SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Ici on traite de toutes les autres modifications corporelles.
/!\ Les jugements de valeurs n'y sont pas les bienvenus, même si certaines pratiques peuvent heurter ta sensibilité… /!\

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Mar 15 Nov 2016 02:50

Merci beaucoup :D

Oui je compte bien regarder en détail cette zone du visage. Je sais que c'est la première chose que l'ont voit chez quelqu'un généralement lorsque notre regard n'est pas dirigé vers nos pied du moins.. Je sais déjà que par exemple, j'ai des fossettes des deux côtés lorsque je souris, et je sais (ou en tout cas je pense) qu'elles ne seront plus visible (ou en tout cas elles seront altérés) si je décidais d'effectuer cet Scarification.

Pour répondre à ta question, mon idée était plus dirigée vers une ablation complète. Mais c'est vrai que je compte réfléchir pour peut être en premier opter pour une première autre scarification, plus simple et moins charcutière, que celle que je demande. Ça pourrais effectivement me permettre de me faire un avis

En tout cas je continue de réfléchir sur le sujet, je continue mes recherches, en vous remerciant une fois encore ^^
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar O*** » Mar 15 Nov 2016 10:05

salut, je n'y connais absolument rien en modification lourde. Mais je me permets tout de même d'ajouter mon grain de sel, en regardant "ton cas" froidement, sans y être favorable ou opposée. Comme dit plus haut, il serait bien effectivement que tu puisses échanger avec des bodmodeurs pro.
Ce samedi j'ai pu papoter avec Morgan Dubois de Bleu Carbone/Biosteel à Vienne près de Lyon, un gars plus qu'adorable (comme toute l'équipe d'ailleurs). Je crois avoir retenu qu'il ne procédait à aucune modif s'il ne l'a pas lui-même, mais pourquoi pas tenter de le contacter ? Il me semble qu'il serait à ton écoute et t'apporterait sûrement beaucoup par rapport à ses propres expériences, ou pourrait te guider vers qui te tourner.
:)
O***

Timide
 
Messages: 33
Enregistré le: 15 Jan 2016
Localisation: Lyon
Genre: Non spécifié
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Mym » Mar 15 Nov 2016 17:35

Question con, par curiosité, du coup pour une "ablation complète" comme tu dis Yuri -et pas juste une scar- ça ne risque pas de modifier la façon de parler ?
Avatar de l’utilisateur
Mym

Accro
 
Messages: 1526
Enregistré le: 07 Déc 2013
Localisation: Unclear
Genre: Femme
Remercié: 25 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Kini » Mar 15 Nov 2016 18:30

Je me suis replongé vite fait dans l'anatomie faciale.
Le coin des lèvres est une zone qui réunit plusieurs muscles importants.
Couper cette zone sectionnerait en plein dans l'orbiculaire, le bucinateur et sans doute le risorius, et ça toucherai le point d'accroche du grand zigomatique et sans doute l'abaisseur angulaire. En prolongeant, tu touche également le masséter.

Selon moi, les seuls mods possibles sont l'ablation du coin de la lèvre, qui n'est qu'un petit bout de peau, le piercing puis écartement du centre de la joue (sans rejoindre la lèvre), ou la scar superficiel.
Pour moi c'est impossible qu'on puisse couper net sans gravement impacter la parole et la mastication. Il y aurait un perte de la majorité des mouvement labiaux et globalement des mouvements du tiers bas du visage.

Après je ne suis pas médecin, chirurgien ou bodmodeur.


Yuri a écrit:Mais c'est vrai que je compte réfléchir pour peut être en premier opter pour une première autre scarification, plus simple et moins charcutière, que celle que je demande. Ça pourrais effectivement me permettre de me faire un avis


Je pensais plus au fait de commencer la mod sur une petite longueur (1 ou 2cm) puis de la rallonger par la suite :)
Kini

Donateur
 
Messages: 400
Enregistré le: 09 Oct 2013
Localisation: --
Genre: Non spécifié
Remercié: 58 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Mar 15 Nov 2016 19:52

Je compte m'entretenir pour plus d'information avec un Bodmodeur pro comme conseillé plus haut. Effectivement c'est eux qui pourrais le plus me renseigné sur la possibilité du projet ou non.

J'ai pu voir effectivement des plans sur l'anatomie musculaire et effectivement les Zygomatiques, Bucinateur, le risorius et le baisseur angulaire serait touché. Le masséter peut être le seul qui puisse être évité si je ne prolonge pas effectivement. Et vu sous ce point, cela risque d'être compliqué de convaincre quiquonc de faire une tel opération. Le bodmodeur pourrais avoir peur d'être mal vu par la suite, je ne sais pas.

Kini a écrit:Je pensais plus au fait de commencer la mod sur une petite longueur (1 ou 2cm) puis de la rallonger par la suite :)


Je vois pas trop comment procéder en partant sur cette optique là (si l'ablation complète était possible bien entendu), la petite partie sectionné serais déjà cicatrisé non ? Et le fait de rallonger par la suite, on obtiendrais une cicatrisation double ou même endroit plus un rallongement?

Un de mes amis à du se faire opérer pour son index (après avoir fusionné "Bouteille de vodka en main" et "Caddie de supermarché", ce qui lui à valu une section du tendu), les médecin lui disais pourtant qu'après chaque opération (car le résultat d'une des opération se serais mal déroulé), il perdait quelques pourcent de chance de pouvoir mettre sont doigt parfaitement à l'horizontal. Et pourtant, pour résumer c'est comme si c'était passé de:
-100%
-Section du tendu
-1ère opération -> 70%
-2ème opération-> 95%

Son doigt n'est pas apfait, mais il arrive à le remettre à peut près bien. Du coup je me demandais si un cas tel que celui ci pourrais avoir lui sur une ablation pareil.
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Skogkatt » Mar 15 Nov 2016 20:24

Je suis d'accord avec Kini et je rajouterais quelques points (à corriger si je dis des bêtises):
La récupération de capacité lors d'une section d'un nerf vient du fait que le nerf se reconstruit mais pas totalement. On ne peut prévoir comme cela se fait. Il n'y a pas que les nerfs à prendre en compte mais aussi les vaisseaux sanguins, les muscles, ligaments etc.

Il faut savoir que léser un nerf surtout gros peut créer des douleurs neuropathiques: les nerfs s'activent tout seuls sans raison alors que tu n'as plus de lésion, c'est dérangeant et douloureux. Dans tes joues, tu as grands nombre de nerfs faciaux épais et très importants: des moteurs et sensitifs. Couper dedans ferait que tu perdrais ta motricité, tes sensations mais aussi ce qui permet de sécréter la salive etc. Si on compte sur une reconstruction plus qu'aléatoire, je trouve que c'est une énorme prise de risques: rien ne te permet de savoir quelle motricité tu vas récupérer, si des douleurs neuropathiques vont apparaître, si tes fonctions vitales vont reprendre correctement etc.

Je n'ai pas à décider pour toi mais c'est une question légitime: à quel moment auras-tu envie de prendre ces risques?

(Tu parles d'une blessure, j'ai eu un tendon de sectionné avec atteinte du muscle et de nerf: j'ai perdu, je dirais 50% de mes capacités sur ce doigt et j'ai fréquemment des douleurs. Ceci est dû au caractère aléatoire du rattachement du tendon, des nerfs etc. mais aussi au fait que c'est un endroit qui est très technique car très utilisé donc quand il se répare, tu as plus de chances d'avoir des ratés... comme je penserai poru le visage, non?).
Skogkatt

Investi
 
Messages: 947
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 8 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Klo » Mar 15 Nov 2016 21:40

Effectivement je me demande si c'est réalisable techniquement parlant.

Pour le coup j'ai eu un accident qui m'a affublé d'un «demi sourire de l'ange» et je sais que ca a été compliqué pour moi de ré éduquer mon visage (expressions faciale, manger, avaler ma salive, parler...)
J'ai également subi plusieurs opérations pour être bien recousue et avoir un bon résultat..

Yuri, est ce que je peux me permettre de te demander tes motivations pour une telle modif ?
Klo

Timide
 
Messages: 4
Enregistré le: 14 Oct 2014
Localisation: Belgique
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Mar 15 Nov 2016 23:17

Vos réponses m'aide beaucoup et je prend tout ce que vous dites en compte! Et je pense qu'un jour elle aiderons probablement quelqu'un d'autre, peut être ^^

Je pense que j'aurais envie de prendre ce risque lorsque je me sentirais prêt à soufrir et ue je serais pleinement informé sur le sujet.

Pour le coup, mon ami dont le tendu était sectionné, s'est vu faire une 2nd opération parce qu'après la première, le tendu s'était mal re-souder si je puis dire ça ainsi.

Mes raisons et motivations pour souhaiter une tel scarification relève du domaine privée donc comme je vais raconter un bout de ma vie, je met en spoiler:

J'ai 18 ans, et toute mon enfance je fu affublé de nom et surnom en rapport à ma couleur de cheveux (et encore aujourd'hui ça continue ^^) donc pour cela et pour d'autre raison, que moi même j'ignore, j'ai été harcelé durant touuuuuute ma scolarité.. Du jour au lendemain j'ai perdu mon meilleur ami au collège, je n'avais donc plus personne et j'était très timide (et je le suis encore aujourd'hui) du coup niveau relationnelle, allez vers les gens c'était pas trop ça et je suis resté seul tout le long du collège.

Ensuite je suis arrivé au Lycée, où là encore j'ai eu du mal à me faire des amis (j'était dans un lycée pro, donc très peu d'élève). Pour dire en seconde je côtoyais qu'une seul personne dans la cours. Et cette personne à fait une connerie envers quelqu'un, j'était pas au courant, mais comme j'était le seul qui traînais avec lui, on m'a mis l'étiquette "coupable" aussi. Puis j'ai commencé à traîner avec un mec qui à le même prénom que moi, et qui était comme moi au niveau caractère. C'est là que mon champs d'amis s'est étendu :eek:, en début de première. Les mois passe tout vas bien. Pour la suite faut savoir que je suis quelqu'un qui ne fume pas, ne prend pas de stup et ne bois pas. Le seul de mon groupe de pote. Puis un jour une rumeur à couru comme quoi on m'avais vu une clope à la main, on s'est remis à me faire chier, à que me revoilà dans une période pourris, durant tout le long de ma terminal x) et maintenant la rumeur s'étend sur le sujet en impliquant les stupéfiant :| Alors que j'ai beau dire que non, et bien ça pas pour autant que ça s'arrête. Mais bon, c'est peut être con, mais c'est pas juste des potes mvoyez, c'est des amis.

(La c'est la partie CUCUL la praline et chiante à souhait alors attention) Alors ceux qui seront resté, comme je l'ai dit je suis pas un prince charmant ^^. Ce qui me vaut le joyeux nombre de 0 petite copine au compteur (officielement. Officieusement j'en ai eu une la fin de ma scolarité de collège, mais elle habitais dans une autre département donc vwala). J'ai donc eu une fausse joie en pensant avoir trouvé LA fille l'an passé pendant l'été, en plein camping, je venais de la rencontré. Mais elle à rencontré son copain là bas. Du mal à m'en remettre malgré ce que je lui aurais dit. Et rebelote l'été dernier. Une fille de mon lycée. Plus jeune que moi. Et ex copine d'un pote. On m'avais prévenue et tout, j'ai rien voulu écouter, elle avais très mauvaise réputation. J'ai pas écouté, ça m'est retombé sur la gueule, lors d'une soirée, elle m'avais invité, elle à rencontré un mec (à croire que c'est une malédiction mdr)

Donc voilà. Pour les moins sensible, et ceux qui ne verrais pas le rapport (ce que je pourrais comprendre mdr c'est l'embrouille total), cette scarif correspond à toute les fois où l'ont m'a dit "Oh ça va rigole", "Oh ça va c'est une blague", "Oh ça va ON rigole"," Mais c pa méchan ce kon di", etc etc... (je les entends encore aujourd'hui ces phrases mmmmh) Bon j'en passe.

Pour ceux qui ne comprendrais toujours pas la stupidité de s'infliger un tel acte, à mon âge (immature :?: :p), je ne saurais que dire à part que vous savez autant que moi que quand c'est personnelle, c'est forcement plus significatif ^^. Que vous aurez beau donner tout les arguments du monde pour convaincre quelqu'un pour faire tel ou tel chose (comme convaincre un tatoueur pour un tatouage, si c'est personnel c'est que ça tient à coeur, on ne peut s'en empêcher d’agir comme ça. Et tout cela à bon entendeur bien sur ^^

Bon je relirais pas mon gros patté, donc je m'excuse pour les fautes et pour ceux à qui j'ai fait pleurer du sang.

Bonne soirée :D
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar mare-ion » Mer 16 Nov 2016 00:59

Loin de moi l'idée de faire de la psychologie de comptoir, mais j'avais envie d'apporter ma petite contribution après ton paragraphe sur tes motivations. Tu en fais bien ce que tu veux après et tu pourras même me traiter de vieille conne vu que je vais forcément faire une allusion à ton âge :mrgreen:

Tu as tes propres raisons et motivations pour vouloir faire ça, et tu dis vouloir attendre d'être prêt, tu te renseignes et ça c'est très bien, et surtout tu fais bien ce que tu veux de ton corps.
Cependant de mon côté, je te conseillerai aussi d'essayer de prendre un peu de recul par rapport au pourquoi tu veux faire cela.
Tu es encore tout jeune et la situation que tu as subi et/ou que tu subis encore est encore toute fraiche, et ça peut paraître normal comme ça à chaud de vouloir marquer son corps par rapport à quelque chose qui nous touche autant.
Mais qui te dit que ton état d'esprit va pas aussi évoluer avec les années et que tu arriveras à passer outre tout ça?
Est-ce que vouloir marquer ton corps de cette façon va pas aussi t'empêcher de passer à autre chose en te rappelant sans cesse cette mauvaise période?
Tu rencontreras très certainement d'autres personnes, avec qui tu seras bien, qui ne feront pas preuve de jugements. Alors d'accord, ça n'effacera pas le passé, mais ça te le fera peut-être voir différemment.
Et tu dis que le regard/avis des gens ne te touchent pas, mais justement en faisant une modif aussi visible et "extrême" qui va impacter sur tout le reste de ta vie, est-ce que quelque part, c'est pas donner trop d'importance à ces personnes dont tu veux te détacher?
(Après faut dire que je trouve le désintérêt pour des personnes bien plus efficace que la colère, ça occupe bien moins de temps et ça m'évite de leur donner une importance qu'elles n'ont pas/plus ;) )

Je peux maintenant m'en retourner à mes petites occupations :pink:
Avatar de l’utilisateur
mare-ion

Investi
 
Messages: 618
Enregistré le: 03 Oct 2013
Localisation: Toulouse
Genre: Femme
Remercié: 7 fois
  • Adresse Galerie

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Sibérie » Mer 16 Nov 2016 08:29

On pourrait même se demander si cette modification ne va pas avoir l effet inverse et ajouter de l'eau au moulin de tes détracteurs....Elle incitera peut être même les " gens" à te faire de nouvelles remarques désobligeantes....??? :grat: As tu réfléchi à ça?? Tu as beau dire que tu te fous du regard des autres, mais ça a l'air de t avoir bien impacté quand même..... Bon courage en tout cas....
Modifié en dernier par Sibérie le Mer 16 Nov 2016 16:38, modifié 1 fois.
Ma galerie: http://forum-bodywork.com/viewtopic.php?f=14&t=272

Je n'ai pas honte de dire que j'ignore ce que je ne sais pas.
Avatar de l’utilisateur
Sibérie

Investi
 
Messages: 575
Enregistré le: 27 Sep 2013
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Saratata1 » Mer 16 Nov 2016 08:56

Je me permet de m'incruster dans la conversation (que je lisais en sous marin jusque là). J'ai envie de rebondir sur ce que dit mare-ion quand au fait de prendre un peu de recul, parce que ton vécu fait écho au mien Yuri. Moi aussi j'ai eu quelques déboires du même genre durant ma scolarité. Tu dis vouloir attendre et je pense que c'est une très sage décision mais surtout attendre d'être sorti de l'école pendant quelques temps c'est le plus important à mon avis. Aujourd'hui j'ai 25 ans et je suis sortie des études depuis un peu plus de 3 ans. Ça m'a permit de mieux comprendre ce qu'il s'est passé et de pouvoir analyser les choses. Ça n'aura peut-être aucun impact sur ton envie de faire cette mod mais ça peut changer ta vision des choses et/ou le sens que tu veux lui donner.
Maintenant je sais que ça peut paraître stupide ce que je dis parce qu'à ton âge si quelqu'un m'avait dit les mêmes choses j'aurais sans doute pas compris l'intérêt. Mais c'est comme avoir la tête dans le guidon pendant plusieurs années et un jour on se rend compte qu'on peut la relever. Ça change pas forcément les choses du tout au tout mais on voit un peu plus de paysage autour. (Métaphore pourrie bonjour !)

Sinon je me permet de redire à quel point ton attitude et ton état d'esprit sont super vis-à-vis de tout ça.
Avatar de l’utilisateur
Saratata1

Curieux
 
Messages: 230
Enregistré le: 28 Sep 2013
Localisation: Clermont-Ferrand
Genre: Femme
Remercié: 1 fois
  • Adresse Galerie

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Mello » Mer 16 Nov 2016 11:34

Comme les postant qui m'ont précédé, je pense aussi que vis-à-vis de ton vécu, ce n'est peut-être pas une très bonne idée.
Manifestement tu as morflé des conneries des gens qui t'entourent, mais - même si ça fait sûrement vieille conne de dire ça - j'ai envie de dire qu'on ne reste pas ado toute sa vie. Au collège et au lycée, les ''enfants'' sont facilement méchants et stupides, surtout en groupe, mais tu as 18 ans et tu vas rapidement te rendre compte que c'est un âge où tout peut changer suivant la direction que tu prends : tu vas quitter le lycée si ce n'est pas déjà fait, tu vas peut-être commencer des études supérieures qui vont bien te plaire, te trouver un boulot qui va t'intéresser, te faire un nouveau cercle d'amis plus murs et rencontrer des filles ... bref, tu vas sortir de ces années collège/lycée qui ne sont pas forcément évidentes pour tout le monde !

Alors de mon côté, je ne peux que te conseiller de continuer à t'intéresser à tout ça - et comme le souligne Saratata je trouve aussi que tu es vraiment mature pour t'informer comme tu le fais et c'est cool ça ! - mais de laisser ta situation se décanter d'elle-même. Quitter à repenser à cette scarif plus tard, parce que tu as quand même toute ta vie devant toi pour la faire ;)

Racontage de vie vite fait : quand j'étais ado, j'étais ce qu'on peut appeler ''rondouillarde'' et ça m'a vraiment saoulée au collège et au lycée : les filles se foutaient de moi, les garçons faisaient des paris consistant à ''draguer la grosse'' pour voir ce que ça fait, et j'étais première de classe, c'est qui renforçait encore cette image de la grosse intellectuelle sans amis (même certains de mes profs se moquaient ouvertement de moi devant toute la classe >< ). Ça n'a franchement pas été des années géniales et quand je suis arrivée à la fac, je n'attendais pas forcément mieux des gens que j'y trouverais, mais je suis pourtant tomber sur des gens géniaux ! A la fac, il y a tellement de monde que soit les gens te voient et sympathisent avec toi, soit ils ne te calent pas et sont simplement distants mais polis. C'est d'ailleurs pendant ces années là que je me suis fait beaucoup d'amis, que je me suis épanouie, que j'ai aussi appris à m'assumer.

Bref, tout ça pour dire que je ne revivrais mes années collège/lycée pour rien au monde, et que je suis contente de ne pas avoir pris de décision à l'époque, sinon elle aurait sûrement été dictée par des sentiments trop affectés par tout ça ^^
Avatar de l’utilisateur
Mello

Curieux
 
Messages: 272
Enregistré le: 08 Aoû 2015
Localisation: Lorraine
Genre: Non spécifié
Remercié: 3 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Krän » Mer 16 Nov 2016 16:00

La vie après le collège/lycée (ou même études supérieures éventuellement) n'a pas grand chose à voir avec ce qu'on peut vivre et donc ressentir/percevoir durant l'adolescence/fin d'adolescence.
L'environnement, le rapport aux autres, la gestion des relations de toutes natures, etc, tout évolue.
Ce qui touche fortement à 15 ou 18 ans devient assez souvent à l'âge adulte un "passé" ; on s'en souvient, on apprend, on se construit avec tout ça... Mais le boulot, les éventuels déménagements, les nouvelles rencontres (avec des rapports différents), etc, font que (heureusement parfois) on "tire un trait" et tout change (amis, relation avec la famille, perception de soi-même, rapport aux autres, ...).

Bref c'est à la fois de la psychologie de comptoir et une réalité.

Ce qui te pousse aujourd'hui à faire cette mods lourde (socialement surtout) et irréversible, ne sera (je te le souhaite) dans quelques années que de mauvais souvenirs qui auront participé à construire ta personnalité. Tu te diras peut-être comme d'autres avant toi que l'adolescence c'était pas simple et que tu aurais aimé avoir le recul nécessaire pour le vivre différemment (recul que l'on prend avec les années et les autres expériences de la vie justement ;) ).

Comme il a été dit plus haut, ça paraît très récent tout ça, cette mod serait donc une réaction à chaud dans un contexte bien particulier qui va très certainement changer avec le temps. Ce sont quelques années "charnières" certainement, qu'à mon avis tu pourrais mettre à profit pour laisser ça décanter.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 4536
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 206 fois
  • Adresse Galerie

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Jeu 17 Nov 2016 01:03

Ah ça fait chaud au cœur tout vos messages :D Je les savoures et les décortiques tous pour en retirer toutes les conclusion possibles :p

Effectivement je me contredit quand je dis que le regarde des autres ne m'affecte pas. Autrefois c'est ce qui m'a détruit ma scolarité. Aujourd'hui ben mes amis sont éparpillé dans toute la Bretagne. La nana qui s'était trouvé un mec pendant le camping s'est octroyé le droit de m'appeller "son meilleur ami" toute blague à faire sur la friendzone est à exclure ici mdr merci. Et l'autre nana s'est octroyer elle même le droit de ne plus m'adresser la parole (alors que lors de la soirée qui s'est mal passé j'ai eu droit à un calin et au fameux "Tu m'envoie un message quand tu arrive")

M'enfin je m'écarte probablement un peu trop du sujet, ça fini en réunion 10 psychologue pour un patient x')

Saratata1 --> Moi j'ai bien aimé ta métaphore x)

Effectivement j'ai 18 ans, mais je suis plus au lycée. Je ne vois que très rarement mes amis pur les raison situé au dessus. Je ne vais pas en étude supérieur (j'ai tenté de m'engager à l'armée, il y a eu couille dans le pâté comme on dit), pour l'instant j'ai une boite proche de chez moi qui s'occupe de me donner des ptits boulot par ci par là (le temps qu'un autre projet se concrétise, mais c'est une autre histoire, et je parle beaucoup trop ^^). Je me suis rendu compte bien trop tard que je m'attachais beaucoup trop aux gens. Etant donnée que j'avais personne au collège ben j'ai pu m'en rendre compte qu'en fin de première >_<. Bien que mes années Lycée n'était pas exceptionnelles, j'arrive quand même à les classer en tant que meilleures années de ma vie.
Je voulais me permettre, par le biais de cette scarif, de pouvoir tirer le trait sur tout ce qui m'était arrivé. Comme recommencer à 0.

Sibérie --> Merci ^^ Les remarques désobligeante, bien que j'en reçoivent quelques une de temps en temps, j'ai appris à les encaisser, et je pense pouvoir encaisser tout ce qui se rapporterais à cette scarif :)

Mello--> Je te remercie aussi, bien que maintenant, une quelconque remarque de qui que ce soit, et c'est pas seulement à moi que l'on s'attaque mais aussi à mon meilleur amis. On est comme un duo protecteur. Enfoirer entre nous, mais soutient comme des frères contres les autres :)

Et pour Krän, et bien je ne peut que te remercier toi aussi, d'avoir pris le temps d'analyser la situation comme les autres (alors qu'on aurait pu me dire de tracer mon chemin et que c'était un psychologue qu'il faudrait que je vois dans mon cas et non un bodmodeur x) ). J'ajouterais que j'aurais préféré tout simplement ne pas avoir à vivre ça. Mais là le recul ne m'aurais, à mon avis, pas aider à vivre différement cette experience ^^.

Je suis un peu l'électron libre du groupe. Et ma politique, bien que ce n'est pas un lieu pour parler de ça, et qu'on risque de me taper pour ça par la suite, se rapproche étonnement de la Saga de film "Rampage"
Extrait du 2 en spoiler

Enfin voilà, encore un pavé, je m'en excuse. Je tient bien en compte tout ce que vous me dites.
Amicalement Vôtre :)
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar cqgkcqs » Jeu 17 Nov 2016 09:33

Tu souhaites effacer cette partie de ta vie via la scarif, mais au contraire, chaque fois que tu te regarderas dans le miroir, tu y repenseras

Perso, je te conseillerais d'aller consulter avant. Y a pas de honte à ça et t'as l'air d'avoir très envie d'en parler.
Et sincèrement, en France, personne ne te fera cette modif.
cqgkcqs

Investi
 
Messages: 613
Enregistré le: 12 Mar 2014
Localisation: France
Genre: Homme
Remercié: 16 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Mym » Jeu 17 Nov 2016 10:12

Pour moi, absolument toutes tes réponses me montrent que tu n'es pas "prêt" et que ton projet manque de maturité. Comme tu le dis, tu n'as pas l'l'intention de le réaliser maintenant, et heureusement.
Bien que la démarche, recherche d'info etc, soit une bonne démarche tout à fait raisonnable, je te conseillerais plutôt de prendre de la distance. Ton vécu est selon moi beaucoup trop présent encore, et je pense que ce n'est pas forcément une bonne idée de prévoir des bodmods en réaction, comme ça, à ton âge.
Je te conseillerai de passer au delà de ton expérience, de la digérer, de grandir, de passer à autre chose (ce qui n'est absolument pas le cas pour le moment). Et seulement plus tard, d'envisager une mod en rapport si tu en as toujours l'envie.
Pour moi ton projet est une réaction à chaud, qui loin de t'aider à passer outre, va influencer considérablement toute ta vie future en fonction d'une anecdote de ton enfance.
Le terme anecdote n'est pas péjoratif, mais comme l'a dit Krän, notre point de vue change en grandissant, et même les événements les plus traumatisants de l'enfance peuvent perdre en consistance. Et je te le souhaite.
Via ta démarche ici, je pense que tu ne fais que ressasser tes mauvais souvenirs, sans chercher à passer outre et à te reconstruire. Ce qui est normal à ton âge.
Avatar de l’utilisateur
Mym

Accro
 
Messages: 1526
Enregistré le: 07 Déc 2013
Localisation: Unclear
Genre: Femme
Remercié: 25 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Sam 19 Nov 2016 02:06

J'avais pas pour but d'écrire toute ma vie où du moins les éléments un peu marquant sur un forum qui n'a aucun rapport. On m'a demandé mes motivations. C'est personnelle, j'aurais pu dire non, mais au contraire je l'ai fait pour qu'on comprenne pourquoi. Bien que je savais que le fait que cela ne sois personnel pour quiconque, on tenterais de me faire changer d'avis. Je n'ai pas besoin d'un quelconque médecin, psychologue où autre (sinon je serais allé une réunion des dépressifs anonyme). Pour le plus commun des Hommes je suis parfaitement sains de corps et d'esprit :p.

Je gravie les échelons. Je surmonte les obstacles. Quel qu’ils soient. Même le temps. Que cela sois dans 1 ans, ou dans 5 voir dans 10, cette scarification sera probablement effectué si elle est possible. J'aurais pu mentir à propos de mon âge. Modifier quelques parcelle de mon histoire et le coup aurais été monté. Hors je ne cherche pas à mentir, et pourtant je sais que les jugements aurais été tout autres.

cqgkcqs a écrit:Tu souhaites effacer cette partie de ta vie via la scarif, mais au contraire, chaque fois que tu te regarderas dans le miroir, tu y repenseras

Perso, je te conseillerais d'aller consulter avant. Y a pas de honte à ça et t'as l'air d'avoir très envie d'en parler.
Et sincèrement, en France, personne ne te fera cette modif.


Et pourtant des gens continue à marquer le nom de leur petit copain ou petit copine sur leur corps. C'est ici la même chose. Une trace de l'histoire s'écris mais ne s'efface jamais totalement, je me trompe? ^^ (Je parle de l'idée) (Ça n'a aucun sens, ce serais comme défier une tribu en réfutant leur idée que la mort n'est pas un commencement mais bien une fin. Mais je m'égare ^^) :!: A quelque chose prêt que le tatouage est effaçable, mais les trace en reste conséquente. Un proche en a fais les frais. On as l'impression que son épaule à été arraché, alors qu'il s'agis d'un simple tatouage qu'elle a fait découper. On peut ne pas accepter ce que je dis, mais dans c'est cas là, c'est comme partout ailleurs :/
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Lunatik » Sam 19 Nov 2016 13:47

Yuri a écrit:Après je sais que professionnellement parlant, ça pourrait probablement me causer des soucis, ça va même me causer des soucis, mais je suis optimiste :D , personne ne saura si c'était quelques chose de voulu ou bien si je l'ai subis.

J'aurais tendance à penser que si, on le saura. Tout simplement parce que, contrairement aux bodmodeurs, les auteurs d'agressions de ce type ne font pas dans la dentelle, ils tailladent n'importent comment, avec n'importe quoi. Le résultat est irrégulier, dans le tracé comme dans la profondeur de la blessure, et d'autres plaies au visage y sont souvent associées.

Agression
(photo de G.Evans)
Image

Agression
(Tommy Flanagan)
Image

Bodmod
Image


Yuri a écrit:Que cela sois dans 1 ans, ou dans 5 voir dans 10, cette scarification sera probablement effectué si elle est possible. J'aurais pu mentir à propos de mon âge. Modifier quelques parcelle de mon histoire et le coup aurais été monté. Hors je ne cherche pas à mentir, et pourtant je sais que les jugements aurais été tout autres.

Perso, je ne pense pas que ce soit tant une affaire de jeunesse que de recul. Tu aurais trente ans que je te conseillerais la même chose : laisse passer du temps. Pour l'instant, tout cela est trop récent, tes blessures sont trop fraîches, trop à vif. Puisque tu sembles capable d'attendre, alors attends. Donne-toi, disons, cinq ans. Ce n'est pas la mer à boire, tu auras 23 ans, un peu plus de vécu, certainement eu des copines, de bons souvenirs seront venus diluer les mauvais et tout cela sera derrière toi.
D'ici là, tu seras peut être tenté par d'autres bods mods, tatouages, piercings, scarifications moins lourdes, qui finalement satisferont ton/tes besoin(s) (quels qu'ils soient, je ne suis pas psy, je ne vais pas m'amuser à analyser tes motivations profondes)


Yuri a écrit:
cqgkcqs a écrit:Tu souhaites effacer cette partie de ta vie via la scarif, mais au contraire, chaque fois que tu te regarderas dans le miroir, tu y repenseras

Et pourtant des gens continue à marquer le nom de leur petit copain ou petit copine sur leur corps. C'est ici la même chose.

Pour le coup, je suis entièrement d'accord avec cqgwxpmk*%£.
Et, non, ce n'est pas la même chose car tatouer le prénom de l'être aimé est un acte positif (même si parfois regretté par la suite...), cela renvoie à des instants précieux et chers qu'on souhaite garder en soi, qui procurent de la joie et du bonheur (bon, perso, ça ne me viendrait jamais à l'idée mais c'est pas la question :mrgreen: )
Alors que ce sourire renvoie à une période noire de ta vie, à de mauvais souvenirs, mauvaises sensations, des choses qu'il faut surmonter plutôt que de te laisser ronger par elles. Ceux qui t'ont fait du mal ne méritent pas que tu leur accordes tant d'importance ni de laisser une telle marque sur toi.


Yuri a écrit: A quelque chose prêt que le tatouage est effaçable, mais les trace en reste conséquente. Un proche en a fais les frais. On as l'impression que son épaule à été arraché, alors qu'il s'agis d'un simple tatouage qu'elle a fait découper.

Heureusement, il y a d'autres façons de s'affranchir d'un tatouage que de le découper :eek:
On peut le passer au chalumeau, à l'acide... tout simplement faire un cover.


Dim a écrit:Il faut aussi savoir qu'à la base, cette pratique à pour nom le Sourire kabyle, qu'elle était pratiquée lors de la guerre d'Algérie envers les pieds noirs supposées favorables à la France ou encore le Glasgow smile pratiqué comme son nom l'indique dans la ville écossaise par des bandes organisée sur les victimes de leurs agressions.

Je me permets de rectifier cela : le sourire Kabyle n'est pas le sourire de Glasgow ; c'est purement et simplement un égorgement d'une oreille à l'autre, avec généralement introduction dans la plaie béante des organes génitaux de la victime (oui, on avait le sens de la fête, au FLN :? )
Avatar de l’utilisateur
Lunatik

Investi
 
Messages: 468
Enregistré le: 29 Juin 2015
Localisation:
Genre: Non spécifié
Remercié: 22 fois
  • Adresse Galerie

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Dim » Sam 19 Nov 2016 15:31

Lunatik a écrit:
Dim a écrit:Il faut aussi savoir qu'à la base, cette pratique à pour nom le Sourire kabyle, qu'elle était pratiquée lors de la guerre d'Algérie envers les pieds noirs supposées favorables à la France ou encore le Glasgow smile pratiqué comme son nom l'indique dans la ville écossaise par des bandes organisée sur les victimes de leurs agressions.

Je me permets de rectifier cela : le sourire Kabyle n'est pas le sourire de Glasgow ; c'est purement et simplement un égorgement d'une oreille à l'autre, avec généralement introduction dans la plaie béante des organes génitaux de la victime (oui, on avait le sens de la fête, au FLN :? )
C'est clair qu'ils savaient comment s'éclater à l'époque :? (Putain de monde dégueulasse :evil: ) Je viens de revérifier et je me suis effectivement planté. Toutes mes confuses. Merci pour la correction :pink:

Yuri, je suis d'accord avec quelques uns au dessus. C'est pas une question d'âge mais de recul que tu en aies 18 ou 42. C'est tout sauf anodin. Il est préférable de prendre du recul, de peser le pour et le contre et si après tu le sens toujours lances-toi plutôt que d'y aller maintenant à chaud et de risquer avec les années de ne plus supporter ton reflet dans une glace ou même si tu ne te regardes pas dans une glace, de savoir que tu portes cette modification et de ne plus en supporter la présence et je ne parle absolument pas ici du regard des autres. Tu es libre de tes choix comme chacune et chacun.
Hauts les coeurs, petit nounours !
Avatar de l’utilisateur
Dim

Accro
 
Messages: 1688
Enregistré le: 11 Sep 2013
Localisation: Liège(Belgique)
Genre: Homme
Remercié: 110 fois
  • Adresse Galerie

Re: SCARIFICATION - Le sourire de l'ange

Messagepar Yuri » Sam 19 Nov 2016 17:22

Je suis prêt à laisser le temps passer. Ce n'est pas un problème, j'ai tout le temps :D
Vos messages font plaisir à voir hehe ^^

Lunatik a écrit:J'aurais tendance à penser que si, on le saura. Tout simplement parce que, contrairement aux bodmodeurs, les auteurs d'agressions de ce type ne font pas dans la dentelle, ils tailladent n'importent comment, avec n'importe quoi. Le résultat est irrégulier, dans le tracé comme dans la profondeur de la blessure, et d'autres plaies au visage y sont souvent associées.


Ah bah la je suis plutôt contre l'argument. Dans le milieu BodMod cela se verrais, mais dans le milieu que je côtoie, personne ne connais l'univers des BodMods. Mon entourage n'en ferais guère la différence en tou cas, c'est cela que je voulais souligner ^^

Comme vous me le conseillez, je vais faire passer le temps, ce n'est pas un problème. J'ai déjà plusieurs autres idée de tatouage que je souhaite me faire :D

Lunatik a écrit:Pour le coup, je suis entièrement d'accord avec cqgwxpmk*%£.
Et, non, ce n'est pas la même chose car tatouer le prénom de l'être aimé est un acte positif (même si parfois regretté par la suite...), cela renvoie à des instants précieux et chers qu'on souhaite garder en soi, qui procurent de la joie et du bonheur (bon, perso, ça ne me viendrait jamais à l'idée mais c'est pas la question :mrgreen: )


Tu va penser que j'ai l’esprit de contradiction x') Mais pour moi ce tatouer le prénom du conjoins est juste un acte stupide et dénué de sens bien que très mignon. Une séparation est si vite arrivé. Tellement que s'en est devenue un cliché. Ça à beau être un acte positif en terme relationnel, s'en est pas loin l'une des plus grosse erreur lorsque l'on veut se faire tatouer. Tout simplement parce que rien est éternelle, et encore moins en relation amoureuse. Et surtout parce qu'on ne sais pas ce qui peur arriver, on ne peut pas confier sa vie, ou une partie, au Hasard. M'enfin c'est mon avis, loin de moi l'envie de passé pour un pessimiste ou de me faire des ennemis :D

Mais ça n'en restais pas loin une histoire d'âge avant que je ne raconte ma vie :p. Mais je comprend votre point de vue ^^
"Je ne connais pas la clef du succès..
Mais la clef de l'échec est de vouloir plaire à tout le monde."
Avatar de l’utilisateur
Yuri

Timide
 
Messages: 26
Enregistré le: 11 Nov 2016
Localisation: Plémy
Genre: Homme
Remercié: 0 fois

PrécédenteSuivante

Retourner vers Scarification, implants, splits, ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités