Dermographisme léger

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Dermographisme léger

Messagepar jinxie » Ven 25 Mai 2018 15:07

Bonjour à tous

J'ai l'intention de réaliser mon premier tatouage prochainement.

Toutefois, j'aurais aimé avoir des avis de tatoueurs ou tatoués concernés par mon petit souci : depuis toute petite, je souffre de dermographisme (la peau rougit et gonfle en cas de contact trop appuyé, pour ceux qui se demanderaient !)

Franchement, j'ai pas vraiment de désagrément : j'ai été diagnostiquée petite sans qu'aucun traitement ne me soit proposé, j'ai croisé dans ma vie plusieurs dermatos pour d'autres soucis (ah, l'acné !) qui n'ont jamais rebondi sur le dermographisme.
Concrètement, j'ai pas de problème avec le frottement des vêtements ou autres gênes "importantes", c'est surtout que quand je me gratte, ça rougit et gonfle un peu, puis disparaît en 15 minutes. Je ne pense pas que ça soit un frein au tatouage, mais je me trompe peut-être !

Merci d'avance pour vos avis, bonne journée :)
jinxie

Timide
 
Messages: 3
Enregistré le: 25 Mai 2018
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Dermographisme léger

Messagepar Krän » Jeu 31 Mai 2018 22:24

Des témoignages que j'ai pu lire sur le Net, bon nombre de gens qui sont dans cette situation et qui se sont fait tatouer n'ont pas eu de souci.

Pour autant, ce n'est ni une expérience personnelle, ni un avis professionnel. Uniquement des témoignages lus sur des sites/pages de tatouage. ;)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5501
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 253 fois
  • Adresse Galerie

Re: Dermographisme léger

Messagepar Rouge » Sam 2 Juin 2018 17:42

Salut Jinxie !

Je me sens concernée vu que j'ai la même problématique. ;) Ce mini souci s'est transformé ces dernières années en devenant un bon gros urticaire réactionnel.
Tout ce que je peux te dire d'un point de vue tatouage, c'est qu'au début les tatoueurs ont été surpris/inquiets de voir ma peau autant réagir. Je pense aussi que ça augmente la douleur, après tout la peau est davantage irritée, et pour peu que le tatoueur repasse au même endroit, la rougeur et le léger gonflement, qui sont chez moi habituellement totalement bénins et durent une grosse demi-heure, deviennent plus désagréables : ça gratte, ça chauffe, ça brûle... Plus qu'un tatouage classique ne le fait.

Je dis ça, ça reste entièrement supportable hein ! Mais désormais, à la fois pour mon propre confort et la zenitude du tatoueur (il y en a une qui voulait arrêter tellement ça la faisait flipper), je prends un antihistaminique le matin de la séance.

Mais en tout cas : non, ça ne m'empêche pas de me faire tatouer. :) Par contre je pense que mes tatouages ont un tout petit peu plus tendance à gonfler que pour d'autres personnes qui ne font pas de dermographismes (quand je me gratte ou qu'il y a des frottements avec mes vêtements, la peau tatouée réagit davantage que la peau vierge).
Avatar de l’utilisateur
Rouge

Investi
 
Messages: 1200
Enregistré le: 16 Mai 2015
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 57 fois


Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité