Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Ici on traite de toutes les autres modifications corporelles.
/!\ Les jugements de valeurs n'y sont pas les bienvenus, même si certaines pratiques peuvent heurter ta sensibilité… /!\

Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Coin-coin le Canapin » Mar 7 Nov 2017 22:01

Salut. Alors c'est un peu hors-sujet mais pas tant que ça non plus :mrgreen:

Dans certains cas d'amputation de main ou d'une partie de l'avant bras (et même chez des personnes étant nées ainsi), cette procédure consiste à fendre l'avant bras dans le sens de la longueur, entre les deux os pour créer une pince fonctionnelle (peut être qu'il faut reconnecter des muscles ou je sais pas quoi, si quelqu'un sait) :

2[1].jpg
JNTRUnivHealthSci_2014_3_1_41_128431_f6[1].jpg
JNTRUnivHealthSci_2014_3_1_41_128431_f5[1].jpg
Krukenber%20late%20post%20op[1].jpg
JNTRUnivHealthSci_2014_3_1_41_128431_f11[1].jpg


Et trois vidéos qui montrent l'usage au quotidien :

https://www.youtube.com/watch?v=KwTV1wKy4Ds

https://www.youtube.com/watch?v=t8yMNuNgxyo

Celui-là est, de plus, aveugle. Il est devenu potier :
https://www.youtube.com/watch?v=hz1fK7nByn8

Le gros avantage de cette procédure, outre le fait que ça permet aux gens de manipuler des objets, est que l'on conserve le sens du toucher, ce que l'on a pas avec une prothèse.

Bon évidemment c'est pas le genre de modification qu'on ira chercher si on est sain :geek:
Avatar de l’utilisateur
Coin-coin le Canapin

Investi
 
Messages: 387
Enregistré le: 16 Nov 2013
Localisation: ̧ ̧
Genre: Non spécifié
Remercié: 2 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Skogkatt » Mer 8 Nov 2017 15:35

Wouhahou, je ne connaissais pas.
C'est dingue d'avoir fait dériver l'utilisation des muscles dans ce but!
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1044
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Destal » Mer 8 Nov 2017 16:13

Bon évidemment c'est pas le genre de modification qu'on ira chercher si on est sain


Attention mon ami, tu vas choquer des gens :bgeek:

On a déjà évoqué les "amputees wannabes", ces personnes qui ont une envie d'amputation volontaire d'un membre sain, à tel point qu'une commission de médecins et psychologues finit parfois par l'autoriser.

On pourrait toujours discuter sur ce qui fait que c'est une maladie mentale ("trouble identitaire de l'intégrité corporelle") alors que colorer ses yeux, tailler ses dents en pointe, couper sa langue en deux et s'implanter des fausses cornes serait 100 % sain avec impossibilité morale de suggérer une origine psychopathologique :bgeek:
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 823
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 23 fois
  • Adresse Galerie

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Yuna Hime » Mer 8 Nov 2017 19:15

Destal a écrit:à tel point qu'une commission de médecins et psychologues finit parfois par l'autoriser.

Peux-tu citer tes sources ?
" What if I fall ?
Oh but my darling, what if you fly ? "
Avatar de l’utilisateur
Yuna Hime

Timide
 
Messages: 46
Enregistré le: 23 Juin 2017
Localisation: Val d'Oise
Genre: Femme
Remercié: 0 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Krän » Mer 8 Nov 2017 22:40

Destal >

Ca doit être le deuxième ou troisième post assez similaire que je vois passer de toi, j'ai le sentiment que tu n'es pas content, que tu es agacé, notamment par le fait que d'autres personnes ne partagent pas ton avis sur le fait qu'il serait bon de se poser des questions sur les démarches des gens faisant des Mods lourdes et qu'il ne faudrait pas, sous prétexte que ce sont des Mods aujourd'hui "acceptées" (dans le "milieu" des BodMods), ne pas se poser de questions sur la santé mentale des (heavy)BodModés.

Les premières questions qui me viennent, avant de savoir s'il faut s'en poser au sujet des (heavy)BodModés, est "quel est le degré de trouble acceptable et celui nécessitant de s'inquiéter, de le considérer comme pathologique ? Qui estime et sur quelle base ce qui est normal, sain, et ce qui est un trouble, et un trouble pathologique ?".
Par ailleurs d'autres questions me viennent telles que savoir si la personne qui se fait poser des subdermiques a plus de "troubles" comme tu le dis que celle qui se fait tatouer ? Pourquoi une pratique plus que l'autre devrait amener à se poser plus de questions sur la santé mentale ou la démarche de la personne ?
Tu ne cites que des pratiques souvent classées "heavy mods" pourtant des tatouages faciaux par exemple (quel que soit le style, "traditionnels" ou non) peuvent "déformer" l'expression du visage d'une personne bien plus qu'un tongue splitting ou que deux petites cornes sur le front (et avoir un impact social plus important), des personnes se couvrent des membres entiers de noir sans représenter quoi que soit, quelle différence y a-t-il ? (Pour les mods avec des conséquences 'fonctionnelles' je pense que tout le monde perçoit une différence, ensuite chacun peut avoir un avis/sentiment différent sur le sujet.)
Le tongue splitting, qui pour ce qu'on en sait n'a pas de conséquence fonctionnelle notable/handicapante et aucune conséquence sociale, est très à la mode en ce moment et beaucoup de gens le font simplement parce que c'est fun et sympa (si tu veux le constater je t'invite à parcourir les pages "bodmods" de Facebook sur lesquels à la louche chaque semaine au moins un split est posté avec son flot de commentaires élogieux-kikoolol). Est-ce que faire une Mod parce qu'on la trouve fun et sympa est le fruit d'un trouble majeur et pathologique ?
Est-ce plus un trouble que dans le cas de la personne qui se fait tatouer, consciemment ou non, afin de se sentir 'différente' des autres et/ou de ce qu'elle était avant d'être tatouée ?
Combien de tatoués même avec seulement quelque petites pièces revendiquent haut et fort le seul amour de l'Art et, consciemment ou non, le font (aussi) parce qu'ils se sentent différents et/ou se "réapproprient leur corps" (avec les troubles que ça suppose/implique du coup) comme le disent si bien tous les "Psy" au sujet du tatouage.

Je ne défends pas une démarche ou une autre, je ne me sens pas particulièrement concerné (et je ne porte aucune mods que tu cites donc je ne me sens pas non plus "visé" par ton propos).
Mais de ton côté, par tes propos, tu sous-entends très clairement qu'il y aurait des questions à se poser sur la santé mentale des porteurs de heavy mods (comme, à une époque et encore aujourd'hui je pense, des non porteurs de quelconque Mods se posent des questions sur la santé mentale de gens lourdement tatoués), et qu'il ne faudrait pas sous couvert de "BodMods" ignorer cela.
Après, je peux me tromper sur l'interprétation de ton post...
Du coup je suis curieux de connaître les réponses que tu as à apporter aux questions que j'ai posé (et plus si le coeur t'en dit), afin d'avoir un propos construit, lire ta réflexion sur le sujet, et non pas deux phrases posées comme ça, sans plus d'explications.


Cependant, si c'est simplement pour troller, au temps pour moi ! :D Mais dans ce cas, tu as pu constater compte tenu de tes derniers essais que ça ne fonctionnait pas très bien donc je pense que tu peux nous épargner cela. ;)
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5551
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Mello » Jeu 9 Nov 2017 00:42

Je sais pas si c'est du troll mais autant je suis très ouverte d'esprit même aux Mods lourdes (tong split, implants, suspensions ...) autant j'avoue que les amputations volontaires me ''choquent'' pas mal aussi (peut-être pour des raisons très personnelles et de santé d'ailleurs, sûrement même). Mais même si je n'irais pas dire que ces gens sont des tarés ou d'autres synonymes du genre, je trouve quand même que se faire injecter de l'encre sous la peau/se faire trouer pour des piercings ou des suspensions/se faire tailler la langue ou les oreilles/etc ... c'est quand même radicalement différent de s'enlever - ou se faire enlever - une partie de son propre corps. Même juste un doigt ou un orteil d'ailleurs. A mes yeux, c'est toucher à son intégrité physique de manière très ''violente'' mais aussi ''handicapante'', et j'avoue que je ne comprends pas - et peut-être que je ne veux pas comprendre non plus - cette démarche.

(et si c'était du troll, ben je suis tombée dedans les deux pattes en avant :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Mello

Investi
 
Messages: 395
Enregistré le: 08 Aoû 2015
Localisation: Lorraine
Genre: Non spécifié
Remercié: 6 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar skjæra » Jeu 9 Nov 2017 01:15

Il y avait un sujet là-dessus il y a un temps, mais impossible de mettre la main dessus :grat: Dommage, il était assez intéressant! Sur justement les amputations volontaires.

Par contre, je ne savais pas non plus qu'une telle opération existait, c'est assez impressionnant, autant en terme de mouvement que de sensibilité :shock: Par contre, si personnellement j'imagine que ça doit changer énormément de chose de manière positive, au niveau sociale, ce doit être plus compliqué...
Avatar de l’utilisateur
skjæra

Curieux
 
Messages: 117
Enregistré le: 26 Jan 2014
Localisation: Grenoble
Genre: Femme
Remercié: 6 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Destal » Jeu 9 Nov 2017 01:22

Mon avis c'est que tout ce qu'on fait, de la façon de boire son café le matin à l'assassinat d'enfants en série, est la conséquence de la complexité du cerveau humain et de tout ce qui peut l'atteindre durant chaque seconde de l'existence. Je ne crois pas aux troubles psychologiques, ou plutôt je crois qu'on est tous "fous" par essence, à cause de ce cerveau qui a atteint un stade transcendant toute logique naturelle, car en vrai tout ce qu'on fait tous les jours n'a absolument aucun sens, ma référence en matière de cohérence mentale étant les insectes, leur simplicité, leur non-conscience. Bref tout ça pour dire que je ne fais aucune hiérarchie dans les bodmods et leur degré de pathologie.

Par contre le discours bien-pensant sur le forum, sur le fait de ne pas "juger" ou "questionner" des choix de bodmods, m'insupporte, et comme je suis persuadé que les défenseurs des mods extrêmes ici présents n'auront aucun scrupule à décrire l'amputation volontaire d'une jambe comme une maladie mentale, je ne peux pas m'empêcher d'attirer leur attention sur la fine limite qui la sépare de leur "artistique" amputation des tétons ou des lobes d'oreilles, qui ne peut souffrir aucune remarque sur la santé mentale du pratiquant. Donc oui c'est plutôt du troll.
Avatar de l’utilisateur
Destal

Investi
 
Messages: 823
Enregistré le: 06 Juin 2016
Localisation: NANTES
Genre: Homme
Remercié: 23 fois
  • Adresse Galerie

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Skogkatt » Jeu 9 Nov 2017 09:30

Je crois que c'était ici: viewtopic.php?f=13&t=1115&hilit=amputation
Comme y'avait ce topic pour en débattre, je n'ai pas, personnellement, l'utilité de remettre tout en question dans chaque topic sur l'amputation.
Skogkatt

Investi
 
Messages: 1044
Enregistré le: 11 Jan 2014
Localisation: Auvergne
Genre: Femme
Remercié: 9 fois

Re: Opération de Krukenberg, chirurgie après amputation

Messagepar Krän » Jeu 9 Nov 2017 11:14

Destal a écrit:Mon avis c'est que tout ce qu'on fait, de la façon de boire son café le matin à l'assassinat d'enfants en série, est la conséquence de la complexité du cerveau humain et de tout ce qui peut l'atteindre durant chaque seconde de l'existence. Je ne crois pas aux troubles psychologiques, ou plutôt je crois qu'on est tous "fous" par essence, à cause de ce cerveau qui a atteint un stade transcendant toute logique naturelle, car en vrai tout ce qu'on fait tous les jours n'a absolument aucun sens, ma référence en matière de cohérence mentale étant les insectes, leur simplicité, leur non-conscience. Bref tout ça pour dire que je ne fais aucune hiérarchie dans les bodmods et leur degré de pathologie.

OK c'est déjà plus clair expliqué ainsi.

Donc oui c'est plutôt du troll.

Ton propos, un peu développé, me semble intéressant. Je trouve que c'est presque dommage de le réduire au point d'en faire du trollage.

Par contre le discours bien-pensant sur le forum, sur le fait de ne pas "juger" ou "questionner" des choix de bodmods, m'insupporte, et comme je suis persuadé que les défenseurs des mods extrêmes ici présents n'auront aucun scrupule à décrire l'amputation volontaire d'une jambe comme une maladie mentale, je ne peux pas m'empêcher d'attirer leur attention sur la fine limite qui la sépare de leur "artistique" amputation des tétons ou des lobes d'oreilles, qui ne peut souffrir aucune remarque sur la santé mentale du pratiquant.

"Le discours"...
6000 users sur le forum, je doute fort que quiconque puisse affirmer qu'il y a UN discours sur ce sujet.
Des users s'expriment, tu peux ne pas être d'accord avec certains ou une majorité sur un sujet ou un autre, pour autant il n'y a pas UN discours sur le forum.

A ma connaissance il n'est noté nul part sur le forum qu'il y a un discours "bien-pensant" à tenir. Il est uniquement noté que les jugements sans arguments (tels que "c'est moche", "c'est débile", ...) n'ont aucun intérêt et sont donc inutiles.
Chacun est libre d'exprimer son point de vue à partir du moment où il y a un minimum d'explications voire d'argumentation idéalement.
"Pigeon, Oiseau à la grise robe ~ Dans l'enfer des villes ~ À mon regard, tu te dérobes ~ Tu es vraiment le plus agile."
Avatar de l’utilisateur
Krän

Administrateur
 
Messages: 5551
Enregistré le: 27 Aoû 2013
Localisation: ¨¨
Genre: Homme
Remercié: 254 fois
  • Adresse Galerie


Retourner vers Scarification, implants, splits, ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités