Être pierceur en France, questions

« Pro recherche shop », « Boutique recherche collaborateur », « Motivé recherche apprentissage » ? Cette zone pour mettre à dispo tes compétences ou trouver le poste qui t'intéresse.

Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Jeu 18 Jan 2018 10:39

Salut les BDWKés,

J'ouvre ce sujet sans trop savoir si je suis dans la bonne section.
Comme je débute sur le forum, ne m'en veuillez pas trop si je me suis planté. Si c'est le cas, merci de m'indiquer dans quelle rubrique je devrais reposter ce sujet.


Comme dit dans ma présentation, je suis venu aux tatouages et aux piercings depuis 2 ans environ.
Aujourd'hui, peut-être à l'équinoxe de ma vie, je me pose la question de changement de voie professionnelle et je m'interroge sur le métier de perceur.

Dans ce climat social fragile, instable, parfois malade et irritable, je me demande comment vivent les perceurs de leur art :

- Êtes-vous heureux professionnellement ?

- Quel est la part de la lourdeur administrative de gérer un shop ? la compta ? la fiscalité ?

- Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ou le secteur est-il aussi touché par la crise économique ?
Je sais que la réponse à cette question est très relative mais disons pour une personne qui a une vie de famille sédentaire et pas un jeune démarrant dans la vie sans petites âmes à élever et protéger du besoin.

- Quelle ambiance entre les perceurs ? Y a-t'il une vraie confraternité, un esprit de corps ? ou les perceurs d'une même ville ont-ils tendance à se regarder en chien de faïence, à juger voire dénigrer le travail du voisin, s'en méfier de peur qu'il lui pique le client ? (comme c'est largement le cas dans le métier que j'exerce actuellement)

- Trouvez-vous qu'il y a déjà trop de perceurs en France ?

Merci pour vos réponses.
Sans dire que je sois vraiment en train de m'orienter dans cette branche, j'ouvre le débat pour évoquer ces questions librement, pouvoir en parler sans crainte d'être jugé ni mis en concurrence.
Petit état des lieux de la Profession :)

Bien sûr, tout le monde, perceur ou non, est invité à s'exprimer et donner son avis, hein ?... ;)
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Lun 22 Jan 2018 14:18

Je crois que ce sujet n'a pas beaucoup de succès :sad:

Faudrait-il que je le mette plutôt en culture et Société ou cette question n'intéresse-t-elle que moi ? :|
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Bett » Lun 22 Jan 2018 15:09

Faudrait-il que les pierceurs soient actifs, ce qui n'est pas le cas actuellement !

DojoD a écrit:Bien sûr, tout le monde, perceur ou non, est invité à s'exprimer et donner son avis, hein ?... ;)


Compliqué de répondre à ce genre de questions quand nous ne sommes pas dans le milieu.

Pour connaître quelques pierceurs, ça a l'air d'aller pour eux. Après, dans une petit village, je ne suis pas sur que ça fonctionne aussi bien.

J'ai moi même voulu m'essayer au piercing, mais j'ai finalement renoncé car justement, les pierceurs sont tributaires directement de leurs clients pour vivre. Je préfère être dans une grosse boite, ce que je trouve plus "safe" mais ça c'est un choix personnel :)
Avatar de l’utilisateur
Bett

Investi
 
Messages: 623
Enregistré le: 26 Avr 2016
Localisation: 77
Genre: Non spécifié
Remercié: 14 fois
  • Adresse Galerie

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Lun 22 Jan 2018 16:33

Bett a écrit:Faudrait-il que les pierceurs soient actifs, ce qui n'est pas le cas actuellement !

J'ai l'impression qu'ils ne fréquentent pas trop ce genre de forum en fait ? ou alors essentiellement pour les annonces ?

Ce sujet est peut-être un peu plus large qu'il n'y paraît. C'est pourquoi j'ai hésité à le retirer ou à le déplacer.


Bett a écrit:J'ai moi même voulu m'essayer au piercing, mais j'ai finalement renoncé car justement,


C'est intéressant, ça ! C'était dans quel cadre ? T'as fait un apprentissage ?
Qu'est-ce que tu retiens de plaisant de cette expérience ?
C'est uniquement le côté aléatoire et incertain de la rémunération qui t'as fait renoncé ou y a-t-il eu d'autres facteurs ?

Bett a écrit:Je préfère être dans une grosse boite, ce que je trouve plus "safe" mais ça c'est un choix personnel :)


C'est sûr que la liberté se paye cher ! Je travaille en libéral et je suis en train de me questionner aussi pour retourner vers la sécurité du salariat.
J'aime ma liberté de m'organiser comme je veux, de pouvoir exercer mon métier comme je l'entend mais d'une part, on n'est jamais à l'abri d'une période de "vaches maigres", il règne un climat catastrophique de concurrence anti-confraternelle dans lequel je ne me retrouve pas du tout et d'autre part, je suis écrasé par la lourdeur administrative et les charges.
J'en perd de plus en plus la motivation que j'avais quand je me suis lancé ! :|
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Bett » Mar 23 Jan 2018 13:16

En même temps, ils bossent déjà toute la journée sur du piercing, je doute qu'en rentrant du boulot, ils aient envie d'aller aider des gens sur leurs problèmes de piercings.
Les forums sont, à mon sens, dédié aux passionnées ou personne cherchant une info plutôt qu'aux pros.

Avant, les pros pouvaient se donner de la visibilité via un forum ou des sites comme BME, aujourd'hui, avec les réseaux sociaux (facebook et instragram), un groupe ou page bodmod a un impact beaucoup plus large qu'un forum.
Pour preuve, Samppa a essayé de créer un site "rustycyg" qui ressemble beaucoup à BME, et ce dernier a fait un bide complet.

DojoD a écrit:C'est intéressant, ça ! C'était dans quel cadre ? T'as fait un apprentissage ?
Qu'est-ce que tu retiens de plaisant de cette expérience ?
C'est uniquement le côté aléatoire et incertain de la rémunération qui t'as fait renoncé ou y a-t-il eu d'autres facteurs ?

Je n'ai fait aucun apprentissage. Juste de bonnes après-midis de squat dans des shops pour se rendre compte si le boulot nous plairait ou pas.

C'est effectivement pour ça, et aussi le fait qu'il faille faire de l'administratif (car les 3/4 des pierceurs que je connaisse sont en auto-entrepreneur, même s'ils bossent dans un shop)

DojoD a écrit:C'est sûr que la liberté se paye cher ! Je travaille en libéral et je suis en train de me questionner aussi pour retourner vers la sécurité du salariat.
J'aime ma liberté de m'organiser comme je veux, de pouvoir exercer mon métier comme je l'entend mais d'une part, on n'est jamais à l'abri d'une période de "vaches maigres", il règne un climat catastrophique de concurrence anti-confraternelle dans lequel je ne me retrouve pas du tout et d'autre part, je suis écrasé par la lourdeur administrative et les charges.
J'en perd de plus en plus la motivation que j'avais quand je me suis lancé ! :|


Bon courage. Mais du coup, tu souhaites te tourner vers le piercing ? Car on est en plein dans le "il règne un climat catastrophique de concurrence anti-confraternelle dans lequel je ne me retrouve pas du tout et d'autre part, je suis écrasé par la lourdeur administrative et les charges."
Avatar de l’utilisateur
Bett

Investi
 
Messages: 623
Enregistré le: 26 Avr 2016
Localisation: 77
Genre: Non spécifié
Remercié: 14 fois
  • Adresse Galerie

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Mar 23 Jan 2018 14:13

Bett a écrit:Bon courage. Mais du coup, tu souhaites te tourner vers le piercing ? Car on est en plein dans le "il règne un climat catastrophique de concurrence anti-confraternelle dans lequel je ne me retrouve pas du tout et d'autre part, je suis écrasé par la lourdeur administrative et les charges."


C'est justement une des questions que je me pose pour l'esprit de concurrence et j'aurais bien aimé que des pierceurs s'expriment à ce sujet.
Moi, ça me bouffe dans ma branche ! Y'a une mentalité de cons à cause de ça. À une époque, j'ai voulu créer des rencontres entre confrères, qu'on échange sur les pratiques, qu'on fasse venir des intervenants pour de la formation continue, qu'on créée un vrai corporatisme à l'échelle de ma ville... Eh bin j'ai fait un gros bide !

Je pense posséder certaines qualités nécessaires au métier de pierceur : une main assurée, un bon contact relationnel et gestion de l'appréhension de la douleur, un goût de la précision et de la technique, etc. mais je pense que l'approche du piercing ne résume pas à cela et je ne me situe pas encore vraiment face aux grosses mod et scarifications.
Y'a toute une culture et une philosophie du perçage et de la modification corporelle qui s'acquiert et que je suis loin d'avoir intégré.

Le statut d'auto-entrepreneur est moins compliqué que celui de profession libérale que j'ai actuellement donc je pense que ça serait moins lourd en terme de gestion administrative mais peut-être que je goure complètement ?
Après, l'exercice du métier est peut-être plus aisé dans une très grande ville que dans une petite ville de province en effet :|
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Kini » Mar 23 Jan 2018 14:26

DojoD a écrit:Le statut d'auto-entrepreneur est moins compliqué que celui de profession libérale que j'ai actuellement donc je pense que ça serait moins lourd en terme de gestion administrative mais peut-être que je goure complètement ?

Je me permet de te répondre sur ce point.
La gestion administrative est évidemment beaucoup plus simple en auto-entrepreneur: déclaration trimestrielle du CA, et je crois que désormais il y a obligation d'un livre de compte simplifié, mais globalement ça reste simple et rapide.
La contre-partie c'est que le business est beaucoup plus simple aussi: pas de récupération de tva, charges non déduites du CA, et CA limité à 32900e par an.
Donc tout dépend du contexte et de comment fonctionnerait le salon qui "t'embaucherait".
Pas sûr que tu t'y retrouve mieux que dans ta fonction libérale, d'un point de vue financier en tout cas :/
Kini

Donateur
 
Messages: 517
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 85 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Mar 23 Jan 2018 14:36

En fait, je pense que le statut d'auto-entrepreneur est avantageux uniquement si on a peu de charges de fonctionnement.
Si on doit gérer des charges régulières comme un loyer, frais téléphoniques, achat, renouvellement et entretien de matériel, produits d'entretien, mobilier de réception (salle d'attente) et d'exercice, etc., déclarer un CA sans charges déduites n'est pas du tout avantageux. C'est plus simple mais ça ne reflète pas la réalité du coût de l'exercice et des revenus dégagés. :?

C'est pour ça que je me demande si certains arrivent à générer suffisamment de CA pour se payer les recours d'un comptable ? Car, par contre, si on passe en prof lib. ou travailleur indépendant, je crois qu'on devient assujettissable à la TVA, non ?
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Krän » Mar 23 Jan 2018 15:51

Pour rebondir sur la fréquentation/participation des Pro (pierceurs/bodmodeurs) sur des fora, ça a existé. Avant que les réseaux sociaux se développent d'une part, et avant que le "contexte global de la profession" soit ce qu'il est d'autre part.

Pour faire simple concernant ces deux points :

1 - les réseaux sociaux permettent une publicité très facile avec peu d'efforts à faire et un impact plus important que via un forum.
Les réseaux sociaux sont adaptés, voire favorisent, la com/pub. Les fora sont un moyen de partage entre passionnés avant tout (qui se sont inscrits, qui viennent spécifiquement les consulter, etc, ça ne 'tombe' pas dans un fil d'info quotidien).
Le Pro aussi peut partager sur un forum et en profiter pour faire de la pub, l'impact est logiquement moins important, donc la plupart des pro visent l'efficacité avec les réseaux sociaux, c'est compréhensible, c'est pour certains une passion mais aussi (voire "avant tout") un boulot.

2 - au début/milieu des années 2000 un certain nombre de Pro étaient très actifs sur des fora. Certaines techniques de piercings/scar/implant/splits/asepsie/soins post actes/etc étaient discutées, tout le monde n'avait pas la même technique tant en France qu'à l'international, ni les mêmes protocoles de soins, ...
Par ailleurs la "communauté" des Pro n'était pas celle qu'elle est aujourd'hui. N'ayant pas envie de détailler ou initier des polémiques, je m'en tiendrai à ça.


Bref, pour en avoir discuté avec de "vieilles connaissances" dans le métier depuis longtemps ou des pro arrivés il y a moins longtemps, les fora ne présentent plus un intérêt comme c'était le cas il y a 10-15 ans. Facebook et Instagram sont privilégiés.


Quant aux Groupes Facebook dédiés aux bodmods, j'en suis deux par curiosité dont (sauf erreur) le plus gros. Je n'ai pas largement exploré ce format et n'y participe pas pour plusieurs raisons, notamment le format qui amène une incessante répétition des mêmes questions de jour en jour et l'absence de réels échanges chacun répondant en quelques lignes de façon parfois (souvent à mon goût) approximative, 99% de messages de type "aidez-moi !" ou "regardez-moi", quasiment jamais de sujet d'actu/société/etc, très peu de mise en avant d'artistes de qualité, ... Et je ne me reconnais pas du tout dans la fréquentation, qui semble aller avec ce format "fast food" très superficiel dans le traitement (je ne parle pas des démarches des personnes hein, je parle bien de la façon de gérer, et de parler de Bodmods).

J'ai constaté que certains Pro les utilisent aussi, pour ce que j'en ai vu dans le but de faire de la publicité (plus ou moins 'masquée'), là aussi ça se comprend (de parole de gérant de shop il est bon d'être "bien vu" car ce n'est pas neutre pour l'activité (en participant ou non aux groupes) ).

J'ai vu des Groupes indiqués comme réservés aux Pro (parfois apprentis inclus), je ne sais pas comment ils filtrent les demandes d'accès, et ce qu'il s'y dit.
Je n'ai eu qu'un retour d'un apprenti concernant un groupe, donc je ne ferai pas une généralité.


Bref, il y a du bon et du moins bon pour chacun, pro ou non, dans ces solutions.
Mais DojoD, je pense que le plus efficace pour savoir comment ça se passe c'est d'aller en shop demander (les pros sont souvent plus ouverts IRL à la discussion quel que soit le sujet que par écrit (moins encore sur un forum/une page ouverte au public). ;)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5513
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Mar 23 Jan 2018 17:26

Krän a écrit:Mais DojoD, je pense que le plus efficace pour savoir comment ça se passe c'est d'aller en shop demander (les pros sont souvent plus ouverts IRL à la discussion quel que soit le sujet que par écrit (moins encore sur un forum/une page ouverte au public). ;)


Oui, tu as raison, un dialogue direct est souvent plus propice à de meilleurs échanges pour peu qu'une relation de confiance s'installe.
Toutefois, je me disais qu'un support comme celui de ce forum aurait permis d'une part de s'exprimer sans crainte d'être trop exposé (justement grâce à l'anonymat possible du pseudo) et d'autre part d'éviter de biaiser l'échange par une éventuelle (peut-être irréelle) crainte de voir un nouveau concurrent débarquer.

Je saisis la différence d'intérêt que peuvent représenter les réseaux sociaux et les fora pour les pros et pensent effectivement que les 1ers doivent davantage servir de moyen de faire de la com tandis que les second doivent plutôt voir passer des personnes désireuses d'apporter du conseil ou de l'info.

Sans chercher à créer de polémique ni heurter de sensibilités, penses-tu justement que la profession a beaucoup changé ces 15 dernières années ?
Est-elle passée d'un ensemble de personnes passionnées, investies, issues d'un milieu un peu underground mais aussi peu cadré et réglementé (avec les excès et dérives que ça peut engendrer) à un milieu aujourd'hui de plus en plus assujetti aux effets de modes, fagocité par ces réseaux sociaux et avec des pros qui y voient plus un job qu'un art ?
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar twinings » Mar 23 Jan 2018 18:26

Pardon du HS

DojoD a écrit:fagocité par ces réseaux sociaux

On écrit phagocyter, sans vouloir t'offenser, Dojo, ou dans ce cas-ci phagocyté :)
Avatar de l’utilisateur
twinings

Investi
 
Messages: 1232
Enregistré le: 18 Aoû 2014
Localisation: Je me balade.
Genre: Non spécifié
Remercié: 44 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Krän » Mar 23 Jan 2018 19:10

Toutefois, je me disais qu'un support comme celui de ce forum aurait permis d'une part de s'exprimer sans crainte d'être trop exposé (justement grâce à l'anonymat possible du pseudo).

Les Pro s'inscrivent généralement sous leurs pseudos Pro, ce serait très étonnant qu'un pro qui ait envi de répondre prenne le temps de se réinscrire sous un autre pseudo "anonyme". S'il ont du temps à consacrer à Internet je pense qu'ils privilégieront un post montrant leur travail, un peu de pub, plutôt que répondre à ce topic (je te souhaite de me tromper). ;)
Et ce serait également étonnant qu'un pro non encore inscrit s'inscrive de façon "anonyme" pour répondre à ce topic (là aussi je te souhaite de me tromper). ;)


Sans chercher à créer de polémique ni heurter de sensibilités, penses-tu justement que la profession a beaucoup changé ces 15 dernières années ?
Est-elle passée d'un ensemble de personnes passionnées, investies, issues d'un milieu un peu underground mais aussi peu cadré et réglementé (avec les excès et dérives que ça peut engendrer) à un milieu aujourd'hui de plus en plus assujetti aux effets de modes, fagocité par ces réseaux sociaux et avec des pros qui y voient plus un job qu'un art ?

C'est caricatural et pour le coup tu pourrais en heurter, des sensibilités ! :D
Il y a fort heureusement des passionnés parmi les pro. :)


Pour faire simple, par rapport à ta demande globale, ce n'est pas "tout rose" comme milieu, ça ne l'était pas il y a 15 ans à ma connaissance, ça ne l'est pas aujourd'hui, ça ne le sera certainement jamais. Mais il y a fort à parier (tu en es d'ailleurs témoin) que très peu de milieux pro sont tout rose !
Tu pourrais aussi te détacher complètement de cette question et bosser sans te préoccuper des "petites histoires". J'en connais qui le font et s'en portent très bien ! :)


Comme dit, en discuter IRL est la meilleure solution.
Et comme tu le soulignes :
Oui, tu as raison, un dialogue direct est souvent plus propice à de meilleurs échanges pour peu qu'une relation de confiance s'installe.

Il faut déjà commencer par là, par connaître des Pro et créer un 'lien' (il ne s'agit pas forcément de devenir ami, juste un lien de confiance suffisant pour discuter relativement librement). C'est le meilleur moyen de commencer "proprement" en sachant où tu mets les pieds (vouloir à tout prix commencer c'est une chose, commencer en étant serein sur son futur parcours, en ayant confiance dans le pro qui te forme, c'est quand même beaucoup mieux je trouve).

Sinon il y a les formations de X jours, payantes, où tu apprendras peu de choses et qui te permettront peut-être d'être rassuré sur ce que tu fais, mais tu ne feras certainement pas du bon boulot pour autant. Comme beaucoup de métiers (je crois) on les fait correctement/bien avec l'accumulation des expériences. En formation payante de X jours au mieux des exemples te seront décris et tu feras quelques piercings histoire de tester, en apprentissage tu auras au quotidien sur une bien plus longue période les discussions, l'observation, la pratique.
Dans les deux cas à la fin tu peux te dire pierceur pro, il n'y a pas de réglementation, n'importe qui peut le faire, tu trouveras sûrement des clients compte tenu de la demande actuellement.
Mais, avec l'apprentissage, tu feras normalement du meilleur boulot, tu garderas contact avec ton "maître d'apprentissage", tu auras potentiellement un bon contact avec d'autres pro croisés au fil de l'apprentissage (pote de ton "maître d'apprentissage").
Avec la formation payante de X jours, au mieux tu garderas contact avec la personne qui t'aura formé. Et, à moins que ça ait changé ces dernières années, ce ne sont clairement pas les meilleurs pierceurs qui proposent cela... Autant dire que tu ne feras sûrement pas du super boulot et tu te formeras comme tu pourras sur le tas...
C'est un choix d'approche et de respect (des clients, et de soi-même dans une certaine mesure je trouve).


Comme tu le soulignes, tu n'as apparemment pas aujourd'hui de connaissances particulière sur le 'monde' des bodmods et la profession de pierceur.
Y'a toute une culture et une philosophie du perçage et de la modification corporelle qui s'acquiert et que je suis loin d'avoir intégré.

Du coup je me dis "mais pourquoi donc, sans connaître grand chose voire quoi que ce soit, se demande-t-il s'il pourrait devenir pierceur ?!"

C'est un métier comme ou autre...ou pas. Question d'approche là aussi.
Les "connaissances" s'acquiert par la passion (lectures, discussions, etc), les échanges avec des Pro lors de visites aux shop (pour se faire piercer ou non), ... A mon sens il faut commencer par là.

Certaines personnes débutent certainement sans se poser la question, j'imagine. J'avoue ne pas côtoyer de Pro qui ne soit pas un minimum 'passionné' par ce qu'il fait et donc ayant cette "culture". (Je ne vois pas ce que j'aurais à dire à un mec qui fait des trous pour faire des trous/pour rentrer du fric...)

Je ne saurais pas dire si, aujourd'hui, il est possible de trouver un apprentissage en piercing sans un minimum de contacts, de passion pour les bodmods, juste parce qu'on se dit que ça pourrait être sympa.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5513
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Mar 23 Jan 2018 22:58

twinings a écrit:Pardon du HS

DojoD a écrit:fagocité par ces réseaux sociaux

On écrit phagocyter, sans vouloir t'offenser, Dojo, ou dans ce cas-ci phagocyté :)


:o Merci d'avoir relevé, twinings !
J'ai écrit le message rapidement entre 2 rdv et je suis moi-même étonné d'avoir fait une faute aussi grossière ! Comme quoi, on n'est jamais à l'abri :lol:

Krän a écrit:Du coup je me dis "mais pourquoi donc, sans connaître grand chose voire quoi que ce soit, se demande-t-il s'il pourrait devenir pierceur ?!"
[...]
Je ne saurais pas dire si, aujourd'hui, il est possible de trouver un apprentissage en piercing sans un minimum de contacts, de passion pour les bodmods, juste parce qu'on se dit que ça pourrait être sympa.


Je n'ai pas dit que j'étais complètement ignare non plus ! :D
Loin de moi l'ombre d'un début d'idée de m'improviser pierceur sans rien connaître de ce monde :shock: ;)

Comme dit dans mon 1er post, ce n'est pas vraiment que je sois en train de m'orienter dans ce métier mais j'avais envie de "prendre la température", de discuter de cette profession sous un angle différent et cette discussion m'apporte déjà des éléments de réflexion intéressants.
C'est une démarche qui ne remplace et n'exclut pas d'autres échanges que je pourrais avoir avec des pierceurs, ni des recherches personnelles et documentations mais qui permet de recueillir d'autres points de vue comme le vôtre et je trouve cela constructif.

Mais si je me retrouve à la justifier autant, c'est que la démarche ne doit pas être si pertinente.
Désolé :|
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar Krän » Mer 24 Jan 2018 13:59

Ah mais tu as tout à fait le droit de te poser ces questions ! ;)

Mes messages ne se résument pas aux deux phrases que tu as citées et je ne te demande pas de te justifier. ;) Mais, si je me pose la question, il est probable que si tu "démarches" des pro avec ces questions/cette approche, ils se (et te) la posent aussi. :)

Tu indiques que ce n'est pas dans le but d'entreprendre là maintenant une démarche active de recherche, du coup je te laisse prendre ce que tu veux dans ce que je dis et laisser le reste de côté. :D
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5513
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Être pierceur en France, questions

Messagepar DojoD » Mer 24 Jan 2018 15:24

Oui, tu as raison, la teneur de ton message ne se résume pas du tout à ces 2 phrases et tu apportes beaucoup de matière à réflexion !

D'ailleurs, je vous remercie tous de jouer le jeu aussi sympathiquement et d'apporter vos points de vue ! :pink:

C'est juste que ces 2 phrases m'ont un peu fait l'effet d'un petit renvoi dans les cordes et comme je ne veux surtout pas embêter le monde ni polémiquer avec des questionnements qui n'intéressent peut-être que moi au final, je ne voudrais pas avoir l'air d'insister.


J'ai l'impression qu'il y a 3 grands thèmes qui se dégagent :
- Le monde du piercing pro aujourd'hui (son état d'esprit, sa philosophie, sa santé)
- Le chemin de l'apprentissage (je pense effectivement que la voie du shop avec maître-pierceur sur du long cours, agrémenté de formations continues dans différents domaines représente une voie Royale)
- Le quotidien du pierceur (gestion d'un shop).

Cette discussion m'a apporté pas mal d'éléments qui alimenteront les échanges que j'aurai avec d'autres pros.

Merci beaucoup les gars ! Et twinings ! ;) :D
Avatar de l’utilisateur
DojoD

Timide
 
Messages: 95
Enregistré le: 21 Mar 2016
Localisation: Pays de la Loire
Genre: Homme
Remercié: 10 fois


Retourner vers Emploi et formation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité