Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an ap)

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an ap)

Messagepar Daria » Lun 7 Avr 2014 09:15

Je suis tombée sur un texte de Jason Lambert (écrit en 2009). Il a depuis retiré l'article de son blog sur tattoozen parce qu'apparemment son approche ne plaisait pas à tout le monde et il en avait marre de s'en prendre plein la tronche, mais en tant que "cliente" je trouve ça intéressant.

Désolée c'est en anglais et j'ai pas trop le temps de traduire tout de suite (pendant les vacances, si ça vous intéresse, à moins que quelqu'un d'autre s'y colle) mais
1/ vu ques les demandes sont fréquentes sur le forum, peut-être que ça peut aider (ou pas)
2/ j'aurais aimé connaître vos avis de passionnés, clients, ou pro, ou les deux

----------------------------------------

Before you ask me for an apprenticeship…

...the answer is no.

Plus, asking me via email, facebook, or phone is super duper NO.

I get asked this a lot so I’m going to give some advice if you are looking for an apprenticeship. In return please don’t ask me more about this than im posting here, dont ask me for an apprenticeship, and don’t be a douche and just start scratching out of your garage/kitchen/”home studio”.

DO’s

1. DO get into tattooing through an apprenticeship. Sure you could ‘figure it out” the same way you could “figure out” how to defuse a bomb. Its more likely that you will blow yourself up, and in tattooing you will be fucking up on real live humans who deserve better.

2. DO start the whole process by getting tattooed yourself! I mean a LOT. Sleeves, large work, all that. No one is born knowing what makes a good tattoo, its an acquired language, you need to be exposed to it personally before you even consider tattooing others. Besides, no tattooer worth a shit will even entertain the idea of apprenticing you if you don’t show your love for tattooing.

3. DO draw a lot. Draw everything. So you have gotten that one skull down pat? great, now draw a fairy, a beaver, a motorcycle, a flower, and a face. If all you can draw is skulls then you are useless as a tattooer.

4. DO read every book, magazine, and website on tattooing you can. Learn the history and mystique of tattooing. Respect for tattooing is worth a lot to a prospective mentor.

5. DO remain open minded about every kind of tattooing. Until you have 4 or 5 years under your belt you should be willing to do any and all tattoos that come your way and each one should be the best you possibly can. If its a taz, you better be willing to make that the best fucking Taz in history. You are not too good to do tribal or barbed wire, if you are then head your ass back to Wendys and flip some burgers.

6. DO get lots and lots of work from the person you plan on asking for an apprenticeship. Someone walking in cold and asking for an apprenticeship is all take, take, take. By getting work you show the tattooer you are serious, interested, and they have a chance to spend some time with you and a chance to gauge you dedication. Don’t treat tattooing like the kind of thing you drop off an application for, this isn’t a summer job, its a whole new life, treat it that way.

7. DO be willing to sacrifice. You might have to work at the shop for free and still keep a job on the side. You might have to move to a whole different city to find someone willing to apprentice you. You might be asked to do all kinds of menial shit like cleaning, running errands, dealing with customers. You should know going in that a LOT of guys in this art/business had to deal with a ton of abuse, exploitation, and hazing and many of them believe that is the correct way an apprenticeship goes. If you cant deal with some hard work, critiques, and ball busting, don’t even bother.

8. DO understand that to be a tattooer is the gift of a lifetime of art, fun, hard work, and constant growth. Most tattooers feel that taking on an apprentice is special, its damn near sacred. Understand and respect what a huge amount of trust and respect taking you on as an apprentice is. Its not a job, its a life, if you don’t respect that then you will let your mentor and all of tattooing down.

DON’Ts

1. DONT waste our time telling us how much you want it, how many years you have dreamed of it (especially if you are only 18), don’t tell us how “good at it” your friend/mom/baby momma thinks you would be. Talk is cheap, show us by doing not saying.

2. DONT badmouth other tattooers, even if it is your prospective mentors worst enemy. being a shit talker is simply proof to that shop that you will one day, sooner or later, be shit talking them, too.

3. DONT ask via phone, email, internet, letter, do it in person or don’t bother. Anything else tells the tattooer that the gift of a tattoo life isn’t worth your time and personal appearance. An apprentice is an investment of time and effort, why would we give that to someone who cant even be bothered to talk to us in the flesh?

4. DONT show up without some artwork, DONT show up without some tattoos on your hide, DONT show up with an attitude.

5. DONT be surprised if you are asked to pay for your apprenticeship, especially if you don’t personally know the artist. There’s a lot of ways to weed out those who are not serious, paying for your apprenticeship is one of them. (BUT beware those shops who turn out 20 apprentices a year for money, chances are you will end up paying 5 grand to mop floors for 4 months and then get fired for some made up infraction)

6. DONT ask just anyone. Some tattooers cant tattoo, an apprenticeship with one of them is just the blind leading the blind. Educate yourself as to what a good tattoo looks like before you start asking around. In all seriousness, the book “The Complete Idiots Guide to getting a Tattoo” has some fantastic info on how to spot good work from bad. Learn the language a bit before you start asking.

7. DONT expect to start tattooing right away, there is a LOT of groundwork to do first. Lots of apprentices don’t even touch a machine for a year. No matte how good of an artist you are, tattooing is a skill acquired via repetition and practice, you will most likely be drawing a lot of roses and butterflies months before you tattoo even the most basic stuff.

8. DONT mistake the art of tattooing for an excuse to get up late, be lazy, dirty, drunk, high, or snotty. You must be your own taskmaster. A good blue collar attitude towards your apprenticeship will help you learn fast, thoroughly, and with respect from your peers. Don’t be just another snot-nosed, sideways baseball hat wearing, bigmouth tough-guy wannabe pussy-chasers. Treat tattooing like an art, not an excuse.

9. DONT be a know it all when you first go in. I promise you that anyone who has been tattooing for 7 or 8 years has forgotten more shit than you will ever know about tattooing. Don’t try to show how clever you are by dropping names of ‘famous” tattooers, trash talking , or bragging about how much your last tattoo cost.

lastly, BE CAREFUL!

1. BE CAREFUL of tattoo “schools’. They are a huge scam and not a single one is worth 2 shits.

2. BE CAREFUL of scumbag tattooers who see an apprentice as a way to get free money/labor/sex. Tattooing is wonderful, but nothing is worth being exploited, if you find yourself in that situation then get out, regroup, and start looking again. Never stay in a situation you feel is unsafe.

3. BE CAREFUL in learning the basics of cross contamination and how to maintain a safe relationship to the bloodbourne pathogens you will be encountering in tattooing. It wouldn’t hurt to read up on this stuff/take a class before you begin any apprenticeship.

4. BE CAREFUL to avoid the disease of ‘rock-starness”. Humility will carry you miles further in tattooing than all the talent in the world if its wasted on an egomaniac. Stay humble, know your real ability level, and don’t tackle stuff so far above your head that you (and your customer) will regret it.

5. BE CAREFUL of someone willing to take an apprentice who has less than 4 or 5 years under their belt. I didn’t take my (only) apprentice til i had 12 years of tattooing under my belt and almost none of us know enough about how we do what we do without many years of tattooing behind us.

Now good luck, don’t give up, and don’t fucking email me anymore about this stuff.

yer pal,

Jason



Jason Lambert
Avatar de l’utilisateur
Daria

Investi
 
Messages: 407
Enregistré le: 19 Déc 2013
Localisation: Léman
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Lullabye » Lun 7 Avr 2014 10:58

Je ne connais pas ce tatoueur (je vais d'ailleurs aller voir ce qu'il fait après ce message) mais je trouve, pour ce que je connais du métier (c'est à dire peu) que ce sont dans l'ensemble de bons conseils et surtout qu'ils sont, pour la plupart, l'évidence même pour tout boulot de ce genre où tu veux percer.

Un petit bémol sur le point 7 des DO's (si j'ai bien compris ce qu'il dit), selon moi tout travail mérite salaire et j'exècre le bizutage en général, et surtout ses abus. Je ne vois pas pourquoi un apprenti devrait être traité comme un chien, même sous couvert d'apprendre en toute humilité ou je ne sais quoi. Bizarrement il se contredit avec le 2 de BE CAREFUL. Donc cette partie me laisse sceptique.
" Prêtresse du henné " :D
Avatar de l’utilisateur
Lullabye

Investi
 
Messages: 463
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar caCtus » Lun 7 Avr 2014 11:16

Pareil, dans l'ensemble je trouve que ça coule presque de source.
Je ne connais pas grand chose du métier non plus mais souvent, dans ce que je lis (99% du temps sur ce forum), j'ai l'impression que c'est un milieu assez fermé pour ce qui est de l'apprentissage, et donc qu'il faut redoubler d'efforts pour y entrer. Donc tous les conseils comme "si tu te contentes d'un email, c'est mort", "si t'arrives en retard sous prétexte que le tatouage c'est a la cool c'est pas grave, c'est mort", ce sont des choses qui me paraissent logique.

Le point 7, j'ai trouvé qu'il essaie d'expliquer que de nombreux tatoueurs sont passés par la case "bizutage" (dans le sens ou tu fais des mois de corvée avant de passer a l'apprentissage du tatouage, comme un test de passage) et que c'est pour ça qu'ils auraient tendance a faire de même : c'est normal a leurs yeux. A la fin de ce paragraphe il ne justifie pas ce "bizutage" mais par contre dit clairement que si t'es pas prêt a supporter des critiques sur ton boulot, a travailler dur et a participer aux corvées, c'est pas la peine, et ça, ça me semble normal. En tous cas c'est l'impression que j'ai eu en le lisant. ^^
Et en effet a la fin il rappelle qu'un apprenti n'est pas non plus la pour se faire exploiter, j'imagine qu'il y a un juste milieu entre être la sous-merde du shop; et être motivé, ouvert aux critiques, prêt a beaucoup participer a la vie du shop et a soulager le tatoueur pour ces "corvées" (ménage, commandes, accueil des clients, etc.).

Je peux traduire si ça en intéresse certains qui n'arrivent pas a comprendre et si Daria n'en a pas le temps dans l'immédiat. Y'a que le DO 6 dont j'ai saisi l'idée mais que je n'arriverais pas a repasser au Français je pense. ^^
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Donatrice
 
Messages: 829
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Lullabye » Lun 7 Avr 2014 11:39

Ben faire les corvées, ça me parait normal en tant qu'apprenti et même en tant que tatoueur quand il n'y a personne d'autre pour les faire (faut bien faire le ménage et tout ça oui ^^) . mais cette phrase me dérange "You should know going in that a LOT of guys in this art/business had to deal with a ton of abuse, exploitation, and hazing and many of them believe that is the correct way an apprenticeship goes". Il parle d'exploitation, de bizutage, d'abus/maltraitance. ça ne veut pas du tout dire la même chose que "hard work", ça n'a rien à voir. Mais après peut-être qu'il n'est pas d'accord avec ça, il dit juste que c'est une manière de faire que beaucoup de tatoueurs considèrent comme normal et qu'il faut s'y attendre.
" Prêtresse du henné " :D
Avatar de l’utilisateur
Lullabye

Investi
 
Messages: 463
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar caCtus » Lun 7 Avr 2014 12:10

En fait j'ai compris ça plutôt dans le sens de "garde en tête que beaucoup de tatoueurs sont passés par un apprentissage très rude et il va pas te pardonner si tu chouines parce qu'on te demande trop de boulot", plutôt que "ils se sont fait bizuter donc ils ont le droit de te faire vivre un enfer".

Vu la fin de ce paragraphe et le rappel a la fin du post, je l'ai interprété ainsi mais il est possible que je fasse erreur.
En tous cas qu'il veuille dire une chose ou l'autre, je suis d'accord avec toi, s'il s'agit de se faire exploiter, voire bizuter, ça ne devrait pas être quelque chose de normal. :/
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Donatrice
 
Messages: 829
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Malicia » Lun 7 Avr 2014 12:12

J'avoue que je veux bien un tit sous titrage! Pas le courage de me le taper en Anglais ....
Si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un ?
Avatar de l’utilisateur
Malicia

Curieux
 
Messages: 297
Enregistré le: 22 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Lullabye » Lun 7 Avr 2014 12:15

Je peux aider pour la trad aussi mais je garantis rien d'exceptionnel ^^ on peut peut-être se la partager avec Cactus en attendant qu'un pro nous corrige mieux ?
" Prêtresse du henné " :D
Avatar de l’utilisateur
Lullabye

Investi
 
Messages: 463
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Lullabye » Lun 7 Avr 2014 13:21

Voilà ma trad pour les DONT et BE CAREFUL, désolée pour les anglicismes, les mauvaises tournures éventuelles etc etc mais le sens y est je pense. Et si Mr. B. passe par là, qu'il ne fasse pas de syncope à la lecture de ma piteuse traduction :geek:


A NE PAS FAIRE

1) ne nous faites pas perdre notre temps en disant combien vous en avez envie, depuis combien d'années vous rêvez de ça (surtout si vous avez seulement 18 ans), ne dites pas à quel point votre ami/mère/ ? pense que "vous seriez bon à ça". Parler est facile, prouvez-le nous par des actes plutôt que par des paroles.

2) Ne critiquez pas les autres tatoueurs, même si c'est l'ennemi de votre mentor potentiel. Critiquer prouve simplement à ce shop qu'un jour, vous serez amener à le critiquer lui aussi.

3) Ne demandez pas par téléphone, mail, internet, courrier, faites le en personne ou ne le faites pas. Autrement, vous montrez au tatoueur que la chance de faire ce métier ne vaut pas votre temps ou votre déplacement. Avoir un apprenti est un investissement de temps et d'effort, pourquoi ferions-nous ça pour quelqu'un qui ne prend même pas la peine de nous parler en personne ?

4) Ne venez pas sans book/dessins, (ne venez pas sans être tatoué ?), ne venez pas en étant agressif.

5) Ne soyez pas surpris si on vous demande de payer pour un apprentissage, surtout si vous ne connaissez pas l'artiste personnellement. Il y a de nombreuses façons d'éliminer ceux qui ne sont pas sérieux, payer pour votre apprentissage est l'une d'entre elles. (MAIS attention à ces shops qui tournent à 20 apprenti à l'année pour se faire du fric, vous vous retrouverez à payer 5000 dollars pour faire le ménage pendant 4 mois pour finalement vous faire virer pour une infraction inventée)

6) Ne demandez pas à n'importe qui. Certains tatoueurs ne savent pas tatoueur, un apprentissage avec l'un deux, c'est juste "un aveugle qui en guide un autre" (une expression, je pense que vous aurez saisi le sens^^). Sachez d'abord ce qu'est un bon tatouage avant de démarcher pour un apprentissage. (là il conseille un livre pour savoir différencier un bon d'un mauvais tatouage). Apprenez le langage un peu avant de démarcher.

7) N'espérez pas tatouer tout de suite, il y a énormément de travail préparatoire à faire avant. Beaucoup d'apprentis ne touchent pas un dermo avant un an. Peu importe à quel point vous êtes un bon artiste, le tatouage est un savoir faire qui s'apprend en répétant et pratiquant, vous dessinerez probablement beaucoup de roses et de papillons pendant des mois avant même de pouvoir tatouer le truc le plus basique.

8) Ne prenez pas l'art du tatouage comme une excuse pour vous réveillez en retard, être paresseux, sale, bourré, drogué, prétentieux. Vous devez être votre propre chef tyrannique. Un comportement de bon ouvrier travailleur dans votre apprentissage vous aidera à apprendre vite et bien, et dans le respect de vos pairs. Ne soyez pas un énième morveux, avec la casquette à l'envers, à la grande gueule et coureur de jupons. Traiter le tatouage comme un art, non comme une excuse.

9) Ne soyez pas un monsieur-je-sais-tout quand vous arrivez. Je vous assure que n'importe qui tatouant depuis 7 ou 8 ans a oublié plus de trucs que vous ne saurez jamais sur le tatouage. Ne faites pas votre malin en sortant des noms de tatoueurs connus, en parlant mal, ou en vous vantant du prix de votre dernier tatouage.

Et enfin, SOYEZ PRUDENTS

1) Faites attention aux "écoles" de tatouage. C'est une énorme arnaque et aucune ne vaut quoi que ce soit.

2) Faites attention aux connards de tatoueurs qui voit un apprenti comme le moyen d'obtenir de l'argent/du travail/du sexe gratuitement. Tatouer est fantastique, mais rien ne mérite de se faire exploiter, si vous vous retrouvez dans une telle situation alors partez, réorganisez-vous, et recommencez à démarcher. Ne restez jamais si vous ne vous sentez pas en sécurité.

3) Soyez attentifs lorsque vous apprenez les bases de la contamination croisée et comment sécuriser la relation avec les agents pathogènes transmissibles par le sang que vous rencontrerez en tatouant. Ca ne ferait pas de mal de se document là dessus/prendre un cours avant même de commencer à démarcher.

4) Faites attention à éviter le comportement de rockstar. L'humilité vous mènera bien plus loin dans le monde du tatouage que tout le talent du monde si vous le gâchez dans votre égocentrisme. Restez humble, soyez conscient de votre réel niveau, et ne vous attaquez pas à des trucs tellement au dessus de vos capacités que vous, et votre client, le regretteriez.

5) Faites attention à ceux d'accord pour prendre un apprenti alors qu'ils ont moins de 4 ou 5 années d'expérience. Je n'ai pris mon (seul) apprenti qu'après 12 ans d'expérience dans le tatouage et la plupart d'entre nous ne savent pas assez de choses sur ce que nous faisons avant de nombreuses années d'expériences derrière nous.
Modifié en dernier par Lullabye le Lun 7 Avr 2014 13:31, modifié 1 fois.
" Prêtresse du henné " :D
Avatar de l’utilisateur
Lullabye

Investi
 
Messages: 463
Enregistré le: 06 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar caCtus » Lun 7 Avr 2014 13:28

Me suis chargée du début, même remarque, n'hésitez pas a signaler s'il y a des bourdes!

Avant que vous me demandiez de vous prendre en apprentissage...

...la réponse est non.

Si, en plus, vous me demandez par e-mail, Facebook, ou par téléphone, c'est trois fois NON.

On me l'a beaucoup demandé, donc je vais donner quelques conseils si vous cherchez un apprentissage. En retour, merci de ne pas m'en demander plus que ce que je poste ici, ne me demandez pas un apprentissage, et ne soyez pas un abruti en commençant à scratcher dans votre garage/cuisine/"studio a domicile".

A FAIRE

1. Devenez tatoueur en passant par un apprentissage. Bien sur que vous pourriez "vous débrouiller", de la même manière que vous pourriez "vous débrouiller" pour désamorcer une bombe : il y a plus de chances qu'elle vous explose à la figure, et en tatouant vous allez merder sur de vrais humains qui méritent mieux.

2. Commencez tout ce processus par vous faire tatouer vous-même! J'entends BEAUCOUP. Des manchettes, de grandes pièces, toutes ces choses. Personne ne nait en sachant ce qui fait un bon tatouage, ce sont des connaissances qui s'acquièrent, vous devez vous y exposer personnellement avant même de penser à tatouer les autres. De plus, aucun tatoueur valable ne sera intéressé a l'idée de vous former si vous ne montrez pas votre amour pour le tatouage.

3. Dessinez beaucoup. Dessinez tout. Vous avez eu des compliments sur ce skull? Parfait, maintenant dessinez une fée, un castor, une moto, une fleur, et un visage. Si tout ce que vous savez dessinez, ce sont des skulls, dans ce cas vous êtes inutile en tant que tatoueur.

4. Lisez autant de livres, magazines, et sites web sur le tatouage que vous pouvez. Apprenez l'histoire et la symbolique du tatouage. Le respect du tatouage a beaucoup d'importance pour un mentor potentiel.

5. Restez ouvert d'esprit a propos de tous les styles de tatouage. Avant d'avoir 4 ou 5 ans à votre actif, vous devez faire tous les tatouages qui se présentent et chacun d'entre eux doit être le meilleur que vous puissiez faire. Si c'est un Taz, vous avez tout intérêt à faire le putain de meilleur Taz de l'histoire. Vous n'êtes jamais trop talentueux pour faire du tribal ou du fil barbelé, si vous l'êtes, alors retournez a Mc Do faire des hamburgers.

6. [Je n'arrive pas bien à transposer au Français, c'est à relire car je ne suis pas sure de mon coup, même si je pense avoir bien chopé l'idée.]
Acceptez tout le travail donné par la personne à laquelle vous prévoyez de demander un apprentissage. Quelqu'un qui débarque et demande un apprentissage prend, prend, prend. En fournissant du travail, vous montrez au tatoueur que vous êtes sérieux, intéressé, et vous aurez une chance qu'il passe plus de temps avec vous et qu'il mesure votre implication. Ne prenez pas le tatouage comme une simple chose pour laquelle vous postulez, ce n'est pas un job d'été, c'est toute une nouvelle vie, considérez-le ainsi.

7. Soyez prêt à faire des sacrifices. Vous pourriez avoir à travailler au shop gratuitement et garder un boulot a coté. Vous pourriez avoir à déménager dans une autre ville pour trouver quelqu'un prêt a vous former. On peut vous demander de faire toutes sortes de corvées comme le ménage, les achats, la gestion des clients. Vous devez savoir que BEAUCOUP de gars dans ce domaine ont du supporter une tonne d'abus, d'exploitation, et de bizutage, et beaucoup d'entre eux pensent que c'est la bonne façon de faire un apprentissage. Si vous ne pouvez pas supporter de travailler dur, d'être critiqué et descendu, n'y pensez même pas.

8. Comprenez que devenir tatoueur, c'est gagner une vie d'art, d'amusement, de travail dur et d'évolution constante. La plupart des tatoueurs ont le sentiment que prendre un apprenti est spécial, c'est sacré. Comprenez et respectez l'énorme marque de confiance et de respect que représente le fait de vous prendre comme apprenti. Ce n'est pas un boulot, c'est un vie, si vous ne respectez pas cela, alors vous finirez par laisser tomber votre mentor et tout le tatouage.
Avatar de l’utilisateur
caCtus

Donatrice
 
Messages: 829
Enregistré le: 18 Déc 2013
Localisation: London
Genre: Non spécifié
Remercié: 57 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Ash.P » Lun 7 Avr 2014 13:56

c'est tellement classique comme discours :D

ça me fait penser au maitre sculpteur sur marbre
apprenti un jour apprenti toujours
Avatar de l’utilisateur
Ash.P

Apprenti Tatoueur
 
Messages: 304
Enregistré le: 05 Avr 2014
Localisation: ile de france
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Malicia » Lun 7 Avr 2014 13:58

Merci :)

Effectivement, ca peut sembler basique pour la plupart des gens, mais j'ai vu un mec, qui ce disait tatoueur, alors qu'il s'était fait jeter du salon qui avais bien voulu le prendre en apprentissage, car le mec ne voulais tatouer que ce qu'il voulait, ce disait que ce n'étais pas à lui de faire le ménage etc. ...


Une bonne piqure de rappel pour les interessés à l'apprentissage!
Si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un ?
Avatar de l’utilisateur
Malicia

Curieux
 
Messages: 297
Enregistré le: 22 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Daria » Lun 7 Avr 2014 14:24

Merci pour les traductions!
Pour les conditions de travail, je le comprends aussi comme "ne vous attendez pas à vous faire cajoler, d'autant plus que beaucoup ont été initiés à la dure", pas de le sens qu'il cautionne (d'ailleurs il dit bien qu'il ne faut pas hésiter à partir si on se sent "en danger" ou que des limites sont franchies

Dans ce texte, j'aime bien le côté "pour les jeunes qui n'en veulent", que c'est un métier qui se fait surtout par passion, pas en dilettante
du moins si on veut montrer sa motivation pour un apprentissage
Quoi que, peut-on exercer correctement ce métier en étant pas un fou de bodmod ultramotivé? (vous avez 4 heures)

N'empêche j'aime bien ce côté "compagnonnage", de transmission d'un savoir-faire, d'un sacerdoce (oui je suis une grande rêveuse lyrique poète romantique)
je trouve ça fascinant au shop de voir la dynamique entre "Maître" et "padawan" (bon en même temps c'est une vision partielle, mais on sent bien le niveau d'engagement des deux!)
Avatar de l’utilisateur
Daria

Investi
 
Messages: 407
Enregistré le: 19 Déc 2013
Localisation: Léman
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Ash.P » Lun 7 Avr 2014 14:39

la passion est quand meme un tres bon systeme d'exploitation
apprenti un jour apprenti toujours
Avatar de l’utilisateur
Ash.P

Apprenti Tatoueur
 
Messages: 304
Enregistré le: 05 Avr 2014
Localisation: ile de france
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Daria » Lun 7 Avr 2014 14:45

C'est pas faux...
Et ça touche tout un tas de professions, même pas artistiques.
Avatar de l’utilisateur
Daria

Investi
 
Messages: 407
Enregistré le: 19 Déc 2013
Localisation: Léman
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Daria » Lun 7 Avr 2014 15:15

Juste pour revenir sur le coût de l'apprentissage, le snat dit

"DÉROULEMENT D'UN APPRENTISSAGE
Tout débutant apprenti entame une longue période de privations et va devoir s'habituer aux sacrifices. En revanche, un apprenti n'a en aucun cas à débourser la moindre somme d'argent pour sa formation dans un studio : Il participe à la vie du shop, peut se voir octroyer des tâches ingrates, et est censé donner de sa personne quotidiennement d'une manière générale. C'est sa manière de payer sa formation."

Par rapport à ce que dit l'article que j'ai mis, je ne sais pas si la différence est culturelle US vs France
Dans tous les cas, pour les aspirants tatoueurs en France, c'est le droit français qui prévaut, hein
Avatar de l’utilisateur
Daria

Investi
 
Messages: 407
Enregistré le: 19 Déc 2013
Localisation: Léman
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Roméo » Lun 7 Avr 2014 16:17

Je me trompe sûrement mais j'ai dû mal à comprendre la tournure de la phrase de Daria. Le snat ne dicte pas les lois donc si un pro veut faire payer son apprenti il a le droit non ?
Les passionnés ont vécus. Chamfort
Avatar de l’utilisateur
Roméo

Curieux
 
Messages: 288
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Suisse
Genre: Femme
Remercié: 12 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Akala » Lun 7 Avr 2014 16:42

Me semble que c'est lié à la loi française plutôt, à confirmer par contre.
Avatar de l’utilisateur
Akala

Investi
 
Messages: 828
Enregistré le: 29 Déc 2013
Localisation: Rennes
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Schnapps01 » Lun 7 Avr 2014 17:42

Étant moi même dans un métier qui passe par un apprentissage à la dure, je suis pas hyper fan du discours "on s'est fait défoncer alors sois prêt à te faire défoncer aussi". Je trouve ça anti-pédagogique, et surtout, il est prouvé que les meilleurs apprentissages (que ce soit dans un métier, une étude, la vie...) ne sont pas ceux qui passent par un "oeil pour oeil".
J'exagère dans le sens où il faut évidemment être prêt à faire des trucs chiants parce que ca fait partie du métier et que c'est important de tout connaitre, mais ça m’énerve quand on prend l'apprenti pour le larbin de service.

Ensuite,
DO start the whole process by getting tattooed yourself! I mean a LOT. Sleeves, large work, all that. No one is born knowing what makes a good tattoo, its an acquired language, you need to be exposed to it personally before you even consider tattooing others. Besides, no tattooer worth a shit will even entertain the idea of apprenticing you if you don’t show your love for tattooing.


Je trouve ça pas hyper malin non plus, dans le sens où, tu peux être un amoureux du tatouage sans te faire tatouer le cou, la gueule, les mains etc.
Pour les jeunes qui lisent ça, je trouve que ca fait un peu "course" au tattoo, et je suis pas sur que ce soit le meilleur truc à faire, parce que de toute évidence c'est pas parce que t'es hyper tatoué que tu t'y connais plus qu'un autre et/ou que tu dessines bien etc.

Voilà, sinon pour le reste globalement c'est des questions de bon sens.
Faire le silence intérieur, et entendre l'essentiel.
Avatar de l’utilisateur
Schnapps01

Timide
 
Messages: 68
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: On the Road
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Ash.P » Lun 7 Avr 2014 17:43

Schnapps01 c'est exactement ce que je pense

merci
apprenti un jour apprenti toujours
Avatar de l’utilisateur
Ash.P

Apprenti Tatoueur
 
Messages: 304
Enregistré le: 05 Avr 2014
Localisation: ile de france
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lettre aux aspirants tatoueurs (Before you ask me for an

Messagepar Lanj » Lun 7 Avr 2014 22:42

Le discours c'est pas "fait toi tatoué la gueule comme heavy" c'est "ai des tattoo et plusieurs à différents endroits"... Pour plusieurs raisons simple :
- Savoir ce que ca fait... Il y a encore peu de temps quand on me disait "les cotes ca fait mal ?" j'etais incappable de donner mon propre ressenti vu que je n'avais pas de tattoo à cet endroit.
- Voir et revoir et rerevoir le processus de création, apprendre à être patient pour avoir un tattoo, savoir dire ce qui ne va pas, voir le "rituel" de chacun...
- Ouvrir la discussion avec ses différents tatoueurs, se faire des contacts.
- Représenter le métier.

Un tatoueur qui n'a pas de tattoo ou qu'un seul, peu de client auront confiance en lui, ca fait parti du metier.

Ensuite, sur le fait de dire qu'il faut donner de sa personne... Bah wouais, pendant un an voire plus tu fais le menage, et surtout, tu APPRENDS à le faire... C'est pas juste un coup de balais et de serpillere, se sont des produits hospitalier à utiliser, connaitre les doses... Faire le larbin n'est pas le bon terme tout simplement... On parle d'une effraction cutanée par la suite, pas d'un dessin au feutre... Alors ca devrait paraitre normal a qui veut apprendre le metier de savoir et connaitre TOUT ce qui englobe l'hygiène...

C'est comme le dessin... Dessiner sans cesse c'est bien... Savoir s'adapter à la demande, orienter le futur tatoué... C'est mieux !

Le risque des autodidacte dans le tatouage, bah il est simple... Ne pas gerer tout les tenant et aboutissant... Parce que entre le menage, la meacanique, l'electricité, les differents type de peau, les differentes epaisseurs de peaux, les différentes techniques, les aiguilles, la multitude d'encre, les mélanges, les reglages possibles, les soins diverses et varié, l'aspect pharmaceutique, et la simple pause d'un carbone délicat et les habitudes de chacuns... Bah ca en fait des choses... Après si c'est juste pour piquer tout les 36 du mois, évidement que ce n'est pas necessaire... Mais c'est mieux, à mon sens bien sûr, de suivre un chemin long et fatiguant pour apprendre plus, plutôt que de tenter des choses seuls sans aucune base quand on sait qu'on parle de quelque chose de permanents avec un risque sanitaire (même minime...)

C'est pas du bodypainting...

Pour la suite, petit mp :tchin:
Lanj
 

Suivante

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités