Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figaro)

Un article sur le tattoo, un bon bouquin à partager, un sujet de société… Viens échanger et te cultiver dans cette zone.

Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figaro)

Messagepar Coin-coin le Canapin » Mar 13 Oct 2020 21:03

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/ins ... l-20201007

Instituteur tatoué: Les libertés individuelles doivent s’arrêter là où commence l’intérêt général

FIGAROVOX/TRIBUNE - L’interdiction d’enseigner dans certaines classes pour l’instituteur tatoué est commandée par les principes fondamentaux de l’éducation nationale, analyse Jean-Eric Schoettl, ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel. Selon lui, l’institution ne doit pas céder à une vision maximaliste des libertés individuelles.

Par Jean-Eric Schoettl
Publié le 7 octobre 2020 à 11:44, mis à jour le 7 octobre 2020 à 16:07

XVMbdd5bab6-0879-11eb-b089-f4f465c7cdb4.jpg
Sylvain Hélaine, alias «Freaky Hoody». CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

Jean-Eric Schoettl est ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel et conseiller d’Etat honoraire.

Tatoué de la tête aux pieds, l’instituteur Sylvain Hélaine (alias «Freaky Hoody» sur les réseaux sociaux) s’est vu retirer par l’inspection académique, à la suite de plaintes de parents d’élèves, la charge des classes de maternelle.

Quand bien même elle ne trouve guère d’appui sur un texte normatif spécifique et conduit déjà certains à dénoncer une nouvelle cause de discrimination, cette décision, au demeurant minimale, est commandée par les principes fondamentaux de l’éducation nationale.

Le maître et la maîtresse d’école (comme on les appelait naturellement il n’y a pas encore si longtemps) sont des passeurs: vers la vie adulte, vers le monde des adultes. De ce monde des adultes, l’instituteur est la figure de proue. Cette figure doit être ouverte, avenante et familière. Sa personne doit s’effacer derrière son rôle, afin qu’elle ne fasse pas écran entre les élèves et le monde vers lequel il les accompagne.

Guidant l’enfant vers l’universel, en lui permettant de s’émanciper de ses assignations particulières, l’enseignant doit apparaître à l’enfant comme l’ambassadeur de la communauté nationale, au service de tous, disponible à tous, et donc lui-même affranchi de toute allégeance trop visible ou singulière. C’est pourquoi le devoir de neutralité est si important dans la tradition laïque.

La figure de l’instituteur doit être ouverte, avenante et familière. Sa personne doit s’effacer derrière son rôle

La mission de l’enseignant, comme les mots le révèlent («instituteur», «élève»), réside dans l’élévation des enfants que la collectivité lui confie. L’accomplissement de cette mission suppose par construction qu’il est en surplomb par rapport à eux. Elle proscrit toute familiarité excessive (comme lorsque les élèves tutoient leur maître ou l’appellent par son prénom), toute connivence anarchisante (comme lorsque l’enseignant se présente aux élèves comme leur allié contre l’ordre social).

En bonne réciprocité, le respect que le professeur doit inspirer aux enfants en sa qualité d’ambassadeur du monde des adultes exige de lui le respect des usages communs qui instituent ce monde (usages que les règlements se bornent à codifier, d’ailleurs a minima). Notamment quant à son apparence, car c’est cette dernière qui s’offre d’abord au regard des élèves, tout particulièrement des plus petits.

À VOIR AUSSI - Professeur des écoles et entièrement tatoué, le physique de Sylvain Hélaine fait débat
https://www.youtube.com/watch?v=L5Kj2azvyl4

L’enseignant doit donc avoir une tenue correcte (ce que l’usage commun sait très bien caractériser). Surtout, il doit s’abstenir de toute conduite pouvant inquiéter, choquer, cliver ou rebuter. Dans la sublime lettre qu’il adresse le 17 novembre 1883 aux instituteurs, Jules Ferry leur donne à cet égard le conseil suivant: «Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir. Demandez- vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe, pourrait de bonne foi refuser son assentiment».

Rien ne va plus si l’enseignant sacrifie cette exigence de (re)tenue à la manifestation de ses propres lubies ou à l’ostentation de ses adhérences tribales.


La mission de passeur est compromise si, au lieu de se comporter en ambassadeur de la collectivité, celui ou celle qui est censé «instituer» se proclame en marge de la société, en révolte contre elle et en guerre contre les familles. La réaction hostile des élèves ou de leurs parents est non pas alors l’expression de préjugés qu’il faudrait surmonter au nom de la tolérance, mais la preuve que le contrat liant le professeur à la collectivité est rompu.

Rien ne va plus si l’enseignant sacrifie cette exigence de (re)tenue à la manifestation de ses propres lubies ou à l’ostentation de ses adhérences tribales.
Faut-il ajouter que le trouble ainsi causé, venant parasiter la transmission des connaissances, ne peut que dégrader la qualité de l’enseignement? Faut-il souligner que la manière d’être et d’agir de l’enseignant est une composante de sa fonction et qu’il souscrit, dans cette mesure, une obligation d’exemplarité? Faut-il rappeler que, dans sa lettre de 1883 précitée, Jules Ferry exhortait les instituteurs, au nom des familles et de la société, «à (....) apprendre à leurs enfants à bien vivre par la manière même dont vous vivez avec eux et devant eux»?

Comment, enfin, imposer des obligations vestimentaires aux élèves (décence, absence de signes religieux ostentatoires, a fortiori uniforme) si leur professeur arbore un tatouage facial intégral?


Le droit à l’instruction, comme le devoir d’instruire, sont inséparables de la construction de la citoyenneté. L’instruction publique est donc au service exclusif des enfants et de la collectivité. En abandonnant son exercice à l’expression débridée de la personnalité de l’enseignant, on cède à toutes les dérives, y compris comme, en l’espèce, à l’exhibition narcissique. En ouvrant la salle de classe au droit à la différence et aux doléances sociétales, on laisse privatiser l’égal accès à l’instruction, qui est une liberté publique.

Pour tous ces motifs, on ne voit pas ce qu’il y aurait de problématique à ce que les autorités scolaires, faisant prévaloir l’intérêt de l’enfant et les exigences collectives sur une conception maximaliste de la liberté individuelle, suspendent, au moins dans les petites classes, l’activité d’un enseignant tatoué sur tout le visage et dont la présence en classe a ému les parents d’élèves.

Comment (...) imposer des obligations vestimentaires aux élèves (...) si leur professeur arbore un tatouage facial intégral ?
Les vraies questions que pose cette affaire sont ailleurs: comment le système scolaire a-t-il admis que l’intéressé, avant même d’arriver dans une salle de classe, soit recruté et affecté? Le service public de l’enseignement aurait-il perdu ses immunités? Le mot «décadence» n’est-il pas le plus approprié pour dépeindre cette permissivité apeurée des institutions face aux outrances individuelles? Comment la magnification des droits subjectifs peut-elle à ce point évincer le souci du bien commun?

Par ailleurs, s’agissant du tatouage, la société peut-elle rester impavide face au développement d’une pratique qui fait produire des effets irréversibles et pénalisants à une affirmation de soi dont les motivations sont passagères et relèvent le plus souvent d’une impulsion juvénile ultérieurement regrettée? En attendant, faut-il regarder l’intéressé comme une personne «à problème» que la société devrait avoir à cœur d’intégrer, y compris aux frais des écoliers et contre le sentiment des familles?

--------------
L'auteur est ce pélo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-%C3%89ric_Schoettl
Avatar de l’utilisateur
Coin-coin le Canapin

Investi
 
Messages: 641
Enregistré le: 16 Nov 2013
Localisation: ̧ ̧
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar jpa63 » Mar 13 Oct 2020 21:07

Je l’ai lu, puis de suite oublié...une vision fermée du tattoo...l’évolution...
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 2169
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 26 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Skogkatt » Mer 14 Oct 2020 09:03

Autant les interrogations peuvent (et doivent?) se poser, je trouve. Mais l'argumentaire est bien obsolète pour la vision du tatouage dans notre société. "Adhérences tribales", "connivence anarchisante" :roll:
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1098
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 10 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar La Pendule » Mer 14 Oct 2020 09:47

Assez d'accord avec Skogkatt, je suis moi même à la fois tatoué, parent et en préparation du concours de professeur des écoles et pourtant je peux comprendre que la question soit posée et au moins débattue même si je ne suis pas vraiment certain des conclusions, ça mérite réflexion en tout cas.

En revanche, l'argumentaire est ridicule, dépassé et obsolète. Le côté "le tatouage c'est une lubie d'ados qui vont le regretter une fois adulte", merci bien...
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 690
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 22 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar hetfield » Mer 14 Oct 2020 10:40

Je me suis infligé une partie des commentaires :cry:
rendez-vous avec Belly Button dans ... :lol:
Avatar de l’utilisateur
hetfield

Investi
 
Messages: 653
Enregistré le: 02 Mai 2015
Localisation: Lorient
Genre: Homme
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar La Pendule » Mer 14 Oct 2020 11:05

hetfield a écrit:Je me suis infligé une partie des commentaires :cry:


Aïe, la boulette...
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 690
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 22 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Fleurs d'encre » Mer 14 Oct 2020 11:17

Ce "monsieur" a une vision bien archaïque de l'enseignement et du tatouage quand même... Il ne faudrait pas déranger l'ordre établi, hein !

Et en lisant ça "Elle proscrit toute familiarité excessive (comme lorsque les élèves tutoient leur maître ou l’appellent par son prénom)" je me demande depuis combien de temps il est n'est pas allé dans une école de primaire... Mes élèves de 6eme ont encore du mal, un mois et demi après la rentrée, àvouvoyer les professeurs car ils ont le réflexe du tutoiement ancré. Mais il est certain que ce n'était pas le cas sous Jules Ferry :D !

Enfin bref, un joli tissus d'âneries à mes yeux :|
Fleurs d'encre

Timide
 
Messages: 8
Enregistré le: 27 Sep 2020
Localisation: Troyes
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar La Pendule » Mer 14 Oct 2020 11:32

Perso ça a toujours été simple pour le tutoiement : je tutoie quand on me tutoie, je vouvoie quand on me vouvoie, même au lycée je tutoyais les profs qui me tutoyaient, un seul a fait une réflexion, je lui ai dit qu'il pouvait me vouvoyer s'il préférait, on a continué à se tutoyer.

Comme dirait la philosophe Camille Dalmais, là bas en Angleterre, ils se disent tous "you" c'est plus clair.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 690
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 22 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Fleurs d'encre » Mer 14 Oct 2020 11:47

La Pendule a écrit:Perso ça a toujours été simple pour le tutoiement : je tutoie quand on me tutoie, je vouvoie quand on me vouvoie, même au lycée je tutoyais les profs qui me tutoyaient, un seul a fait une réflexion, je lui ai dit qu'il pouvait me vouvoyer s'il préférait, on a continué à se tutoyer.

Comme dirait la philosophe Camille Dalmais, là bas en Angleterre, ils se disent tous "you" c'est plus clair.



Eh ben, ça devait être des profs bien sympathiques et ouverts d'esprit alors :)
Fleurs d'encre

Timide
 
Messages: 8
Enregistré le: 27 Sep 2020
Localisation: Troyes
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Near » Mer 14 Oct 2020 19:55

L’enseignant doit donc avoir une tenue correcte (ce que l’usage commun sait très bien caractériser). Surtout, il doit s’abstenir de toute conduite pouvant inquiéter, choquer, cliver ou rebuter. Dans la sublime lettre qu’il adresse le 17 novembre 1883 aux instituteurs, Jules Ferry leur donne à cet égard le conseil suivant: «Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir. Demandez- vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe, pourrait de bonne foi refuser son assentiment»


Je suis d'accord avec ça, empêcher certaines dérives ne fait pas de mal. Notamment (surtout) tout ce qui pourrait toucher les religions.

D'un coté j'ai aucun soucis et de l'autre je comprends que certains s'offusquent (et à raison) et je comprends la sanction. J'imagine que ce qui est juste serait d'appliquer la loi si il y en a une qui existe pour son cas afin de mettre de coté tout jugement personnel.

Je pense pas que Sylvain eu été étonné de s'être vu retiré ses classes.
Tatoueur aquarelle sur Grenoble.
http://neartattoo.fr/
Avatar de l’utilisateur
Near

Tatoueur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 27 Sep 2013
Localisation: Grenoble
Genre: Homme
Remercié: 17 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar jpa63 » Mer 14 Oct 2020 20:59

hetfield a écrit:Je me suis infligé une partie des commentaires :cry:


J’ai pas osé...
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 2169
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 26 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar La Pendule » Jeu 15 Oct 2020 08:06

Near a écrit:
L’enseignant doit donc avoir une tenue correcte (ce que l’usage commun sait très bien caractériser). Surtout, il doit s’abstenir de toute conduite pouvant inquiéter, choquer, cliver ou rebuter. Dans la sublime lettre qu’il adresse le 17 novembre 1883 aux instituteurs, Jules Ferry leur donne à cet égard le conseil suivant: «Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir. Demandez- vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe, pourrait de bonne foi refuser son assentiment»


Je suis d'accord avec ça, empêcher certaines dérives ne fait pas de mal. Notamment (surtout) tout ce qui pourrait toucher les religions.

D'un coté j'ai aucun soucis et de l'autre je comprends que certains s'offusquent (et à raison) et je comprends la sanction. J'imagine que ce qui est juste serait d'appliquer la loi si il y en a une qui existe pour son cas afin de mettre de coté tout jugement personnel.

Je pense pas que Sylvain eu été étonné de s'être vu retiré ses classes.


C'est ça, on peut pas tomber non plus dans le "chacun arrive comme il veut", il a bien conscience qu'il arrive dans un extrême qui peut poser souci dans certaines conditions, même si ça ne lui enlève en rien le droit de faire ce qu'il veut de son corps, mais il y a des conséquences sociales, ça semble inévitable.
Avatar de l’utilisateur
La Pendule

Investi
 
Messages: 690
Enregistré le: 08 Aoû 2018
Localisation: Entre la mer et les vignes, vers Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 22 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Harper » Jeu 15 Oct 2020 11:01

C'est juste normal, si un enfant à peur de lui que ça lui causes des problèmes comme des troubles du sommeil, des soucis d'encopresie , d'enurésie, des maux de ventre, de l'anxiété ou du stress c'est à l'école de s'adapter pas à l'enfant.

Le principe d'inclusion ne vaut pas que pour les enfants atteints de handicap.
L'environnement scolaire se doit d'être un endroit sécure c'est écrit dans les chartes et les projets d'accueil, projets pédagogiques, projets éducatif et c'est écrit dans la constitution car elle le prévoit.

Un enfant de maternelle est en socialisation primaire on peut pas lui demander d'être en socialisation secondaire non plus...

Je n'ai rien contre Sylvain Helaine mais en ce moment il multiplie les interventions média ou il est directement mit au bûcher, pas vraiment de droit de réponses, se fait couper la parole, se fait tourner en ridicule... je ne comprends pas soit il est foncièrement gentil et très naïf ou soit il sait que comme il est prof remplaçant et qu'en ce moment il y a un gros manque d'effectif (création de classes doubles niveaux qui n'arrête pas de se construirent entre autre) l'éducation aura besoin de lui... je pense pas que d'attirer l'attention sur lui soit une bonne chose...

En ce qui concerne le vouvoiement et le tutoiement pour moi c'est un peu branle mou, il y a des choses beaucoup plus importantes comme le suivi des apprentissages, ou le non respect du secret professionnel, de la déontologie en générale.

L'ouverture d'esprit c'est aussi une utopie dans le décor.
-Ta copine veut te parler
-Sans façon
-Son copain alors
-Tous les jours, j'espère qu'il va crever parait que si l'on souhaite assez fort ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Harper

Curieux
 
Messages: 208
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Somewhere else
Genre: Non spécifié
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Coin-coin le Canapin » Sam 17 Oct 2020 21:47

hetfield a écrit:Je me suis infligé une partie des commentaires :cry:

Le lendemain, je suis tombé sur cet article de Canard PC :

Un endroit de l'univers concentre tout ce que l'humanité a de plus vil. Ce lieu est si dégueulasse, si toxique, que dans 50 000 ans, quand les archéologues du futur se pencheront sur notre civilisation en épluchant nos archives, ils nous traiteront de barbares cruels et décérébrés, de ramassis d'abrutis toxiques dont ils célébreront la disparition.

Cet endroit, c'est bien sûr la zone des commentaires située juste en dessous des articles sur Internet. Qui a bien pu avoir l'idée de permettre au « public » de s'exprimer sur des sujets d'actualité, si ce n'est un sadique misanthrope bien décidé à exposer toute la noirceur de l'âme humaine ? Pourquoi continue-t-on de tolérer qu'apparaissent, juste en dessous d'un papier sérieux et documenté, mis en ligne après moult relectures, les opinions délirantes de Raymond_du_58 le raciste obsessionnel ou de PrettyLydie la conspiratrice anti-vaccin ?

Je n'ai pas la réponse à ce problème, mais j'ai un moyen pour m'en protéger : Shut Up. Cette extension Chrome et Firefox, que je déclare d'utilité publique, cache automatiquement les commentaires internet. Elle fonctionne sur l'immense majorité des sites pollués, y compris les francophones. Dans l'éventualité (peu probable) que vous souhaitiez quand même vous faire du mal en lisant de la merde, un simple clic permet de les afficher. Moi président, cette extension sera installée par défaut dans tous les navigateurs. La France, enfin, pourra alors entamer sa renaissance.

:mrgreen:

Et j'ai vu cette autre vidéo (en anglais) de l'ami Sylvain où il se fait peinturer la tronche pour faire disparaître les tatouages (à la place, il ressemble à une mauvaise statue de cire). On le voit notamment faire ainsi une rencontre avec son père et sa sœur :

https://www.youtube.com/watch?v=3d4py55H9AI

Archive: https://archive.org/details/i-got-my-ta ... n-the-look
Avatar de l’utilisateur
Coin-coin le Canapin

Investi
 
Messages: 641
Enregistré le: 16 Nov 2013
Localisation: ̧ ̧
Genre: Non spécifié
Remercié: 4 fois

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Harper » Dim 18 Oct 2020 04:53

:mrgreen:
Il fait beaucoup pluS peur comme ça.
Toujours pluS.
-Ta copine veut te parler
-Sans façon
-Son copain alors
-Tous les jours, j'espère qu'il va crever parait que si l'on souhaite assez fort ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Harper

Curieux
 
Messages: 208
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Somewhere else
Genre: Non spécifié
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Krän » Mar 20 Oct 2020 21:53

La personne qui a rédigé cet article a visiblement pour seule référence Jules Ferry, 1883. Partant de là, il n'y a rien à espérer d'à peu près objectif.

Si l'on ajoute à cela le fait qu'il fasse, de manière faussement innocente, un amalgame entre de l'encre dans la peau et des signes religieux ostentatoires dans l'espoir d'appuyer son raisonnement, cela montre bien à quel point il n'a aucun argument vraiment tangible.

Lorsqu'il arrive dans le jugement le plus bas, évoquant la décadence et l'indécence, il montre bien que sa volonté n'est pas d'apporter une réflexion sur le sujet mais simplement de sortir un torchon brossant dans le sens du poil le lectorat du support, comme le font les plus limités des commentateurs d'articles sur les réseaux sociaux dans l'espoir d'obtenir quelques 'pouces'.

Bref, c'est petit, ridicule.


Concernant le fait qu'il y ait eu des plaintes de parents d’élèves, je n'ai pas entendu de version de l'histoire de la part d'officiels, lui indique dans des interviews que ce ne sont "même pas" des parents d'enfants qu'il a eu en classe, mais de parents qui l'ont "seulement" aperçu dans l'établissement.

Le fait que l'apparence puisse importer dans le cadre de l'enseignement à des enfants n'est à mon sens pas à balayer du revers de la main.
Cependant c'est un sujet qui mérite que les intervenants aient une plus grande volonté (et peut-être capacité) de réflexion que ce dont a fait preuve cette personne pour rédiger cet article.

A l'heure d'Internet, en 2020, faut-il encore attendre plus/mieux de ce genre de support, j'en doute. ^^
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6248
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 303 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Harper » Mer 21 Oct 2020 13:37

Il a été dit par Sylvain lui même que tout avait démarrer sur la base qu'un enfant avait peur de lui et qu'il en avait parlé à ses parents.
-Ta copine veut te parler
-Sans façon
-Son copain alors
-Tous les jours, j'espère qu'il va crever parait que si l'on souhaite assez fort ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Harper

Curieux
 
Messages: 208
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Somewhere else
Genre: Non spécifié
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Krän » Mer 21 Oct 2020 13:42

Il changerait donc de "version" en fonction des interviews... Je ne vais pas chercher parce que j'ai fort heureusement mieux à faire mais si tel est le cas c'est dommage, question de crédibilité du discours global du coup.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 6248
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 303 fois
  • Adresse Galerie

Re: Un pénible article à propos de Sylvain Hélaine (le figar

Messagepar Harper » Mer 21 Oct 2020 13:51

Ca a été dit dans le débat par lui même ensuite il a ajouté qu'il comprenait les sanctions de sa supérieure parce qu'elle n'avait pas le choix.

De toute façon, si l'histoire n'avait pas déjà été réglée c'est le droit des défenseurs anciennement la halde qui s'en serait chargé.

Le rôle des parents c'est de protéger son/ses enfants. Les enfants n'ont pas besoin de jugements ils ont besoin de soutien.
-Ta copine veut te parler
-Sans façon
-Son copain alors
-Tous les jours, j'espère qu'il va crever parait que si l'on souhaite assez fort ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Harper

Curieux
 
Messages: 208
Enregistré le: 03 Déc 2019
Localisation: Somewhere else
Genre: Non spécifié
Remercié: 16 fois
  • Adresse Galerie


Retourner vers Culture et Société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités