SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Lun 12 Aoû 2019 20:35

C'est tout à fait vrai, c'est pour ça qu'il est parfois bon de tâter le terrain avant de partir dans un début de débat qui ne mènera nulle part.

A une époque je partais du principe qu'on pouvait débattre de tout avec n'importe qui, aujourd'hui parfois j'entends et je laisse dire, car tout débat est au mieux inutile, au pire source de conflits inutiles, de mauvaise ambiance voire parfois de moqueries. (Je prétends pas détenir de vérité, en revanche j'aime confronter mes idées)
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Krän » Dim 3 Nov 2019 22:28

Hier je crois que j'ai eu le droit à une des "blagues" entrant dans mon top3 des plus pourries. Dans un jacuzzi le mec à côté de moi (inconnu avec qui je n'ai échangé aucun regard ou mot) me dit "ça part pas dans l'eau, c'est de la bonne encre". ...Super, t'es à ton maximum là ? -_-

Ca reste tout de même derrière la blague d'un mec (contexte similaire) qui en regardant mon dos m'avait dit "T'es un rescapé de la marée noire ? ...il te reste des grosses tâches dans le dos !", en ajoutant un rire gras parce qu'il était très content de son trait d'humour. :roll:

Ma réaction est toujours un regard noir et méprisant dans ce genre de situation. Autant je n'ai rien contre les petites phrases légères ou questions innocentes concernant le tatouage (je réponds poliment aux questions quasi systématiques sur le temps nécessaire, le coût, la douleur, le fait que ce soit le même tatoueur, un seul tatouage, "qu'est-ce que c'est ?" (en parlant de mon dos généralement :grat: ), je ne vais pas interpeller les gens lorsque j'entends une discussion ou remarque me concernant ou concernant le tatouage (genre "un peu ça va, un petit bien placé ça peut être sexy, mais là c'est trop") parce que je m'en fous), autant les "blagues" dignes d'enfants de dix ans ça ma gave dès la première. :lol:
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5880
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 281 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Silmaril » Lun 4 Nov 2019 08:55

Je n’avais pas rapporté le commentaire très évolué d’une collègue qui a vu mes bras en cours : mais avec tes tatouages, si tu dois quitter ta femme, ça diminuera fortement tes chances de trouver quelqu’un d’autre !
Demi jambe Lewisink - janvier 2017
Dos Roberto Dardini - 2018-2019
Bras Roberto Dardini / MaxWell : un tas de séances jusqu’à fin janvier 2020
Silmaril

Investi
 
Messages: 353
Enregistré le: 27 Fév 2014
Localisation: Région parisienne
Genre: Homme
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar hetfield » Lun 4 Nov 2019 09:23

Pour avoir autant de réflexions, vous devez faire mauvais genre.

:mrgreen:
rendez-vous avec Belly Button dans ... :lol:
Avatar de l’utilisateur
hetfield

Investi
 
Messages: 555
Enregistré le: 02 Mai 2015
Localisation: Lorient
Genre: Homme
Remercié: 13 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Lun 4 Nov 2019 09:54

Silmaril a écrit: mais avec tes tatouages, si tu dois quitter ta femme, ça diminuera fortement tes chances de trouver quelqu’un d’autre !

En ce qui me concerne, ça serait plutôt un pluS, mais bon... :mrgreen:
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Lun 4 Nov 2019 12:15

Je confirme, je me suis séparé de mon ex femme en cours de tatouage, et ma copine (actuelle) m'avait abordé en venant parler de mes tatouages. C'est pas pour ça que je les avais fait, et j'irai pas jusqu'à dire que c'est ce qui l'a séduite (j'espère pas d’ailleurs :mrgreen: :mrgreen: ) mais ça a été un très bon "conversation starter" et depuis elle est tatouée aussi.

Pa la même occasion, mon ex-femme est recouverte de tattoo et ça l'a pas empêché de trouver quelqu'un non plus !

@ Krän : c'est clair que ce genre d'humour est lourd, mais malgré tout, je pense que ce genre de type qui se croit malin et drôle veut juste partager de l'humour et dit ça gentiment, même si c'est gauche et maladroit (et beauf).

Dans le même ordre d'esprit, une personne dans une foule m'avait pris à parti devant un couple qui s'engueulait en me disant "bah ouais c’est souvent comme ça avec eux hein, ahah" en désignant les personnes en faisant un geste de la main devant son visage pour signifier "je parle de la couleur de peau", le truc bien lourd, bien beauf, bien raciste, mais le mec voulait "partager" à ce moment. C'est évident que j'irai pas boire des coup avec ce monsieur et que si je pouvais ne pas recroiser sa route j'aimerais autant mais c'est le genre de type "pas bien méchant" qui mériterait simplement un peu plus d'éducation...
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar jesss » Lun 4 Nov 2019 15:57

c'est bien souvent le problème des beaufs.... Sont pas méchants mais sont pas malins.
:pink:

Mahell, Strange Dust, Miel, Loreen, Tom, Zelda, Freddy Coste, Freeman, FloZion, Annika
Avatar de l’utilisateur
jesss

Accro
 
Messages: 1762
Enregistré le: 11 Oct 2013
Localisation: Garac, 31
Genre: Femme
Remercié: 21 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Vibrisse » Mar 5 Nov 2019 14:19

La Pendule a écrit:Dans le même ordre d'esprit, une personne dans une foule m'avait pris à parti devant un couple qui s'engueulait en me disant "bah ouais c’est souvent comme ça avec eux hein, ahah" en désignant les personnes en faisant un geste de la main devant son visage pour signifier "je parle de la couleur de peau", le truc bien lourd, bien beauf, bien raciste, mais le mec voulait "partager" à ce moment. C'est évident que j'irai pas boire des coup avec ce monsieur et que si je pouvais ne pas recroiser sa route j'aimerais autant mais c'est le genre de type "pas bien méchant" qui mériterait simplement un peu plus d'éducation...


Tu es positif et bienveillant, qualités indéniables.
Je vois les choses différemment : dans cette anecdote, c'est tout simplement du "racisme ordinaire", et ça fait beaucoup de mal. Surtout quand tu entends ça tous les jours. Tout est bon pour faire ce genre de remarques, quitte à les faire passer pour des blagues. Les beaufs, ça fait des dégâts.
"Fuck hope and Godspeed !"
Vibrisse

Timide
 
Messages: 91
Enregistré le: 21 Nov 2018
Localisation: RP
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Mar 5 Nov 2019 16:05

Très clairement c'est du racisme ordinaire, mais les remarques qu'a entendu Krän en sont aussi, c'est une dénonciation de ce qui est différent en mettant en exergue le fait qu'il y ait un malaise en le camouflant par une blague lourde.

Et je suis d'accord que c'est quelque chose à "combattre", seulement contrairement au rejet affiché de l'autre et aux critiques évidentes, le seul moyen d'aller à l'encontre de ce genre de chose, c'est par l'éducation, et c'est un processus long, parfois sur une génération ou plus.

Et dans ce cas pour moi, le coupable est plus au niveau de la société qu'au niveau des individus qui subissent à leur façon ce racisme ordinaire en le perpétuant malgré eux.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Mar 5 Nov 2019 16:33

Les blagues lourdes auprès de Krän pour moi c'est pas du racisme? :grat: Y'a quand même une différence entre être noir et être tatoué? J'ai pas non plus compris le " des individus qui subissent à leur façon ce racisme ordinaire en le perpétuant malgré eux", si tu sors des saloperies racistes, tu subis pas pour autant le dit racisme? A la limite tu subis ta propre connerie, mais c'est rien que de ta faute :mrgreen:

Après moi je suis team "pas de patience pour les neuneus", j'ai pas envie de parler/de rigoler de mes tatouages avec des gens qui aiment pas ça et je ne parle pas aux racistes "même si c'était juste une blague, on peut vraiment plus rien dire". C'est en étant trop tolérants avec les cons racistes qu'ils finissent par élire des tocards racistes.
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Mar 5 Nov 2019 16:43

Etre noir est une composante biologique, tout comme n'importe quelle autre couleur de peau, être tatoué c'est faire subir à son corps une modification volontaire, ça c'est factuel.

Mais subir le racisme quand on est noir c'est pas juste être désigné en tant que noir, c'est subir des discriminations à l'embauche, subir les préjugés des gens, les blagues lourdes, etc.

Selon moi, c'est la même chose qui arrive avec le tatouage, la différence étant qu'on choisit d'être tatoué (enfin pour les tatouages en occident à notre époque moderne) alors qu'on ne choisit pas sa couleur de peau.

Le mot racisme est basé sur la racine "race" donc effectivement le terme est mal choisi (sans entrer dans le débat sur ce terme, car hors sujet ici), mais c'est plutôt la discrimination le dénominateur commun.

Et, pour moi, ce genre de blague lourde est apparentée à de la discrimination ordinaire. Avec cette blague lourde la personne montre qu'elle est gênée par l'autre, lui met en face sa différence et lui fait comprendre qu'il y a un malaise.

Et quand je dis que les gens qui font du racisme ordinaire le subissent, je veux pas dire qu'ils subissent ce racisme, je veux dire que c'est la société dans laquelle ils vivent qui les amène bien souvent à ce genre de préjugés dont ils n'ont même pas conscience.

Et il y a parfois des gens très éduqués et qui rejettent toute discrimination dès qu'elle est apparente, qui rentrent eux même dans la discrimination ordinaire sans s'en rendre compte.

Un exemple éloigné du sujet, d'où le spoiler :

Un ami dont la copine est une féministe militante depuis des années a sorti en pleine conversation "faut en avoir pour oser aller faire ça !" en parlant d'une situation dont on parlait à ce moment.

Là, la copine s'est offusquée d'un coup "euh, faut avoir quoi ?".

S'en est suivi une très longue discussion sur le sexisme ordinaire, autre forme de discrimination, dans lequel notre ami est tombé malgré lui sans même s'en rendre compte à ce moment, car quelque part conditionné par la vie de tous les jours à sortir ce genre de phrase sans faire gaffe.

Et je pense qu'en effet, la seule façon d'en sortir est l'éducation générale, petit à petit, je voyais pas l'intérêt sur le moment de lui tomber dessus.


C'est ce que je ressens, je dis pas que c'est à prendre comme vérité absolue, mais je le ressens de cette façon.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Mar 5 Nov 2019 17:00

La Pendule a écrit: la différence étant qu'on choisit d'être tatoué (enfin pour les tatouages en occident à notre époque moderne) alors qu'on ne choisit pas sa couleur de peau.

Ce qui est quand même une sacrée différence ;) Et surtout, on se fait rarement tuer pour ses tatouages...
Bref la comparaison me paraissait un peu... étrange on va dire. Que les autres soient gênés par mes tatouages n'a quand même aucune conséquence sur ma vie, à part ces fameuses réflexions, qui me permettent juste de mettre les gens dans la case "toi, tu m'intéresses pas" :mrgreen:
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Mar 5 Nov 2019 17:11

Sur la tienne non mais ça peut en avoir sur la vie d'autres personnes ;)

Puis on parle de discrimination ordinaire, pas de rejet affiché, ça fait toute la différence.

Ce topic en est plein d'illustration quand même.

Et j'entends bien que quand c'est volontaire c'est forcément différent, sauf que le résultat peut être le même, car la pression subie dans certaines circonstances, n'est, elle, pas volontaire.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Mar 5 Nov 2019 17:31

Mouais, on est quand même surtout un sacré nombre à se payer un truc pas donné et totalement superflu, donc à priori on est pas méga gênés à l'embauche, pour trouver un toit... Mes ovaires ont un impact nettement plus important sur ma vie de tous les jours que mes tatouages par exemple :mrgreen:
Quand à la pression subie, en dehors de l'éternel choix de "est-ce-que je me fais tatouer des parties visibles quitte à me griller pour certains postes?", je trouve qu'elle est très très très supportable. Et encore, pour ce genre de postes je serai assez curieuse de voir qui serait le plus discriminé, un homme tatoué ou homme racisé? :geek:
Franchement me farcir des réflexions sur mes bodmods, aussi chiant que ça puisse être, j'ai jamais ressenti ça comme une discrimination. En ce qui me concerne, c'est de la bêtise et/ou de l'absence d'éducation, qui me fait perdre du temps et me rapproche parfois de l'ulcère, mais rien de plus. Le racisme c'est un tout autre level de saloperie :mrgreen:
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Vibrisse » Mar 5 Nov 2019 19:38

La Pendule a écrit:Et dans ce cas pour moi, le coupable est plus au niveau de la société qu'au niveau des individus qui subissent à leur façon ce racisme ordinaire en le perpétuant malgré eux.


Décidément, tu es trop positif pour moi :lol: ;)
Je fais définitivement partie du camp "pas de pitié pour les neuneus (et autres beaufs)". Pour avoir grandi au milieu de ce genre de dégénérés, je peux te dire qu'ils ne s'interrogeront jamais sur eux-mêmes, et que le sens critique est pour eux une autre galaxie... Bref, il ne faut rien en attendre.
Oui, c'est bien le même genre à faire des reflexions-pseudos blagues sur les tatouages, sur les femmes, etc... (je ne fais pas référence à ta dernière anecdote, selon moi elle témoigne d'une situation un peu différente du sujet "réflexion nases des beaufs sur les tatouages et autres différences..."
"Fuck hope and Godspeed !"
Vibrisse

Timide
 
Messages: 91
Enregistré le: 21 Nov 2018
Localisation: RP
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Mer 6 Nov 2019 08:47

Rarity a écrit:Mouais, on est quand même surtout un sacré nombre à se payer un truc pas donné et totalement superflu, donc à priori on est pas méga gênés à l'embauche, pour trouver un toit... Mes ovaires ont un impact nettement plus important sur ma vie de tous les jours que mes tatouages par exemple :mrgreen:
Quand à la pression subie, en dehors de l'éternel choix de "est-ce-que je me fais tatouer des parties visibles quitte à me griller pour certains postes?", je trouve qu'elle est très très très supportable. Et encore, pour ce genre de postes je serai assez curieuse de voir qui serait le plus discriminé, un homme tatoué ou homme racisé? :geek:
Franchement me farcir des réflexions sur mes bodmods, aussi chiant que ça puisse être, j'ai jamais ressenti ça comme une discrimination. En ce qui me concerne, c'est de la bêtise et/ou de l'absence d'éducation, qui me fait perdre du temps et me rapproche parfois de l'ulcère, mais rien de plus. Le racisme c'est un tout autre level de saloperie :mrgreen:


Justement je parle pas ici de problème à l'embauche ou autre qui sont de la discrimination mais de discrimination ordinaire, c'est important cette distinction selon moi. La deuxième désigne le fait de perpétuer un climat qui conforte le fait qu'une différence soit importante à souligner et que quelque part, les gens marqués par cette différence valent un peu moins que les autres et qu'on peut donc se permettre des vannes ou des réflexions "pas bien méchantes" qui ne font qu'affirmer qu'on sent une infériorité induite.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Mer 6 Nov 2019 10:18

Sauf que pour moi le racisme c'est jamais une discrimination ordinaire. Et faire des réflexions sur le physique, c'est même pas une discrimination, c'est juste être mal élevé (parce qu'on va pas se cacher que 99% du temps ça émane de gens qui n'ont aucun pouvoir sur ta vie ou sur quoique ce soit en général et que c'est comme ça qu'ils se donnent l'impression d'exister).
On a tous certaines personnes qu'on aime pas pour telle ou telle raison. Certaines personnes me sont extrêmement sympathiques sans raison et y'a certaines personnes dont je supporte pas l'idée qu'elles me touchent le bras/fassent la bise, sans raison non plus. C'est la vie, mais à moins d'avoir une excellente raison je ferme bien ma bouche ou j'évite le contact avec ces personnes.
Mais je doute que les personnes racisées soient en soit chiffonnée par le fait qu'on les aime pas. Si les gens concernés fermaient leur gueules et prenaient sur eux, ça irait mieux pour tout le monde :mrgreen:
Bref team Vibrisse, y'a rien à apprendre aux débilos (sauf à retourner vivre sous un caillou en attendant que l'évolution s'occupe de leur espèce :mrgreen: )
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar La Pendule » Mer 6 Nov 2019 10:53

Je pense qu'on parle pas de la même chose d'où l'incompréhension, j'aurais bien aimé développer mais ça va trop sortir du sujet, à l'occase autour d'une bière ;)
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 488
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer, les vaches et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Rarity » Mer 6 Nov 2019 13:17

Toujours partante pour ça! :mrgreen: ;)
There is a light somewhere. It may not be much light but
It beats the darkness

Csiga: 27.12.19
Flo Nuttall: 06.03.20
Csiga: 11.03.20
Avatar de l’utilisateur
Rarity

Investi
 
Messages: 660
Enregistré le: 06 Nov 2013
Localisation: Paris
Genre: Femme
Remercié: 26 fois
  • Adresse Galerie

Re: SOCIAL - Les réflexions et points de vues extérieurs

Messagepar Harper » Jeu 5 Déc 2019 09:28

Il y a quelques mois, je suis allée à une exposition sur les reptiles et les poisons qui avait lieu à Paris au Palais de la découverte. J’ai une certaine fascination pour ces choses-là. J’ai donc décidé de m’y rendre.

Dans l’un des terrariums se tenait l’une des plus belles espèces de l’exposition : un mamba noir.

Je me suis accroupie en face du bestiau et j’ai commencé à lever mon index et à le bouger de gauche à droite lentement pour attirer son attention. Le mamba, lascivement, s’est approché de moi, me faisant face, relevant la tête pour montrer son port princier. La foule sans que je m’en aperçoive tout de suite s’était amassée derrière moi et un groupe de jeunes se tenait à ma gauche. L’un d’entre eux, un peu fort en gueule, m’a interpellé en me disant :

- « Madame, Vous n’avez pas peur ? »

Je l’ai regardé et en me relevant pour me mettre à sa hauteur j’ai répondu :

- « Pourquoi est-ce que j’aurais peur d’un serpent derrière une vitre ? »

Un autre à dit : T’es trop con toi. Regarde elle en a sur les jambes » (Je n’ai pas forcément compris sa logique je ne suis pas très fan des scolopendres cependant cela ne veut pas dire que je ne m’en ferais pas tatouer un jour) et puis « Madame, plus tard, j’aurais des tatouages comme vous »

J’ai esquissé un sourire et puis je suis parti et ils ont continué à me suivre dans le palais. Ils racontaient beaucoup de conneries en zieutant quelques fois mes réactions ou possiblement pour voir si j’allais dire quelque chose éventuellement par méconnaissance du sujet mais leurs enthousiasmes étaient bon enfant, leurs joies communicatives. L’effet de groupe leur permettait de fanfaronner en m’interpellant d’un « Madame » de temps à autre, parfois pour chercher mon approbation à leurs bêtises ou pour saisir si mon visage exprimait de la sympathie aux pics taquins qu’ils s’envoyaient. Devant l’espace dédié aux arachnides, le jeune homme m’a demandé si j’avais des tatouages d’araignées. J’ai désigné les veuves noires « Ouais, des comme celles-ci. Salut ! »

Je n’étais pas là pour enrichir leurs cultures (du moins pas payé pour) et encore moins pour faire de la garderie.

Des critiques j’en ai eu, une seule fois, un bon condenser ceci-dit. C’était sur la toile, j’ai fait une copie des remarques. J’ai envoyé celles-ci par message à mon cercle d’amis, des proches (peu nombreux mais sans failles) autant dire que nous en avons langue-de-puter pendant longtemps et qu’aujourd’hui c’est toujours une anecdote sur laquelle on prend plaisir à se marrer comme à l’habitué pour combler les blancs, à l’heure du gouter (maintenant tu connais la chanson).
Harper

Timide
 
Messages: 4
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Précédente

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités