Le tatouage et la douleur

Tu te prépares pour ta 1ère séance ? Tu souhaites bien prendre soin de ton tattoo ? Toutes les questions pratiques, c'est dans cette rubrique !

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lnouh » Jeu 12 Oct 2017 22:28

Je viens d'avoir ma premiere seance tatouage (petit format 10cm noir) et ca s est bien passé niveau douleur. C'etait sur le bas du mollet à l'arrière.
Ca faisait comme une griffure de chat, ca a duré 40min donc effectivement je n'ai pas eu trop longtemps à attendre

Bonne experience donc !
Lnouh

Timide
 
Messages: 22
Enregistré le: 10 Mar 2017
Localisation: Ile de france
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar twinings » Jeu 12 Oct 2017 22:40

Tant mieux Lnouh ! :)

De mon côté, j'ai testé l'intérieur de cuisse sur une partie d'un tatouage plus grand. Je m'attendais à vraiment avoir très très mal, mais je pense avoir eu de la chance car la douleur n'a pas excédé celle d'une épilation à l'épilateur électrique, pour ma part. Ils faut dire qu'on est sur du gros tracés avec peu de remplissage, le tout en noir, donc ça aide. Cela dit, je déguste bien plus à la cica...
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1141
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 38 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Snurr » Lun 16 Oct 2017 01:33

ShirleyVonkarot a écrit:Perso de tout mes tatouages (mollet intérieur/extérieur, cuisse, bras complet, mains, doigt) c'est l’intérieur du mollet le pire pour moi 3h de souffrance avec aucune endorphine à l'horizon!


Pareil de mon coté. Cependant j'ai moins de tatouage. (>antérieur avant-bras (noir 1h), intérieur biceps(noir-détaillé 2h), triceps brachial (couleurs 4h), un sur le jambier extérieur (couleurs 5h), et un sur le mollet intérieur (noir).) Eh bien, c'est le mollet qui m'a fait le plus morfler. Mais genre, vraiment. Ça a duré 3h et ça m'a paru interminable et pour un résultat pas ouf du tout.
Snurr

Timide
 
Messages: 20
Enregistré le: 16 Mai 2016
Localisation: Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rainef » Lun 16 Oct 2017 04:22

Je vais arrêter de lire ce topic sinon je vais changer la localisation de mes futurs tattoos
Piercing Hélix retiré pour le boulot et Nombril
Tatouage Cuisse Juillet 2017
8 Novembre 2017 projet Disney Kloelicious
Rainef

Curieux
 
Messages: 212
Enregistré le: 13 Juil 2017
Localisation: Environs de Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Aurel » Lun 16 Oct 2017 05:58

Comme quoi ça dépend de la résistance de chacun et de la manière de tatouer des artistes : un de mes mollets a été travaillé par Fat Manu et Emilie B et c'est passé crème dans les deux cas, mon autre mollet a été fait par Jef Palumbo dont la manière de tatouer est un peu plus... "vivante"! :mrgreen: Mais si le ressenti a été très différent et plus ou moins douloureux, c'est resté parfaitement gérable dans tous les cas.

Les deux seules fois ou j'ai atteint mes limites, c'est sur le torse et le bras.

Dans le premier cas, c'était un chest complet par Léa Nahon, qui a plutôt la main lourde : au bout de 4h30 de tattoo, j'ai commencé à avoir de la fièvre et des tremblements.

La deuxième fois, c'était mon bras avec Fat Manu : il pique assez vite, et en une seule séance il a eu le temps de faire tous les tracés du poignet jusqu'à l'épaule, puis tous les ombrages à nouveau du poignet à l'épaule, et comme il restait du temps il a bien commencé à poser la couleur en repartant du poignet. Repasser pour la troisième fois sur certaines zones, ça finit par être franchement désagréable : j'ai jeté l'éponge au bout de six heures, alors qu'il terminait la couleur de l'avant-bras.

Pour le reste, certaines zones chatouillent plus que d'autres (l'arrière des genoux, un délice!), mais globalement rien de bien notable. Fesses, mollets, cuisses (dont une pièce faite en 20 heures sur trois jours consécutifs), hanche : la douleur est à chaque fois présente mais modérée. Pour tout dire, il m'arrive régulièrement de piquer un roupillon pendant les séances! :D

Par contre ma principale cause de désagrément vient des positions à prendre sur ces cochonneries de tables souvent bien trop raides : au bout de quelques heures, la douleur au dos et aux articulations est bien plus présente que la douleur du piquage.
Avatar de l’utilisateur
Aurel

Timide
 
Messages: 53
Enregistré le: 24 Juil 2014
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Rainef » Lun 16 Oct 2017 14:48

Bon merci Aurel de me rassurer un peu. :)
Piercing Hélix retiré pour le boulot et Nombril
Tatouage Cuisse Juillet 2017
8 Novembre 2017 projet Disney Kloelicious
Rainef

Curieux
 
Messages: 212
Enregistré le: 13 Juil 2017
Localisation: Environs de Bordeaux
Genre: Femme
Remercié: 1 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar dark987 » Lun 16 Oct 2017 19:33

Aurel a écrit:
Par contre ma principale cause de désagrément vient des positions à prendre sur ces cochonneries de tables souvent bien trop raides : au bout de quelques heures, la douleur au dos et aux articulations est bien plus présente que la douleur du piquage.


Ah ça !!! on en parle pas assez mais c'est le pire ^^
3+10/11/2017 : Suite front, Baben Veda
26/11/2017 : Cuisse, Pommie Paul
2018 : Dos, Matt Jordan
Avatar de l’utilisateur
dark987

Investi
 
Messages: 842
Enregistré le: 21 Sep 2014
Localisation: Nouvelle Caledonie
Genre: Femme
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Lunatik » Mar 17 Oct 2017 01:58

Snurr a écrit:
ShirleyVonkarot a écrit:Perso de tout mes tatouages (mollet intérieur/extérieur, cuisse, bras complet, mains, doigt) c'est l’intérieur du mollet le pire pour moi 3h de souffrance avec aucune endorphine à l'horizon!

Pareil de mon coté. Cependant j'ai moins de tatouage. (>antérieur avant-bras (noir 1h), intérieur biceps(noir-détaillé 2h), triceps brachial (couleurs 4h), un sur le jambier extérieur (couleurs 5h), et un sur le mollet intérieur (noir).) Eh bien, c'est le mollet qui m'a fait le plus morfler. Mais genre, vraiment. Ça a duré 3h et ça m'a paru interminable et pour un résultat pas ouf du tout.

@ Rainef : J'ai deux pièces sur le mollet, une de 3h30 sur l'extérieur, une de 5h environ sur l'intérieur (avec un mini retour sur le tibia), en black, deux tatoueurs différents (mais doux tous les deux), c'est passé nickel dans les deux cas. Mais vraiment tranquille. Et la cica a été un vrai bonheur, ils se sont tous les deux fait oublier dès le soir même, aucun gonflement, aucune boiterie, aucune douleur.
Sur ma peau : Odrëy, Strange Dust, Cowboy, Lanj, Klaim (et Titukh bientôt)
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 651
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 45 fois

Re: Le tatouage et la douleur

Messagepar Aurel » Mar 17 Oct 2017 02:41

Lunatik a écrit:Et la cica a été un vrai bonheur, ils se sont tous les deux fait oublier dès le soir même, aucun gonflement, aucune boiterie, aucune douleur.


Si chaque pièce sur /dans la zone du mollet n'a généré qu'une douleur très supportable, à chaque fois ma cheville et mon pied ont doublé de volume pendant la semaine qui a suivi. J'ai une grosse séance prévu la semaine prochaine sur le tibia : je me prépare déjà à passer dix jours avec des baskets pas lacées! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Aurel

Timide
 
Messages: 53
Enregistré le: 24 Juil 2014
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Précédente

Retourner vers Tatouage : de la découverte au passage à l'acte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités