CONV REPORT - Expo Tattoo d'Etampes (91), 26-28 mai 2017

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

CONV REPORT - Expo Tattoo d'Etampes (91), 26-28 mai 2017

Messagepar mavhoc » Sam 27 Mai 2017 12:14

Petit report à propos de cette convention qui était, fondamentalement, loin d'être inintéressante. J'y suis allé, pour ma part, le vendredi après-midi et soir. Forcément c'est le moment du week-end où il y a le moins de monde et c'était franchement agréable. Même si dans le même temps ça obligeait les tatoueurs à ne pas forcément beaucoup bosser. Chacun a cependant fait une pièce au moins dans la journée, mais finalement ça reste très cool comme rythme.

En effet, grosse convivialité et possibilité de discuter longuement avec les tatoueurs. J'ai ainsi fait la connaissance de Tristan de Deep Tattoo Family avec qui j'ai vraiment bien accroché. Je trouve le bonhomme très sympa. Gros dommage que rien dans son book de Flash pour la convention n'ait totalement accroché mon regard, car j'étais assez motivé pour me faire tatouer par lui.
Beaucoup de grands tatoueurs prêts à parler, et avec un véritable plaisir pour les yeux de les voir bosser ou juste de profiter de leurs book.
Bref, de manière générale c'était une convention entre copains et ça se sentait. Les tatoueurs étaient là pour partager, échanger plus qu'exposer. Plusieurs ont souligné l'aspect agréable de pouvoir parler et de ne pas avoir 3 rangés de spectateurs devant chaque stands.

Image Eleven Studio

A côté de ça, j'ai retenu en terme variés plusieurs choses, certaines amusantes (Ludo G-Gen qui oublie ses machines et ne peut donc pas tatouer le premier jour, ça reste exceptionnel), d'autres un peu moins (j'ai trouvé que certains tatoueurs proposaient dans leurs books des pièces pas très réussie, un peu surpris de voir une telle disparité de niveaux, sur les 30 exposants, il y en a peut être 4-5 où l'on pouvait se demander si on pouvait avoir une confiance absolue).
Notons aussi quelques petits détails qui m'ont légèrement étonnés (un jeune homme d'environ 18 ans qui semblait se faire sa première pièce sur le poignet ; un tatoueur qui enfile ses gants puis ensuite installe tout son matos, touche à tout son stand et enfin commence à tatouer avec les mêmes gants, bonjour l'hygiène). D'autant plus étonnés que je n'avais pas du tout le regard là-dessus, je préférais juste zoner et regarder un peu partout.
Petit regret pour la taille, on fait finalement assez vite le tour. Mais bon, les limites de la salle sont évidentes. La configuration était déjà top pour permettre d'avoir le plus de stands tout en circulant tranquillement.

Image Dimitri HK


Niveau show à côté, on a eu une femme serpent, de la danse oriental, un bon concert irlandais à la fin (premier concert en France du groupe, le genre d'exclusivité qui fait plaisir). Pas incroyable pour les animations en journée, mais ça fait le taf quand même.
Perso je note l'animateur trans' qui parvenait à prendre souvent la parole sans que ce soit too much. Un animateur comme on aimerait en voir plus souvent, à la fois cool, ne se prenant pas au sérieux, et qui n'impose pas ses réflexions en continue toute la journée ni trop fort en terme sonore. Ca peut sembler con, mais je trouve ça, finalement, pas si fréquent, un animateur qui accepte de s'effacer derrière ce qu'il présente.

Niveau organisation, Remy le patron était vraiment à la cool avec les invités et les visiteurs. Super agréable, surtout après une nuit blanche semble-t-il. On le dit et on le répète mais c'est un type en or et plusieurs tatoueurs ont souligné l'importance de la convention pour eux : après tout elle est maintenant ancienne (première édition en 1997 il me semble).
Bref, malgré quelques détails, il en ressortissait un côté entre copains, une facilité d'accès, une convivialité et un amour du tatouage qui était vraiment cool. Le genre de convention différent d'une gigantesque chose comme le Mondial, bien sûr, le but n'est pas de baver non-stop pendant 3 jours devant des tatoueurs qu'on ne pourra jamais revoir, mais bien de se rapprocher des tatoueurs, d'échanger avec eux et de profiter du tatouage. Bien sûr, je n'aurai pas fait des centaines de bornes pour cette convention, mais je suis ravi d'avoir pu en profiter dans mon coin. Je dois avouer que même si je ne m'y suis pas fait tatouer, le fait d'avoir pu me dire que je pouvais, sans réservation, sans me préparer, sans devoir être stresser par le timing rendait ça très plaisant, j'ai l'impression que dans beaucoup de convention, cela n'est pas impossible mais juste rare.

Image Elie Hammond
Image Ace's Tattoo
Image Notche
Image Les Selfish Murphies
Le tatouage, tout comme la vie, n'est pas un concours
Avatar de l’utilisateur
mavhoc

Investi
 
Messages: 581
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Île de France
Genre: Homme
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité