SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar jl-l » Lun 30 Sep 2013 12:13

Un article sur "cadre emploi.fr" assez intéressant.

Le lien parce que c'est leur boulot et qu'il permet l’accès à d'autres liens ...

http://actualites.cadremploi.fr/editori ... -veux.html

Et la copie de l'article, parce que ... la page d'origine peut disparaitre .... si si ... :grat:

Clémentine Monperrus sur cadreemploi.fr a écrit:

Par Clémentine Monperrus 21 juin 2012 | Réaction (7)
Les détatouages au laser ont augmenté de 32 % aux Etats-Unis. La motivation première mise en avant par les clients : le travail. Mais vos tatouages peuvent-il vraiment vous pénaliser dans le cadre d’un recrutement ou de votre évolution professionnelle ? Réponses d’experts.

Dans un récent reportage d’ABC News (à visionner ci-dessous), on voit jeunes dip’ et demandeurs d’emploi se ruer dans les centres de détatouages au laser. Selon The Patient's Guide, les détatouages ont augmenté de 32% aux Etats-Unis l’an dernier, et que ceux qui y ont recours évoquent le travail comme motivation première, rapporte le journaliste. Mais que dit la loi française à ce sujet ? Peut-on vraiment perdre un job à cause d’un tattoo ?

La loi est bien floue dans le texte, sur la question des tatouages, piercings et autres éléments d’apparence physique. Sachez cependant que le Code du travail interdit toute discrimination liée à l’apparence physique d’un candidat à l’emploi ou d’un salarié déjà en poste (art. L.1132.1 du Code du travail). Ce dernier précise en outre que l’employeur peut apporter des restrictions quant à la tenue d’un salarié, puisque cette dernière ne doit pas porter atteinte à l’entreprise ou à la sécurité. Mais la contrainte doit être « proportionnée », en fonction du poste et du secteur d’activité du salarié (art. L. 1121-1 du Code du travail).

Ce que dit la jurisprudence

Ainsi, la Cour de la Cassation (Cass. Soc, 11.1.2012, N° 177) a jugé infondé le licenciement d’un chef de rang de restaurant gastronomique, qui avait été licencié après avoir décidé de porter des boucles d’oreilles au travail. Mais attention méfiance : la jurisprudence n’est pas toujours protectrice pour le salarié, comme le montre le cas d’un employé des Télécoms qui avait, lui, été licencié pour… port de bermuda au travail.

Concernant les tatouages, les décisions de justice sont marginales. Récemment, le défenseur des droits a été saisi par un candidat qui s’est vu refuser un emploi à cause de ses tatoos (le règlement intérieur de l’entreprise prévoyait l’interdiction de « tout port de tatouage ou piercing »). Mais le litige s’est réglé à l’amiable et le candidat a finalement été embauché.

Argumentaire de l’employeur

Au-delà de cette affaire, « il est accepté qu’un employeur puisse demander à son salarié de cacher un tattoo trop voyant ou à connotation trop forte. A condition, bien sûr que cette restriction à la liberté du salarié soit justifiée et proportionnée dans le cadre de ses fonctions », confirme Yves Nicol, avocat en droit social et auteur du blog avocattalk.fr.

Face à un tribunal, « tout dépendra donc de la motivation soulevée par l’employeur en cas de licenciement ou de refus d’embauche », conclut Yves Nicol. Le cas du tatouage peut être rapproché des cas de litiges vestimentaires, dans le cadre desquels le juge cherche à s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une discrimination et que la sanction/décision de l’employeur était justifiée.

Les recruteurs posent des limites

Dans les faits, les règlements internes aux entreprises n’hésitent plus à poser les limites : Air France par exemple exige des candidats à l’embauche une "présentation soignée" et souligne que "le manuel des règles du port de l'uniforme n'autorise pas les tatouages ou piercings visibles pour le personnel naviguant".

Mais la question, pour le chercheur d’emploi ou le salarié travaillant dans un secteur aux codes traditionnels, reste avant tout une question de bon sens. Puisqu’il y a fort à parier qu’un recruteur rebuté par le tatouage trop voyant d’un candidat n’ira certainement pas le souligner en entretien d'embauche.

Charlotte Rosier, consultante en image, conseille vivement « d’éviter de tatouer les parties du corps trop exposées : mains, cou, visage… » Car, selon cette dernière, « quand on cherche du travail ou une évolution de carrière, il faut faire attention à son image. 60% de la première impression vient de l’apparence. Il ne s’agit pas d’entrer à tout prix dans un moule, mais il ne faudrait surtout pas devenir prisonnier de sa propre image. »



J'insiste personnellement d'ailleurs sur cette conclusion ...
Ma Galerie :
click ici


Prochaine séance le 25 juillet 2017 .... :eek: [/color]
Avatar de l’utilisateur
jl-l

Donateur
 
Messages: 777
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Métropole Lilloise
Genre: Non spécifié
Remercié: 20 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar Chronophage » Lun 30 Sep 2013 13:03

reportage assez intéressant, même s'il ne nous éclaire pas beaucoup. Par contre, la réflexion finale est assez juste selon moi.
Avatar de l’utilisateur
Chronophage

Timide
 
Messages: 14
Enregistré le: 29 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Glim » Lun 30 Sep 2013 17:11

D'un point de vue général, j'aimerai savoir si certains d'entre vous (et je suis sûr que oui) ont des tatouages dans des endroits visibles. Et quelles sont/ont été les réactions des boss/employés/clients/etc. Est-ce que cela vous a posé problème?

A titre plus particulier j'aimerai savoir si il y a des infirmiers qui sont tatoués dans des endroits visibles, type bras ou cou ? (ce qui serait, dans un futur très loin, mes envies). Est-ce que vis à vis des patients ça pose problèmes et surtout vis à vis des cadres de santé??


Merci pour vos réponses :D
Avatar de l’utilisateur
Glim

Timide
 
Messages: 33
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: 62
Genre: Homme
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Racing 28 » Lun 30 Sep 2013 19:18

Alors je ne suis pas infirmier, donc déjà désolé mais je répond quand même étant tatoué et à mon compte.
Jusqu'à maintenant (et je souhaite que cela continue) je n'ai eu aucune remarque sur mes tattoos visibles sur les avant bras, aussi bien quand j'étais en formation que actuellement avec les clients. C'est sûr je suis pas tatoueur, donc pour certains je vois des fois à la vue de tattoo un air étonné, mais mes clients viennent me voir pour ce que j'ai à leur apporter, pas là pour me juger. Du moins, personne ne s'est plains jusqu'à présent et j'ai pas perdu de client à cause de ça, je veux aucun n'est reparti à cause de ça (ou il a pas joué franc jeu !)
Et sur le sujet "Tattoo", j'en parlais avec un client justement ce WE, je lui ai parlé comme ça de mon idée d'un tattoo sur la main et il m'a juste dit: "Ah je viendrais voir ça quand vous l'aurez".
Donc de mon coté, no soucy mais bon, comme dit je ne suis pas dans ta profession ;)
-- Celui qui vit avec son passé n'a pas d'avenir --
Avatar de l’utilisateur
Racing 28

Timide
 
Messages: 80
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: 61
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar tophou » Lun 30 Sep 2013 19:24

Juste :!:
L'homme est un miracle sans intérêt. Jean Rostand
Avatar de l’utilisateur
tophou

Donateur
 
Messages: 409
Enregistré le: 13 Sep 2013
Localisation: Vosges
Genre: Homme
Remercié: 10 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar MySweetDarkness » Lun 30 Sep 2013 21:16

J'ai bossé dans le milieu médical, en maison de retraite. En un an et demi, mes collègues et supérieurs ont vu naitre 2 tatouages et j'en avais déjà avant de commencer.
Je n'ai jamais eu de remarques désagréables, on ne m'a jamais rien dit ... et les personnes âgées étaient plus souvent curieuses que critiques (mais il y en a eu tout de même un peu... sauf que pour elles, c'est surtout la manière dont je m'occupais d'elles qui les intéressaient).
MySweetDarkness
 

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar jl-l » Lun 30 Sep 2013 21:22

Il y a "déjà" (loll après 3 jours ...) un post :

viewtopic.php?f=16&t=421
Ma Galerie :
click ici


Prochaine séance le 25 juillet 2017 .... :eek: [/color]
Avatar de l’utilisateur
jl-l

Donateur
 
Messages: 777
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Métropole Lilloise
Genre: Non spécifié
Remercié: 20 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar La chouette » Lun 30 Sep 2013 21:42

Alors... je ne suis pas infirmière mais diet en clinique et prof en BTS

J'ai plusieurs tatouages dont un qui est particulièrement visible en été et/ou en jupe.
Je n'ai jamais eu de soucis à la clinique que ce soit avec la direction (la DSI est tatouée) ou avec les patients.
Dans certains cas, le tatouage a même été une occasion de créer du dialogue avec des patients anxieux ;)

Il n'en a par contre pas été de même dans l'école dans laquelle j'enseigne ...Ma direction ne voit pas le tatouage d'un bon œil ... alors que ça a créé du lien avec des étudiants parfois difficiles !
"Quand on se prive, on met sa bouche en colère ..." Proverbe arabe
Avatar de l’utilisateur
La chouette

Timide
 
Messages: 38
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Métropole Lilloise
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar h0ze » Mar 1 Oct 2013 00:50

Désolé mais tout ce blabla pseudo juridique me fait bien rire. Pour les tattoo/piercing comme pour d'autres motifs illégitimes, si un employeur veut vous dégager il le fera en invoquant d'autres raisons. Pas très dur si on se mets sur le dos d'un salarié, un ptit coup de pression et on relève toutes les petites fautes. On envoi une lettre en disant que votre comportement (bla bla bla, voir liste ci-dessous) nuis gravement à la performance de l’entreprise et basta.

Idem pour une embauche, jamais un recruteur ne dira que vous êtes recalé pour vos tattoo. C'est comme une couleur de peau ou une origine ethnique. Mais ça l’empêchera pas d'avoir son opinion et ses préjugés.

Ce que j'aimerais souligner c'est plus des faits objectifs comme ne pas avoir de piercing visible dans le médical. N'importe quel règlement de clinique/hôpital est clair: pas de bijoux (alliance tolérée). C'est une question d'hygiène simplement. je dis ça pour les gens encore à l'école et qui voudrait atterrir dans ce domaine plus tard par exemple. (et encore certains bijoux peuvent se monter/démonter facilement)
Avatar de l’utilisateur
h0ze

Timide
 
Messages: 68
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Reims
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar jl-l » Mar 1 Oct 2013 06:51

On est OK que dans la réalité, certaines ... "pratiques malhonnêtes" ... sont un fait !

Ton exemple est un cas particulier (enfin un cas important par le nombre de personne concernée), tout domaine médical (comme l'agro alimentaire par exemple) : en effet, on est pas là sur un cas de "goût", de choix, ... mais sur des notions d’hygiènes et de protections ...


De la même manière que des bijoux (bagues, bracelet, chaines, piercing, ...) pourront être interdit à des manipulateurs de certaines machines outils ... autres exemples ....


On pourrait multiplier les exemples d’exceptions ...

un article comme celui là n'est pas là pour recenser les pour et contre ... mais donner un regard différent, dans ce cas, celui du recruteur .....
Ma Galerie :
click ici


Prochaine séance le 25 juillet 2017 .... :eek: [/color]
Avatar de l’utilisateur
jl-l

Donateur
 
Messages: 777
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Métropole Lilloise
Genre: Non spécifié
Remercié: 20 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Glim » Mar 1 Oct 2013 10:49

jl-l a écrit:Il y a "déjà" (loll après 3 jours ...) un post :

viewtopic.php?f=16&t=421



Et merde, je commence bien >_< Merci pour l'info ! Du coup, si les admins préfèrent cloturer ici pour continuer là bas, pas de soucis qu'ils le disent/fassent.


Sinon pour les retours que j'ai déjà eu : merci pour vos témoignages! J'ai fait des stages en maison de retraite avec crête et piercing. Avec les résidents ça passaient nickel, idéal pour enclencher le dialogue, mes profs ne m'ont jamais rien dit, m'avaient seulement prévenu que je pouvais me mettre en difficulté à cause de mon look mais que eux, connaissant mes capacités, ils s'en fichaient. Mais je me souviens qu'avec la cadre de la MdR, c'était assez chaud ...
Mais ça rassure de voir ton cas par exemple La Chouette (même si ma propre DSI, je ne l'imagine pas trop tatouée, mais qui sait? :D )

J'imagine que ma direction ne voit pas d'un mauvais oeil le tatouage en lui-même mais que pour le "paraître" face au à leur patientèle (pour pas dire clientèle, ne soyons pas naïfs), ils risquent de bloquer un peu ... J'ai une collègue avec de multiple tatouages par exemple mais ils sont tous "invisibles" sous la tenue ... Pas facile pour se référer à elle.
Avatar de l’utilisateur
Glim

Timide
 
Messages: 33
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: 62
Genre: Homme
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar RomaindEastwood » Mar 1 Oct 2013 13:11

Je fréquente beaucoup d'hôpitaux, de cliniques et de maisons de retraite professionnellement, je vois beaucoup de (petits) tatouages qui ne semblent poser de probléme à personne. Curieusement, c'est dans les hôpitaux (et donc dans le public), notamment dans les services d'urgences, que je vois de grosses pièces visibles sur des brancardiers, des aide-soignants, des infirmiers, voire même quelques médecins. Ça semble généralement assez bien toléré en milieu hospitalier, après ça doit quand même fermer des portes donc c'est un choix qui s' assume, comme dans presque tous les secteurs.
Romain
------------
Mes tattoos
Avatar de l’utilisateur
RomaindEastwood

Curieux
 
Messages: 161
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Hainaut, BE
Genre: Homme
Remercié: 2 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar RomaindEastwood » Mar 1 Oct 2013 13:17

Effectivement c'est le bon sens qui devrait primer, au cas par cas. Malheureusement, le bon sens est une faculté en voie de disparition...
Romain
------------
Mes tattoos
Avatar de l’utilisateur
RomaindEastwood

Curieux
 
Messages: 161
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Hainaut, BE
Genre: Homme
Remercié: 2 fois

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Roméo » Mar 1 Oct 2013 13:21

J'ai eu bosser à l'hôpital et une amie infirmière avaient un tattoo sur l'avant-bras. C'était le dernier soucis des patients et ses collègues/chefs trouvaient plutôt sympa... Ça ne posait aucun problème... Après c'était une clé sur tout l'avant bras... Ça aurait été des zombies, tête de mort et feuille de cana il en aurait peut être été autrement...
Les passionnés ont vécus. Chamfort
Avatar de l’utilisateur
Roméo

Curieux
 
Messages: 290
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Suisse
Genre: Femme
Remercié: 11 fois

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Octagonapus » Mar 1 Oct 2013 13:39

De mon côté j'ai bossé dans pas mal de cinéma "de luxe" qui ne me permettait pas de franchir le cap. Quand je suis arrivé où je suis, j'ai pu me lancé car la caissière principale, donc celle qui est censé voir le plus de monde était tatoué un peu partout et a été recruté avec ses tatouages. Bien sûr je savais que la réaction n'allait pas être la même de la part de la boss, parce que la caissière est très féminine alors que moi elle me reproche d'être le camionneur de service. Quand je me suis lancé, sur le moment elle a sursauté j'ai cru à un arrêt cardiaque, et puis finalement elle s'est habitué et ça ne lui pose pas de problèmes.

Là où je trouve ça magique c'est la réaction des clients, le cinéma est situé dans une station balnéaire, donc l'été blindé de touristes plus du genre à regardé souvent avec admiration et poser des questions (bon y'a quelques cas de ptit cons qui t'assure que tu mens et que c'est du stylo bille mais ceux là je leurs souris avec condescendance), et l'hiver fréquenté uniquement par les habitués de 40-60 ans en moyenne, connaissant ces petits vieux là et ayant eu le temps de tisser des liens avec eux, ça n'a pas posé de problèmes.

J'ai des spectateurs qui viennent régulièrement consommer au bar juste pour regarder l'avancé, me poser des questions sur la suite (à l'unanimité veulent souvent que je fasse le 2e bras même!) et partent en se disant impatient de voir la continuité, c'est très touchant et encourageant, et du point de vue pro, très vendeur donc la patronne est ravie.

Pour l'anecdote j'ai eu une habitué de la 60aine qui est venu il y a quelques semaines et qui a été surprise car elle n'avait jamais remarqué ce tattoo (au bout de 5 mois), quand je lui ai demandé ce qu'elle en pensait elle m'a dit que ça ne l'a gênait pas du tout, que la première chose qu'elle voyait chez moi c'était mon sourire et non ce que je portais. Je peux vous dire que ça met du baume au cœur!
Tattoorama est mort, gloire à bodywork !
Avatar de l’utilisateur
Octagonapus

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 27 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar Gillou » Mar 1 Oct 2013 13:47

Eh oui ma bonne dame, tout va à veau-l'eau de nos jours !

Bref quoi qu'il en soit, la difficulté c'est de définir une limite. Je peux comprendre qu'un gérant de magasin hésite à prendre un vendeur avec un symbole offensant sur la main (symbolique raciste, haineuse, insulte, prosélytisme...). À partir de la, de fil en aiguille on en vient à refuser tout le monde car un tatouage "peut choquer"...
Avatar de l’utilisateur
Gillou

Curieux
 
Messages: 205
Enregistré le: 12 Sep 2013
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme
Remercié: 6 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar RomaindEastwood » Mar 1 Oct 2013 16:15

C'est vrai qu'il n'y a évidemment pas de limite précise et il y a tellement de facteurs qui entrent en compte, que ça soit le secteur professionnel concerné en général ou l'appréciation personnelle du dirigeant/chef de service/gérant/que-sais-je encore... Ajoutez à ça un contexte social délicat avec pour beaucoup une difficulté à accéder à l'emploi (donc beaucoup de candidats aux postes vacants), tout le monde en devient très frileux (pourquoi prendre un risque avec tel postulant qui est tatoué, qui risque de choquer des clients, quand on a des dizaines de candidatures sur le bureau ?)
Pour moi "pour vivre heureux, vivons cachés". Je n'ai jamais parlé de mes tattoos avant de les faire et avant d'être confirmé dans mon poste, je n'en ai qu'un qui soit partiellement visible en manches courtes. J'ai la chance que mon boss l'ait accepté sans souci, sinon ça aurait été manches longues toute l'année.
Romain
------------
Mes tattoos
Avatar de l’utilisateur
RomaindEastwood

Curieux
 
Messages: 161
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Hainaut, BE
Genre: Homme
Remercié: 2 fois

Re: Tatouages et milieu professionnel

Messagepar Emi » Mar 1 Oct 2013 17:21

Salut !!

Je suis infirmière et tatouée au niveau des 2 poignets.
Ainsi que les deux bras du haut des épaules jusqu'au dessus du coude. Donc parfois quand les manches de la blouse remontent un peu, on peut apercevoir des morceaux de mes tattoos.
Ca n'a jamais posé aucun soucis. Après ceux des poignets sont petits et discrets (environ 3cm sur 3cm)
Mais j'ai tout de même attendu d'être titulaire sur l'hôpital.
J'ai fait tous mes tattoos pendant mon poste actuel (maladies infectieuses et tropicales)
Les patients sont plutôt curieux de connaître la signification, mes chefs et les médecins aussi.
J'ai une collègue de nuit qui est tatouée sur une partie du cou, donc là encore très visible et qui n'a pas eu de problème non plus.

Tu es encore étudiant ?
Si oui, j'attendrai peut être d'être embauché à ta place. Surtout si tu veux du visible car parfois les clichés ont la vie dure...
Mais oui, je comprends que ce soit difficile de se raisonner!!
Si tu as des questions plus particulières, hésite pas à envoyer un MP !
Emi

Timide
 
Messages: 16
Enregistré le: 30 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar Fée-divers » Mar 1 Oct 2013 20:52

RomaindEastwood a écrit:Pour moi "pour vivre heureux, vivons cachés".

C'est exactement ma vision des choses, à la base c'est pas par rapport au boulot mais c'est pratique de pouvoir presque tout cacher, d'avoir le choix de montrer ou pas ses modifs...
" Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant ."
Avatar de l’utilisateur
Fée-divers

Investi
 
Messages: 366
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Toulouse
Genre: Femme
Remercié: 34 fois

Re: SOCIAL - Les bodmods et le boulot

Messagepar Profil supprimé » Mar 1 Oct 2013 21:03

Je suis du même avis que RomaindEastwood et Fée-divers. J'ai choisi une zone facilement dissimulable, même si les tatouages sont bien acceptés dans les emplois que j'occupe ! Je me dis que si jamais je voulais une reconversion, je devrais être passe-partout. C'est malheureux, mais c'est vrai que tout passe par l'image que l'on donne :/
Profil supprimé
 

Suivante

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités