Cicatrisation sous cellophane

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Misplaced » Mar 13 Mar 2018 19:27

Bonjour,

Alors j'habite à Glasgow depuis plus de 3 ans déjà et je reviens tout juste de ma 5 ème séance de tatouage fais ici et je voulais du coup vous partager cet étrange amour qu'ont les tatoueurs et la tatouers à garder les tatouages enroullés de films plastique pendant les premiers jours de la cicatrisation.

Ici j'ai été tatoué dans deux salons différents par cinq artistes différents et tous m'ont recommander de laver mon tatouage entre chaque changement de cellophane et de mettre une couche fine de crème à chaque fois, à répéter toutes les 4-5 heures. (Bon bien sur je n'ai jamais fais ça, après la première nuit c'est air libre pour mes cicas)
J'ai aussi croisé beaucoup de gens dans les rues et vu avec des amis et autres connaisances que vraiment, ils aiment ça ici.
Mon tatoueur du jour m'a aussi demandé comment je fais mes cicas d'habitude et m'a chaudement encourager à essayer sa méthode mais j'ai un doute j'avouerai. :grat:

Alors ont ils de bonnes raisons de le faire? Il me semblait pourtant que le meilleurs moyens de laisser une plaie cicatriser été de l'aisser l'oxigène y accéder non?
Autant de lavage et de crème me semble superflu.

Enfin bref, je voulais partager cette petite différence culturelle sur le sujet du tatouage qu'on peut trouver de l'autre côté de la manche.
We are going to die, and that makes us the lucky ones.
Avatar de l’utilisateur
Misplaced

Timide
 
Messages: 51
Enregistré le: 13 Aoû 2015
Localisation: Glasgow
Genre: Femme
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Les anglais et la cicatrisation sous cellophane

Messagepar Kini » Mar 13 Mar 2018 19:42

Pour la fréquence (toute les 4/5h), au delà d'être superflu, je pense que c'est mauvais. Même en utilisant un savon doux, laver la peau aussi souvent dans la journée, sur plusieurs jours, c'est quand même assez agressif.

Et effectivement, une plaie à besoin d'oxygène pour se réparer, donc le cellophane n'est pas le meilleur outil pour cicatriser un tatouage.

Maintenant il faut peser le pour et le contre.
D'un coté on a un film étanche qui asphyxie la plaie pendant quelques heures (d'où le changement fréquent pour compenser), d'une autre coté on a des clients (beaucoup plus qu'on ne le pense) qui se frottent le tatouage a leur vêtement (pas trop le choix ça évidemment) mais aussi à tout et n’importe quoi.
Certains posent leur tatouage tout frais sur une table de restaurant, sur un comptoir de bar, sur un siège de train, sur un banc public et certains même n'hésitent pas à le mettre en contact avec leur animal de compagnie (si si :eek: )

Donc asphyxie de la plaie VS inconscience des gens + vêtements qui peuvent arracher des croutes et donc obliger à des retouches.

Les tatoueurs sont loin d'être des médecins et certains optent pour ce qui les arrangent le mieux plutôt que pour ce qui devrait être fait.
Kini

Donateur
 
Messages: 513
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 83 fois

Re: Les anglais et la cicatrisation sous cellophane

Messagepar Krän » Mar 13 Mar 2018 20:00

A mon sens ça n'a rien de culturel et n'est pas une spécificité de nos amis anglais, des tas de tatoueurs partout dans le monde conseillent cela (de moins en moins j'ai cependant l'impression).

Je suis assez convaincu que c'est une méconnaissance des bonnes pratiques de cicatrisation d'une plaie, avec peut-être la volonté d'imiter une Cicatrisation en Milieu Humide mais là aussi sans connaissance de ce qu'est une CMH.

Bref, comme il a été dit un bon nombre de fois sur ce forum, oui ça peut fonctionner sans problème si l'hygiène est bonne (comme ne pas mettre de crème, mettre du cello tout seul sans crème, et autres méthodes), mais non ce n'est objeectivement pas une "bonne" solution pour autant.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5517
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 253 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar smallrider » Mer 14 Mar 2018 10:39

Septique au départ j'ai testé la méthode pour mon aplat, mais sans crème!
3 changement de cello, lavage savon ph neutre et surgra (bien sécher avant de remettre un cello), matin, midi et soir. Ça pendant environ 4 jours, jusqu'à temps que ça ne lymphe plus. (sur un aplat ça baigne dans son jus)
Ensuite crème hydratante 2 ou 3 fois par jours.
J'ai utilisé la méthode pour plusieurs raisons, déjà la tatoueuse me l'a conseillé, ensuite je ne travail pas dans un environnement propre donc couvrir la plaie me semble une bonne solution.
Ce que j'en retiens, aucune démangeaison ni douleur liée aux frottements, pas d'impression sur les draps une première phase de cicatrisation très rapide , et un résultat impec quasiment pas de retouche sur un gros aplat (demi jambe mollet)
Du coup il est fort probable que je réutilise cette méthode à l'avenir.

A noté. A mon avis la méthode reste à utiliser avec précaution, avoir une hygiène irréprochable, main propre, serviette propre ou papier à usage unique pour le séchage. Comme toute cicatrisation rester attentif aux signes infectieux, (rougeur, gonflement, échauffement, écoulement suspect, fièvre...)

Pour illustrer le fait que ça baigne dans son jus... (et il n'y a que la moitié du tattoo qui est frais sur la photo)
Image
Avatar de l’utilisateur
smallrider

Investi
 
Messages: 377
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Ivry sur Seine
Genre: Homme
Remercié: 8 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Snurr » Mer 14 Mar 2018 20:46

Pareil que mon voisin du dessus.

J'utilise du cellophane les 4-5 premiers jours, la nuit essentiellement, le reste quand je travaille et j'ai des cicatrisations parfaites et rapide.
Avatar de l’utilisateur
Snurr

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 16 Mai 2016
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Souris » Jeu 15 Mar 2018 20:25

Effectivement j'ai aussi testé la méthode cellophane pour partir au travail, et pour dormir les premiers jours ! Je n'ai jamais eu de soucis de cicatrisation !
Mes tattoos ici :pink:
Avatar de l’utilisateur
Souris

Investi
 
Messages: 760
Enregistré le: 01 Oct 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 5 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Krän » Ven 16 Mar 2018 18:18

Il faut garder à l'esprit que ce n'est pas parce que telle ou telle personne a fait quelque chose et n'a pas eu de souci que c'est bien et recommandé. ;)

*"Je conduis souvent bourré et il ne m'est jamais rien arrivé"...un exemple parmi tant d'autres*
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5517
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 253 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Simplicité » Dim 18 Mar 2018 10:06

Même si, d'un point de vue strictement médical, ça ne peut pas être vanté comme un bon mode de cicatrisation, j'ai dans l'idée que le tee-shirt qui vient se coller à la plaie longueur de journée et qu'il faut décoller sans arrêt, ou le drap qui s'incruste dans le tatouage la nuit, ça n'est de toute façon certainement pas mieux ni plus sain.

L'idéal c'est ni l'un ni l'autre bien sur (ni cello ni tissu à décoller), mais c'est rare d'être dans un contexte permettant de pouvoir passer les 3 premiers jours sans aucun tissu au contact du tatouage frais, ni vêtement en journée ni drap la nuit.
Simplicité

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Mar 2018
Localisation: 27
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Krän » Dim 18 Mar 2018 20:48

Je n'ai eu mes vêtements collés à mes tatouages que lors de l'utilisation de Bepanthen, avant de correctement me renseigner sur les crèmes permettant une cicatrisation facile. :)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5517
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 253 fois
  • Adresse Galerie

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Bébert81 » Lun 19 Mar 2018 09:26

Merci pour ce retour pour moi qui suis (ou qui étais... ;) ) adepte de la cicatrisation à l'air libre.
Vos retours m'intéressent fortement car je travaille en chemise avec des frottements pas toujours agréables et top niveau cica...
Avatar de l’utilisateur
Bébert81

Curieux
 
Messages: 259
Enregistré le: 22 Fév 2018
Localisation: Tarn/Tunisie
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Ysatis » Lun 19 Mar 2018 09:31

Je ne sais pas si c'est mieux mais pour mon premier, le tatoueur m'avait conseillé, pour éviter les frottements mais laisser respirer, de mettre du sopalin fixé avec du sparadrap. Je suis pas sûre que ce soit mieux niveau hygiène, mais je l'avais fait les 2 premiers jours comme je bossais. Et ça m'a permis de découvrir que j'étais allergique à la colle du sparadrap. :geek:
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 1996
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Normandie
Genre: Femme
Remercié: 47 fois

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Bébert81 » Lun 19 Mar 2018 09:47

J'ai utilisé cette technique pour mes 3 tattoos en graisant 2 fois par jour (en évitant de surcharger), mais il arrivait que ça traverse, pas très beau les tâches sur la chemise, et dur à enlever...
L'alternative cello me paraît donc pas mal pour les prochains...
Avatar de l’utilisateur
Bébert81

Curieux
 
Messages: 259
Enregistré le: 22 Fév 2018
Localisation: Tarn/Tunisie
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Cicatrisation sous cellophane

Messagepar Simplicité » Lun 19 Mar 2018 10:02

Krän a écrit:Je n'ai eu mes vêtements collés à mes tatouages que lors de l'utilisation de Bepanthen, avant de correctement me renseigner sur les crèmes permettant une cicatrisation facile. :)

Oui tu as tout à fait raison, bien sur, mais après c'est toujours le même questionnement : suivre les consignes des tatoueurs, ou pas... Quand le tatoueur recommande spécifiquement un mode de cicatrisation, surtout pour des premiers tatouages on a quand même tendance à suivre, ou à recommander de suivre, ce qu'il préconise...

Pour mon dos je pensais faire autrement, mais j'ai eu la consigne bepanthen all day long (que ma peau supporte très bien donc pour moi ça n'était pas un souci spécialement, à part sur les aspects pratiques), et je revoyais le tatoueur 15 jours après pour la suite, avec consigne de "faut surtout pas que ça ait crouté". Bon hé bien j'ai hésité mais j'ai quand même finis par me résoudre à m'embêter avec la bepanthen tout en sachant qu'il y avait mieux/plus pratique.
Simplicité

Timide
 
Messages: 5
Enregistré le: 18 Mar 2018
Localisation: 27
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois


Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité