Cicatrisation en milieu humide

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Tilune » Mar 6 Déc 2016 22:15

Retour d'expérience pour ma part : posé dès la fin de la séance tattoo, on m'a conseillé de le garder pendant 3 jours avant de l'enlever, puis bepanthen pendant encore 3 jours. Comme ce n'est que du tracé, ça n'a pas beaucoup dégorgé, si bien qu'au terme de ces 3 jours, ça avait séché sous le film. Niveau confort, c'est pas mal, plus de frottements avec les vêtements, plus de crème "partout" mais une légère gène dans les mouvements surtout au niveau du creux du coude (le pansement couvrait toute la face intérieure de l'avant-bras).
Je l'ai retiré sous la douche sans trop de difficultés sauf que, mauvaise surprise, beaucoup de colle était restée sur ma peau, saine comme fraichement tatouée... Du coup, j'ai galéré pas mal de minutes pour vraiment m'en débarrasser. Peau rougie et qui tire donc, mais la crème a fait son effet et il reste une légère pelade sur certains tracés.
Je suis donc un peu mitigée mais je me suis peut-être débrouillée comme une quiche même si j'avais fait attention à y aller doucement. :sad:
Avatar de l’utilisateur
Tilune

Timide
 
Messages: 12
Enregistré le: 29 Juil 2016
Localisation: Metz
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar smallrider » Mer 7 Déc 2016 10:22

Jacky a écrit:
Krän a écrit:Parfois ça peut effectivement sacrément dégueuler :)
Par exemple pour ma cuisse :
Image


Ah ouais quand même. :

Purée, je pensais pas que ça pouvait dégueuler à ce point la. On dirait que le tatouage est en train de fondre.

Là c'était sous cello depuis environ 8h...(comme ça a déjà été dit il faut différencier usage du cello et cmh)
Image
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 368
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Mer 7 Déc 2016 13:25

Tilune a écrit:Je suis donc un peu mitigée mais je me suis peut-être débrouillée comme une quiche même si j'avais fait attention à y aller doucement.


Hmm j'ai pas l'impression que tu aies fait de bêtises moi ! Mais en effet, 2 choses :
- le film colle vraiment trèèèèès bien sur la peau saine. :D Du coup quand tu le retires ça peut être un poil désagréable (je sais que j'ai toujours peur d'être en train d'arracher le tatouage alors que pas du tout :pink: )
- les tracés ça recrache peu, donc l'efficacité de la cmh reste discutable par rapport à une cica classique (sauf pour les gens qui lymphent beaucoup même sûr les tracés hein). Pour ma part ça a été ma première expérience : j'avais que du tracé mais j'ai choisi la cmh parce que c'était une grosse pièce, à un endroit sensible (le bras le coude et l'avant-bras), et que je voulais pouvoir enfiler un gilet à manches longues sans hurler ni le crader. :D L'expérience fut mitigée : niveau confort sous les fringues, IMPECCABLE. Mais ça a séché sous le film, le film adhérait à peu près autant à la peau saine qu'aux tracés et de retirer le film, même sous la douche, a été une sacrée corvée. :lol: C'est un problème que tu n'as en principe pas quand tu fais la cmh sur du bon gros remplissage. ;)
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1069
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 51 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Freeman » Mer 7 Déc 2016 13:29

Jte montrerai à l'irl comment retirer le pansement petite padawan =)
Avatar de l’utilisateur
Freeman

Investi
 
Messages: 438
Enregistré le: 05 Mar 2015
Localisation: 91
Genre: Homme
Remercié: 8 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Mer 7 Déc 2016 13:36

:tchin: Ca roule !
Remarque, pour la deuxième fois (la cuisse), ça a mieux marché au retirage. J'avais peur des poils (vu qu'il a pas rasé avant la séance), mais en fait ma cuisse possède peu de poils. :lol: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1069
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 51 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Krän » Mer 7 Déc 2016 16:22

Freeman > tu le fais sous la douche il me semble, c'est ça ? O:-) :geek:
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4872
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 229 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Mer 7 Déc 2016 16:41

Krän a écrit:Freeman > tu le fais sous la douche il me semble, c'est ça ?


Han les cons ! :bfouet: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1069
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 51 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Mym » Mer 7 Déc 2016 16:46

Rouge a écrit:Han les cons ! :bfouet: :lol:


Rouge a écrit::tchin: Ca roule !
: Fait pas genre, t'avais l'air partante ^^
Avatar de l’utilisateur
Mym

Accro
 
Messages: 1528
Enregistré le: 07 Déc 2013
Localisation: Unclear
Genre: Femme
Remercié: 25 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Freeman » Mer 7 Déc 2016 17:16

Haha, nawak, j'en ai recraché mon nesquik par le nez :geek:
Avatar de l’utilisateur
Freeman

Investi
 
Messages: 438
Enregistré le: 05 Mar 2015
Localisation: 91
Genre: Homme
Remercié: 8 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar -Estelle- » Mar 13 Déc 2016 15:18

Bon, vu que je vais peut être en avoir besoin l'année prochaine, j'ai regardé un peu sur internet à quoi ça ressemblait mais je voudrais être sur de pas faire erreur, j'ai trouvé ça:
Hypafix
Tegaderm
C'est bien ça ? Vu que c'est en rouleau c'est pas stérile mais je crois que certain en ont déjà utilisé comme ça sans problème (le tube de cello est pas stérile non plus :bgeek:)
J'essaierais d'en trouver plutôt dans les pharmacies directement mais bon sait-on jamais. D'ailleurs en parapharmacie ça peut se trouver ? Vu qu'en général c'est quand même moins cher..
Piercings: conch G, lobe G, 2*lobe D, septum, rook D
Avatar de l’utilisateur
-Estelle-

Investi
 
Messages: 624
Enregistré le: 02 Jan 2016
Localisation: Centre
Genre: Femme
Remercié: 6 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Kini » Mar 13 Déc 2016 15:37

Ouip, ces deux produits sont utilisables pour la CMH.
Si tu remontes un peu dans le topic, tu verras qu'on parle beaucoup de ces deux là, et tu pourras également trouver une vidéo sur la manière de le poser et l'enlever.

-Estelle- a écrit:(le tube de cello est pas stérile non plus :bgeek:)[/size]


Les règles d'hygiène sont plus strictes dans le milieu de production médical qu'alimentaire donc effectivement pas stérile mais on peut espérer un petit peu mieux.
Ajouté à un peu de bon sens hygiénique (lavage du tatouage dans les règles, lavage de mains, et éviter de poser le pansement sur un support non nettoyer avant de le poser) et il ne devrait pas y avoir de problème :pink:
Kini

Donateur
 
Messages: 450
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 67 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar -Estelle- » Mar 13 Déc 2016 15:45

J'ai lu et j'ai vu le nom de ces marques cité plusieurs fois mais quand j'ai voulu chercher sur internet je suis tombée sur pleins de produits différents et je sais pas si c'était tous des pansements pour CMH c'est pour ça que je demandais
Oui ce que je voulais dire c'est que même si on ne prend pas la version stérile du pansement je pense qu'il n'ya pas de soucis si on fait attention
Piercings: conch G, lobe G, 2*lobe D, septum, rook D
Avatar de l’utilisateur
-Estelle-

Investi
 
Messages: 624
Enregistré le: 02 Jan 2016
Localisation: Centre
Genre: Femme
Remercié: 6 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar BubuShok » Sam 14 Jan 2017 09:13

Très intéressant ce post ! Pour mes 3 tattoos, j'ai fait la méthode de cica classique à l'air libre mais je commence à me poser la question de la CMH pour le prochain. Il devrait se trouver vers la cheville ou le bas du mollet (enfin rien de bien défini, on verra ensemble le placement avec le tatoueur en convention) et sera de taille approximative 12x12 avec des aplats de couleurs. Etant donné que je suis très souvent en jupe et collants, la CMH me paraît tout indiquée en cette période où le froid ne me permettra pas trop de laisser mes gambettes à l'air libre et que les chaussettes seront contre indiquées pour le frottement. Je ne suis pas du genre à avoir beaucoup de lymphe donc je pense mettre un Tegaderm dès le soir après la douche. Par contre, faut-il forcément nettoyer le tattoo avant la pose du Tega ? Je demande ça parce que la première douche, je ne fais que nettoyer à l'eau (sans savon)...
Dos complet bientôt fini :pink: Dernière séance en janvier 2018
Avatar de l’utilisateur
BubuShok

Investi
 
Messages: 436
Enregistré le: 12 Avr 2015
Localisation: Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar twinings » Sam 14 Jan 2017 09:18

C'est mieux de nettoyer, effectivement, puisque le tattoo aura dégorgé de l'encre et qu'il restera sûrement des traces de vaseline (ou autre corps gras utilisé par le tatoueur), et il faut s'en débarrasser avant d' "enfermer" la plaie. Il faut également bien sécher avant la pose. Il ne faut pas laisser d'eau ou de résidus de savon qui viendraient macérer sous le pansement, ce qui est contre-productif.
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1189
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Pixnik » Mer 22 Fév 2017 15:30

Bonjour!

J'ai tenté la CMH pour mon dernier tattoo (une petite pièce à la cheville), du tracé et de l'aquarelle, c'était bien indiqué, et j'ai été plus que ravie.
Par contre, dans un mois, je repasse sous les aiguilles pour une pièce plus grosse, au genou, et en dot. Du coup plusieurs questions :
- pas trop galère de devoir superposer plusieurs couches de tegaderm pour recouvrir le tout?
- pas trop galère à cet endroit, avec du coup beaucoup de mouvement? La cheville bouge beaucoup aussi, mais en proportion, je pense que sur le genou ça risque d'être un peu plus compliqué...
- et est ce que la CMH est bien indiquée pour du dot? J'ai pas trouvé grand chose à ce sujet, c'est pas faute d'avoir remonté les pages!
Merci! :)
Avatar de l’utilisateur
Pixnik

Timide
 
Messages: 15
Enregistré le: 08 Déc 2016
Localisation: bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Rouge » Mer 22 Fév 2017 16:05

Hello Pixnik !

Les autres auront peut-être d'autres sons de cloche (faut dire qu'il y en a sur ce forum... des cloches ! :geek: Pas taper pas taper ! :lol: ), mais en principe en pliant le genou à moitié au moment de coller le film, ça devrait être gérable : tu le colles avec le genou dans une position intermédiaire, de manière à pouvoir plier le genou à 90° ou le mettre à plat, le tout sans arracher le tegaderm. Je garantis pas que tu pourras t'agenouiller, mais tfaçon après un tatouage sur une articulation c'est dur d'y aller à fond. ^^
Je ne me rends pas bien compte qui du coude ou du genou bouge le plus, mais la cmh sur le coude ça passe nickel par exemple.

Sinon, superposer les couches de tegaderm c'est un jeu d'enfant, le film se colle super bien à lui-même, aucun problème pour les grosses pièces. :tchin:

Et pour le dot, bof. Ca dépend de la densité du dot, mais globablement y'a de fortes chances pour que le dot fin (sur ma peau même les gros points font pareil) agisse comme du tracé : ça lymphe très peu, ça sèche très vite. Aprés l'avantage du non-frottement vaut autant pour les tracés/dots que pour les remplissage, donc ça peut être intéressant de toute façon de tegadermer la chose.
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1069
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 51 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Pixnik » Mer 22 Fév 2017 17:11

Rouge a écrit:Hello Pixnik !

Les autres auront peut-être d'autres sons de cloche (faut dire qu'il y en a sur ce forum... des cloches ! :geek: Pas taper pas taper ! :lol: )


Ahah! On trouve de tout ici! :lol:

C'est bien ce que j'imaginais faire, le pliage à demi du genou pour poser le film, mais j'avais un doute sur la viabilité du truc. Bon après, si ça tient sur un coude, en effet je pense que sur je genou ça devrait pas trop poser de soucis.

Le confort du tega est quand même top, je crois qu'en effet rien que pour ça ça vaut le coup. Je vais au moins m'éviter les frottements et la crème sur le pantalon, c'est déjà ça de pris. Je redoutais juste un peu que le côté "facile à cicatriser" du dot soit "contre-indiqué" pour la CMH en fait. Cica facile, peu de lymphe, et donc trop sec pour être sous tega? Mais à priori pas de soucis?

Merci pour tes réponses en tout cas!
Avatar de l’utilisateur
Pixnik

Timide
 
Messages: 15
Enregistré le: 08 Déc 2016
Localisation: bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar twinings » Mer 22 Fév 2017 18:40

Au pire si ça ne tient pas, il sera toujours temps d'enlever le pansement et de passer sur une cica sèche + crème :)

Pour le dot, je pense que ça dépend effectivement de la densité de remplissage, comme le dit Rouge, et certaines peaux sont plus réactives que d'autres et peuvent être amenées à libérer plus d'exsudats :)
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1189
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Krän » Mer 22 Fév 2017 20:41

Sur le dot que j'ai, même très dense, il y a eu beaucoup moins de rejets (encre/lymphe) que sur du remplissage (ombrage/aplat).
Autant que du tracé en gros.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4872
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 229 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Soleilvert » Jeu 23 Fév 2017 16:21

coucou, je n'ai pas pris le temps de lire toutes les pages, je suis en cica humide pour la seconde fois, (posé par le tatoueur juste après la séance), j'ai beaucoup saigné pendant, et il y avait déjà des coulures de sang sous le film polyuréthane rapidement après. je crois que la lymphe suintait par en dessous le lendemain. La consigne de mon tatoueur est la même le laisser 3j. Il est dans le dos, il y a beaucoup de pliures, personne pour m'aider à le refaire. j'ai pris le parti de laisser comme ça, par facilité (je ne saurai pas le refaire, c'est déjà douloureux), la première fois le retrait même sous l'eau avait été très difficile, je 'métais demandée si je n'aurai pas du le laisser plus longtemps..
donc question éventuellement, se tenir à 3j ni plus ni moins, ou ou l'enlever avant...cela dit il tient assez bien, et protège efficacement des frottements.
Soleilvert

Investi
 
Messages: 384
Enregistré le: 29 Aoû 2016
Localisation: bordeaux
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Karamazov-S et 8 invités