Lire & Zumi, update Luxaltera 18/03/18

Viens ici nous présenter ce que tu portes, et si tu es un Pro, poster également tes propres travaux.

Lire & Zumi, update Luxaltera 18/03/18

Messagepar Elstir » Ven 17 Avr 2015 20:54

Je recopie ma présentation parce qu'elle explique les motivations derrières les tatouages :)

Présentation rapide.

Je suis quasi-quadra, happily married comme on dit et père d'une progéniture grouillante me permettant d'obtenir 75% de réduction à la SNCF (si si ça existe, même que j'ai pas assez de cases pour déclarer la CAF)

Après avoir échoué à percer dans le domaine du design de jeux vidéos, je me suis rabattu sur ce qui s'en rapprochait le plus en terme de fun : l'audit financier dans un grand cabinet.

Emerveillé par les tunes que ces salopards se font l'agilité intellectuelle dont il fallait faire preuve pour calculer l'amortissements des chaises de bureau à porter au débit du compte 775, et déjà stressé par les couinements d'une marmaille à peine née là où mes copains de promo ne pensaient encore qu'à se taper une élève infirmière au gala de Polytechnique, j'ai logiquement continué ma carrière de chien du grand Capital dans une grande banque française dont je tairais le nom, à quelques mètres de mon ami Jérôme Kerviel.

Fast-forward 15 ans après, la marmaille susdite entre au lycée et nous babysitte désormais la tétrachiée de frères et soeurs qui ont suivi moyennant un abonnement de smartphone. J'ai conservé le costume gris de croque-mort et la mine compassée de rigueur devant la direction, mais j'entretiens mon âme d'enfant en jouant régulièrement à Okami aux toilettes entre deux comités de pilotage. Ai pris quelques kilos, perdu quelques illusions, paumé mon alliance et résisté à l'envie de sauter mes stagiaires. J'ai également vu plus de 108 films japonais dont une bonne partie de Fukasaku, et c'est devant un des yakuzas du "cimetière de la morale" que ma femme, micro-tatouée depuis longue date (un caractère chinois dans le bas du dos qui n'a pas résisté aux 6 grossesses qui ont suivi), a remis récemment ça sur la table "dis moi chéri ça te dirait pas un tatouage ?".

Grand dieu non quelle horreur. C'est vulgaire, ça fait mal, mes parents vont me deshériter et un tatouage de quoi d'abord ? Sur le trône même-pas-de-fer, Okami en pause sur la 3DS et subissant une enième crise d'angoisse sourde de la quarantaine ("qu'as tu fait de ta vie, minable, à part aider des traders à gagner encore plus d'argent ?") POF...le déclic. C'était en décembre dernier, et le premier tatouage a suivi dans la foulée en le motif du bouclier Hyllien tiré du jeu Zelda, hommage à la carrière que je n'ai jamais embrassée, au premier jeu qui m'a fait partir sur une autre planète, et parce que mes enfants trouvaient ça trop cool. 1 mois après j'attaquais le bras complet (7 séances), et maintenant je commence à concevoir le dos et l'autre bras, en même temps que les millions d'autres tatouages que je ne ferai jamais, parce que je n'ai qu'un dos a priori. J'ai lu plusieurs bouquins, écumé quelques conventions et expos, visualisé l'intégralité des tattoos sur Pinterest et tapissé la chambre de gravure de Shige. Bref, tout dans la mesure.

Quand ma mère a découvert la nouvelle lubie de son grand couillon de fils de 40 ans elle a pleuré, et mon père a fait semblant de ne rien remarquer ("attends si...tu as pris 2 kilos c'est ça ? attends je crois que mon notaire a fait une ...petite erreur en mettant ton nom dans mon testament"). Le poing serré et ravalant ma fierté je me suis donc inscrit ici, convaincu que l'accueil serait chaleureux et les conseils à propos.


ça fait 10 ans que j'habite Poissy en face d'un cabinet opaque et menaçant, du genre de ceux que l'on demande à nos enfants de ne pas toucher sinon gare, suivi d'un signe de croix pour se purger l'âme. La devanture affiche un sobre "Mikael Tatouage", et l'unique inscription sur la porte est "interdit aux mineurs, ouvert de 11h-19h" même si le shop a l'air toujours fermé. Personne ne rentre ou ne sort, et l'on imagine sans peine les sacs poubelles dans l'arrière-cour pleins d'enfants coupés en morceaux. Bref, 10 ans que je passe devant ce magasin en trouvant que c'est drôle d'avoir un tatoueur dans une ville ultracatho.

Image


Comme l'explique ma présentation, les dieux du tatouage me saisissent en novembre 2014 et c'est avec appréhension que je franchis le seuil de ce haut lieu du satanisme, après quelques jours à hésiter une le bouclier de Link, le chien d'Okami ou une gravure de Shinkawa représentant Solid Snake. Ayant joué à mon premier Zelda il y a 25 ans, je choisis cet icone du jeu vidéo que l'accroissement des pétaflops des cartes graphiques n'ont que marginalement modifié.

Gniik la porte grince un peu. Le shop est petit, très propre, il y a des coupes de tatouage partout *note mentale : il y a donc des tournois de tatouage ? je me demande quelle forme ça prend ? baston au dermographe ?* et ouf, il y a bien l'inévitable tableau monumental d'une femme gothique qui pleure du sang : l'honneur est sauf. Je me suis muni d'une impression couleur du bouclier de Zelda et j'aborde le tatoueur. Tutoiement direct, le projet est simple, il se retourne vers son pote *note mentale : s'il n'est pas une secrétaire c'est qu'il y a plusieurs tatoueurs ? lequel est Mikael ?* et lui demande s'il est dispo. L'autre vient voir, s'enquiert de la provenance du motif, grimace lorsque j'explique que ça vient d'un jeu vidéo *note mentale : même pas mal, je vis déjà avec quelqu'un qui trouve que les jeux vidéos sont un enfantillage*, et accepte parce que c'est bientôt noël, que j'ai l'air sympa malgré un méconnaissance évidente du monde du tatouage et que j'ai a peu près son âge. Tarif *note mentale : bigre, ça coute une PS4*, prise de rdv, petite fiche disant que si je meurs sur le billard c'est pas leur faute, et l'on se quitte. Au final je suis plutôt soulagé, ça n'a pas l'air plus compliqué que de prendre rdv chez le dentiste.

Je vous fais grâce des 2 mois d'attente, vous avez tous connus cette délicieuse angoisse faite d'alternance de "j'annule le rdv" et "vivement le grand jour !". Le grand jour est effectivement là, c'est le premier tatouage de l'année du tatoueur, ambiance bon enfant, ça déconne entre quadra. Discussion sur le positionnement, pose du stencil, tracé, ombrage, remplissage, ça papote, le courant passe bien, et je suis surpris de voir qu'il a fait des recherches sur le bouclier pour se documenter un peu. La séance de 4h30 passe très vite et je suis ravi du résultat. Je m'inquiète un peu pour les bleus qui sont trop sombres, l'absence de blanc, les grains de beauté, les soins et l'impact de la mousson sur les récoltes de riz à Mumbai, mais Hary m'explique tout, patiemment, comme si j'étais son premier client, et je rentre chez moi heureux avec mon coup de soleil pour cocher sur ma bucket list "tatoué : done". Hormis une frayeur le lendemain avec l'impression que toutes les couleurs se sont mélangées pendant la nuit, le biniou cicatrise parfaitement et voilà le travail, facilement un des plus beaux boucliers de Zelda que j'ai pu trouver sur le web :

Image


Je vous passe également en accéléré la suite, l'intérêt soudain pour le monde du tatouage, les livres, les expos, l'attention aux tatouages des autres, les différents styles, etc...bref : une entrée de plein pied dans un univers d'une richesse insoupçonnée.
Je découvre également en en parlant à gauche à droite que Mickael de Poissy (que je n'ai pas vu car le vendredi il est chez Tin-tin) est une des personnalités du tatouage français, spécialisé en imagerie catholique, doté d'une trogne toute droit sortie de Fast & Furious, adoubé par télérama et que ses deux sbires Hary & Steve sont également deux tatoueurs de grand talent, avec en particulier Hary qui est spécialisé en asiatique, le style qui m'interpelle le plus.

Cette immersion complète a évidemment fait naitre l'envie de renouveler l'expérience, cette fois avec un "vrai" tatouage, et une création originale qui permettrait à l'artiste de s'exprimer un peu plus qu'avec une "simple" photocopie. Je pars donc cette fois sur une imagerie traditionnelle de bodysuit japonais, une scène d'affrontement entre le dragon des mers et le roi singe, tiré du roman classique chinois que me lisait mon grand-père asiatique quand j'étais petit. Je reviens 1 mois après, Hary me salue poliment et comme à son habitude dirige automatiquement son regard vers son vrai "client", le tatouage du bouclier, comme pour voir s'il se porte bien. J'envie la passion de ce gars pour son art parce que c'est quelque chose que je ne vois jamais dans mon milieu professionnel...c'est rafraichissant. Je lui soumets le dessin (une gravure chinoise classique), on discute quelques minutes et je constate avec soulagement qu'il s'emballe autant que moi pour le projet. On convient des premiers rdv. Je repars un peu étonné que ce soit toujours aussi simple, et me demande si je lui ai donné suffisamment d'indications.

2 mois après, J-2, toujours pas de nouvelles. Je m'apprête quand même à lui donner un bras, donc je flippe (Leu...flippe leu ?) grave. Je lui envoie un mail "si je suis pas content du dessin on ne pourra pas commencer !" et lui me répond sobrement "j'en pense que je vais te faire un dessin qui tue et qu'il n'y aura pas de problème". Pas hyper rassuré mais curieux, je m'en remets à sa confiance en lui qui est un peu déstabilisante et j'attends. Le jour J, je découvre un dessin magnifique, soutenu par tout un tas de décisions qu'il m'explique avec enthousiaste, prenant en compte la dynamique du corps dans le positionnement, les choix graphiques, les échelles, les inspirations, et comment il a pris en compte mes idées avec son expérience pour en sortir un machin inédit. Je décide à cet instant que si je me fais un jour un bodysuit complet ce sera par ce gars là, et zouh on démarre par une première séance de tracé hallucinante de plus de 8h ininterrompues. Comme les américains disent, on était dans "la zone". Bref, une expérience unique.

Aujourd'hui j'en suis à ma 3eme séance, les ombrages ont été faits et Hary a commencé les couleurs sur le dragon. ça devient presque la routine, j'ai progressivement arrêté de vouloir tout cadrer. Pas évident parce que mon boulot de chef de projet c'est de gaver tout le monde tout le temps et de partir du principe que les gens oublient toujours quelque chose, tandis qu'Hary continue à me prouver que la perfection est encore de ce monde. Je me contente désormais de quelques éléments, et lui fais confiance pour matérialiser notre vision commune à partir de ces quelques contraintes. Je vous montre donc l'état du moment, et mettrai à jour le fil au fur et à mesure...vivement la prochaine séance !

Intérieur, avec les 6 prénoms vietnamiens des enfants, caligraphiés par un cousin du grand père.
Image

Face externe, avec des écailles tellement belles que sous la douche je me prends pour une putain de truite.
Image


Et pour finir, la page facebook d'Hary Wild Blood.
Modifié en dernier par Elstir le Jeu 19 Avr 2018 10:12, modifié 13 fois.
Avatar de l’utilisateur
Elstir

Curieux
 
Messages: 107
Enregistré le: 16 Avr 2015
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Freeman » Ven 17 Avr 2015 21:08

Dep wa (si tu connais un peu le viet ;) )

Toujours un plaisir de te lire ^_^

Et c'te bouclier hylien \o/
Modifié en dernier par Freeman le Sam 18 Avr 2015 20:21, modifié 1 fois.


°˖✧◝(⁰▿⁰)◜✧˖°
Avatar de l’utilisateur
Freeman

Apprenti Tatoueur
 
Messages: 475
Enregistré le: 05 Mar 2015
Localisation: Paris
Genre: Homme
Remercié: 8 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Caducee » Ven 17 Avr 2015 21:10

Mais qu'est ce que t'écris bien bordel !
Super histoire, super projet. Ton expérience fait particulièrement écho dans la tête d'une ex-épicière qui n'a jamais trouvé sa place chez les culs-serrés de la rue Saint-Maur et qui, après trois mois en Inde, a viré sa cuti pour médecine au lieu de partir vendre son cul chez HSBC ou Johnson & Johnson...
Avatar de l’utilisateur
Caducee

Curieux
 
Messages: 162
Enregistré le: 28 Déc 2014
Localisation: Pau
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Giulietta » Ven 17 Avr 2015 22:17

J'adore le passage avec extraits de mails :lol:

Bref, tout ça pour dire qu'autant je ne suis pas fan de ton premier tattoo, autant le deuxième est juste ultra prometteur ! Hâte de voir la suite :mrgreen:
Black Chamane : l'air, l'eau, la Terre, c'est la vie...ça dépend sous quel Angle on la prend (pas mal hein, la citation inspirée par l'AngleTerre)
Avatar de l’utilisateur
Giulietta

Investi
 
Messages: 422
Enregistré le: 30 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 3 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Akala » Ven 17 Avr 2015 22:24

Ah ouais la manchette elle va envoyer du gros paté \m/ Vivement la suite !
Avatar de l’utilisateur
Akala

Investi
 
Messages: 819
Enregistré le: 29 Déc 2013
Localisation: Rennes
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Panic Queen » Ven 17 Avr 2015 22:25

Très classe tout ça !
Bien écrit, un ptit roman qui nous situe tout bien c'ets agréable ;)

Et en effet tu as eu le bonheur de commencer par du très bon donc que dire de plus... Vivement la suite ! ;)
Ma Geisha by Roberto (Artcorpus)
Prochaine séance pour ma jambe : 5 juillet 2015 (Roberto - Sanhugi)
Avatar de l’utilisateur
Panic Queen

Accro
 
Messages: 1662
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 40 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar BubuShok » Sam 18 Avr 2015 06:31

Je me suis bien marrée en lisant ton post de présentation et de nouveau, j'adore ton style romancé. Pas encore quarantenaire ni tatouée dans mon cas (quoi que je me rapproche des 2 objectifs), je me suis tout à fait retrouvée dans tes propos concernant la découverte tardive du monde du tatouage et l'envie d'en découvrir plus.

Très jolie manchette en devenir ! On attend la suite avec impatience. La prochaine séance est prévue pour quand ?
Avatar de l’utilisateur
BubuShok

Investi
 
Messages: 472
Enregistré le: 12 Avr 2015
Localisation: Nantes
Genre: Non spécifié
Remercié: 3 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Tttao » Sam 18 Avr 2015 08:13

Mais je connais ces tattoos :) !
Je ne savais pas que tu avais commencé dans l'audit financier, par contre je vois qu'on est deux à s'être rabattu des jeux videos vers ce monde en rouge et noir complêtement moins fun.

J'ai hâte de voir la suite et la fin de la manchette.

@ bientôt
Tttao

Timide
 
Messages: 30
Enregistré le: 16 Jan 2015
Localisation: Fontenay sous bois
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Eileenea » Sam 18 Avr 2015 08:17

J'ai beaucoup ri en te lisant, et j'admire ce début de bras! GG!
Avatar de l’utilisateur
Eileenea

Investi
 
Messages: 668
Enregistré le: 26 Avr 2014
Localisation: 91
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar jpa63 » Sam 18 Avr 2015 09:21

Le bras, mon dieu le bras....vivement la suite.
JE SUIS CHARLIE
Avatar de l’utilisateur
jpa63

Modératrice
 
Messages: 1720
Enregistré le: 05 Oct 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 13 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Anaya » Sam 18 Avr 2015 10:14

Face externe, avec des écailles tellement belles que sous la douche je me prends pour une putain de truite. :lol:

Pas fan de jap à la base, mais j'adore te lire. Alors j'attends la suite avec impatience ;-)
Avatar de l’utilisateur
Anaya

Investi
 
Messages: 449
Enregistré le: 26 Fév 2015
Localisation: Côté mer
Genre: Femme
Remercié: 12 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Panthera » Sam 18 Avr 2015 10:21

Franchement moi je dis c'est la classe d'habiter près d'un salon de tatouage, tu as pas à marcher beaucoup :mrgreen:. Bon après c'est vrai encore faut il que le travail des tatoueurs soit de qualité. Et sa c'est toujours la surprise si le shop à pas de site internet ou n'affiche pas ses réalisations sur la vitrine. En tous cas tu es très bien tombé ^^.

C'est vrai que le bleu du bouclier je le trouve foncé aussi mais sa rend bien. La manchette bien que n'étant pas une adepte du style asiatique, est très belle.
Avatar de l’utilisateur
Panthera

Investi
 
Messages: 1202
Enregistré le: 30 Oct 2013
Localisation: Menton
Genre: Femme
Remercié: 9 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar MrsJones » Sam 18 Avr 2015 10:25

Arf! je sais pas ce que préfère: les tattoos ou la présentation et les histoires... ;)
Sinon t'es tatoué, toi? Ben non! T'as déjà vu une Ferrari avec des autocollants???

viewtopic.php?f=14&t=4808
Avatar de l’utilisateur
MrsJones

Investi
 
Messages: 609
Enregistré le: 06 Avr 2014
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 7 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar tomonane » Sam 18 Avr 2015 10:35

Hello

Je trouve ton deuxième vraiment très chouette !!

et puis te lire est très sympa (idée de reconv ?? ;) )

Je regarderai la suite avec grand plaisir
L'envie n'a point de repos
tomonane

Timide
 
Messages: 40
Enregistré le: 14 Mar 2015
Localisation: Brest
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar MeloOny » Sam 18 Avr 2015 19:42

Tu as de la chance quand même d'être tombe sur des bons dès le début !
En tout cas j'ai hâte de voir la suite de ce bras !! :pink:
Avatar de l’utilisateur
MeloOny

Investi
 
Messages: 324
Enregistré le: 23 Fév 2014
Localisation: Eure-et-Loir (28)
Genre: Femme
Remercié: 4 fois
  • Adresse Galerie

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Elodie » Sam 18 Avr 2015 22:39

Jvais pas être original, mais j'aime autant le texte que ce bras tellement sublime :love: Vivement la suite !
Avatar de l’utilisateur
Elodie

Investi
 
Messages: 387
Enregistré le: 15 Avr 2014
Localisation: France
Genre: Femme
Remercié: 6 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Elstir » Lun 20 Avr 2015 21:17

Merci de l'accueil chaleureux les gars :love:

Du coup j'ai beau avoir commandé des séances rapprochées (la prochaine séance de transmogrification est vendredi 24 avril), je ne peux malheureusement pas mettre à jour ce fil aussi souvent que je voudrai, faute de nouveauté. J'ai donc décidé de parler des milliers de tatouages que je ne ferai jamais, à commencer par celui de ma femme, bien trop timide pour venir sur un forum mais visiblement suffisamment intense pour se faire faire un dos complet avec un dragon crissement badass à partir de juillet.

Pour en arriver là il faut quand même que je vous parle de notre architecte. Une fois les 6 enfants faits et hurlants, nous avons souhaité aménager une aile de la maison pour pouvoir mettre le plus de distance entre eux et nous. Donc une véranda pour prendre le café et pour nous isoler de la marmaille avec une porte blindée (pour les chocs), insonorisée (pour les hurlements) et opaque (pour le sang). Lors du 1er contact, l'architecte nous écoute patiemment, se racle la gorge, et répond avec un aplomb désarmant : "si c'est ça que vous voulez, c'est non, par contre je vous ferai ça {insérez un truc qui n'a rien à voir}". Au final bon on a pris un autre qui faisait ce qu'on lui demandait (et ensuite on a tout renvoyé en 2016 parce qu'avec les tattoos la facture commençait a être salée :D)

Tout ça pour dire que si l'on mesure le talent d'un tatoueur à son assertivité, en particulier quand il refuse de faire quelque chose, alors Hary est particulièrement balèze. En contrepartie de quoi ses choix artistiques ne cessent de m'émerveiller.

Génèse d'un dos complet, mise à feu juillet 2015

Je reviens donc au tatouage de ma femme, dont le cheminement a été le suivant
1996 : petit tatouage de merdasse dans un boui-boui à Pigalle, tatoué avec un bic, du cadmium, une pile et un elastique sur un lit d'autopsie d'un décédé d'Ebola. Il y a alors 40 tatoueurs en france et le tatouage n'est pas un art.
2015, janvier : projet old school d'oiseaux dans le dos. Jugé trop gnian-gnian. 4000 tatoueurs en france, le tatouage est le 8eme art pour Tin-tin et le 9eme art pour Mikael de Poissy.
2015, fevrier : projet de dragonnet au niveau de l'omoplate. Premiere discussion avec Hary. NoGo, trop petit.
2015, mars : projet de dragon sur tout le dos, avec gueule de face. Ajout d'un fond et de diverses fleurs. Seconde discussion avec Hary. Pourquoi pas. Refus des prénoms des enfants, mais OK si on prend les caractères chinois (cool, ça fait un point commun avec mon bras). Reflechis encore un peu petit scarabée.
2015, avril : Hary "et si on ajoutait GuanYin ? par contre je sais pas si on fera le dragon de face". Accord de principe, prise de rdv pour le 19 juillet.

Au final on devrait être content qu'il reste un dragon (verbatim de ma femme "au final faites ce que vous voulez de mon dos j'ai bien compris que c'était pas moi qui décidait !"), mais allez savoir : elle reste emballée. Comme quoi l'important c'est pas le résultat mais la surprise.

L'idée maintenant c'est de trouver la bonne représentation : éviter les GuanYin qui ressemblent à ma grand-mère, genre déesse du végétarisme qui a un peu abusé des T-Bones en cachette, et éviter la bombasse de service : trouver le juste milieu, une dignité froide et féminine : froiminine. On est donc partis sur une inspiration d'Horiyoshi (qui d'autre), que je me suis empressé de dessiner sur le tableau de la cuisine pour murir l'idée pendant les qques mois qui nous séparent du premier dessin, qu'Hary nous présentera le jour J, fidèle en celà à la tradition des tatoueurs qui, à l'instar des échographes lors de la communication du sexe du bébé, militent pour le duo "surprise et au fait : t'as pas le choix". Notez le petit dernier sur la photo, qui essaye de saccager le dessin ou d'effacer son nom des rotations pour faire la vaisselle, et le sens de l'anticipation des parents expérimentées qui ont mis tout ça hors de portée des hooligans en culotte courte. Pas de bras, pas de chocolat !
Fichiers joints
IMG_4439.JPG
IMG_4438.JPG
Avatar de l’utilisateur
Elstir

Curieux
 
Messages: 107
Enregistré le: 16 Avr 2015
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Tttao » Lun 20 Avr 2015 22:37

En voyant cet énorme tableau dans ta cuisine (+ Illuminati à la craie), j'imagine tout et n'importe quoi sur le reste de ta maison :ugeek:
Tttao

Timide
 
Messages: 30
Enregistré le: 16 Jan 2015
Localisation: Fontenay sous bois
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Eileenea » Mar 21 Avr 2015 21:29

Ha ha ha j'adore! Vivement le début alors!
Avatar de l’utilisateur
Eileenea

Investi
 
Messages: 668
Enregistré le: 26 Avr 2014
Localisation: 91
Genre: Femme
Remercié: 5 fois

Re: Lire & Zumi selon Hary Wild Blood

Messagepar Elstir » Jeu 14 Mai 2015 21:10

Petit update pour les amis.

Hary continue à un rythme relativement soutenu, 2 séances toutes les 5 semaines, ce qui ne me laisse finalement que peu de temps non-bépanthénisé. Le bras gras et luisant est donc devenu ma marque de fabrique, et avec les chaleurs du printemps il m'arrive de poser mon bras sur le tas d'impression de mes slides de comité de pilotage, les embarquant par inadvertance avec moi ou y laissant une auréole de lipidimmondes qui fait fuir les filles (dont hary m'avait pourtant assuré qu'avec ce tatouage elles me tomberaient spontanément dans les bras...combien de temps faut il attendre déjà ?).

Lui peste contre le nombre d'écailles, désormais + de 300, mais continue d'en ajouter, repoussant ainsi l'attaque du roi-singe autour duquel il tourne comme un vautour qui n'oserait commencer à picorer les yeux d'un vieux lion blessé. Grommelant dans les replis de sa chemise de bucheron canadien, il continue pourtant patiemment de les traiter une par une ("enculées les écailles") injectant entre 2 et 4 couleurs à chaque fois, sous le regard admiratif de Mikael de Poissy qui lui dit que prendre des photos pourries de tatouages divins est un crime. J'ai envie de dire : mieux vaut ça que l'inverse.

Pour l'instant on est à 5 séances (6h en moyenne), et le dragon est enfin terminé, avec qques petits retours autour de l'épaule pour encadrer le macaque (ou le macaquadrer). Les fonds marins sont également posés depuis hier, donc l'avant bras est essentiellement terminé à part la colorisation des panneaux avec les prénoms des mouflets, Hary hésitant entre de l'érable canadien 10 ans d'âge ou, plus réalistement, de l'acacia rose de constantinople vieilli à flanc de montagne. Vaincu, je ne discute quasiment plus des couleurs avec Hary, qui continue son travail de sape psychologique en me racontant quelques anecdotes horribles des fois où il a finalement fait ce qu'un client de mauvais gout lui disait. J'irai à Rennes le 6 juin pour défiler pour le sensei et commencer quelques flammèches, et d'ici l'été on attaquera le roi jeusin, les motifs dans l'armure, les poils, les mouches sur les poils, les poils sur les pattes des mouches et enfin le visage poupin d'un enfant népalais anxieux réveillé par les vibrations, se reflétant dans les poils des mouches.

Côté physiologique, tout va bien. Quelques microkystes heureusement partis, et la peau du coude qui peine à s'assouplir, comme un oedeme un peu persistant. Les séances et douleurs se suivent et ne se ressemblent pas, alternant la chatouille des ombrages avec la franche irritation des N-passages sur une écaille rebelle près des aisselles. Le rythme est de croisière, les langues sont déliées, l'ambiance dans le shop est top, et en général après avoir terminé de tatouer sa mannequin yougoslave Steve nous paye une petite mousse pour faire un break en fin d'aprem. Life is good.

Image

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Elstir

Curieux
 
Messages: 107
Enregistré le: 16 Avr 2015
Localisation: Paris
Genre: Non spécifié
Remercié: 1 fois

Suivante

Retourner vers Réalisations : travail sur corps

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités