ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Bett » Lun 25 Sep 2017 08:38

"Marguerite ne voulait pas passer ses journées enfermée dans un bureau en attendant désespérément le week-end. Son choix de vie alternative réside dans son amour pour la liberté."

Cette phrase (et tout le contexte qu'il y a derrière) en dit long je trouve. Je ne critique pas du tout leur mode de vie, au contraire je trouve ça bien. Sauf qu'il faut systématiquement qu'ils calent un petit "on est plus libre que vous" ou autre chose, c'est barbant à la fin, ça enlève même de l'intérêt à leur démarche (de mon point de vue). Je ne sais pas moi, tu peux dire "un boulot dans un bureau ne me plaisait pas, j'ai donc décidé d'aller vivre sur la route" plutôt que "Vu que Marguerite veut être libre, elle ne veut plus travailler dans un bureau" cela voudrait dire que tous les gens qui travaillent dans un bureau n'ont pas de liberté ?
Avatar de l’utilisateur
Bett

Investi
 
Messages: 583
Enregistré le: 26 Avr 2016
Localisation: 77
Genre: Non spécifié
Remercié: 13 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar rage » Lun 25 Sep 2017 08:51

Mais où est-ce écrit "on est plus libre que vous", ou "c'est mieux que vous" ? Faut arrêter la petite parano :mrgreen:

(et sans vouloir débattre sur la notion de liberté, si vraiment tu veux aller par là, oui, on est plus "libre" que vous.... Exemple, je te propose d'aller *mille choix possible* pendant *durée *, à partir de la semaine prochaine, bin tu peux pas quand nous on peut. :geek: )
Avatar de l’utilisateur
rage

Curieux
 
Messages: 129
Enregistré le: 28 Sep 2015
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Sheeva » Lun 25 Sep 2017 08:55

Je ne trouve pas qu’Ysatis ait été insultante, ou qu’elle ait répandu des excréments sur des gens.

Elle a partagé un article et donné son opinion, certes tranchée mais qu n’engage qu’elle comme elle l’a bien précisé.

Ça ne la touche pas, elle n’a pas d’affinité avec ce mode de vie, c’est son droit le plus strict.
Elle apparente ça à des pseudo-hippies, c’est aussi son droit. Mais elle n’a pas dit que c’était de la merde, qu’il fallait brûler toutes les roulottes sur la place publique...

Cette nana a autant le droit de vivre dans une roulotte qu’Ysatis celui de penser que c’est une mouvance sans intérêt.

D’autres ont donné une opinion contraire, de manière courtoise et constructive, sans agression.

L'intolérance, c’est aussi ne pas accepter que d’autres puissent avoir un avis différent du tien.
ma galerie Rainbow Black
9 juin ==> Strange Dust : 1ère séance
Avatar de l’utilisateur
Sheeva

Investi
 
Messages: 786
Enregistré le: 21 Juil 2016
Localisation: Toulouse
Genre: Femme
Remercié: 20 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar mavhoc » Lun 25 Sep 2017 09:05

"Marguerite ne voulait pas passer ses journées enfermée dans un bureau en attendant désespérément le week-end. Son choix de vie alternative réside dans son amour pour la liberté."


C'est effectivement une phrase qui sert à opposer deux éléments. C'est digne d'un cours de 3e en français l'opposition : "enfermée/liberté", "attendre/choix", "enfermée/alternative". Tout le vocabulaire va dans l'opposition. Quant à savoir si c'est une phrase générale ou juste pour elle, ba il me semble que ouai, ça fait très généraliste. Il suffirait d'un "pour elle". Mais en même temps, le doute étant là, on ne peut pas prétendre qu'elle l'ait effectivement dit comme ça, ou même que l'interview n'ait pas zappé volontairement les petits ajouts du type "pour moi, mon choix de vie devait résider dans une forme de liberté que j'aime" ... Faut pas oublier que parfois les propos, ça se change légèrement.


Après bon, si la liberté c'est juste changer de lieu géographique quand on veut, c'est ce qu'on appelle une liberté diminuée. Pour paraphraser un très beau livre, dont je tairais l'auteur au risque de filer des boutons à certains "Qu'il est triste l'homme qui voyage à travers le monde et n'est nul part chez lui, alors que le plus grand des voyages, celui dont l'espace est infini, se trouve dans l'esprit".
(Bon après, je me permets de préciser que cet auteur ayant pas mal voyagé, certains diront que c'est facile de dire ça quand on n'a pas grandit entouré de béton).

Après je comprends bien Ysatis, parce que bon, ce côté "on est libre parce qu'on sort du grand format habituel", on peut le questionner. Toute cette mouvance néo-hippie part, parfois (je n'oserai dire "souvent") d'une certaine aisance matérielle liée à un vision stéréotypée de certaines idéalités (telle que la liberté ou la rébellion justement). Pour autant, pour avoir la chance de connaître plusieurs amis nomades et d'autres vivants en roulotte ... Ba c'est pas non plus une obligation, ni même une majorité. Donc on peut le questionner, non l'affirmer et c'est vrai que vu la manière dont l'article est tournée (qui est la seule source, je le rappelle) les questions sont justifier.

Pour autant, je trouve pas qu'Ysatis a été agressive, en tout cas beaucoup moins que d'autres.


Mais c'est cool si on part sur un débat sur la liberté :mrgreen:
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 599
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Bett » Lun 25 Sep 2017 09:20

rage a écrit:Mais où est-ce écrit "on est plus libre que vous", ou "c'est mieux que vous" ? Faut arrêter la petite parano :mrgreen:

(et sans vouloir débattre sur la notion de liberté, si vraiment tu veux aller par là, oui, on est plus "libre" que vous.... Exemple, je te propose d'aller *mille choix possible* pendant *durée *, à partir de la semaine prochaine, bin tu peux pas quand nous on peut. :geek: )

C'est écrit très clairement entre les lignes...
Après c'est vrai que la notion de liberté est propre à chacun, pour moi aller à x endroit, x temps, ça ne ferait pas de moi quelqu'un de libre (liberté géographique peut être). Mais soit, le principal c'est qu'ils se sentent biens. Si cette liberté leur permet de se sentir ainsi, tant mieux. Mais qu'ils n'aillent pas critiquer les gens qui n'ont pas le même mode de vie qu'eux (et là tu vas me répondre qu'ils n'ont pas écrit noir sur blanc cela, je te répondrais que c'est écrit entre les lignes :pink: )

mavhoc a écrit:Après bon, si la liberté c'est juste changer de lieu géographique quand on veut, c'est ce qu'on appelle une liberté diminuée. Pour paraphraser un très beau livre, dont je tairais l'auteur au risque de filer des boutons à certains "Qu'il est triste l'homme qui voyage à travers le monde et n'est nul part chez lui, alors que le plus grand des voyages, celui dont l'espace est infini, se trouve dans l'esprit".
(Bon après, je me permets de préciser que cet auteur ayant pas mal voyagé, certains diront que c'est facile de dire ça quand on n'a pas grandit entouré de béton).

Je veux bien avoir le titre du livre en MP STP :)
Avatar de l’utilisateur
Bett

Investi
 
Messages: 583
Enregistré le: 26 Avr 2016
Localisation: 77
Genre: Non spécifié
Remercié: 13 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Skogkatt » Lun 25 Sep 2017 09:34

Pour certains, vous n'allez quand même détester tous les gens mobiles ou autres sous prétexte d'articles foireux qui pullulent sur le net?
Ses propos ont soit été hors contexte, soit c'est peut-être une péteuse mais dans les faits, il y a beaucoup moins de gens qui sont cette caricature médiatisée alors pas de généralités.
La vie mobile, c'est bien mais c'est chiant, la vie de bureau, c'est bien mais chiant aussi et entre, il y a mille et un intermédiaire où chacun se place tant bien que mal avec sa propre notion de liberté.
Rabaisser un changement de valeurs pour les nouvelles générations et raccorder ça à une mouvance pseudo-hippie, c'est nier clairement une bonne partie de ceux qui font bouger les choses.

On dirait exactement la même guerre entre végé, vegan et non végé, non vegan.
Dès que l'un dit quelque chose, on dirait que l'autre est près à lui sauter dessus et à le mordre parce que chacun se sent discrédité.

Je suis d'accord avec tous en partie mais surtout avec cette paranoïa ambiante à croire que la personne différente de nous, nous critique.
Là, ce débat dépasse largement cet article est en devient vraiment désagréable à lire.
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1036
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar mavhoc » Lun 25 Sep 2017 09:43

Skogkatt a écrit:On dirait exactement la même guerre entre végé, vegan et non végé, non vegan.


J'assume totalement le hors-sujet mais ça me rappelle justement qu'il existe des gens qui ont inventé un terme pour ceux qui sont "en progrès". En gros "je ne suis pas végétarien, mais je fais un effort et je tiens à l'affirmer". Je pense que c'est cette mentalité là, en particulier, qui est dérangeante, car c'est ça communique beaucoup pour peu de chose (je ne suis pas végétarien et je trouve ces gens beaucoup plus admirables que moi, mais faire des efforts et croire que hop, ça fait de nous quelqu'un de bien, le revendiquer avec tout cela, je trouve ça un poil dérangeant).
Dans la validité de la thèse : liberté = vivre en-dehors de la norme. Il y a également, une partie (jeune comme souvent, mais ça c'est normal) qui communique à fond dessus et peut faire saturer.

Comme dit plus haut, la vie en roulotte, ou en nomade, c'est pas mal du tout, c'est même très bien, c'est juste dommage de penser que c'est LE moyen d'accéder à la liberté (qui, il me semble, n'est pas justement revendiqué comme tel à la base).
Mais je peux me tromper, je n'ai pas de domicile fixe assuré mais je suis pas nomade pour autant :mrgreen:
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 599
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Skogkatt » Lun 25 Sep 2017 09:58

Le mode de vie nomade, habitats alternatifs etc. est aussi militant pour certains. :) Elle, on en sait rien donc le doute subsiste mais même si c'est un choix personnel, il en reste légitime et rien ne dit vraiment si elle décrédibilise les autres au vu de ce média.
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1036
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Garance » Lun 25 Sep 2017 10:02

J'ai jamais vu aucun nomade espérer que tout le monde vive en nomade. Mais ok peut-être. :lol:
Pour le reste je critique absolument pas son choix perso, j'adorerais faire pareil, mais c'est pas comparable à mes convictions profondes de changement du monde.
"Faut mettre du beurre dans l'fond du plat pour pas qu'le gratin colle"
Avatar de l’utilisateur
Garance

Investi
 
Messages: 327
Enregistré le: 05 Sep 2017
Localisation: Asnières-sur-Seine
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Skogkatt » Lun 25 Sep 2017 10:08

Le militantisme ne se caractérise par forcément par cette affirmation: tout le monde doit faire pareil. :pink: (je comparais juste les deux pour montrer que parfois, le hérissage de poils est rapide quand on lit certains mots-clé :) )
Mais effectivement, comme certaines façons de vivre sont un combat, certains militent à travers la mise en place d'une forme de vie qu'ils leur correspond (et ça accompagnent une volonté personnelle de vivre comme ça) pas forcément dans le but que chacun fasse exactement pareil mais pour appeler à une réflexion sur des valeurs sociétales prenant en compte le développement personnel, le développement durable etc. (je ne dis toujours pas que c'est son cas, je n'en sais rien).
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1036
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Garance » Lun 25 Sep 2017 10:11

Perso quand je me bat pour mes convictions, c'est bien en espérant que ça s'arrange, mais surtout en espérant qu'un jour il n'y ait plus cette souffrance. Juste arranger un peu les choses ça ne me suffit pas, perso. Disons que c'est bien hein, pour un début, mais que c'est pas la finalité.
Bon je déconnecte, parce que ça peut durer longtemps cette histoire. :mrgreen:
J'retourne à mes peaux synthétiques.
Modifié en dernier par Garance le Lun 25 Sep 2017 10:15, modifié 1 fois.
"Faut mettre du beurre dans l'fond du plat pour pas qu'le gratin colle"
Avatar de l’utilisateur
Garance

Investi
 
Messages: 327
Enregistré le: 05 Sep 2017
Localisation: Asnières-sur-Seine
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Ysatis » Lun 25 Sep 2017 11:19

Oula... ça c'est clairement enflammé par ici! Alors je précise juste une chose, je n'ai rien contre les modes de vie alternatifs, et les comprend tout à fait. Ce qui me dérange là, c'est l'association au tatouage tout simplement. Elle pourrait très bien avoir le même mode de vie mais avec une activité qui n'impacte pas définitivement le peau des gens, sans que ce soit en plus sa profession et qu'elle ne suive un minimum les règles en vigueur. ça ne va pas au-delà.
Et oui, je partage les articles, vu que c'est un peu ce que je suis censée faire pour le forum. Que je sois en accord avec ces derniers ou pas.
Avatar de l’utilisateur
Ysatis

Chroniqueuse
 
Messages: 1898
Enregistré le: 04 Oct 2013
Localisation: Normandie
Genre: Femme
Remercié: 47 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Dim » Lun 25 Sep 2017 11:22

Ils ont bien changés, les Nomads :shock:

Ça parle de notions hypers abstraites, non ? Comme celle de la liberté, alors qu'une personne qui bosse dans un bureau avec 20 jours de congés par an a la même sensation quand elle prend un avion pour se caler 2 semaines dans un hôtel en Espagne ou au Maroc en ne voyant rien d'autres que sa chambre, le bar de l'hôtel, le buffet à volonté ou encore l'entre-cuisse du moniteur de la piscine ou de la barmaid pourrait tout aussi bien se sentir libre et épanoui. On pourrait aussi parler de ce que c'est qu'être une véritable artiste ou même de ce que c'est que l'art, bon sang de bois !

Pour ce qu'elle fait comme tattoos ben dans le sens ou elle tatoue des gens, qu'elle leur imprime une marque indélébile avec un dermographe ou un handpoke. Des instruments de tatouage comme on les connait, ben c'est du tattoo. Même toi, jeune éphèbe pubère, tu peux le faire avec ton compas et de l'encre de style bille sur toi même ou tes camarades de récré. Ce sera quand même de la merde mais ce sera du tatouage.

Pour l'hygiène, comme certains "pros"(notion aussi hyper abstraites vu qu'en Belgique comme en France, ce métier n'est pas défini et que tu peux ouvrir ta boutique demain même si tu ne sais pas dans quel sens il faut tenir un crayon et que tu ne sais pas ce que c'est qu'un dermographe) en shops ainsi qu'en convention utilisent tubes, manchons et aiguilles(encore heureux :shock: ) jetables/à usages uniques. Préparer une surface pour tatouer saine est bien plus simple que toutes les règles drastiques imposées par le ministère de la santé le font entendre. Et encore, quand tu sais comment certains pros renommés font de ses règles d'hygiène, il y a largement de quoi rire.

Ton cousin qui tatoue la famille sur la table du salon, Lunitatoo ou Jeff putain-de-Gogue sont tous des tatoueurs à des niveaux différents qui est propre à chacun d'entre nous.

C'est un article partiale écrit par des gens qui se défendent d'un mode de vie et qui parle d'une autre personne dont ils partagent les croyances et les espérances. La nana fait de la merde sur la peau de personnes qui s'en foutent dans sa roulotte en vivant sa vie comme elle l'entend. Boarf, ça me choque bien plus des cons qui se font tatouer la sclère par des gens qui s'en battent les couilles de les rendre ou non aveugles.

Rage, Stephen King ?
Garance, bon courage et de la persévérance tout plein sur ta peau synthétique.
Destal, Tu veux troller et faire rire mais tu dis de la merde. Tu ne pourrais pas te contenter de le faire dans les zones consacrées ? :grat: Elles se situent en bas de la fenêtre principale.
Modifié en dernier par Dim le Lun 25 Sep 2017 12:34, modifié 1 fois.
Je suis parti en couilles et ne suis jamais revenu.
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1813
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: **
Genre: Non spécifié
Remercié: 113 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar rage » Lun 25 Sep 2017 12:19

Bien tenté vieux slibard,mais non, je n'ai pas lu ce roman!
Avatar de l’utilisateur
rage

Curieux
 
Messages: 129
Enregistré le: 28 Sep 2015
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar Coin-coin le Canapin » Mar 26 Sep 2017 12:31

J'ai contacté Marguerite directement, voici ce qu'elle m'a dit (je copie colle avec son autorisation) :
les gens flipent, dans l'article rédigé par une des rédac de toits alternatifs il y a aucun détails sur ma manière de procéder et l'aménagement de la roulotte, la photo elle l'a prise sur mon mur perso une soirée ou on a tatoué totalement à l'arrache et c'est pas dans ces conditions que je tatoue habituellement.
[…]
une des rédactrice [de toitsalternatifs] m'a contacter pour rédiger un article sur mon projet, mais je suis pas vraiment en accord avec certaines choses qui ne sont pas mes mots ca a été assez rapide je pensais qu'elle me poserait plus de questions par la suite pour filer plus de détails je m'attendais à ce genre de réactions. la roulotte va etre carrément adapté au niveau de l'hygiène et on en a pas du tout parlé dans l'article
Avatar de l’utilisateur
Coin-coin le Canapin

Investi
 
Messages: 328
Enregistré le: 16 Nov 2013
Localisation: ̧ ̧
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar mavhoc » Mar 26 Sep 2017 12:41

Ca rejoint un peu ce que je disais : on n'a pas tord de juger sur l'article, mais on doit se rappeler que ça ne reste qu'un article et que donc, comme souvent, les médias déforment ou simplifient le propos.

Après je tilte quand même sur "la roulotte va etre carrément adapté au niveau de l'hygiène et on en a pas du tout parlé dans l'article", ça veut dire qu'elle ne l'est pas déjà actuellement ? :/
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 599
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar rage » Mar 26 Sep 2017 12:41

Faut pas être étonné qu'un article ne reflète pas la réalité...Ils réécrivent tout à leur sauce, ça m'est arrivé pleins de fois...perso j'ai eu des reportages télé, notamment pour le journal sur France 3, même en vidéo, ils arrivent à faire des montages abracadabrant!

J'ai contacté aussi cette fille parceque ça démarche me plait et que j'ai de quoi l’accueillir sur sa route.

Mahvoc, la roulotte est en cours de fabrication.
Avatar de l’utilisateur
rage

Curieux
 
Messages: 129
Enregistré le: 28 Sep 2015
Localisation: France
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: ARTICLE - Cabane nomade et salon de tatouage

Messagepar mavhoc » Mar 26 Sep 2017 12:51

rage a écrit:Faut pas être étonné qu'un article ne reflète pas la réalité...Ils réécrivent tout à leur sauce, ça m'est arrivé pleins de fois...perso j'ai eu des reportages télé, notamment pour le journal sur France 3, même en vidéo, ils arrivent à faire des montages abracadabrant!

J'ai contacté aussi cette fille parceque ça démarche me plait et que j'ai de quoi l’accueillir sur sa route.


Il y a des justifications hein pour les médias (pour qu'on évite de jeter une quarantième pierre), mais travaillant dans un journal je ne peux que valider. En faite, à partir du moment où le journaliste est pas passionné, il ne va pas être sincère. Et s'il est passionné mais fan-boy il risque de ne pas l'être non plus d'ailleurs :roll:
Clairement, le problème est l'absence d'explication sur la photo qui, du coup, amène quand même un regard hautement déconnecté de la réalité... Alors que la légende c'est la base pour éviter l'amalgame...
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 599
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Précédente

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités