Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an ap)

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Ash.P » Mar 8 Avr 2014 13:10

oui en tant que freelance tu peux te former
dernierement j'ai fait une mise a niveau sur photoshop justement, mais dans un centre de formation pas dans une entreprise commerciale

et puis dans le cadre d'une formation tu n'es la que pour apprendre, tu participe pas a l'activité commerciale de la societe

le fait que le cas de figure existe ne le rend pas legal pour autant


je vais me renseigner et approfondir un peu
apprenti un jour apprenti toujours
Avatar de l’utilisateur
Ash.P

Apprenti Tatoueur
 
Messages: 304
Enregistré le: 05 Avr 2014
Localisation: ile de france
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Wickiot » Mar 8 Avr 2014 16:21

Comment le tatoueur et "l'apprenti" s'arrangent, n'a que peu d'importance au final, le terme "apprenti" est emprunté pour signifier que quelqu'un est formé mais dans la réalité des faits, il faut:
- Que le tatoueur ne dissimule pas du travail comme précisé plus tôt,
- Que lui et "l'apprenti" soient couverts (social/juridique/sinistres/etc.),
- Que ca ne se fasse pas au black.

Il peut y avoir tellement de combinaisons entre la forme juridique que le tatoueur a choisi pour son shop, celle de "l'apprenti" si jamais, ou le contrat employé entre les deux, seul un spécialiste en droit social peut répondre.
Entre le droit du travail, les convention collectives, le code du commerce, le droit local et le reste de la loi française, ce qui s'applique à un tatoueur et son "apprenti" ne s'appliquera pas forcément à un autre.
Read the directions and directly you will be directed in the right direction.
Wickiot

Timide
 
Messages: 57
Enregistré le: 26 Nov 2013
Localisation: Alsace
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar caCtus » Jeu 14 Aoû 2014 12:08

Je viens de lire ce texte sur le site de Modern Body Art (Birmingham), je trouve qu'il parle de certains aspects de la recherche d'un apprentissage qui n'ont pas toujours été évoqués ici, ça doit couler de source pour certains, mais si ça peut donner des pistes a ceux qui ne savent pas trop comment s'y prendre... Bon, on parle toujours plus ou moins des mêmes démarches, mais j'ai trouvé l'aspect "ne cherchez pas forcément un apprentissage pour trouver un apprentissage, mais pour vous faire connaitre, puis recommencez" intéressant, ça n'est pas forcément comme ça qu'on cherche du boulot dans d'autres domaines.
(La traduction est la mienne, non la leur, il y a peut donc y avoir quelques inexactitudes.)

http://modernbodyart.co.uk/info/faq-tattoo/
How do I start tattooing?
We get loads of these emails and we simply don’t have time to answer them all. You need to be very very good at art, truly love, follow and understand tattooing, be very dedicated, and find an apprenticeship. Getting a portfolio of your art together and presenting yourself well to a studio is a start. We get asked countless times about jobs but I can count on one hand the amount of people who have actually brought a portfolio for us to look at. Get together a portfolio of a variety of artwork (tattoo related and non-tattoo related) and take it around all the studios you know. No-one will pay any attention the first time, so go back in a few months with new artwork and just keep doing that (being clean, well presented and polite every time – obviously). Also take your portfolio to every convention you can get to (you’ll obviously be going to loads of conventions in the UK and abroad anyway because you’re so into tattooing, right?) and show it to your favourite artists (of which there will be dozens because you read all the tattoo magazines every month and know who all the top artists are and what makes them good) and ask for criticism. Show your portfolio to the variety of top tattooists you are undoubtedly getting tattooed by, you will be sat next to them for hours and have a great chance to impress a captive audience. Everybody I know who has done this and actually been good at art has got their chance. Every other 18 year old with one tattoo (sometimes even no tattoos!) thinks it would be a cool job so you need to prove you’re a little bit more serious than that. It is a difficult industry to get into but it is not impossible. Very few people break into tattooing until they’re a little older so don’t plan on getting a job straight from school just to avoid getting a proper hair cut. Get on with life, get a proper job but keep drawing and looking and, if you’re good enough, a chance will come (you will obviously be well known on the tattoo circuit by now because you’ve been going to all the conventions for years and, of course, getting tattooed regularly by a few of the country’s leading artists). This leads on to the next point; you must really be good enough. If you have shown lots of people your art and you’re not getting any good responses maybe it isn’t up to scratch. You have to be really good to make an impression. Finally, wanting to tattoo is very popular and there are lots of people who will take advantage of this. Be careful before working for a local studio for free, paying for a course to teach you in two days what should take years, or buying a starter kit over the internet. Don’t get taken for a ride! Unfortunately we do not have any apprenticeships in our studio.



Comment devenir tatoueur ?

Nous recevons plein d'emails à ce sujet et n'avons simplement pas le temps de répondre à tout le monde. Vous devez être vraiment très bon en dessin, vraiment aimer, vous y intéresser et comprendre le tatouage, être très dévoué, pour trouver un apprentissage. Avoir un portfolio de vos oeuvres et vous présenter dans un shop est un début. On nous a demandé un job énormément de fois, et je peux compter sur les doigts de la main le nombre de personne qui ont apporté un portfolio pour que nous y jetions un oeil. Rassemblez dans un portfolio différentes oeuvres (liées ou non au tatouage) et amenez-le dans tous les shops que vous connaissez. Personne n'y portera attention la premiere fois, revenez quelques mois plus tard avec de nouvelles oeuvres et continuez ainsi (en étant propre, en présentant bien et en étant poli à chaque fois, évidemment). Aussi, emmenez votre portfolio à chaque convention où vous allez (vous allez bien entendu à des tonnes de conventions au Royaume-Uni et ailleurs, puisque vous êtes si passionné, n'est-ce pas?) et montrez-le à vos artistes préférés (qui seront nombreux puisque vous lisez tous les magazines sur le tatouage tous les mois, connaissez les meilleurs artistes et ce qui fait qu'ils sont bons), demandez des critiques. Montrez votre portfolio à tous les artistes qui vous tatouent : vous serez assis à coté d'eux pendant des heures et aurez de grandes chances d'impressionner un auditoire attentif. Toutes les personnes que je connais ayant fait cela et étant bons en dessin ont eu leur chance.
Beaucoup de jeunes de 18 ans avec un tatouage (parfois meme aucun!) trouvent que ce serait un boulot cool, donc vous devez prouver que vous êtes un peu plus sérieux que ça. C'est un milieu difficile à intégrer, mais ce n'est pas impossible. Très peu de gens percent dans le tatouage avant d'être un peu plus âgé, donc ne prévoyez pas de trouver un boulot en sortant de l'école juste pour éviter d'avoir une coupe de cheveux classique. Faites votre vie, trouvez un bon emploi, mais continuez à dessiner et observer et, si vous êtes suffisamment bon, une occasion se présentera (vous serez bien entendu connu dans le milieu du tatouage à ce moment-la puisque vous serez allé à toutes les conventions pendant des années et, bien sûr, vous serez fait tatouer régulierement par quelques uns des meilleurs tatoueurs du pays).
Ce qui nous mène au prochain point : vous devez vraiment être bon. Si vous avez montré vos oeuvres à pas mal de monde et que vous n'avez pas assez de réponses positives, peut-être qu'elles ne sont pas bonnes pour être tatouées. Vous devez être vraiment bon pour être remarqué.
Enfin, vouloir devenir tatoueur est très populaire et il y a des tonnes de personnes qui en profiteront. Faites attention avant de travailler gratuitement dans un studio local, payer pour un cours qui vous apprendrait en deux jours ce qui devrait l'être en plusieurs années, ou acheter un kit de débutant sur internet. Ne vous faites pas avoir!
Malheureusement, nous ne prenons pas d'apprenti dans notre shop.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Donatrice
 
Messages: 829
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Dan-Art » Sam 6 Sep 2014 12:30

Bonjour,
La discussion est intéressante.
Néanmoins, le texte original en anglais me gave un peu.
Cette check-list à la "10 commandements" me sort par les trous de nez pour certains points.

Dire qu'en travaillant sans cesse son dessin pour progresser et devenir un bon dessinateur est la plupart du temps utopique.
La fibre on l'a dès le départ de son existence comme pour l'oreille d'un musicien. Sans cela, la personne part déjà avec un handicap.
Perso, pour m'améliorer, je n'ai pas besoin de travailler tout le temps mon coup de main (sauf si quelqu'un apporte les arguments nécessaires à la contradiction, dans ce cas je m'inclinerai ;-) ).
On est doué ou on ne l'ai pas.
Ensuite, je ne pense pas qu'un bon dessinateur peut devenir un bon tatoueur systématiquement.
De même, un mauvais dessinateur pourrait devenir un bon tatoueur s'il ne fait que suivre les tracés de son stencil réalisé par une tierce personne. Auquel cas il sera l'équivalent d'un bon tailleur de pierre et surtout pas un sculpteur.

Lorsque la personne a la fibre du dessin (pas un copieur), et de surcroît créatif (là toute la nuance), il doit apprivoiser le dermo. Là c'est une autre histoire. En lisant ce texte, il faut passer par l'étape apprenti qui consistera à balayer, recevoir les clients, noter les RDV sur le planning et à l'occasion dessiner. Je ne vois pas comment cette personne apprentie pourra apprendre à se servir d'un dermo.
Ne pas payer une formation, pourquoi ? Je pense que lors de ces formations, l'apprenti peut au moins utiliser un dermo et apprendre les ficelles nécessaires pour continuer seul ensuite voir dans un shop comme apprenti.

A ma connaissance, ce qui manque en France, ce sont ces écoles formations au même titre qu'il existe des écoles des beaux-arts.
:grat:
Avatar de l’utilisateur
Dan-Art

Timide
 
Messages: 87
Enregistré le: 04 Sep 2014
Localisation: France
Genre: Homme
Remercié: 0 fois
  • Adresse Galerie

Précédente

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité