleur, deux petites zones qui ont l'air de lympher un peu (et encore). Lavage au savon PH neutre, petite demi heure de respiration, crème cicatrisante. Bref normal quoi. Je pense que je vais avoir une belle pelade, mais c'est tout, et c'est top.

Tout ça pour dire, j'étais sceptique, je me disais que ça risquait d'emprisonner une saloperie et de faire culture... et bien tout s'est bien passé alors même que mon système immunitaire est loin d'être au top. Finalement j'ai été tout à fait convaincu de la pertinence de ce mode de cicatrisation pour un aplat au vu de tous les avantages que j'ai constaté !

Merci les amis :tchin:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 13 Juin 2018 13:59
par Rouge
Oh yeah !

Niveau confort, c'est clair que c'est incomparable, surtout pour les pièces situées sous les vêtements... Après on peut pinailler pour les articulations (encore que), mais sur des zones comme les cuisses c'est le pied intégral. :) J'ai fait mes deux cuisses en cmh et je regrette pas (et me's fringues me disent merci).
En plus sincèrement j'ai l'impression que ma peau se referme plus vite qu'en cica classique.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 14 Juin 2018 16:37
par wonderfulnightmare
Ne pas oublier qu'il faut attendre au moins 24h avant de le poser, justement à cause des premiers rejets ;)

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 14 Juin 2018 17:00
par ResO
Il faut le changer au bout de 24h00 mais non ne surtout pas attendre sinon ca risque de sécher, de plus l'exsudat ne se secrete que les premières heures à l'air libre !

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Jeu 14 Juin 2018 23:24
par Freeman
Tester après 48h. Le simple fait de prendre ta douche, nettoyer au savon Ph neutre, et frotter fera repartir le processus d'exudat. Pourquoi 48h ? Parce que pour les premières 24h, je préfère prendre ma 1ère douche et bien nettoyer pour éviter au maximum trop de rejet d'encre.

Beaucoup de personnes sont venus m'en parler en mp vu que j'avais eu l'occasion de tester plusieurs conditions sur des multiples séances pour la CMH, et même si c'est propre à chacun, ça a permis à certains d'être rassurés sur l'avancement de leur CMH.
Et ce qui ressort pour certains qui le mettent dès la 1ère douche, c'est que ça s'engorge très rapidement, ce qui oblige à le remplacer par un autre le jour suivant.

C'est tout simplement pour s'éviter de gaspiller un premier pansement (pour un dos complet, c'est pas du luxe).

Res0 me fait toujours rire à chacune de ses interventions sur la CMH avec son ton tellement alarmiste comme si Satan allait nous brûler la peau si on ne respecte pas les fameuses 24h :bfouet: (PS : d'ailleurs, Satan me dit dans l'oreillette qu'il faut te calmer avec tes 24h Res0 :pink: )

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 08:55
par ResO
Freeman a écrit:Res0 me fait toujours rire à chacune de ses interventions sur la CMH avec son ton tellement alarmiste comme si Satan allait nous brûler la peau si on ne respecte pas les fameuses 24h :bfouet: (PS : d'ailleurs, Satan me dit dans l'oreillette qu'il faut te calmer avec tes 24h Res0 :pink: )


lol, j'ai beaucoup de médecins (3) dans la famille c'est pour ça. Et me disent souvent de faire attention quand on enferme une plaie... ce n'est pas anodin voilà tout. Alors quand j'entends d'attendre 24h (et qu'il ne faut pas oublier) sans précision de nettoyage ou quoi... ca va tellement à l'encontre de tout ca.. que oui ca me froisse !
Donc non il ne faut pas attendre; quitte à le changer c'est beaucoup plus safe !

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 09:03
par Rouge
Pour ma part je recouvre dès le premier soir, quitte à changer au bout de 24h en effet. Ca coûte plus cher en film mais je m'en fiche, j'ai un immense rouleau :twisted:
Pourquoi ? Ben parce que d'abord je lymphe pas des masses, donc des fois le film ne s'engorge pas, tout simplement. Et ensuite parce qu'en général quand je fais le choix de la cmh c'est que je ne peux pas rester à poil chez moi pendant 24h en attendant que la lymphe des premières heures s'évacue (trajet en train, en avion, boulot urgent le lendemain, hiver donc vêtement ou collants qui frottent etc).

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 09:36
par Freeman
ResO a écrit:
lol, j'ai beaucoup de médecins (3) dans la famille c'est pour ça. Et me disent souvent de faire attention quand on enferme une plaie... ce n'est pas anodin voilà tout. Alors quand j'entends d'attendre 24h (et qu'il ne faut pas oublier) sans précision de nettoyage ou quoi... ca va tellement à l'encontre de tout ca.. que oui ca me froisse !
Donc non il ne faut pas attendre; quitte à le changer c'est beaucoup plus safe !


Pour le nettoyage, je suis tout à fait d'accord, ça va de soi. Garder ton tattoo au propre pour l'aider à cicatriser. Après, ça reste du tattoo, une effraction cutanée superficielle, on ne parle pas de plaie. Je peux comprendre le point de vue de Rouge pour la commodité. On va pas faire la course aux médecins dans la famille, on est pas la pour un concours de la plus grosse...... ordonnance. Mais entre être froissé et sauter à la gorge tel un prêcheur évangéliste un soir d'apocalypse, faut mesurer ses propos =)

Que les gens testent, 24h-48h tout en prenant bien soin de nettoyer après tattoo sans mettre de crème sous le pansement, c'est déjà bien. Faut prendre en compte ceux qui secrètent plus ou moins d'exudat, ceux pour qui les démangeaisons sous le pansement sont dérangeantes et ceux qui en ont pas, les allergies à la colle des pansements possibles, etc etc

Et navré, tous les médecins n'ont pas forcément la science infuse concernant les tattoos et leurs soins relatifs :bfouet:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Ven 15 Juin 2018 10:08
par ResO
Lol non t'inquiete je ne saute à la gorge de personne et encore moins comme un précheur de quelque religion d'ailleurs !
Et pour la plus grosse...c'est plus un handicap crois moi :D, ce n'est pour faire le fort mais pour appuyer le fait que ces pas si anodin que ca un pansement sous une plaie ( et la cicatrisation c'est sur une plaie, même superficielle)
"Que les gens testent, 24h-48h tout en prenant bien soin de nettoyer après tattoo sans mettre de crème sous le pansement, c'est déjà bien." Bien d'accord

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Lun 18 Juin 2018 21:20
par Assan
Dites, j’ai lu attentivement le sujet. Mais j’ai une question, du coup pour les grosses pièces.Vous utilisez le film de chez tegaderm (non stérile)? Mais il est collant sur toute la surface non ? Ça dérange pas pour le tatouage ?
A l’inverse des pansements de chez eux qui ont uniquement les bords d’adherenTs c’est ça ?

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Lun 18 Juin 2018 21:23
par wonderfulnightmare
Exact, je précise :
J'attends en gros 24h pour poser le tégaderm, mais évidemment c'est posé juste après une douche + septivon ;)
Je précise à toute fin utile qu'en plus je suis immunodéprimé par traitement médical

@Assan : Cherche, j'ai passé un rouleau complet sur mon bide, aucun soucis. Oui il colle partout.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Lun 18 Juin 2018 21:31
par Assan
Donc j’avais bien compris, ça m’interrogait étant donné que le film est beaucoup plus adhérent que les pansements tegaderm unitaires.
Je savais pas qu’ils pouvait être utilisés aussi en pansement primaire au même titre que les autres pansements de la marque!
Mais si pas de difficulté à le retirer... C’est beaucoup plus économique que de prendre les pansements et faire du découpage pour le coup...
Merci de ta réponse ! :D

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mar 19 Juin 2018 08:41
par Rouge
Assan a écrit:Mais il est collant sur toute la surface non ? Ça dérange pas pour le tatouage ?
A l’inverse des pansements de chez eux qui ont uniquement les bords d’adherenTs c’est ça ?


Salut Assan, je me permets de compléter la réponse de Wonder : oui, il colle sur toute la surface, ça évite d'avoir des bulles où ça macère à l'air. Par contre ça ne "colle" vraiment que sur la peau saine, où le pansement adhère vraiment. Sur la peau lésée (brûlure, coupure, tatouage etc), le film reste "collé" à la peau mais... géographiquement, je dirais. :D Genre ça reste proche de la peau, accolé à la peau, mais ça n'y adhère pas comme à la peau saine.

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 20 Juin 2018 10:20
par Pilouthai
Je n'ai toujours pas bien compris l’intérêt de cette cicatrisation en milieu humide, à part peut-être pour éviter les frottements des vêtements, notamment au niveau des cuisses...
Ici, en Thaïlande, le climat est humide...et on essaye plutôt d'assécher le tout :lol:

Ps : Dans le dos ou sur les épaules, après ma douche (2 heures après le tatouage terminé avec ensuite un peu de bepanthene dessus), j'ai toujours pu m'habiller normalement ou dormir sur le dos sans avoir de problème... Le lendemain, au niveau des épaules, j'ai pu aussi porter normalement mon sac à dos et vivre comme d'habitude (prendre l'avion sur des longs courriers, m'habiller normalement...). Il est vrai aussi que je n'ai jamais eu de problème de rejet d'encre, de lymphe et de croute... Est-ce lié au climat ? :roll:

Re: Cicatrisation en milieu humide

MessagePosté: Mer 20 Juin 2018 11:05
par ResO
Le temps de cicatrisation peut etre divisé par 3, tu isoles la "plaie" (douche facilité - pas frottement ) c'est "tout"