Cicatrisation en milieu humide

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Cicatrisation en milieu humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Mar 17 Déc 2013 11:41

Je sais que ce sujet a déjà du être abordé sur l'ancien forum et également sur Internet mais à vrai dire je cherche des retours d'expériences :D

J'ai envie de tester cette technique de cicatrisation sur mon prochain tatouage (début janvier : environ 20-30 cm sur les côtes) avec ce produit :

http://www.secuderm.com/index.php?optio ... &Itemid=19

En effet, jusqu'à maintenant, le problème de la cicatrisation en milieux humide (donc sous pansement "film" respirable) était la difficulté de tenue en place.

Mais avec ce produit et le gel associé qui permet de coller seulement les "bords" du pansement (et donc pas le pansement en lui même sur le tatouage), il est aisé de garder le pansement 5 jours de suite !

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe de la cicatrisation en milieux humide : http://tlc33.monsite-orange.fr/tatouage ... 20film.pdf

En fait, j'ai envie d'une cicatrisation propre, rapide et sans prise de tête (pas envie de mettre de la crème 3 fois par jours, de faire attention quand je dors ect...)

Voilà le protocole que je pense appliquer :

-Après le tatouage (2h après), je nettoie la zone de façon douce pour supprimer les restes de vaseline ect...
-Application d'un premier secuderm pendant 24h
-Retrait du secuderm pour nettoyer les rejets d'encre habituels
-Application d'un second secuderm pendant 5 Jours pour la cicatrisation en milieux humide
-Retrait du secuderm + application de crème hydrante/cicatrisante pendant 2-3 Jours.

Normalement en 8 jours le tatouage devrait être cicatrisé, sans avoir pelé, avec des couleurs éclatantes.

J'attends vos retours d'expériences ;)
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Mar 17 Déc 2013 16:28

Personne n'a d'avis sur la question :grat:
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar 6liv » Mar 17 Déc 2013 17:10

J'ai retrouvé ça:

Si je peux me permettre, pour te parler d'expérience... J'ai rencontré un tatoueur qui recommande les soins de cette façon. l'avantage est que tu as beaucoup moins à t'en occuper : tu changes le pansement le premier jour (forcément, because les rejets), puis, en théorie, tu peux garder le pansement suivant jusqu'à la fin de la cica... qui se fait en beaucoup plus rapidement (une semaine en moyenne).
Le souci est que s'il faut changer de pansement c'est assez délicat : le risque d'arracher les croûtes en l'enlevant n'est pas négligeable, même sous la douche. Le tatoueur que j'avais rencontré faisait parfois lui même le changement si le client pouvait repasser.
De plus, j'ai pu observer, une fois sur moi et une fois sur une autre personne, l'apparition de petits boutons rouges, comme une réaction genre urticante... rien de grave, en enlevant le pansement et en passant au cicatryl, tout était revenu à la normale. Mais je pense que c'était dû à un souci d'hygiène au moment de changer de pansement (j'avais changé le mien dans une baraque pleine de clébards... :/ )
Un autre souci peut venir de l'emplacement du tattoo... y a des endroits ou il vaut mieux oublier le pansement, à moins de se rendre fou (toutes les parties du corps qui se plient par exemple).

Donc, suivant le tatouage que tu te fais, ça peut être super pratique... ou complètement inadapté :)
Bien sur, ces opinions n'engagent que moi.
Pour en savoir un peu plus :
http://made-in-tattoo.org/aprestatouage.aspx
Avatar de l’utilisateur
6liv

Administrateur
 
Messages: 3080
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Ouest coast
Genre: Homme
Remercié: 95 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Mar 17 Déc 2013 20:15

Je vais le tenter, je vous tiendrais au courant :)
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar MissMetal » Mar 17 Déc 2013 21:06

Perso je trouve que toutes les méthodes de cica se valent. Certaines te conviendront mieux que d'autres, mais j'estime que le résultat sera similaire.
Le coup de la cica sera plus rapide, les couleurs plus éclatantes j'y crois pas une miette par contre.

C'est surtout une question de confort alors si tu estimes que tu te prendras moins la tête avec cette méthode, vas-y.
En tout-cas ça semble moins chiant que votre bepanthen. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
MissMetal

Investi
 
Messages: 882
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Montréal, Québec
Genre: Femme
Remercié: 85 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Kini » Jeu 19 Déc 2013 12:33

Parfait ce topic!
Ça m'intéresse beaucoup cette histoire de cicatrisation en milieu humide.
Quand j'ai découvert ça y a deux ans ça m'avait interpellé, mais je n'arrivais pas à avoir de retour concernant les tatouages.

Je parlais justement de ce genre de "pansements" dans ce topic: viewtopic.php?f=23&t=841
(et là pour le coup, on peut mettre ça dans le plis d'un coude ou n'importe qu'elle zone qui se plie beaucoup, aucun souci)

j'en avais acheté, et puis finalement mon projet nouveau tatouage (sur lequel je comptais expérimenter le truc) à été repoussé, puis repoussé, puis encore... donc voilà, toujours pas d'expérience perso pour le tatouage.
Mais en tout cas, je l'ai déjà utilisé sur d'autres plaies (en travaillant dans la manut/logistique, j'ai eu de quoi faire), et pour ma part meilleur cicatrisation (quasi pas de cicatrices), plus rapide également, en comparaison avec d'autre plaies que je soignais normalement. Au début on à l'impression que c'est plus long, parceque justement ça en forme pas de croutes, ça ne se referme pas de la même manière qu'à l'air libre, mais en fin de compte, c'est moins long. Et surtout, tu le poses, et ensuite tu te prends plus la tête: vêtement qui frottent, douche, etc... aucun souci !!

Le problème soulevé plus haut des croutes qui peuvent coller, j'ai un doute, parceque justement, ça s'appelle "cicatrisation en milieu humide", donc à priori (et des tests que j'ai pu faire hors tatouages) effectivement, c'est humide, donc déjà, y a pas vraiment de croutes qui se forme, et en plus, même s'il y en a, pas sûr que ça colle au pansement vu que c'est tout humide là dessous.
Au pire juste un léger voile de crème cicatrisante juste sur la zone du tatouage, en laissant un espace de "collage" avec les bords du pansement si vraiment ça vous fait peur.
Kini

Donateur
 
Messages: 433
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 63 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Jeu 19 Déc 2013 13:52

Oui Kini, je vais tester ça bientôt ! Pile poil deux semaines avant le tatouage :)
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Cassie » Ven 27 Déc 2013 14:08

J'ai pas testé ces produits.

Par contre pour un tatouage sur l'omoplate j'ai favorisé la cicatrisation en milieu humide qui me semblait plus simple et rapide ! Avec l'aide de ma moitié sous mes consignes, parce que se faire un pansement dans le dos n'est pas des plus aisé :lol:

Du coup j'utilisai du tulle gras ( avec et sans produit cicatrisant inclus dans le tulle ) directement sur la peau, des compresse stériles par dessus pour absorber et des bandes adhésive ( type mefix ).
J'ai changé le premier pansement après moins de 24h car il était taché. Ensuite un changement toutes les 48 - 72 h il me semble. Nettoyage du tatouage à l'eau fraiche et savon neutre.

Après une semaine c'était niquel :)
Avatar de l’utilisateur
Cassie

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Ain
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Krän » Sam 28 Déc 2013 11:16

Sauf erreur ces produits ne sont pas hermétiques, comment fais-tu pour te doucher si tu changes le pansement tous les 2 à 3 jours ?

Ca me semble peu pratique au quotidien :/ surtout si le délais de cicatrisation superficielle n'est pas notablement raccourci.


Perso je mets un peu de crème quand il y a besoin (généralement matin et soir, plus une fois le midi les 5-6 premiers jours), sans cello ou pansement dessus, la cicatrisation se fait normalement sans "croûte" ou encre qui dégueule. En 10 jours la cicatrisation superficielle est faite.

Peut être que pour des personnes ayant souvent des soucis de cicatrisation c'est une solution intéressante...?
Ou si le tatoueur y est allé comme un bourrin et a défoncé la peau... Là effectivement des soins légers ne sont pas suffisants... :|
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4763
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 221 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Panic Queen » Dim 29 Déc 2013 01:43

Perso je dégage le pansement le soir même, 48h sans crème et après crémage 3 fois par jour... Cica (superficielle) torchée en 8 jours... Donc je ne sais pas si la cica en milieu humide a de si grands avantages que ça... J'pense que c'ets surtout en fonction du confort de chacun...
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Mianha » Lun 30 Déc 2013 03:44

J'en avais entendu parlé l'année dernière sur internet par une canadienne qui venait de faire un dos complet. Elle n'en disait que du bien et déplorait le fait que c'est une pratique toujours peu utilisée et qui laisse sceptique beaucoup de tatoueurs et tatoués (bien que certains avouent n'avoir jamais fait l'expérience).
C'est vrai que ça parait bizarre, on nous dit toujours de ne pas laisser les pansements trop longtemps pour ne pas que les microbes marinent dans la plaie et que cela retarde la cicatrisation. Pourtant, les médecins conseillent l'inverse.
Je pense opter pour cette méthode pour mon dos complet. J'ai ma première séance dans 2 semaines et je me posais trop de questions sur les soins. Je souhaite un moyen de cicatrisation rapide et pratique, d'autant plus que j'ai 4 séances avec "seulement" 3 semaines d'intervalle entre chaque rdv.
Après, je doute que la cica en milieu humide donne un meilleur résultat que la bonne cica classique comme le disent ceux qui pratique cette méthode. Selon eux, ils obtiennent un tattoo aux couleurs super vives. Hum, sur ce point je suis comme Saint Thomas.

Sinon, Yoga_Powaaa, pourquoi tu as choisi cette marque/produit et pas une autre (distribution, prix...)? Ça se vend en pharmacie ou sur le net?
Avatar de l’utilisateur
Mianha

Timide
 
Messages: 13
Enregistré le: 30 Déc 2013
Localisation: Irlande
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Panic Queen » Lun 30 Déc 2013 12:30

Les pansements faits après une séance (cellophane) ne sont pas les mêmes que ceux de la cica en milieu humide...
Il est évident que garder du cello pendant 1 semaine c'est pas bon et que ça macère... Et que de ce fait il faut pas le garder trop longtemps.
C'est pour ça qu'il y a des pansements spécifiques pour la cica en milieu humide ;)
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1667
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Lun 30 Déc 2013 12:59

Bonjour Bonjour à tous !

Je ne passe pas souvent sur le forum pendant cette période de fêtes et de vacances mais plus que 5 jours avant les cinq heures de pik-pik sur mes côtes (je me prépare déjà mentalement depuis un mois :D ). J'ai commencé le traitement homéopathique préconisé sur ce forum.

Et j'ai également mes deux kits de pansements 20X30 Cm de la marque précédemment citée.
Je l'ai choisie car c'est la seule qui indique dans sa notice que ses pansements sont spécialement conçus pour la protection des tatouages frais.
Et ce système de "colle" organique sur les bords du film me rassure : en gros le centre du pansement ne colle pas au tatouage et permet vraiment une bonne aération. Seule le bord de la zone est collée par la colle organique.

Comme je l'ai précédemment expliqué, voici le protocole que je vais suivre pour optimiser ma cicatrisation. Je n'ai vraiment pas envie de mettre 2 à 3 fois de la crème chaque jour, de ne pas pouvoir mettre de vêtements sans les tâcher par la crème ect...
Je pense que la cica en milieux humide est plus pratique et vraiment plus hygiénique et qu'elle sera aussi plus rapide.

La séance est prévue de 14h à 19h. Je ne retirerai le céllophane de la séance que le lendemain matin lors de la douche, j'éliminerai les résidus de vaseline et les premiers rejets.
Premier pansement une journée (sans crème car rejet).
Seconde douche le lendemain matin pour enlever les derniers rejets d'encres.
Application d'un peu de crème CICATRISANTE puis application du second pansement que je garderai 5 jours.
Normalement la cica superficielle devrait être terminée et SANS croute (le propre de la cica en milieux humide).
Je poursuivrai avec application de crème cicatrisante pendant une semaine, une fois le soir.

Voilou ;)
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Krän » Mer 1 Jan 2014 16:31

Yoga_Powaaa a écrit:Normalement la cica superficielle devrait être terminée et SANS croute (le propre de la cica en milieux humide).

Attention quand même aux raccourcis abusifs...
Perso je n'ai pas recours à la cica en milieu humide (non pas que je sois contre, je n'ai simplement pas testé) et je n'ai JAMAIS eu de "croûtes" sur mes tattoos.

Peut-être veux tu parler de la simple peau fine qui pèle...? Mais ça ce n'est pas une "croûte", c'est comme un coup de soleil...
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4763
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 221 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar MissMetal » Mer 1 Jan 2014 18:53

De toute façon je crois pas qu'on verrais très bien la petite peau qui pèle avec la cica en milieu humide vu que le tattoo n'est jamais sec?

Jamais eu de croûtes non plus et j'utilise une méthode plus traditionnelle. Et pour la cica plus rapide, j'ai des gros doutes. Je pense que ça dépend de chacun parce que la cica superficielle, je la fait aussi en une semaine. Même mon dernier tattoo où j'ai fait le moins de soins possible.

Après, je dis pas que la méthode n'est pas valable, mais encore une fois c'est une question de confort. Et ça peut être une très bonne alternative pour ceux qui ont tendance à faire des réactions aux crèmes.
De plus, il me semble que ce type de pansement est étanche à l'eau? Utile pour la piscine, si par exemple on ne veut pas stopper un entraînement.
Avatar de l’utilisateur
MissMetal

Investi
 
Messages: 882
Enregistré le: 29 Sep 2013
Localisation: Montréal, Québec
Genre: Femme
Remercié: 85 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar MySweetDarkness » Jeu 2 Jan 2014 01:53

Personnellement, c'est raf qui m'a conseillée de laisser le tattoo 3 jours sous cello et effectivement, je trouve le processus de cica plus rapide et moins pénible.

Voilà comment je fais :

Une fois rentrée de la séance, j'enlève le cello et je lave le tattoo. Ensuite je le crème de bepanthen et le remet sous cello.
Je lave, crème et change le cello deux fois par jour pendant 3 jours. Ce n'est pas agréable mais une fois ces 3 jours passés, pas de soucis de pelade ou de croûtes. Je ne mets plus que dexeryl.

Pour le dernier tattoo, j'ai eu la flemme de faire ça. J'ai juste mis la crème comme avant... j'ai regretté. Le.processus a été bien plus long, j'ai eu des croûtes et ça a énormément démangé... donc mardi, je refais mes 3 jours.

Pour conclure, je pense que la façon de soigner un tattoo est propre à chacun. Ce que l'un supporte, l'autre ne le pourra pas car ne le vivra pas pareil.
MySweetDarkness
 

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Kini » Jeu 2 Jan 2014 06:21

L'avantage des pansements dont on parle avec yoga powaaa, c'est qu'effectivement il sont étanches à l'eau (idéal pour la piscine, la douche etc...) mais pas à l'air (la plaie peu donc respirer malgré l'humidité)
Personnellement j'ai constaté une meilleur cicatrsation. Donc je cicatriserai mes tattoo avec ces pansement spécifiques.

La cello, bien que créant un milieu humide, ne laisse pas respirer la plaie, et ne colle hhpas correctement pour être suffisament étanche. Et elle doit être changée régulièrement, en soit, un entre deux pas forcément intéressant à mon sens.
Kini

Donateur
 
Messages: 433
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 63 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar MySweetDarkness » Jeu 2 Jan 2014 07:40

J'essaierai ces pansements... ça doit être plus "agréable" en effet.

Question peut être idiote : quand le tattoo est une très grande pièce, que forcément les bords collants le touchent et qu'il en faut plusieurs, ça ne craint rien ?


Édit : OK ma question était con lol. Je vois que c'est découpable.
Il existe une version secuderm tatoo de 20x50.
MySweetDarkness
 

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Mianha » Jeu 2 Jan 2014 15:41

Pour les grands tattoos ces pansements existent aussi au format rouleau à découper. Dans mon cas (dos complet) c'est plus pratique et plus économique que se couvrir de pansements.

http://www.pharma-medicaments.com/promo ... cmx2m.html

La canadienne dont je parlais dans mon post précédent m'a dit avoir fait sa cica avec du cellophane classique (alimentaire). Du coup, elle le changeait 2 fois par jour et ça pendant 3 jours avant de laisser le tattoo à l'air libre avec application de crème. C'est sa tatoueuse qui lui a conseillé la cica en milieu humide car en plus d'être plus rapide que la cica classique, elle considère que les couleurs sont un peu plus vives avec cette méthode.
Avatar de l’utilisateur
Mianha

Timide
 
Messages: 13
Enregistré le: 30 Déc 2013
Localisation: Irlande
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation en milieux humide

Messagepar Yoga_Powaaa » Jeu 2 Jan 2014 19:30

Bon ben j'ai pas de chance :D

Mon RDV est reporté au 21 pour cause de bobo du tatoueur !
Du coup, je ne pourrai vous en dire plus que dans un mois environ mais je ne manquerai pas de le faire :P
Avatar de l’utilisateur
Yoga_Powaaa

Timide
 
Messages: 72
Enregistré le: 18 Nov 2013
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Suivante

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités