Le Blow Out

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Le Blow Out

Messagepar Squelch Sasquatch » Ven 21 Fév 2020 13:13

Au secours, un blow out !

Quelques heures après ton tatouage, plus rarement quelques jours ou semaines, tu as remarqué un halo bleuâtre, verdâtre, autour des lignes de ton motif. « Sans doute un hématome », as-tu pensé. Seulement voilà, le temps a passé, ton tatouage a guéri et ce halo flou vaguement bleu est toujours bien présent.
Il s’agit sans doute d’un blow out, une complication relativement courante du tatouage : l’encre, au lieu de rester sagement à sa place, a fusé, s’est diffusée sous la peau.

Image



Que s’est-il passé ?

Difficile à dire exactement : le blow out (que l'on trouve parfois orthographié "blowout" ou "blow-out") fait partie des effets secondaires du tatouage qui n'ont encore pas ou peu été étudiés. On sait que la diffusion anormale de l’encre a lieu durant la période de cicatrisation, la plupart du temps rapidement après la séance et serait due à son dépôt dans les tissus graisseux de l’hypoderme, très (trop) en profondeur.

Image
Si tout va bien, l'encre du tatouage est déposé dans le derme, à proximité de sa jonction avec l'épiderme.
Si l'encre atteint la couche profonde de la peau qu'est l'hypoderme, c'est le blow out.


Ce qu’on sait moins, c’est comment expliquer la présence de l’encre à cet endroit.
Certaines explications mettent directement en cause l’action du tatoueur qui peut piquer trop profond à cause d’une main trop lourde, d’un mauvais réglage de sa machine, d’un manque d’expérience… Pourtant, les blow out se retrouvent aussi parfois sur des pièces réalisées par d’excellents tatoueurs.
La finesse de la peau semble également jouer un rôle dans l’apparition du halo, puisque le blow out intervient généralement sur des zones où la peau est particulièrement fine et/ou fragile : dos des mains et des pieds, clavicules, intérieur des biceps...


C’est grave, docteur ?

Ce n’est pas vraiment grave : on se rassure, un blow out n’est pas dangereux pour la santé et ne nécessite pas de traitement médical. Ce n’est pas le signe d’une infection ou d’une allergie et cela n’empêche pas de cicatriser.
Le problème posé par le blow out est purement esthétique, et c’est déjà bien assez embêtant comme ça.


Que faire ?

Malheureusement, il n’y a pas grand-chose faire, ni pour empêcher l'apparition du halo, ni pour le faire disparaître une fois qu'il est là.

Alors, bien sûr, on commence par attendre la cicatrisation complète du tatouage, et si possible on laisse passer un peu de temps pour voir comment le halo évolue.
Les blow out ont tendance à s'estomper légèrement avec le temps, probablement parce que l'encre peut continuer à s'étendre dans les tissus graisseux et devenir ainsi moins visible, car moins concentrée. Si le halo est léger au départ, il est possible qu'on finisse par ne plus le voir ou ne plus le remarquer, à condition d'attendre assez longtemps : les témoignages évoquent des périodes d'un an ou plus.
En revanche, si le halo est important, très étendu ou très foncé, il ne disparaîtra pas seul, bien que son aspect puisse s'améliorer quelque peu, et il faut alors envisager d'autres solutions pour s'en débarrasser.

Contrairement à une idée répandue sur le net, le recours au laser semble permettre de bons résultats sur certains motifs. Le docteur Nicolas Kluger, dermatologue spécialiste des questions médicales sur le tatouage, indique dans plusieurs articles que le laser Q-Switched serait efficace et les cliniques de détatouage présentent de plus en plus souvent d’impressionnants avant-après en la matière.

ImageImage
De beaux résultats, obtenus en une séance, par la clinique londonienne Reset Room


Finalement, et comme souvent en la matière, l’option la plus efficace et la moins chère pour corriger le tir est tout simplement de tatouer la zone du blow out afin de camoufler le halo. Ajout d’un fond, agrandissement du motif, cover, blast over, les possibilités sont nombreuses et relativement facile à mettre en place lorsque le halo est clair.

Image
Cover d'un blow out marqué et très étendu par rapport au motif d'origine, par F.N. Ink


ImageImage
Autre approche par Leticia Monroe. Le tatouage d'origine présente des blow out plutôt légers, mais il y en a partout !
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1345
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 164 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar Krän » Ven 21 Fév 2020 15:53

Merci encore pour cette fiche qui répondra sûrement à bien des questions et inquiétudes ! ^^
Image
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6335
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 310 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar La Pendule » Ven 21 Fév 2020 16:18

Merci, très intéressant !

Ca peut arriver genre "faute à pas de chance" ou c'est généralement que le boulot du tatoueur est pas super bien fait ?
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 717
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 23 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar Moebius » Ven 21 Fév 2020 18:17

Explications extrêmement claires !

Quand je me suis fait piquer les clavicules par Landrogynette elle m' a fait remarqué que sur mon full front en haut (juste en dessous de la clavicule), il y avait eu une petite partie qui avait fusé ...
Quelques mois après en regardant bien son taf j' ai pu constater que ça avait légèrement fusé également.
Comme tu l' as souligné ces parties là sont sans doutes plus sensibles ? :grat:

Toujours est-il que ça se remarque beaucoup plus sur des petites pièces et je ne pense pas que ce soit dû principalement à un manque de compétences.
Rentrée 2020, lacération de genoux avec Saturne7... :fouet:

Ma galerie :http://www.forum-bodywork.com/viewtopic.php?f=14&t=10738#p253331
Avatar de l’utilisateur
Moebius

Investi
 
Messages: 832
Enregistré le: 14 Avr 2017
Localisation: france
Genre: Homme
Remercié: 6 fois

Re: Le Blow Out

Messagepar Squelch Sasquatch » Ven 21 Fév 2020 20:01

La Pendule a écrit:Ca peut arriver genre "faute à pas de chance" ou c'est généralement que le boulot du tatoueur est pas super bien fait ?


ça dépend de ce que tu appelles "la faute à pas de chance", dans le sens où l'encre ne va pas se promener toute seule, spontanément, pour aller se mettre là où elle ne devrait pas.
Et ça dépend aussi de quel blow out on parle, je n'ai pas mis les pires photos que j'ai trouvées mais rien que sur la fiche, il y a du travail objectivement dégueulasse.

Après, si tu veux dire que ça peut arriver à n'importe qui, même aux meilleurs, de poser une goutte d'encre au mauvais endroit sur des heures de boulot à des profondeurs infimes sur un tissu vivant et irrégulier, sur une personne qui bouge forcément un peu, oui, on peut parler de "faute à pas de chance".

Moebius a écrit:Comme tu l' as souligné ces parties là sont sans doutes plus sensibles ? :grat:


Plus la peau est fine, plus les couches de la peau sont proches, plus le risque de blow out est élevé, c'est logique.
Avatar de l’utilisateur
Squelch Sasquatch

Chroniqueuse
 
Messages: 1345
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Sous le signe du V
Genre: Non spécifié
Remercié: 164 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar jpa63 » Ven 21 Fév 2020 21:25

Jusqu’à maintenant, j’ai eu le droit à 2 blow out.
Le premier, lors d’une pièce faite par Belly Button (donc, on peut le dire, un plutôt bon tatoueur) qui a fusé à un seul endroit situé sur l’intérieur du bras gauche. Blow out qui s’est résorbé seul.
Le deuxième, sur un tattoo récent fait par Yom (donc pas un mauvais tatoueur non plus) sur une de mes fesses. Blow out pas très impressionnant mais bien voyant, à voir s’il se résorbe seul aussi.
Le point commun à ces blow out, c’est la finesse de la peau.
Yom m’a également dit, qu’il avait un client, qu’il piquait régulièrement et qui faisait régulièrement des blow out, peu importe l’endroit tatoué.

Merci pour cette fiche hyper complète et très intéressante.
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 2258
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 29 fois

Re: Le Blow Out

Messagepar La Pendule » Sam 22 Fév 2020 00:42

Ok merci pour vos précisions, on va croiser les doigts pour les prochains du coup !
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 717
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 23 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar Electra » Lun 24 Fév 2020 14:00

C'est vraiment ma hantise ca !
Avatar de l’utilisateur
Electra

Timide
 
Messages: 57
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le Blow Out

Messagepar SorenKierkegaard » Ven 18 Sep 2020 11:41

La réponse de JPA me rassure, vu que mon Blow Out (je pense trop au film de Antonioni quand j'écris ça^^) est petit et assez estompé, il y a des chances qu'il se résorbe tout seul.
SorenKierkegaard

Timide
 
Messages: 34
Enregistré le: 01 Mai 2016
Localisation: PARIS
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois


Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités